Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
totoro
Guide spirituel

Re: Sujet EAF 2014 ?

par totoro le Mer 9 Juil 2014 - 16:52
Devinez qui vient de remonter TOUTES ses notes parce que la moyenne de cette année est de 10,5 (soit plus d'un point plus élevée que celle de l'an dernier...)?
JE SUIS ENERVEE!  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux 


Je crois que l'IPR était là (je crois, puisqu'elle ne s'est pas présentée et que je ne connais pas sa tête); elle est venue regarder sur nos épaules si on remontait docilement nos notes...
Un collègue a avoué une moyenne plus basse que ma moyenne d'origine (le pauvre avait beaucoup de sujets d'invention), je ne sais pas s'il va remonter ses notes.

Je me demande au passage quand on envisagera un VRAI brassage des copies (ou une vraie double correction): il est confirmé que nous corrigeons des demi-classes (soit 3 provenances maxi pour 50 copies). Quand on sait que certains bahuts établissent clairement des classes de niveau, que les lycées sélectifs peuvent ne pas avoir les mêmes élèves que les lycées de "banlieue" ou de "campagne", comment pourvoir envisager que tous les paquets devraient avoir une moyenne similaire...? alors que je peux avoir plus d'un point d'écart pour un même devoir entre 2 classes de même filière, dans un même établissement, avec des élèves qui ont la même culture, mais pas les mêmes options...
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Hermione0908 le Mer 9 Juil 2014 - 17:51
A l'oral, je suis en gros deux points sous la moyenne académique. Et pourtant, j'ai noté de 4 à 18, et je n'ai pas été avare de bonnes notes quand c'était mérité.
On nous a incités à regarder quand il y avait de trop gros écarts entre l'écrit et l'oral. Je n'ai rien touché, j'ai tout de même relu une copie par acquis de conscience. Cependant, on peut imaginer des élèves bloqués par l'oral ou par l'écrit, une contre-performance, etc, on ne peut pas non plus aligner les notes d'oral et d'écrit, ce n'est pas le même exercice, et les élèves n'ont pas forcément les mêmes capacités dans l'un ou dans l'autre.
Bref, 2h30 de route pour 1h et quelques sur place, pour pas grand chose finalement.

J'ai vu des moyennes d'oral à près de 15 ! Même en étant bienveillante, je me demande comment on fait ça.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Sujet EAF 2014 ?

par trompettemarine le Mer 9 Juil 2014 - 18:44
@totoro a écrit:Devinez qui vient de remonter TOUTES ses notes parce que la moyenne de cette année est de 10,5 (soit plus d'un point plus élevée que celle de l'an dernier...)?
JE SUIS ENERVEE!  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux  furieux 


Je crois que l'IPR était là (je crois, puisqu'elle ne s'est pas présentée et que je ne connais pas sa tête); elle est venue regarder sur nos épaules si on remontait docilement nos notes...
Un collègue a avoué une moyenne plus basse que ma moyenne d'origine (le pauvre avait beaucoup de sujets d'invention), je ne sais pas s'il va remonter ses notes.

Je me demande au passage quand on envisagera un VRAI brassage des copies (ou une vraie double correction): il est confirmé que nous corrigeons des demi-classes (soit 3 provenances maxi pour 50 copies). Quand on sait que certains bahuts établissent clairement des classes de niveau, que les lycées sélectifs peuvent ne pas avoir les mêmes élèves que les lycées de "banlieue" ou de "campagne", comment pourvoir envisager que tous les paquets devraient avoir une moyenne similaire...? alors que je peux avoir plus d'un point d'écart pour un même devoir entre 2 classes de même filière, dans un même établissement, avec des élèves qui ont la même culture, mais pas les mêmes options...

Chez nous, on regarde l'écart entre l'écrit et l'oral pour une même classe, qui, quel que soit le niveau de la classe est à peu près le même.
Cette année, tout le monde a été tranquille. Il y avait bien déjà des recours, mais l'IPR (sauf un cas d'erreur manifeste) a été dans le sens des profs.
Cela a été une harmonisation paisible. Je pense aussi que les sujets d'écrit qui étaient somme toute plutôt bien faits ont joué aussi.
Mais c'est vrai qu'en dix ans la moyenne académique a augmenté d'au moins un point (écrit et oral confondus).
avatar
ysabel
Devin

Re: Sujet EAF 2014 ?

par ysabel le Mer 9 Juil 2014 - 18:57
@Hermione0908 a écrit:A l'oral, je suis en gros deux points sous la moyenne académique. Et pourtant, j'ai noté de 4 à 18, et je n'ai pas été avare de bonnes notes quand c'était mérité.
On nous a incités à regarder quand il y avait de trop gros écarts entre l'écrit et l'oral. Je n'ai rien touché, j'ai tout de même relu une copie par acquis de conscience. Cependant, on peut imaginer des élèves bloqués par l'oral ou par l'écrit, une contre-performance, etc, on ne peut pas non plus aligner les notes d'oral et d'écrit, ce n'est pas le même exercice, et les élèves n'ont pas forcément les mêmes capacités dans l'un ou dans l'autre.
Bref, 2h30 de route pour 1h et quelques sur place, pour pas grand chose finalement.

J'ai vu des moyennes d'oral à près de 15 ! Même en étant bienveillante, je me demande comment on fait ça.

Quand on a l'habitude, on arrive avec des moyennes déjà bidouillées  Rolling Eyes Mais je garde comme principe d'être au moins à 1/2 points en dessous de la moyenne académique. Cette année 1/2 points en moins pour l'oral et 0.8 points pour l'écrit  Rolling Eyes 
Bon évidemment, je ne retouche (chez moi) que les élèves qui ont déjà la moyenne... faut pas exagérer.

Pour les moyennes d'oral, tout dépend d'où viennent les candidats... il y a qq années, un mien collègue a interrogé des élèves du lycée privé haute gamme de Nancy. Sa moyenne d'oral était à plus de 15.  Twisted Evil 

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Sujet EAF 2014 ?

par totoro le Mer 9 Juil 2014 - 18:58
L'harmonisation est paisible: personne ne dit rien...
La coordo nous annonce la couleur directement: "si vous vous avez un point d'écart avec la moyenne académique, vous augmentez toutes les copies d'un point, ou vous demandez à une bonne poire un gentil collègue de vous aider à recorriger vos copies." L'an dernier, elle n'était pas si affirmative et nous avait dit qu'on faisait ce qu'on voulait; cette année, surveillée par l'IPR, elle n'avait pas trop le choix...

_________________
Invité
Invité

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Invité le Mer 9 Juil 2014 - 19:01
Ouais, je vois. Sauf que le correcteur est normalement seul juge de ses notes.
Bon, après, évidemment, on juge en fonction de la pression mais je crois que ça m'énerverait. Chez nous, ce sont les présidents de jury qui font ce boulot-là.....
De toute façon, le bac, il faut le donner, alors, perso, j'aspire au contrôle continu. Et qu'on ne vienne pas me dire qu'il y aurait des disparités: c'est déjà comme ça entre les académies, alors, arrêtons de prendre des vessies pour des lanternes!
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Sujet EAF 2014 ?

par trompettemarine le Mer 9 Juil 2014 - 19:07
Brindacier a écrit:Ouais, je vois. Sauf que le correcteur est normalement seul juge de ses notes.
Bon, après, évidemment, on juge en fonction de la pression mais je crois que ça m'énerverait. Chez nous, ce sont les présidents de jury qui font ce boulot-là.....
De toute façon, le bac, il faut le donner, alors, perso, j'aspire au contrôle continu. Et qu'on ne vienne pas me dire qu'il y aurait des disparités: c'est déjà comme ça entre les académies, alors, arrêtons de prendre des vessies pour des lanternes!
Pourquoi ?
Un décret prévoit de supprimer les redoublements. Le bac va rester la dernière barrière où le prof pourra dire : non !
La pression des parents pour les notes sera terrible en cas de contrôle continu, et même entre collègues.
D'un autre côté,... s'ils prévoient aussi de supprimer les notes...
Je ne sais pas ce qu'il va rester à supprimer  :shock:
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Sujet EAF 2014 ?

par InvitéBC le Mer 9 Juil 2014 - 19:35
@trompettemarine a écrit:
Brindacier a écrit:Ouais, je vois. Sauf que le correcteur est normalement seul juge de ses notes.
Bon, après, évidemment, on juge en fonction de la pression mais je crois que ça m'énerverait. Chez nous, ce sont les présidents de jury qui font ce boulot-là.....
De toute façon, le bac, il faut le donner, alors, perso, j'aspire au contrôle continu. Et qu'on ne vienne pas me dire qu'il y aurait des disparités: c'est déjà comme ça entre les académies, alors, arrêtons de prendre des vessies pour des lanternes!
Pourquoi ?
Un décret prévoit de supprimer les redoublements. Le bac va rester la dernière barrière où le prof pourra dire : non !
La pression des parents pour les notes sera terrible en cas de contrôle continu, et même entre collègues.
D'un autre côté,... s'ils prévoient aussi de supprimer les notes...
Je ne sais pas ce qu'il va rester à supprimer  :shock:

Les élèves  lol! 

Spoiler:
Je ris jaune, hein...
Invité
Invité

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Invité le Jeu 10 Juil 2014 - 9:19
Disons que j'ai déjà eu cette discussion sur le forum, en des temps plus éloignés, et que je n'ai pas l'intention de lancer une polémique, aussi vais-je rester dans un silence prudent.
Contenu sponsorisé

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum