Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Page 14 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par cassoulet le Mar 24 Juin 2014 - 16:06

impossible ! ils ne peuvent pas avoir plus de 10 puisque les bonus ne sont pas reportables !!!!

cassoulet
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par linkus le Mar 24 Juin 2014 - 16:12

Je voulais dire aurait eu 12 en théorie.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par cassoulet le Mar 24 Juin 2014 - 16:19

Pour l'instant, sur les deux premiers exercices, j'ai 6 sur 10 de moyenne. Les deux autres sont moins bons mais je devrais atteindre le 10 et la prime de match.
Mais que d'horreurs et aucune copie digne d'un élève qui peut suivre en sciences dans le supérieur (sciences comportant des maths bien sur)

cassoulet
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par Jean-charles le Mar 24 Juin 2014 - 16:23

Je suis bien content de ne pas avoir été convoqué pour corriger le bac S.

Tout ceci est assez affligeant.
D'autant que cette année j'ai été inspecté en TS par un IPR qui m'a fait comprendre qu'il fallait être raisonnable en terme de difficulté.
Je lui aurais sorti un exercice comme le 4 sans figure en plus, je suis persuadé qu'il me serait tombé dessus pour m'expliquer que c'était un exercice trop technique...

Cela ne donne pas envie de reprendre une terminale...

_________________
Marie: Dis p'pa, tu crois qu'il en a vu des singes en hiver ? Gabriel: Je pense qu'il en a vu au moins un.

Jean-charles
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par gainz le Mar 24 Juin 2014 - 16:27

@Jean-charles a écrit:Je suis bien content de ne pas avoir été convoqué pour corriger le bac S.

Tout ceci est assez affligeant.
D'autant que cette année j'ai été inspecté en TS par un IPR qui m'a fait comprendre qu'il fallait être raisonnable en terme de difficulté.
Je lui aurais sorti un exercice comme le 4 sans figure en plus, je suis persuadé qu'il me serait tombé dessus pour m'expliquer que c'était un exercice trop technique...

Cela ne donne pas envie de reprendre une terminale[/b][/b]...

EN même temps, ça reste la classe la moins désagréable du lyvée!!
mais quand je vois les perf des spé que je suis en train de corriger Crying or Very sad Crying or Very sad 

gainz
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par Catalunya le Mar 24 Juin 2014 - 16:59

Consolez vous, c'est tout aussi drôle en espagnol.

1er document, poème de 15 vers. Dans la première question, il faut citer le vers montrant que "bla bla bla". Objectivement, 2 réponses pourraient correspondre. Bah là on nous explique qu'en fait 7 vers fonctionnent, donc mettons que l'élève ait répondu au pif, il a 7 chances/15 d'avoir la bonne réponse et donc le point correspondant. Magique. Et c'est le cas pour de nombreuses autres questions où l'on accepte tout et n'importe quoi.
Un élève n'ayant pas compris les textes (et faut le faire tellement ils sont faciles) peut avoir une très bonne note en compréhension.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par sharon le Mar 24 Juin 2014 - 16:59

Revenons au sujet initial... Nous avons dévié là!

_________________
'' Qui donne ne doit jamais s'en souvenir ; qui reçoit ne doit jamais oublier ''

sharon
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par linkus le Mar 24 Juin 2014 - 17:20

Voilà. 3 candidats auraient eu 18 au lieu de 15 avec les trois exercices.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par Jean-charles le Mar 24 Juin 2014 - 17:24

@linkus a écrit:Voilà. 3 candidats auraient eu 18 au lieu de 15 avec les trois exercices.

Comment est-ce possible ?

_________________
Marie: Dis p'pa, tu crois qu'il en a vu des singes en hiver ? Gabriel: Je pense qu'il en a vu au moins un.

Jean-charles
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par linkus le Mar 24 Juin 2014 - 17:34

Les bonus..... 6 points par exo.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par Jean-charles le Mar 24 Juin 2014 - 17:40

@linkus a écrit:Les bonus..... 6 points par exo.

Tu voulais dire alors auraient 15 au lieu de 18 ?

_________________
Marie: Dis p'pa, tu crois qu'il en a vu des singes en hiver ? Gabriel: Je pense qu'il en a vu au moins un.

Jean-charles
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par Igniatius le Mar 24 Juin 2014 - 17:52

Cripure a écrit:
@Igniatius a écrit:
@gainz a écrit:Le barème écrit sur le sujet n'est pas changé en maths (c'est le total de chaque exercice) 5 points
Les instructions qu'on nous donne c'est la répartition de ces 5 points qui elle n'est pas sur le sujet.
Donc rien de déloyal pour les CANDIDATS. Par contre, n'en faire qu'à sa tête et ne pas tenir compte du détail du barème, là c'est déloyal pour l'élève qui va tomber sur ce grand révolutionnaire courageux!

Je suis évidemment d'accord avec ça.
A chaque fois que je corrige, je trouve le détail du barème et les recommandations déplorables mais je ne vais pas sanctionner des élèves que je corrige juste pour satisfaire un ego de chevalier blanc.
Mais alors, mon grand, soyez logique et cessez de vous plaindre de ceci ou de cela après. Votre note de chevalier noir aura prouvé simplement que tout va bien et qu'il y a même encore trop d'heures. C'est vous qui créez ce que vous déplorez, pas besoin de l'UNSA, d'un ministre ou de je ne sais quoi. Vous êtes vos propres bourreaux et vous en tirez gloire. Moi, je ne marche pas. D'autant que l'arbitraire est partout, au Bac. Absolument partout.

Je crois que je vais continuer à me plaindre, meme sans ton autorisatiob, mon vieux.
Tu sais bien, pour m'avoir souvent lu, tout ce que je déplore ds le système actuel.
Cependant, je ne vais pas le faire payer à des élèves qui n'ont pas le début d'une responsabilité ds ce marasme.
Quand j'avais 5 élèves complètement a la ramasse en seconde, je pouvais faire cours aux autres. Aujourd'hui,, même les meilleurs possèdent des lacunes structurelles : j'entends par là que suivre les programmes les menent à ne rien savoir.
Dc je suis forcé de m'adapter, même si je fais tout pour sauver les meubles.

Je réfute toute responsabilité dans cette situation : on peut choisir d'avoir 4 de moyenne chaque année ds chaque classe en croyant agir pour le bien commun mais je vois malheureusement que cela ne change rien.

Personnellement, je répète qu'il s'agit de croiser le fer avec l'inspection qui, comme le dit Jean-Charles, nous vouerait aux gémonies pour un sujet pareil. C'est d'ailleurs ce qui m'est arrivé il y a 3 ans.

Combien de ceux qui nous accusent ici d'être nos propres fossoyeurs ont déjà ouvert leur gueule devant un ipr ?
J'en connais, des aboyeurs de salle des profs qui sont tout miel devant l'inspecteur et avancent au grand choix.
Ce n'est pas mon cas, et je refuse pourtant de faire payer les candidats au bac.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par MelanieSLB le Mar 24 Juin 2014 - 18:03

@Catalunya a écrit:Consolez vous, c'est tout aussi drôle en espagnol.

1er document, poème de 15 vers. Dans la première question, il faut citer le vers montrant que "bla bla bla". Objectivement, 2 réponses pourraient correspondre. Bah là on nous explique qu'en fait 7 vers fonctionnent, donc mettons que l'élève ait répondu au pif, il a 7 chances/15 d'avoir la bonne réponse et donc le point correspondant. Magique. Et c'est le cas pour de nombreuses autres questions où l'on accepte tout et n'importe quoi.
Un élève n'ayant pas compris les textes (et faut le faire tellement ils sont faciles) peut avoir une très bonne note en compréhension.

Je confirme: je n'ai jamais fait d'espagnol de ma vie, et j'étais parfaitement en mesure de répondre aux questions de compréhension.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par sharon le Mar 24 Juin 2014 - 20:12

En fait ce forum, c'est le mur des lamentations !!

_________________
'' Qui donne ne doit jamais s'en souvenir ; qui reçoit ne doit jamais oublier ''

sharon
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par mafalda16 le Mar 24 Juin 2014 - 20:13

@Catalunya a écrit:Consolez vous, c'est tout aussi drôle en espagnol.

1er document, poème de 15 vers. Dans la première question, il faut citer le vers montrant que "bla bla bla". Objectivement, 2 réponses pourraient correspondre. Bah là on nous explique qu'en fait 7 vers fonctionnent, donc mettons que l'élève ait répondu au pif, il a 7 chances/15 d'avoir la bonne réponse et donc le point correspondant. Magique. Et c'est le cas pour de nombreuses autres questions où l'on accepte tout et n'importe quoi.
Un élève n'ayant pas compris les textes (et faut le faire tellement ils sont faciles) peut avoir une très bonne note en compréhension.

Et on ne parlera pas de la question en français portant sur le document iconographique!
 Evil or Very Mad Evil or Very Mad 
Bon courage pour la correction!

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par Jean-charles le Mar 24 Juin 2014 - 22:17

@sharon a écrit:En fait ce forum, c'est le mur des lamentations !!
 Very Happy Very Happy Very Happy 

Dis au passage, quand tu enseignes tes deux matières, est ce que tes élèves se tapent dessus ? Suspect 

_________________
Marie: Dis p'pa, tu crois qu'il en a vu des singes en hiver ? Gabriel: Je pense qu'il en a vu au moins un.

Jean-charles
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par User5899 le Mar 24 Juin 2014 - 23:06

@Igniatius a écrit:
Cripure a écrit:
@Igniatius a écrit:

Je suis évidemment d'accord avec ça.
A chaque fois que je corrige, je trouve le détail du barème et les recommandations déplorables mais je ne vais pas sanctionner des élèves que je corrige juste pour satisfaire un ego de chevalier blanc.
Mais alors, mon grand, soyez logique et cessez de vous plaindre de ceci ou de cela après. Votre note de chevalier noir aura prouvé simplement que tout va bien et qu'il y a même encore trop d'heures. C'est vous qui créez ce que vous déplorez, pas besoin de l'UNSA, d'un ministre ou de je ne sais quoi. Vous êtes vos propres bourreaux et vous en tirez gloire. Moi, je ne marche pas. D'autant que l'arbitraire est partout, au Bac. Absolument partout.

Je crois que je vais continuer à me plaindre, meme sans ton autorisatiob, mon vieux.
Je ne demande aucune autorisation. J'aurais juste aimé ? souhaité ? pensé que je lirais ? un peu de suite dans les idées. Mais ça vous regarde. Même les maths deviennent indéfendables.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par Igniatius le Mar 24 Juin 2014 - 23:16

Je t'ai expliqué la situation et pourquoi ta position n'est pas défendable.
J'aurais cru ? Voulu ? Attendu ? Que tu ne plaques pas tes certitudes sur une situation que tu ne connais manifestement pas.
Les maths prennent le chemin qu'ont emprunté les lettres avec 10 ans de retard : apparemment, personne n'a réussi à les sauver quand je vois que certains des pbs rencontres par nos élèves ds ce fameux sujet relève du français de collège.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par roxanne le Mer 25 Juin 2014 - 6:09

Je trouve qu'on a quand même franchi une étape cette année. Le bac est trop dur, le sujet ne convient pas, hop une pétition sur Facebook et le ministre annonce qu'on remonte les notes. Dont acte pour la suite. En plus, on a tellement claironné sur tous les médias que c'était dur, qu'en dépit des notes remontées, les heureux lauréats seront convaincus d'être des génies.´

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par snoop le Mer 25 Juin 2014 - 6:29

Je crois que la bonne question à se poser in fine c'est : le correcteur rend-il vraiment service aux élèves en appliquant un barème trafiqué ? Pour certains un redoublement en vue d'acquérir des bases plus solides ne serait-il pas plus profitable ? Les heureux lauréats vont vite déchanter quand la réalité des études supérieures les rattrapera. Les parents, si aveugles soient-ils, commencent à en prendre conscience. Avant-hier une mère d'élève me racontait que la petite amie de son fils galère en école d'infirmière après un Bac S option SVT obtenu avec une mention bien. Si pour l'heure ils sont dans l'euphorie de l'obtention du bac, demain ils comprendront que ce n'était qu'un miroir aux alouettes. L'enseignement privé a de belles heures devant lui s'il sait saisir l'opportunité : une vraie culture, un enseignement rigoureux et une grande exigence pour ceux qui pourront payer, aux autres la médiocrité.

snoop
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par sharon le Mer 25 Juin 2014 - 9:47

@Jean-charles a écrit:
@sharon a écrit:En fait ce forum, c'est le mur des lamentations !!
 Very Happy Very Happy Very Happy 

Dis au passage, quand tu enseignes tes deux matières, est ce que tes élèves se tapent dessus ? Suspect 

Je ne les enseigne pas dans le même établissement...

_________________
'' Qui donne ne doit jamais s'en souvenir ; qui reçoit ne doit jamais oublier ''

sharon
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par User5899 le Mer 25 Juin 2014 - 15:57

@Igniatius a écrit:Je t'ai expliqué la situation et pourquoi ta position n'est pas défendable.
J'aurais cru ? Voulu ? Attendu ? Que tu ne plaques pas tes certitudes sur une situation que tu ne connais manifestement pas.
Les maths prennent le chemin qu'ont emprunté les lettres avec 10 ans de retard : apparemment, personne n'a réussi à les sauver quand je vois que certains des pbs rencontres par nos élèves ds ce fameux sujet relève du français de collège.
Ne me faites pas le coup du "tu ne peux pas comprendre", hein... C'est vous-mêmes, ici, qui avez dit que vous ne traitez pas l'esprit du programme au vu de vos élèves réels. Eh bien, c'est une erreur, et vous êtes bien content en fait qu'on vous en dédouane en trafiquant l'examen pour la masquer. Et ce faisant, les conséquences de l'incurie mathématique (un sujet validé, je répète, cobayé, accepté par l'IG) rejaillissent sur tous. Et tout ce que vous trouvez à dire, c'est "vous faites pareil depuis dix ans". Ben non. C'est votre matière qui régulièrement doit être surnotée. Et à l'heure du café, à midi, quand on tend l'oreille, c'est notre boulot à tous qui est raillé par votre faute.
  



@roxanne a écrit:Je trouve qu'on a quand même franchi une étape cette année. Le bac est trop dur, le sujet ne convient pas, hop une pétition sur Facebook et le ministre annonce qu'on remonte les notes. Dont acte pour la suite. En plus, on a tellement claironné sur tous les médias que c'était dur, qu'en dépit des notes remontées, les heureux lauréats seront convaincus d'être des génies.´
Et comme les jérémiades entraînent des idioties appliquées avec scrupule par ceux qui s'oignent de considérations sur le respect du candidat (sans aucune considération pour le mépris qu'on témoigne à qui aura 20 avec des erreurs et des passages non traités), il y a fort à parier que ce n'est que le début. Nous ne remercierons jamais assez nos chers collègues de maths et de physique-chimie cette année.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par Igniatius le Mer 25 Juin 2014 - 16:38

Cripure a écrit:
@Igniatius a écrit:Je t'ai expliqué la situation et pourquoi ta position n'est pas défendable.
J'aurais cru ? Voulu ? Attendu ? Que tu ne plaques pas tes certitudes sur une situation que tu ne connais manifestement pas.
Les maths prennent le chemin qu'ont emprunté les lettres avec 10 ans de retard : apparemment, personne n'a réussi à les sauver quand je vois que certains des pbs rencontres par nos élèves ds ce fameux sujet relève du français de collège.
Ne me faites pas le coup du "tu ne peux pas comprendre", hein... C'est vous-mêmes, ici, qui avez dit que vous ne traitez pas l'esprit du programme au vu de vos élèves réels. Eh bien, c'est une erreur, et vous êtes bien content en fait qu'on vous en dédouane en trafiquant l'examen pour la masquer. Et ce faisant, les conséquences de l'incurie mathématique (un sujet validé, je répète, cobayé, accepté par l'IG) rejaillissent sur tous. Et tout ce que vous trouvez à dire, c'est "vous faites pareil depuis dix ans". Ben non. C'est votre matière qui régulièrement doit être surnotée. Et à l'heure du café, à midi, quand on tend l'oreille, c'est notre boulot à tous qui est raillé par votre faute.
  



@roxanne a écrit:Je trouve qu'on a quand même franchi une étape cette année. Le bac est trop dur, le sujet ne convient pas, hop une pétition sur Facebook et le ministre annonce qu'on remonte les notes. Dont acte pour la suite. En plus, on a tellement claironné sur tous les médias que c'était dur, qu'en dépit des notes remontées, les heureux lauréats seront convaincus d'être des génies.´
Et comme les jérémiades entraînent des idioties appliquées avec scrupule par ceux qui s'oignent de considérations sur le respect du candidat (sans aucune considération pour le mépris qu'on témoigne à qui aura 20 avec des erreurs et des passages non traités), il y a fort à parier que ce n'est que le début. Nous ne remercierons jamais assez nos chers collègues de maths et de physique-chimie cette année.

Honnêtement Cripure, ton orgueil infernal devient gonflant : tu préfères insulter et mépriser plutôt que de modérer tes propos sur un sujet que tu ne maîtrises qu'à peine, je te le répète.
Je vais essayer une dernière fois d'être le plus clair possible, mais je perds patience.

Il n'y a pas "d'esprit du programme" en maths depuis la réforme Châtel : celui-ci est assez flou pour que chacun puisse y mettre ce qu'il veut. Et une interprétation généreuse de ce programme nous amènerait à développer des maths très sérieuses. J'entends bien que tu nous invites à le faire mais je te réponds que ce n'est pas humainement possible : nos élèves ne savent rien en nous arrivant, nos horaires ont rapetissé comme peau de chagrin et en plus, on nous serine qu'il faut faire des TICE, puisque celles-ci seront désormais évaluées au bac (on ne peut donc pas les zapper allègrement).
Il n'est donc pas possible dans ces conditions de partir en roue libre. C'est pourquoi les IPR ont donné leur "interprétation" des programmes : manifestement, c'était local, et l'IG ne leur avait pas transmis les clés de ce qu'elle entendait par ce grand flou. Ces recommandations me scandalisent par leur nullité, qui rend les programmes complètement vides car prétentieux plus qu'ambitieux. En fait, les IPR ont acté le fait que nos élèves ne pouvaient pas s'élever à un niveau d'exigences correspondant à ce que ces intitulés flous pouvaient laisser entendre.
Nous sommes nombreux à avoir protesté, en réunion de bassin, en inspection (moi, et ça m'a coûté cher) et l'ensemble des sociétés savantes de France a pris position contre ces nouveaux programmes : je ne sais pas ce qu'il fallait faire d'autre, à part peut-être prendre un IG en otage.
Dans les faits, face aux élèves, nous ne pouvons pas élever nos cours pour 3 élèves seulement : d'autant que même dans les bonnes classes, peu peuvent suivre dès que nous montons en difficulté, ce qui est pour moi une nouveauté de cette génération. Donc chacun fait au mieux, tente de faire des maths mais compose avec en ligne de mire les attentes définies par les IPR, attentes déjà complexes à atteindre pour certains de nos élèves, qui n'auraient jamais dû passer dans une "vraie" S.
Je savais que ce serait un carnage dans le supérieur, et c'est le cas cette année, des BTS à la prépa, ce qui est presque rassurant vu la nullité de ce que nous faisons dans le secondaire.

Maintenant, là où je vois incurie de l'inspection, c'est dans sa cécité et sa déconnexion du terrain : elle croit vraiment que les élèves ont été capables d'arriver à un niveau convenable de ces programmes et préfère truquer les résultats que de révéler la vérité. Le sujet n'est pas vraiment conforme à ce qui nous est raconté, à savoir qu'il comporte des parties calculatoires alors qu'on nous interdit de plonger dans la technique, et aucun élément d'informatique alors qu'on nous pompe l'air avec et que nous perdons du temps en classe pour des choses plus importantes.
Partant, je répète que ce ne sont pas les initiatives individuelles de correction qui changeront quoi que ce soit. IL y aura des conséquences à ce sujet, les échanges entre IPR et certains collègues en témoignent déjà.
Lesquelles ? Je n'en sais rien et je suis peu confiant.
Mais je ne vais pas, seul dans mon coin (enfin c'est virtuel puisque je ne corrige pas) établir un barème différent des autres candidats : pourquoi mes propres élèves devraient-ils payer pour cette épreuve alors qu'ils ont rempli le contrat durant l'année ?
L'action collective continue, espérons que l'APMEP se réveille plutôt que de persister dans son rôle de porte-parole de l'IG.




Concernant les lettres, merci de ne pas faire passer ma comparaison pour un simple "c'est celui qui dit qu'y est" : il se trouve que la déconnexion entre les résultats de français de nos élèves et la réalité de leur maîtrise de la langue est actée et constatée depuis longtemps par tout le monde. JE ne comprends pas pourquoi, partout où je suis passé, l'ensemble des collègues de français de seconde ont entre 9 et 14 de moyenne de classe, alors même que les élèves sont incapables d'une syntaxe correcte en mathématiques par exemple.
Personnellement, j'ai plus eu à souper des discours de l'institution nous plombant le moral avec les "bons" résultats en français comparés aux affreuses notes en maths afin de justifier notre mue que toi de l'inverse, j'en suis sûr. L'idée était : "ils ont bien abandonné orthographe, grammaire et conjugaison, vous pouvez bien abandonner calculs numériques et algébriques, et géométrie."
Ainsi fut-il...


Bref, le pire c'est que nous sommes d'accord sur les constats, tu le sais bien, alors je t'en prie, abandonne cette morgue et ce discours dans lequel tu cherches à nous faire porter une responsabilité majeure, on pourra s'entendre.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par linkus le Mer 25 Juin 2014 - 17:21

Remarque d'un candidat: cf cours.
Sinon si on applique le programme à la lettre on perd les 3 quarts en S et quasi la totalité en ES.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par Igniatius le Mer 25 Juin 2014 - 17:27

Merci Linkus de confirmer les impasses auxquelles nous sommes confrontés.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le sujet de maths du Bac S

Message par linkus le Mer 25 Juin 2014 - 19:59

@Igniatius a écrit:Merci Linkus de confirmer les impasses auxquelles nous sommes confrontés.
J'enfonce le clou encore plus loin:
Si on applique scrupuleusement le programme, on se prend le proviseur sur le dos ainsi que les parents d'élèves suivi des inspecteurs.
En gros, on se fera lyncher!

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum