Redoublement ou passage en 2nde : deux réponses écrites opposées, laquelle prévaut ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Redoublement ou passage en 2nde : deux réponses écrites opposées, laquelle prévaut ?

Message par gainz le Mar 1 Juil 2014 - 18:46

@SIANSIAR a écrit:
@Ruthven a écrit:
@ycombe a écrit:
Que risque-t-il à passer en seconde? Tout. S'il rattrape trop peu son retard, il redoublera ou sera envoyé en STMG (et on peut dire qu'il y a beaucoup de filières pro qui sont mieux). S'il n'arrive pas à rattraper son retard, il repartira sur une filière pro sans trop pouvoir choisir où il va aller.

100% d'accord avec ton analyse (sauf pour la STMG, la filière "d'accueil" peut varier en fonction des établissements, parfois la L, parfois la STI ; une bonne STMG peut aussi être une filière efficace pour certains élèves qui accrochent ensuite un IUT Tech de co (bon, je plaide pour la STMG car j'ai un peu été usé par des élèves (très gentils au demeurant) envoyés en L qui auraient dû aller en STMG (leurs voeux d'orientation post-bac étaient essentiellement des BTS Tertiaires)).

j'ignorais que la stmg avait mauvaise réputation
elle n'est donc pas une voie royale pourtant n'est elle pas la meilleure voie pour aller vers un BTS et pousser plus loin les études éventuellement?
un bac + 2 technique, pratique permet de trouver bcq plus facilement du travail et svt d'obtenir une paye plus importante que certains bac +5 universitaire


super humour!

gainz
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Redoublement ou passage en 2nde : deux réponses écrites opposées, laquelle prévaut ?

Message par ycombe le Mar 1 Juil 2014 - 18:52

@SIANSIAR a écrit:Tu opterais pour un redoublement des élèves ayant 12 en 5ème? etc?
Si c'était mes enfants je m’inquiéterais, oui. Dès que les notes passent de 18 à 16. La chute de quelques points semble inévitable en seconde, mais au collège une vigilance constante permet de maintenir un niveau correct tout du long. Quant au redoublement, encore faut-il qu'il puisse être utile. Je ne suis pas assez fou pour faire confiance au collège pour faire  remonter des notes qui se sont dégradées.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Redoublement ou passage en 2nde : deux réponses écrites opposées, laquelle prévaut ?

Message par vivi1982 le Mar 1 Juil 2014 - 21:30

Pour intervenir sur les moyennes:
A chaque conseil de classe, je n'en reviens pas: j'ai eu une classe de 4ème avec un niveau catastrophique plusieurs élèves savent à peine lire et écrire: 5 de moyenne au dernier contrôle! Et bien leur moyenne générale tourne autour de 12 (avec la note de vie sco il y avait à peu près un point de plus) : musique, techno, eps, idd etc, ça remonte bien les moyennes, et j'ai ça sous les yeux: un élève avec 0.6 en maths, 2 en français, 3 en anglais, 3.5 en espagnol arrive à 9 de moyenne générale.
Au conseil de classe de 4ème à un parent d'élève qui posait la question, on a dit qu'il fallait avoir au moins 13.5 en fin de 4ème pour bien s'en sortir en 3ème.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Redoublement ou passage en 2nde : deux réponses écrites opposées, laquelle prévaut ?

Message par Ruthven le Mar 1 Juil 2014 - 21:54

@SIANSIAR a écrit:
@Ruthven a écrit:
@ycombe a écrit:
Que risque-t-il à passer en seconde? Tout. S'il rattrape trop peu son retard, il redoublera ou sera envoyé en STMG (et on peut dire qu'il y a beaucoup de filières pro qui sont mieux). S'il n'arrive pas à rattraper son retard, il repartira sur une filière pro sans trop pouvoir choisir où il va aller.

100% d'accord avec ton analyse (sauf pour la STMG, la filière "d'accueil" peut varier en fonction des établissements, parfois la L, parfois la STI ; une bonne STMG peut aussi être une filière efficace pour certains élèves qui accrochent ensuite un IUT Tech de co (bon, je plaide pour la STMG car j'ai un peu été usé par des élèves (très gentils au demeurant) envoyés en L qui auraient dû aller en STMG (leurs voeux d'orientation post-bac étaient essentiellement des BTS Tertiaires)).

j'ignorais que la stmg avait mauvaise réputation
elle n'est donc pas une voie royale pourtant n'est elle pas la meilleure voie pour aller vers un BTS et pousser plus loin les études éventuellement?
un bac + 2 technique, pratique permet de trouver bcq plus facilement du travail et svt d'obtenir une paye plus importante que certains bac +5 universitaire

Mieux vaut, à mon sens, un élève qui fait une bonne Terminale STMG qui peut choisir son orientation qu'un bac obtenu juste en série générale avec souvent une orientation subie à la clé.
Il est vrai que la filière sert souvent de filière d'accueil pour les élèves en difficulté, mais cela dépend aussi des politiques d'établissement, et c'est parfois difficile pour les élèves qui veulent travailler de se retrouver avec des élèves qui sont là par défaut.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Redoublement ou passage en 2nde : deux réponses écrites opposées, laquelle prévaut ?

Message par Apices Juris le Mer 2 Juil 2014 - 11:36

@SIANSIAR a écrit:c'est ce que j'ai compris: peu importe les avis des conseils de classe...c'est le principal qui décide en dernier ressort.
ds notre cas, le principal a suivi l'avis du conseil de classe (redoublement ou filière pro)
d'où le recours de ma soeur en appel.
et la commission a suivi le conseil de classe: redoublement ou pro et ma soeur et mon neveu ont opté pour le redoublement.

le certificat de fin de scolarité dit "passage en seconde". donc erreur de droit de la principale.

si je comprends bien : si ma soeur souhaite inscrire son fils en seconde : elle en a le droit sur la foi du certificat.
mais l'EN a la possibilité dans les 4 mois qui suivent (l'inscription ou le début des cours?) de le désinscrire.
sauf que étant dans notre droit, l'EN s'expose à des dommages et intérets éventuels
À quelques nuances près, c'est cela.

Les nuances sont les suivantes : non, ta soeur n'est pas "dans son droit" en inscrivant son fils en seconde. On ne peut pas être "dans son droit" sur la base d'une décision illégale. C'est pourquoi le lycée sera, lui, dans son droit s'il refuse cette inscription parce qu'il aurait connaissance de la décision de la commission d'appel. C'est aussi la raison pour laquelle l'administration a le droit d'annuler une décision individuelle illégale dans un délai de 4 mois à partir du moment où elle a été prise (cette limite à 4 mois permet de stabiliser les situations juridiques même illégales. Le régime juridique de l'abrogation des actes créateurs de droit est un peu plus subtile que cela, mais inutile de développer ici).
Ici, le délai de 4 mois courra donc à compter de la date de l'inscription.

Quant aux éventuels dommages et intérêts, ils dépendent de la date à laquelle l'annulation de l’inscription interviendrait. En effet, pour obtenir la réparation de dommages, il faut réunir trois éléments : un dommage, une faute, et un lien de causalité entre ce dommage et cette faute. La faute et le lien de causalité, ici, c'est facile. Mais restera à prouver le dommage. Si l'annulation de l'inscription intervient avant la rentrée ou dans les tous premiers jours de la rentrée et que l'EN peut offrir une place à ton neveu soit en 3e soit en lycée pro, alors ta sœur n'aura aucune chance de démontrer au juge qu'il y a eu dommage.

Au contraire, le dommage sera d'autant plus facile à prouver que l'annulation de l'inscription interviendra tard et mettra ton neveu en difficulté pour se raccrocher à une autre formation (fillière pro ou redoublement). C'est la raison pour laquelle j'ai dit qu'il y a peu de risque que l'inscription en 2nde GT soit annulée si le lycée ou l'IA s'aperçoivent trop tard de la supercherie : ils ne prendront pas le risque de perdre un procès.

_________________
Apices juris non sunt jura.

Apices Juris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Redoublement ou passage en 2nde : deux réponses écrites opposées, laquelle prévaut ?

Message par Jacq le Jeu 3 Juil 2014 - 10:35

Et puis, outre la question administrative, la vraie reste : quel est l'intérêt de l'élève ?


Les prof conseillent le redoublement ou l'orientation en pro.
Siansiar nous dit que l'élève en question n'a pas fait ses preuves en troisième mais ne souhaite pas une orientation en pro.
Même s'il y a une possibilité "administrative" il me semble que le mieux est sans doute de redoubler, pour travailler, pour progresser et envisager l'année prochaine (en fonction des résultats) un passage plus serein en seconde général.


Dernière chose : il ne faut pas penser orientation en professionnel ou pas, mais quel métier et quelles études pour y parvenir. Que ce soit du pro ou pas importe peu. La question, très difficile à cet âge là, est celle de l'avenir professionnel. Aller au général pour aller au général n'a aucun sens, de même qu'aller ou non en professionnel n'a aucun sens sans réflexion sur le métier, sans se poser des questions comme études longues ou courtes.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Redoublement ou passage en 2nde : deux réponses écrites opposées, laquelle prévaut ?

Message par Cath le Jeu 3 Juil 2014 - 10:54

Pourquoi vouloir absolument forcer le passage d'un élève qui n'a visiblement pas le niveau ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Redoublement ou passage en 2nde : deux réponses écrites opposées, laquelle prévaut ?

Message par Jacq le Jeu 3 Juil 2014 - 11:11

@Cath a écrit:Pourquoi vouloir absolument forcer le passage d'un élève qui n'a visiblement pas le niveau ?

Comme beaucoup de parents, parce qu'on espère toujours...

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum