Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par User5899 le Jeu 26 Juin - 1:55

@Caspar Goodwood a écrit:Capes en 1995 et deux inspections depuis, on ne peut pas dire que je sois harcelé.

Au bout du huitième stage du genre "mettez-vous en groupes et préparez une séquence" ou "nous allons faire un tour de table pour nous présenter qui va durer une heure parce que je ne sais pas trop quoi vous faire faire (j'exagère, mais à peine), j'ai arrêté la formation continue.
Chez nous, la formation continue, cette année, c'était par exemple "la naissance du pathétique dans la littérature grecque" I love you
Avec 40 pages de textes et pas un seul powerpoint Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par User5899 le Jeu 26 Juin - 1:57

yoaken a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Capes en 1995 et deux inspections depuis, on ne peut pas dire que je sois harcelé.

Au bout du huitième stage du genre "mettez-vous en groupes et préparez une séquence" ou "nous allons faire un tour de table pour nous présenter qui va durer une heure parce que je ne sais pas trop quoi vous faire faire (j'exagère, mais à peine), j'ai arrêté la formation continue.

Je me suis toujours demandé pourquoi les formateurs français étaient des quiches... en formation justement. Même si ce sont de "bons" profs (ça reste à prouver, bcp n'enseignent plus), on dirait qu'ils n'ont pas le recul nécessaire pour analyser leurs pratiques, les synthétiser et les théoriser de façon à ce qu'elles soient transmissibles à d'autres, pour les aider à acquérir les bons outils pour devenir enseignant. Ils n'enseignent pas les différentes étapes pr créer une séquence, pourquoi faire tel ou tel choix, la logique de la création d'une séquence etc. C'est direct "bon, vous créez et après on commente". Et généralement, le commentaire est superficiel, n'apporte rien de concret pr aider et est paré de dogme à la con. Intriguant.
Parce que ceux qui se proposent formateurs n'en sont pas et faire comme vous le décrivez le prouve bien. En revanche, ça leur fait des décharges, pour eux Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Thalia de G le Jeu 26 Juin - 5:50

@Caspar Goodwood a écrit:Au bout du huitième stage du genre "mettez-vous en groupes et préparez une séquence" ou "nous allons faire un tour de table pour nous présenter qui va durer une heure parce que je ne sais pas trop quoi vous faire faire (j'exagère, mais à peine), j'ai arrêté la formation continue.
Mêmes expériences douloureuses et moi aussi j'y ai renoncé.
Le top fut un stage informatique auquel je m'étais inscrite (je voulais connaître windows parce que je suis Mac). "Mettez-vous en groupe selon votre maîtrise de l'informatique". Il y en avait au moins une qui ne connaissait pas le double-clic et que j'aidais parfois pour relever ses notes et la webmaster du site du collège : c'est dire l'extrême hétérogénéité du groupe. Au bout d'une journée et demie, les GO nous ont livrés à nous-mêmes, nous pouvions faire ce que nous voulions avec notre bécane. C'est pendant ces dernières heures que j'aurai au moins appris à numéroter les lignes de mes textes, je tiens à une présentation impeccable.

Cripure a écrit:Chez nous, la formation continue, cette année, c'était par exemple "la naissance du pathétique dans la littérature grecque" I love you
Avec 40 pages de textes et pas un seul powerpoint Razz
Ah, les stages de mes débuts de carrière avec de profs chevronnés qui connaissaient leurs sujets et étaient épuisants parce que nous ne voulions pas en perdre une miette. J'en ressortais avec des pages et des pages de notes. Et ils étaient utiles.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par philann le Jeu 26 Juin - 6:04

J'ai eu aussi de bonnes formations sur le théâtre ou les TICE en LV, MAIS par des profs en exercice et pas trop trop dogmatiques.
En revanche, c'est vrai qu'il manquait toujours une analyse ou un certain recul sur les pratiques mises en oeuvre.

En revanche, pour avoir participer à une formation en philo sur l'ac. de Versailles: "Marx lecteur de Feuerbach": 20 profs ayant lu les textes avant le formation, des questions vraiment pointues. Bref, un niveau vraiment impressionnant ET l'inspectrice présente à la formation!
Spoiler:
J'ai voulu repasser en philo après ça! Embarassed  Crying or Very sad 
Spoiler:
le truc que je déteste le plus en formation profs...ce sont les jeux de rôles.  furieux  furieux  furieux 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Aevin le Jeu 26 Juin - 6:51

Sur la formation des enseignants (ou plutôt l'apprentissage professionnel) une interview avec Helen Timperley (avec des sous-titres en français) :



_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Roumégueur Ier le Jeu 26 Juin - 7:06

Dernier stage en date : conférence de 2 heures sur les compétences et les tacos avec plein de mots très compliqués. Inutile de dire que l'assemblée ne s'est pas gênée pour aller chercher la petite bête en posant beaucoup de questions sur ces mots recherchés. Bref, une immense perte de temps, de la propagande en fait.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Ilse le Jeu 26 Juin - 8:58

@Jane a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Capes en 1995 et deux inspections depuis, on ne peut pas dire que je sois harcelé.

Au bout du huitième stage du genre "mettez-vous en groupes et préparez une séquence" ou "nous allons faire un tour de table pour nous présenter qui va durer une heure parce que je ne sais pas trop quoi vous faire faire (j'exagère, mais à peine), j'ai arrêté la formation continue.

 pompom pompom  je suis battue !

Capes en 1995 et UNE inspection en... 2010 !

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Juin - 11:27

Encore un record! Qui dit mieux?

Ils étaient bons les tacos Roumégueur? Pas trop épicés j'espère.  Very Happy 

Cet article entretient l'idée qu'il y a d'un côté les professeurs de collège et de l'autre les professeurs de lycée, ça crée une confusion.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par User5899 le Jeu 26 Juin - 11:30

@Caspar Goodwood a écrit:Encore un record! Qui dit mieux?
Ben je l'avais dit à l'époque ! Agreg en 88, inspecté en 91, 93, 96... 2013 Smile

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Juin - 11:33

Oui mais avec vos trois premières inspections vous n'êtes pas tout à fait dans la course.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Isis39 le Jeu 26 Juin - 12:10

IL me semble que la formation, ça doit être fait par des profs en exercice, qui sont bon dans un domaine et qui peuvent partager leurs réussites en classe.
Et l'autre versant de la formation : de solides interventions pour actualiser les connaissances.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Paratge le Jeu 26 Juin - 12:20

@Caspar Goodwood a écrit:
Au bout du huitième stage du genre "mettez-vous en groupes et préparez une séquence" ou "nous allons faire un tour de table pour nous présenter qui va durer une heure parce que je ne sais pas trop quoi vous faire faire (j'exagère, mais à peine), j'ai arrêté la formation continue.

 veneration  veneration 

Et les stages commençant à 9 heures, on s'est tapé 150 km pour arriver à temps.
Et le fameux tour de table commence… à 10 h 30.
Mise en groupe obligatoire !
Rien appris, sauf que les formateurs "professionnels" sont des escrocs. Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Elyas le Jeu 26 Juin - 12:24

@Isis39 a écrit:IL me semble que la formation, ça doit être fait par des profs en exercice, qui sont bon dans un domaine et qui peuvent partager leurs réussites en classe.
Et l'autre versant de la formation : de solides interventions pour actualiser les connaissances.

Tout à fait d'accord.

Spoiler:
Le problème, c'est quand des professeurs du terrain recrutés pour leur compétences doivent faire face aux formateurs recrutés pour d'autres motifs... ça fait des étincelles. Je suis parfois atterré car les seconds prennent souvent les premiers pour des khôns et les considèrent de très haut, même s'ils ont été le 13e nom tiré du chapeau pour venir faire une formation.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Isis39 le Jeu 26 Juin - 12:26

@Elyas a écrit:
@Isis39 a écrit:IL me semble que la formation, ça doit être fait par des profs en exercice, qui sont bon dans un domaine et qui peuvent partager leurs réussites en classe.
Et l'autre versant de la formation : de solides interventions pour actualiser les connaissances.

Tout à fait d'accord.

Spoiler:
Le problème, c'est quand des professeurs du terrain recrutés pour leur compétences doivent faire face aux formateurs recrutés pour d'autres motifs... ça fait des étincelles. Je suis parfois atterré car les seconds prennent souvent les premiers pour des khôns et les considèrent de très haut, même s'ils ont été le 13e nom tiré du chapeau pour venir faire une formation.

Je ne connais pas ce problème. Ouf.
Faut dire que dans le numérique...  Very Happy 

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Isis39 le Jeu 26 Juin - 12:27

@Paratge a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:
Au bout du huitième stage du genre "mettez-vous en groupes et préparez une séquence" ou "nous allons faire un tour de table pour nous présenter qui va durer une heure parce que je ne sais pas trop quoi vous faire faire (j'exagère, mais à peine), j'ai arrêté la formation continue.

 veneration  veneration 

Et les stages commençant à 9 heures, on s'est tapé 150 km pour arriver à temps.
Et le fameux tour de table commence… à 10 h 30.
Mise en groupe obligatoire !
Rien appris, sauf que les formateurs "professionnels" sont des escrocs. Very Happy

Moi je ne fais jamais de tour de table ! Y a du boulot !

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Elyas le Jeu 26 Juin - 12:29

J'avoue que j'en fais un dans un seul de mes stages pour savoir ce qu'ils attendent exactement du stage et savoir où ils en sont exactement. Je prends des notes très studieusement et je vois ce que je peux adapter. Mais j'essaie de faire ça en 10 mn chrono... il n'y a que 6h de formation pour des sujets si vastes Sad

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par Elyas le Jeu 26 Juin - 12:32

@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Isis39 a écrit:IL me semble que la formation, ça doit être fait par des profs en exercice, qui sont bon dans un domaine et qui peuvent partager leurs réussites en classe.
Et l'autre versant de la formation : de solides interventions pour actualiser les connaissances.

Tout à fait d'accord.

Spoiler:
Le problème, c'est quand des professeurs du terrain recrutés pour leur compétences doivent faire face aux formateurs recrutés pour d'autres motifs... ça fait des étincelles. Je suis parfois atterré car les seconds prennent souvent les premiers pour des khôns et les considèrent de très haut, même s'ils ont été le 13e nom tiré du chapeau pour venir faire une formation.

Je ne connais pas ce problème. Ouf.
Faut dire que dans le numérique...  Very Happy 

Je ne suis pas dans le numérique, moi Very Happy Je suis un éléctron libre qui fait de la didactique et je suis respectueux de mes collègues car j'estime qu'ils en savent scientifiquement autant que moi voire plus (bon, ok, sauf sur la Mésopotamie et sur la Grèce antique où, parfois, ils me demandent des approfondissements, faut dire que 90% de contemporéanistes, ça n'aide pas dans la profession  Rolling Eyes ).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si les mauvais élèves c’étaient les enseignants de collège ? (Challenges)

Message par YoKonoké le Jeu 26 Juin - 12:50

La formation continue disciplinaire a longtemps été de qualité dans mon actuelle académie mais là ça part un peu en vrille.

D'ailleurs cette année ne sont proposés que 2 stages pour les profs de Lycées et 2 pour ceux de collège, les autres heures sont distribuées pour former/formater les formateurs et faire vivre des dispositifs de réflexion et production académiques ( on y entre par cooptation si l'on partage la même "vision" ). J'ai l'impression que le système d'auto alimente et que nous sommes devenus des "pions". L'IPR a d'ailleurs reconnu que nous devions nous inscrire même si on ne se retrouve pas dans les propositions pour que la formation survive ( pourquoi en ce cas ne pas changer le contenu et la forme de la formation pour qu'elle soit attractive ? ).

En ce qui concerne les formateurs, tous sont des profs en situation et peu disposent d'heures de décharge. Ils interviennent en temps que spécialistes d'une activité sportive support ou d'une problématique transversale ( et là beaucoup s'auto proclament spécialistes en mixité, santé, TICE et j'en passe ).

YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum