DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Ilse le Sam 28 Juin 2014 - 15:07

@balthamos a écrit:
@Nannnie a écrit:Non, non et non !!!  furieux 
La Première Guerre mondiale c'est 14/18, point final !
Et puis quoi encore ??? Dans ce cas là que l'on ne demande pas aux élèves d'apprendre des dates et des repères ! 

Vous êtes nés quand ?? Bah, entre 1924 et 2045 ... Faites votre choix, messieurs, dames !

Je pense que je vais accepter aussi 1914- 1917 pour la vision russe de la première guerre mondiale.
Je vais aussi accepter 1419- 1819 pour les dyslexiques.
Après tout, il ne faut pas être fermé, il faut être bienveillant   furieux furieux furieux 
Mon mari, italien, parle de la guerre de 1915-1918...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Durruti le Sam 28 Juin 2014 - 15:14

Ce brevet est une merde sans nom.

La forme est problématique, faire écrire des élèves dans des cadres limités est totalement inacceptable. Les élèves qui le souhaitent ne peuvent plus écrire davantage. C'est sûr que certains collègues se réjouiront, car la correction ira plus vite et puis de toute manière dans l'ancienne version les élèves n'arrivaient pas à faire de paragraphe argumenté donc pourquoi le maintenir? C'est vrai, mais alors beaucoup d'élèves ne savent plus faire de phrases, donc pourquoi leur demander d'en faire? Logique pitoyable et merdique. C'est celle du nouveau brevet. On ne leur demande pas de rédiger dans la consigne, alors vous ne pénaliserez pas la rédaction.

Certaines réponses ne demandent pas de rédaction! Les consignes exigent qu'on ne pénalise pas le manque de rédaction: mais où va-t-on?
Aucun sens critique ou analyse poussée est demandé dans cette épreuve. C'est n'importe quoi. C'est une insulte à nos matières.
L'épreuve de géographie revient à du coloriage, c'est honteux.

Certes, on ne prépare pas nos 3e qu'au DNB, mais avant tout à la seconde et au-delà. Je pensais que le but de l'histoire-géographie était d'apprendre aux élèves à développer leur propre raisonnement, construit, argumenté. Il n'en est rien. Je ne peux me réjouir de la nouvelle forme de ce brevet pour cette deuxième année de son existence, c'est l'abaissement des exigences et c'est un foutage de gueule complet. Les élèves en ont conscience. Mais oui ils l'auront tous ou presque.

Par principe, je suis opposé à cette farce. La prochaine étape: les QCM. Et ensuite on n'enseignera plus l'HG comme on le devrait.

On nous cadre de plus en plus dans les démarches à adopter en cours pour enseigner le programme. Je suis sidéré de voir le nombre de collègues qui suivent à la lettre ces consignes, de vrais toutous. Perso, j'use et abuse de ma liberté pédagogique. Je préfère ne pas finir le programme totalement, mais avoir préparé mes élèves de 3e pour le lycée et surtout de tenter de leur avoir appris à utiliser leur esprit critique.


_________________
"Le péché de pratiquement tous les gens de gauche à partir de 1933 est d'avoir voulu être antifasciste sans être antitotalitaire"

Georges Orwell

Durruti
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Arverne le Sam 28 Juin 2014 - 15:18

Fanfan11 a écrit:
@VanGogh59 a écrit:Nouvelle78, j'ai le regret de t'informer qu'en commission d'harmonisation, il est demandé aux correcteurs d'accepter 1914-1919... Rolling Eyes 
Même impression qu'Elyas sur ce sujet. J'ai trouvé le sujet pas mal, certes facile mais répondant aux intitulés du BO en termes de connaissances et de capacités. Même si bien évidemment il n'est pas exempt de reproches voire d'erreurs (la plus importante étant pour moi d'accepter le Nord comme région en omettant le Pas-de-Calais mais bon comme Adoumié le dit...  Rolling Eyes )
Sinon, la consigne principale des IPR comme vous vous en doutez est la bienveillance...Il sera même possible de noter des développements construits particulièrement réussis sur 6 ou 7 sur 5 (à condition de ne pas dépasser la note de 13 en Histoire). Il y a d'autres surprises mais je vous laisse le plaisir de les découvrir lundi matin ...Préparez vous à vous mettre mode école des fans !  Wink 
 affraid affraid affraid Ca ne devrait pas m'étonner mais comme on demande aux correcteurs, le correcteur que je serai peut donc envisager de refuser. Je passe sur la géo. Qu'est-ce qu'il me tarde d'être à mardi pour voir ça pas vrai
Voilà ! Ni notre cerveau, ni notre liberté pédagogique ne seront en vacances lundi. Faut pas déconner non plus ! Bientôt, on devra accepter la guerre mondiale de 78  No 
Quant à ceux d'entre vous qui justifient, d'une manière ou d'une autre et de façon tout à fait correcte, la date de fin de 1919, pensez-vous que nos chers élèves de 3e aient poussé la réflexion à ce point ? Je trouve ça grave de ne pas connaître les dates de la 1ère GM et accepter 1919, c'est accepter un peu plus l'à peu près, c'est renier le peu de rigueur qu'on est en droit d'exiger en histoire.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Nannnie le Sam 28 Juin 2014 - 15:22

@Durruti a écrit:Ce brevet est une merde sans nom.

La forme est problématique, faire écrire des élèves dans des cadres limités est totalement inacceptable. Les élèves qui le souhaitent ne peuvent plus écrire davantage. C'est sûr que certains collègues se réjouiront, car la correction ira plus vite et puis de toute manière dans l'ancienne version les élèves n'arrivaient pas à faire de paragraphe argumenté donc pourquoi le maintenir? C'est vrai, mais alors beaucoup d'élèves ne savent plus faire de phrases, donc pourquoi leur demander d'en faire? Logique pitoyable et merdique. C'est celle du nouveau brevet. On ne leur demande pas de rédiger dans la consigne, alors vous ne pénaliserez pas la rédaction.

Certaines réponses ne demandent pas de rédaction! Les consignes exigent qu'on ne pénalise pas le manque de rédaction: mais où va-t-on?
Aucun sens critique ou analyse poussée est demandé dans cette épreuve. C'est n'importe quoi. C'est une insulte à nos matières.
L'épreuve de géographie revient à du coloriage, c'est honteux.

Certes, on ne prépare pas nos 3e qu'au DNB, mais avant tout à la seconde et au-delà. Je pensais que le but de l'histoire-géographie était d'apprendre aux élèves à développer leur propre raisonnement, construit, argumenté. Il n'en est rien. Je ne peux me réjouir de la nouvelle forme de ce brevet pour cette deuxième année de son existence, c'est l'abaissement des exigences et c'est un foutage de gueule complet. Les élèves en ont conscience. Mais oui ils l'auront tous ou presque.

Par principe, je suis opposé à cette farce. La prochaine étape: les QCM. Et ensuite on n'enseignera plus l'HG comme on le devrait.

On nous cadre de plus en plus dans les démarches à adopter en cours pour enseigner le programme. Je suis sidéré de voir le nombre de collègues qui suivent à la lettre ces consignes, de vrais toutous. Perso, j'use et abuse de ma liberté pédagogique. Je préfère ne pas finir le programme totalement, mais avoir préparé mes élèves de 3e pour le lycée et surtout de tenter de leur avoir appris à utiliser leur esprit critique.


@Arverne a écrit:
Fanfan11 a écrit:
@VanGogh59 a écrit:Nouvelle78, j'ai le regret de t'informer qu'en commission d'harmonisation, il est demandé aux correcteurs d'accepter 1914-1919... Rolling Eyes 
Même impression qu'Elyas sur ce sujet. J'ai trouvé le sujet pas mal, certes facile mais répondant aux intitulés du BO en termes de connaissances et de capacités. Même si bien évidemment il n'est pas exempt de reproches voire d'erreurs (la plus importante étant pour moi d'accepter le Nord comme région en omettant le Pas-de-Calais mais bon comme Adoumié le dit...  Rolling Eyes )
Sinon, la consigne principale des IPR comme vous vous en doutez est la bienveillance...Il sera même possible de noter des développements construits particulièrement réussis sur 6 ou 7 sur 5 (à condition de ne pas dépasser la note de 13 en Histoire). Il y a d'autres surprises mais je vous laisse le plaisir de les découvrir lundi matin ...Préparez vous à vous mettre mode école des fans !  Wink 
 affraid affraid affraid Ca ne devrait pas m'étonner mais comme on demande aux correcteurs, le correcteur que je serai peut donc envisager de refuser. Je passe sur la géo. Qu'est-ce qu'il me tarde d'être à mardi pour voir ça pas vrai
Voilà ! Ni notre cerveau, ni notre liberté pédagogique ne seront en vacances lundi. Faut pas déconner non plus ! Bientôt, on devra accepter la guerre mondiale de 78  No 
Quant à ceux d'entre vous qui justifient, d'une manière ou d'une autre et de façon tout à fait correcte, la date de fin de 1919, pensez-vous que nos chers élèves de 3e aient poussé la réflexion à ce point ? Je trouve ça grave de ne pas connaître les dates de la 1ère GM et accepter 1919, c'est accepter un peu plus l'à peu près, c'est renier le peu de rigueur qu'on est en droit d'exiger en histoire.

+ 1000

Nannnie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par egomet le Sam 28 Juin 2014 - 15:25

@Elyas a écrit:Techniquement, 1914-1919 n'est pas une erreur car le traité de Versailles est en 1919. On pourrait même accepter 1920 car d'autres traités de paix sont signés à ce moment-là. Toute la question étant de savoir si une guerre s'achève avec l'armistice ou le traité de paix.
À quel moment les soldats ont-ils eu le droit de se réjouir?
À quel moment sont-ils rentrés chez eux?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Elyas le Sam 28 Juin 2014 - 15:30

@Arverne a écrit:
Voilà ! Ni notre cerveau, ni notre liberté pédagogique ne seront en vacances lundi. Faut pas déconner non plus ! Bientôt, on devra accepter la guerre mondiale de 78  No 
Quant à ceux d'entre vous qui justifient, d'une manière ou d'une autre et de façon tout à fait correcte, la date de fin de 1919, pensez-vous que nos chers élèves de 3e aient poussé la réflexion à ce point ? Je trouve ça grave de ne pas connaître les dates de la 1ère GM et accepter 1919, c'est accepter un peu plus l'à peu près, c'est renier le peu de rigueur qu'on est en droit d'exiger en histoire.

Dans les IO, le repère est 1914-1918. Point. Par contre, dire que 1919 est faux alors que techniquement ça peut se discuter et ensuite hurler à la rigueur, ça me laisse perplexe.
Par contre, on est d'accord, on peut douter qu'un élève lambda de 3e puisse connaître les subtilités du problème de datation exacte de la fin de la guerre (armistice ou traité de paix, et quel traité de paix et quel armistice ?).
Cependant, on peut, parfois, avoir un élève qui a posé une question et que le professeur a expliqué cette question des traités de paix et qui le ressort en examen.
Personnellement, j'ai déjà dû faire face au précédent DNB au problème du baptême de Clovis. Des élèves donnaient une des dates issues de la controverse sur la datation véritable. Connaissant cette controverse, j'ai validé ces dates, je savais que dans mon secteur des professeurs étaient alto-médiévistes et enseignaient ces dates, justement au nom de la rigueur et de la liberté pédagogique.
En examen, au nom de la rigueur, d'autres comptaient donc faux.
C'est à devenir chèvre Wink


Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Elyas le Sam 28 Juin 2014 - 15:32

@egomet a écrit:
@Elyas a écrit:Techniquement, 1914-1919 n'est pas une erreur car le traité de Versailles est en 1919. On pourrait même accepter 1920 car d'autres traités de paix sont signés à ce moment-là. Toute la question étant de savoir si une guerre s'achève avec l'armistice ou le traité de paix.
À quel moment les soldats ont-ils eu le droit de se réjouir?
À quel moment sont-ils rentrés chez eux?

Alors là, ça dépend des fronts et des bataillons. Je te laisse lire les livres sur la Première Guerre mondiale, tu constateras qu'on est loin du traditionnel "Youpi, le 11 novembre, c'est la fête !"

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par PauvreYorick le Sam 28 Juin 2014 - 15:35

@Mila Saint Anne a écrit: Présentation de l'éditeur :
" [...]

Un livre dont personne ne peut se passer, lorsqu'on a le projet d'y voir clair dans ce que l'on fait et les effets que l'on produit.
"
Rien à voir avec le schmilblick, mais sur une quatrième de couverture, on s'attendrait à davantage de correction linguistique, non ?

EDIT: 4e de couv ou peut-être seulement présentation de l'éditeur sur un site :même remarque.


Dernière édition par PauvreYorick le Sam 28 Juin 2014 - 15:40, édité 1 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Arverne le Sam 28 Juin 2014 - 15:38

@Elyas a écrit:
@Arverne a écrit:
Voilà ! Ni notre cerveau, ni notre liberté pédagogique ne seront en vacances lundi. Faut pas déconner non plus ! Bientôt, on devra accepter la guerre mondiale de 78  No 
Quant à ceux d'entre vous qui justifient, d'une manière ou d'une autre et de façon tout à fait correcte, la date de fin de 1919, pensez-vous que nos chers élèves de 3e aient poussé la réflexion à ce point ? Je trouve ça grave de ne pas connaître les dates de la 1ère GM et accepter 1919, c'est accepter un peu plus l'à peu près, c'est renier le peu de rigueur qu'on est en droit d'exiger en histoire.

Dans les IO, le repère est 1914-1918. Point. Par contre, dire que 1919 est faux  alors que techniquement ça peut se discuter et ensuite hurler à la rigueur, ça me laisse perplexe
Peut-on exiger des élèves de 3e la même rigueur que celle d'un prof d'histoire-géo ? La rigueur que j'attends de mes élèves, c'est d'apprendre correctement les dates repères.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par egomet le Sam 28 Juin 2014 - 15:45

@Elyas a écrit:
@egomet a écrit:
@Elyas a écrit:Techniquement, 1914-1919 n'est pas une erreur car le traité de Versailles est en 1919. On pourrait même accepter 1920 car d'autres traités de paix sont signés à ce moment-là. Toute la question étant de savoir si une guerre s'achève avec l'armistice ou le traité de paix.
À quel moment les soldats ont-ils eu le droit de se réjouir?
À quel moment sont-ils rentrés chez eux?

Alors là, ça dépend des fronts et des bataillons. Je te laisse lire les livres sur la Première Guerre mondiale, tu constateras qu'on est loin du traditionnel "Youpi, le 11 novembre, c'est la fête !"
Je sais.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Elyas le Sam 28 Juin 2014 - 15:59

@Arverne a écrit:
@Elyas a écrit:
@Arverne a écrit:
Voilà ! Ni notre cerveau, ni notre liberté pédagogique ne seront en vacances lundi. Faut pas déconner non plus ! Bientôt, on devra accepter la guerre mondiale de 78  No 
Quant à ceux d'entre vous qui justifient, d'une manière ou d'une autre et de façon tout à fait correcte, la date de fin de 1919, pensez-vous que nos chers élèves de 3e aient poussé la réflexion à ce point ? Je trouve ça grave de ne pas connaître les dates de la 1ère GM et accepter 1919, c'est accepter un peu plus l'à peu près, c'est renier le peu de rigueur qu'on est en droit d'exiger en histoire.

Dans les IO, le repère est 1914-1918. Point. Par contre, dire que 1919 est faux  alors que techniquement ça peut se discuter et ensuite hurler à la rigueur, ça me laisse perplexe
Peut-on exiger des élèves de 3e la même rigueur que celle d'un prof d'histoire-géo ? La rigueur que j'attends de mes élèves, c'est d'apprendre correctement les dates repères.

On est bien d'accord. J'enseigne de même à mes élèves les dates de 1914-1918. Cependant, j'avoue que je serais très gêné si on me demandait de sanctionner 1919 car, je sais moi, que ce n'est pas faux. Je mettrai sans doute 0,5+, et après avoir fini la correction du devoir entier, si je vois que j'ai plusieurs + dans ma correction et que l'élève a 25,5, je monterai sans doute à 26.
Après, chaque correcteur fait en son âme et conscience. Moi, ça me gêne de compter totalement faux un truc qui ne l'est pas nécessairement.
De toute façon, dans mon Académie, c'est 1914-1918 qui est attendu, je crois. Donc, je mettrai 0,5+. Le + pouvant ne rien donner, d'ailleurs. On est bien d'accord que dans ce cas, seules les copies d'élèves ayant de sérieuses connaissances au-delà de ce qui est attendu peuvent attendre un peu de clémence de ma part.


Dernière édition par Elyas le Sam 28 Juin 2014 - 16:33, édité 1 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Cléopatra2 le Sam 28 Juin 2014 - 16:01

Consignes de correction à Créteil : les questions de connaissances ont un barême précis qui doit être respecté. On ne peut donner plus de 5 à la question développée. On ne doit pas pénaliser l'orthographe et la syntaxe dans la question, mais valoriser ou pénaliser dans les 4 points de maîtrise de la langue.
Les repères doivent être ceux indiqués dans les IO, donc 1914-1918.
Pour la Révolution, en revanche, il y a eu débat : pas de dates postérieures à 1799. La fuite à Varennes et la mort de Louis XVI ne sont pas acceptables.

Pour revenir aux critiques sur ce brevet, quelqu'un a écrit que la géographie était une épreuve de coloriage. Au contraire, il y a un véritable travail de légende et de lecture de carte (et aucun coloriage à réaliser d'ailleurs). Sur les copies tests, les élèves n'ont pas réussi à compléter la légende avec les régions répulsives (ils n'ont pas lu le titre de la carte probablement).

Cléopatra2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Durruti le Sam 28 Juin 2014 - 16:04

Pour moi compléter la carte comme un texte à trous revient à faire du coloriage. Je maintiens ce que j'ai écrit.
Mieux aurait valu leur demander de réaliser la carte des dynamiques de peuplement avec juste un fond de carte vide. Ils en sont capables.

_________________
"Le péché de pratiquement tous les gens de gauche à partir de 1933 est d'avoir voulu être antifasciste sans être antitotalitaire"

Georges Orwell

Durruti
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Elyas le Sam 28 Juin 2014 - 16:04

Pour la Révolution, on va avoir 99% de Prise de la Bastille le 14 juillet 1789 (avec toutes les erreurs d'orthographe et de datation possibles)  Rolling Eyes 

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Gryphe le Sam 28 Juin 2014 - 16:11

Sortir "1919" comme fin de la première GM ne me choque pas, il y a une logique interne à cette réponse, ce n'est pas comme si le candidat écrivait "1929", par exemple.

Analyse sujet de Brevet blanc, 1988 :
Pour rire, je viens de sortir mon classeur de troisième (1988  Embarassed ...). Il n'y a pas mon sujet de DNB, mais celui du Brevet blanc :
- Le sujet est assez bref, ce sont les réponses qui sont davantage développées.
- Mes réponses sont bien rédigées mais contiennent pas mal de petites fautes de grammaire (non corrigées) que je ne fais plus aujourd'hui. En revanche, j'ai gardé tout à fait le même style d'écriture.  Laughing (au sens "tournures de phrases", non pas au sens de "graphie".)
- Dans un sujet sur la population des EU, j'avais commencé par "34 millions d'habitants"... depuis, je suis traumatisée par les ordres de grandeur.  Laughing 
(Il est en effet plus gênant de se tromper autant pour la population d'un grand pays que de donner "1919" comme fin de la 1èGM, à mon sens.)
- Sur la carte de la Russie, il fallait localiser Moscou, Kiev, Leningrad et Vladivostok, ce que j'avais su faire, ce qui signifie qu'on avait bien dû l'apprendre, mais à la fin de l'année, on n'avait pas fini le programme, donc ça ne veut pas dire grand chose sur le niveau de connaissances acquises.
- Note obtenue : 33/40. (15/20 en histoire, 18/20 en géo.)
- Bilan des courses :
. Le sujet de Brevet blanc 1988 était adapté à de bons élèves ou à des élèves très "scolaires" mais conduit inévitablement au casse-pipe des élèves plus fragiles.
. Le sujet du DNB 2014 est de difficulté plus progressive, il permet à tous de trouver des réponses mais n'est pas pour autant "plus simple" ; y répondre de manière développée pour avoir une bonne note suppose tout autant de connaissances qu'en 1988.
S'il y a baisse du niveau, elle est dans la "réalité" des acquisitions des élèves (ce qu'on constate tous tous les jours), mais elle n'est ni dans les programmes ni dans les sujets d'examen, ce qui est déjà ce qui a été pointé à propos du sujet de maths du bac S.

 lecteur

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

SUJET BREVET

Message par ISA78 le Sam 28 Juin 2014 - 16:20

@Alexandre 06 a écrit:Alors à quelle sauce nos élèves vont-ils être mangés ?
Si vous avez des news sur le sujet, merci de vous les faire partager !

Sujet ultra facile: le pb est que cela décrédibilise totalement notre discipline. C'est à se demander à quoi servent les cours et les exigences que nous pouvons avoir tout au long de l'année !!

ISA78
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Cyrana le Sam 28 Juin 2014 - 16:21

Question d'amateur : y-a-t-il déjà une correction "officielle" publiée disponible, si oui où ?

Cyrana
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Correction et additif

Message par ISA78 le Sam 28 Juin 2014 - 16:22

Comment faites vous pour accéder aux corrections et additif de votre académie?

ISA78
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Fesseur Pro le Sam 28 Juin 2014 - 16:40

Certains collègues se sont réunis hier avec les IPR pour les consignes à nous donner Lundi.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par VanGogh59 le Sam 28 Juin 2014 - 16:43

@ISA78 a écrit:Comment faites vous pour accéder aux corrections et additif de votre académie?

Simplement en participant aux réunions d'harmonisation...

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Elyas le Sam 28 Juin 2014 - 16:46

@VanGogh59 a écrit:
@ISA78 a écrit:Comment faites vous pour accéder aux corrections et additif de votre académie?

Simplement en participant aux réunions d'harmonisation...

Ou en étant modérateur (chez moi, il n'y a pas de réunions, juste une mailing-list).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par egomet le Sam 28 Juin 2014 - 16:48

@Elyas a écrit:
@Arverne a écrit:
@Elyas a écrit:

Dans les IO, le repère est 1914-1918. Point. Par contre, dire que 1919 est faux  alors que techniquement ça peut se discuter et ensuite hurler à la rigueur, ça me laisse perplexe
Peut-on exiger des élèves de 3e la même rigueur que celle d'un prof d'histoire-géo ? La rigueur que j'attends de mes élèves, c'est d'apprendre correctement les dates repères.

On est bien d'accord. J'enseigne de même à mes élèves les dates de 1914-1918. Cependant, j'avoue que je serais très gêné si on me demandait de sanctionner 1919 car, je sais moi, que ce n'est pas faux. Je mettrai sans doute 0,5+, et après avoir fini la correction du devoir entier, si je vois que j'ai plusieurs + dans ma correction et que l'élève a 25,5, je monterai sans doute à 26.
Après, chaque correcteur fait en son âme et conscience. Moi, ça me gêne de compter totalement faux un truc qui ne l'est pas nécessairement.
De toute façon, dans mon Académie, c'est 1914-1918 qui est attendu, je crois. Donc, je mettrai 0,5+. Le + pouvant ne rien donner, d'ailleurs. On est bien d'accord que dans ce cas, seules les copies d'élèves ayant de sérieuses connaissances au-delà de ce qui est attendu peuvent attendre un peu de clémence de ma part.
Bien vu.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Docteur OX le Sam 28 Juin 2014 - 16:52

@Durruti a écrit:Ce brevet est une merde sans nom.

La forme est problématique, faire écrire des élèves dans des cadres limités est totalement inacceptable. Les élèves qui le souhaitent ne peuvent plus écrire davantage. C'est sûr que certains collègues se réjouiront, car la correction ira plus vite et puis de toute manière dans l'ancienne version les élèves n'arrivaient pas à faire de paragraphe argumenté donc pourquoi le maintenir? C'est vrai, mais alors beaucoup d'élèves ne savent plus faire de phrases, donc pourquoi leur demander d'en faire? Logique pitoyable et merdique. C'est celle du nouveau brevet. On ne leur demande pas de rédiger dans la consigne, alors vous ne pénaliserez pas la rédaction.

Certaines réponses ne demandent pas de rédaction! Les consignes exigent qu'on ne pénalise pas le manque de rédaction: mais où va-t-on?
Aucun sens critique ou analyse poussée est demandé dans cette épreuve. C'est n'importe quoi. C'est une insulte à nos matières.
L'épreuve de géographie revient à du coloriage, c'est honteux.

Certes, on ne prépare pas nos 3e qu'au DNB, mais avant tout à la seconde et au-delà. Je pensais que le but de l'histoire-géographie était d'apprendre aux élèves à développer leur propre raisonnement, construit, argumenté. Il n'en est rien. Je ne peux me réjouir de la nouvelle forme de ce brevet pour cette deuxième année de son existence, c'est l'abaissement des exigences et c'est un foutage de gueule complet. Les élèves en ont conscience. Mais oui ils l'auront tous ou presque.

Par principe, je suis opposé à cette farce. La prochaine étape: les QCM. Et ensuite on n'enseignera plus l'HG comme on le devrait.

On nous cadre de plus en plus dans les démarches à adopter en cours pour enseigner le programme. Je suis sidéré de voir le nombre de collègues qui suivent à la lettre ces consignes, de vrais toutous. Perso, j'use et abuse de ma liberté pédagogique. Je préfère ne pas finir le programme totalement, mais avoir préparé mes élèves de 3e pour le lycée et surtout de tenter de leur avoir appris à utiliser leur esprit critique.


Sainte et saine colère.  Smile 

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Isis39 le Sam 28 Juin 2014 - 16:56

@Elyas a écrit:Pour la Révolution, on va avoir 99% de Prise de la Bastille le 14 juillet 1789 (avec toutes les erreurs d'orthographe et de datation possibles)  Rolling Eyes 

Dans les 1% il y aura au moins une fois l'appel du 18 juin.....

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par Elyas le Sam 28 Juin 2014 - 17:03

@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:Pour la Révolution, on va avoir 99% de Prise de la Bastille le 14 juillet 1789 (avec toutes les erreurs d'orthographe et de datation possibles)  Rolling Eyes 

Dans les 1% il y aura au moins une fois l'appel du 18 juin.....

... pour prendre la Bastille !  lol! 

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: DNB 2014 : le sujet d'histoire-géographie

Message par sookie le Sam 28 Juin 2014 - 17:05

@Cléopatra2 a écrit:Consignes de correction à Créteil : les questions de connaissances ont un barême précis qui doit être respecté. On ne peut donner plus de 5 à la question développée. On ne doit pas pénaliser l'orthographe et la syntaxe dans la question, mais valoriser ou pénaliser dans les 4 points de maîtrise de la langue.
Les repères doivent être ceux indiqués dans les IO, donc 1914-1918.
Pour la Révolution, en revanche, il y a eu débat : pas de dates postérieures à 1799. La fuite à Varennes et la mort de Louis XVI ne sont pas acceptables.

Pour revenir aux critiques sur ce brevet, quelqu'un a écrit que la géographie était une épreuve de coloriage. Au contraire, il y a un véritable travail de légende et de lecture de carte (et aucun coloriage à réaliser d'ailleurs). Sur les copies tests, les élèves n'ont pas réussi à compléter la légende avec les régions répulsives (ils n'ont pas lu le titre de la carte probablement).

Pourquoi ? En quoi ce ne sont pas des événements de la Révolution ?
Si je corrigeais les élèves de mon collège, je ne me poserais pas la question, mais on ne sait jamais, je vais peut-être tomber sur le super collège du secteur.
Vivement lundi, j'ai trop hâte ! Ce qui me rassure c'est que je serai rentrée à temps pour le match !!!

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum