Fuites du Bac : Marilyne "miss Marple" Baumard continue son enquête!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fuites du Bac : Marilyne "miss Marple" Baumard continue son enquête!

Message par Bientôtlesud le Jeu 19 Juin 2014 - 19:03

Y a-t-il eu fuite des sujets d'histoire des bacs ES et L ? Le 16 juin, veille de l'épreuve, les sujets ont-ils circulé sur Internet ? Chacun se fera son idée après avoir lu la cascade de messages assurés et insistants d'un certain FuckSchool sur un forum du bac ES du site Jeuxvideo.com.

Comme toutes les veilles d'examen, les forums de discussions sont en ébullition. L'épreuve d'histoire-géographie du lendemain est un moment important de l'examen avec son coefficient 5 et surtout sa masse d'informations à réviser. A 20 h 36, celui qui signe sous le pseudonyme « FuckSchool » publie son premier message. « Selon une source à moi, demain y' a un croquis + majeure histoire sur Chine/ Gouverner l'Europe », lance-t-il en guise d'amorçage de ce qu'il espère être une discussion.


http://campus.lemonde.fr/campus/article/2014/06/19/quand-un-internaute-donnait-les-sujets-du-bac-d-histoire-la-veille-de-l-epreuve_4441659_4401467.html#xtor=AL-32280308

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuites du Bac : Marilyne "miss Marple" Baumard continue son enquête!

Message par Luigi_B le Jeu 19 Juin 2014 - 20:43

Troisième article du "Monde" avec le faux tweet la veille et le vrai tweet au début de l'épreuve de philosophie plus les ECE sur les forums d'élèves (avec un mois de retard...).

Il y a deux types de personnes pour dénoncer la fraude (notamment technologique) au bac :
- ceux qui veulent que le bac retrouve un sens
- ceux qui veulent supprimer le bac.

Ainsi un consultant pro-numérique à l'école qui dénonce "la complète inadéquation de cet examen aux modes émergents d’appropriation et de restitution des connaissances, d’une part, d’une mise en œuvre des compétences acquises d’autre part" :

Michel Guillou a écrit:Il y a là un véritable schisme culturel, une fracture dont l’école ne se remettra pas de sitôt.

Le signal est clairement donné : l’école ne veut pas se rénover, elle dresse des barrières, érige des châteaux-forts, prépare les catapultes :

Direct MatinTout récemment, le site DirectMatin annonçait des évolutions sensibles dans la manière de réviser. Ce n’est certes pas nouveau mais l’offre gratuite et payante ne manque pas : comme cet article en fait un grossier inventaire, il y a maintenant pléthore de sites dédiés, d’applications mobiles très fonctionnelles, de MOOC en tous genres, de vidéos en ligne, d’espaces spécialisés ou informels sur les réseaux sociaux pour réviser, seul ou le plus souvent à plusieurs, les mathématiques, la philosophie, les sciences physiques…

C’est ainsi que travaillent les jeunes aujourd’hui, de manière plus générale au-delà de ce bachotage, en ligne sur ces sites ou sur Wikipédia, sur leurs smartphones avec les applications mobiles ad hoc, sur Twitter ou Facebook… Et surtout en groupe, à plusieurs. Les échanges et le partage des compétences et des connaissances sont la règle de ces activités pair à pair enrichissantes.

Certains professeurs, je le sais, se glissent même dans ces groupes pour observer ce qu’il s’y passe et apporter leur savoir-faire et leurs conseils.

Et l’on voudrait, au moment de l’examen final, tout laisser tomber, travail en ligne, travail collectif et collaboratif, mobilité ? C’est d’autant plus stupide que cet examen censé clore le parcours de l’enseignement scolaire est aussi celui qui ouvre l’accès à l’Université où, de nouveau, de plus en plus, ces activités différentes d’accès au savoir et de co-construction des connaissances trouvent leur place dans les enseignements traditionnels ou à côté de ces derniers.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum