Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gauvain31
Monarque

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par gauvain31 le Lun 7 Juil 2014 - 18:57
@Rell a écrit:Nous sommes très minoritaires à partager l'opinion de Brighelli. J'ai vraiment l'impression que la plupart des profs trouvent les notes fondamentalement dangereuses, qu'ils rêvent d'une école où l'on "apprend en faisant des mandalas" (phrase entendue en IUFM). Ces gens-là sont soutenus par les syndicats et tous ceux qui veulent que l'école soit un lieu de vie (oh, allons faire cours dehors, c'est pas la peine de prendre vos cahiers) et pas un lieu d'instruction.

J'ai explosé il y a quelques semaines, en salle des profs, quand on a parlé de ce sujet. Je ne suis pas revenu ici depuis parce que j'avais besoin de vraiment réfléchir à mon orientation idéologique dans ce métier. Mes collègues sont globalement d'accord avec l'arrêt des notes, beaucoup se sentent même tout juste concernés (!) Ils veulent qu'on ait une école à l'américaine, où des jeunes de 17 ans ne savent pas qui est Hitler ou ce que "république" recouvre comme idées. Ce métier rend aigri. Comme Mildred Pierce, je vais finir par vendre des tartes aux fraises, tiens, je m'emmerderais moins.

Le message de Zorglub est criant de vérité, notamment le passage sur les cours de langue. Ma collègue prof d'allemand fait passer des examens oraux à chaque trimestre : en tout, elle en a pour presque deux heures à les faire passer individuellement. Que font les autres pendant ces deux heures ? Ils colorient des mandalas. Enfin, ça, c'est depuis le deuxième trimestre. Au premier, ils ne faisaient ... rien ! Donc, c'était un bordel monstre auquel les mandalas sont censés remédier. Si j'étais parent, je serais outré. Ceux-là, ils ne sont jamais là aux bons moments mais toujours présents aux mauvais.

Attention à l'effet loupe, tu es minoritaire..... je pense surtout dans ton établissement; je ne pense pas que la grosse majorité des enseignants du secondaire souhaite l'arrêt réel des notes. Les notes ne sont pas une sanction , mais l'évaluation d'un travail à un instant t , elle ne juge pas la personne dans son ensemble comme c'est le cas de l'évaluation par compétence (surtout des savoir-être) . C'est donc bien l'évaluation par compétence (subjective, jugeant la personne dans son ensemble, qui scrute son intimité et surtout incompréhensible par la plupart des parents) qui est à mon sens la plus dangereuse. La grande majorité des parents sont contre l'arrêt des notes, (et les parents = électeurs...) donc je pense qu'ils ne vont pas se risquer à les supprimer.
Par contre, tes collègues voudront bien m'expliquer qu'est-ce qui est dangereux dans la note chiffrée?
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Chocolat le Lun 7 Juil 2014 - 19:44
@Rell a écrit:Nous sommes très minoritaires à partager l'opinion de Brighelli. J'ai vraiment l'impression que la plupart des profs trouvent les notes fondamentalement dangereuses, qu'ils rêvent d'une école où l'on "apprend en faisant des mandalas" (phrase entendue en IUFM). Ces gens-là sont soutenus par les syndicats et tous ceux qui veulent que l'école soit un lieu de vie (oh, allons faire cours dehors, c'est pas la peine de prendre vos cahiers) et pas un lieu d'instruction.

Je ne suis pas d'accord avec toi.

Dans mon entourage pro, ce sont les adepte de la classe sans notes qui sont minoritaires ; et dans mon entourage perso, c'est tout pareil !

Mais je crois qu'il faut essayer de sortir des clichés habituels qui voudraient dire qu'avec les adeptes des notes c'est le bagne et qu'avec les autres c'est peace&love.

Exemple concret :

- mes élèves ont le droit à cinq minutes de mandalas s'ils ont du mal à atteindre un niveau de concentration satisfaisant en début de cours
- il m'arrive de faire cours dehors, de temps en temps, à condition que l'objectif à atteindre l'exige et le justifie
- je considère l'outil "note chiffrée" comme étant beaucoup plus fiable que les smileys, carrés de couleur, ceintures, qualificatifs "en cours d'acquisition" et autres joyeuseries d'une imprécision rédhibitoire
- j'évalue par compétences et je pratique la différenciation pédagogique depuis... longtemps, parce que je n'aime pas voir de gamins qui ne prennent rien de mon cours
- j'exige le silence absolu pendant les moments de travail individuel ou d'explication d'un élément de cours ; sinon, il n'y a pas de cours
- j'exige que chaque élève travaille pendant mes cours ; en cas de refus, c'est la porte

Je rentre dans quelle case ?
...

L'école doit être un lieu d'instruction, ainsi qu'un lieu où l'on vienne avec plaisir - celui d'apprendre.
Or nous en sommes loin. ET ce n'est pas à cause des notes.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Mila Saint Anne
Niveau 9

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Mila Saint Anne le Lun 7 Juil 2014 - 20:26
@Chocolat a écrit:
@Rell a écrit:Nous sommes très minoritaires à partager l'opinion de Brighelli. J'ai vraiment l'impression que la plupart des profs trouvent les notes fondamentalement dangereuses, qu'ils rêvent d'une école où l'on "apprend en faisant des mandalas" (phrase entendue en IUFM). Ces gens-là sont soutenus par les syndicats et tous ceux qui veulent que l'école soit un lieu de vie (oh, allons faire cours dehors, c'est pas la peine de prendre vos cahiers) et pas un lieu d'instruction.

Je ne suis pas d'accord avec toi.

Dans mon entourage pro, ce sont les adepte de la classe sans notes qui sont minoritaires ; et dans mon entourage perso, c'est tout pareil !

Mais je crois qu'il faut essayer de sortir des clichés habituels qui voudraient dire qu'avec les adeptes des notes c'est le bagne et qu'avec les autres c'est peace&love.

Exemple concret :

- mes élèves ont le droit à cinq minutes de mandalas s'ils ont du mal à atteindre un niveau de concentration satisfaisant en début de cours
- il m'arrive de faire cours dehors, de temps en temps, à condition que l'objectif à atteindre l'exige et le justifie
- je considère l'outil "note chiffrée" comme étant beaucoup plus fiable que les smileys, carrés de couleur, ceintures, qualificatifs "en cours d'acquisition" et autres joyeuseries d'une imprécision rédhibitoire
- j'évalue par compétences et je pratique la différenciation pédagogique depuis... longtemps, parce que je n'aime pas voir de gamins qui ne prennent rien de mon cours
- j'exige le silence absolu pendant les moments de travail individuel ou d'explication d'un élément de cours ; sinon, il n'y a pas de cours
- j'exige que chaque élève travaille pendant mes cours ; en cas de refus, c'est la porte

Je rentre dans quelle case ?
...

L'école doit être un lieu d'instruction, ainsi qu'un lieu où l'on vienne avec plaisir - celui d'apprendre.
Or nous en sommes loin. ET ce n'est pas à cause des notes.

Moi, par contre, je suis d'accord avec toi Chocolat.... sauf sur les notes, mais c'est pas grave.
avatar
Paddy
Habitué du forum

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Paddy le Lun 7 Juil 2014 - 20:28
C'est quoi un mandala ?  :shock: 
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par User5899 le Lun 7 Juil 2014 - 21:15
@Zorglub a écrit:Je hais la bienpensance compassionnelle et misérabiliste qui dans le fond consiste à installer l'autre dans une situation de victime afin de jouir de sa propre image de générosité en surjouant son affliction.
C'est un truc de dame patronnesse des temps modernes.
 veneration veneration 
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par doublecasquette le Lun 7 Juil 2014 - 21:17
@Paddy a écrit:C'est quoi un mandala ?  :shock: 

Un truc pour souder le groupe !


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Chocolat le Lun 7 Juil 2014 - 22:01
@Paddy a écrit:C'est quoi un mandala ?  :shock: 

La question est vaste, mais ce qui m'intéresse, personnellement, c'est son utilisation en tant qu'outil d'amélioration du niveau de concentration de qq'un.

@doublecasquette a écrit:

Un truc pour souder le groupe !


Ben... non, pas du tout.  araignée
Ça, c'est pour les mandalas éphémères. Et c'est inexploitable en classe avec un objectif de recentrage.


@Mila Saint Anne a écrit:

Moi, par contre, je suis d'accord avec toi Chocolat.... sauf sur les notes, mais c'est pas grave.

Non, ce n'est pas grave.
Perso, ce qui me dérange, ce sont les mises en opposition systématiques des "pour" et des "contre".

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
yphrog
Sage

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par yphrog le Lun 7 Juil 2014 - 22:38
@wanax a écrit:
@Balthazaard a écrit:Que s'était-il passé entre Orange, Bouygues et SFR en 2006....as tu bonne mémoire...par exemple

[...]

Pour Free, Niel a fait l'objet d'une véritable haine. Je me souviens de Montebourg expliquant sans rire que le meilleur prix n'est pas forcément la meilleure chose.

J'ai enfin compris ce qu'il fallait tirer de l'exemple sur les monopoles comme Ed Nat pby. ultd.

dont les diplômes et leur mensions  §§ Laughing sont des papiers nécessaires pour ouvrir les/certaines portes...


_________________
ok

avatar
doublecasquette
Devin

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par doublecasquette le Mar 8 Juil 2014 - 9:22
@Chocolat a écrit:
@doublecasquette a écrit:

Un truc pour souder le groupe !


Ben... non, pas du tout.  araignée
Ça, c'est pour les mandalas éphémères. Et c'est inexploitable en classe avec un objectif de recentrage.


Cette définition du mandala, que je sais bien sûr être complètement fausse, me vient d'une collègue ayant effectué un remplacement dans ma classe.
J'avais à l'époque une bande d'élèves très difficiles au CE1, sans arrêt en conflits internes ou en conflit avec l'autorité. Il suffisait que l'un d'entre eux dise blanc pour que les trois autres disent respectivement noir, vert et rouge, suscitant des querelles, des combats et des récriminations sans fin.
Ma collègue était arrivée dans ma classe pour deux semaines, après deux jours sans remplaçant et deux autres effectués par une autre collègue.

Elle avait tout déstructuré pour s'adapter à ces petits, visiblement bien amochés par des méthodes hors d'âge et des objectifs mal ciblés. Elle en avait récolté une "bande des quatre" encore plus odieuse que d'habitude qui lui mettait sa classe en l'air.

Arrive le dernier jour. J'annonce mon passage vers 15 h 30, pendant la récréation. J'arrive, ils sont encore en classe en train de procéder à une confrontation (très frontale pour certains) des représentations mentales de chacun (enfin... des quatre loustics).
La collègue se débarrasse des zozos en les envoyant dans la cour sous la surveillance des deux autres instits de l'école et commence à me narrer par le menu tout [no comment] ce qu'elle a fait pendant ces deux semaines.

C'est alors qu'elle se met à déballer tous ses griefs sur la bande des quatre... J'écoute, compatissante, et confirme chacun des reproches l'un après l'autre. Oui, ils sont envieux, jaloux, indisciplinés, immatures, agressifs, grossiers, vulgaires, difficilement concentrés, absolument pas soigneux, ni motivés, ni coopératifs, ni attentifs... Selon elle, cela vient du manque de cohésion dans le groupe.

Et c'est là qu'elle me sort, l'air convaincu : "C'est pourquoi j'ai pensé qu'après la récréation (il était déjà 15 h 45 et nous sortions à 16 h 30), j'allais leur faire colorier un mandala. J'en ai trouvé un très simple sur internet. Chacun coloriera une des feuilles que j'ai photocopiées puis, lorsque cela sera fini, nous les afficherons toutes, serrées les unes contre les autres. Il paraît que c'est très efficace pour souder le groupe. Si tu peux faire finir ceux qui seront en retard (deux mandalas sur vingt étaient affichés le lundi matin), tu verras que ça va bien améliorer l'ambiance de la classe, c'est sûr."

Voilà pourquoi j'ai donné cette définition péremptoire et, je l'avoue, un peu basse de plafond du mandala, parfois recommandé comme remède miracle.
D'autres, moins convaincus, classent ce type d'activités de coloriage dans la catégorie des activités FMLP.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Roumégueur Ier le Mar 8 Juil 2014 - 9:42
@Paddy a écrit:C'est quoi un mandala ?  :shock: 

Pour vraiment faire travailler aux élèves la concentration intense, rien de mieux qu'un mandala tibétain fait à base de sable : https://www.youtube.com/watch?v=PSLU9PiXgRk
Inutile de dire que l'expérience devrait durer environ 4 minutes...
On l'utilise plutôt comme support de coloriage, ce qui tend à limiter son impact spirituel, son aspect méditatif : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mandala
Mais c'est un des rares objets de culte que l'on peut utiliser sans se faire rabrouer (on propose plus rarement des pieta ou des descentes de croix à colorier).
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Balthazaard le Mar 8 Juil 2014 - 9:50


Oh oui le bon, vieux temps de Gong avec David Allen et le Scandalous Mandalous en couverture,  toute ma jeunesse, on épluchait les pochettes en douce pendant le cours d'anglais et on se faisait jeter....En fait on était en avance sur le prof du point de vue pédagogie


Dernière édition par Balthazaard le Mar 8 Juil 2014 - 10:24, édité 1 fois
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Balthazaard le Mar 8 Juil 2014 - 9:54


Prof (ou élève) ayant trop abusé des nouvelles méthodes pédagogiques....
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Chocolat le Mar 8 Juil 2014 - 12:12
@doublecasquette a écrit:
@Chocolat a écrit:
@doublecasquette a écrit:

Un truc pour souder le groupe !


Ben... non, pas du tout.  araignée
Ça, c'est pour les mandalas éphémères. Et c'est inexploitable en classe avec un objectif de recentrage.


Cette définition du mandala, que je sais bien sûr être complètement fausse, me vient d'une collègue ayant effectué un remplacement dans ma classe.
J'avais à l'époque une bande d'élèves très difficiles au CE1, sans arrêt en conflits internes ou en conflit avec l'autorité. Il suffisait que l'un d'entre eux dise blanc pour que les trois autres disent respectivement noir, vert et rouge, suscitant des querelles, des combats et des récriminations sans fin.
Ma collègue était arrivée dans ma classe pour deux semaines, après deux jours sans remplaçant et deux autres effectués par une autre collègue.

Elle avait tout déstructuré pour s'adapter à ces petits, visiblement bien amochés par des méthodes hors d'âge et des objectifs mal ciblés. Elle en avait récolté une "bande des quatre" encore plus odieuse que d'habitude qui lui mettait sa classe en l'air.

Arrive le dernier jour. J'annonce mon passage vers 15 h 30, pendant la récréation. J'arrive, ils sont encore en classe en train de procéder à une confrontation (très frontale pour certains) des représentations mentales de chacun (enfin... des quatre loustics).
La collègue se débarrasse des zozos en les envoyant dans la cour sous la surveillance des deux autres instits de l'école et commence à me narrer par le menu tout [no comment] ce qu'elle a fait pendant ces deux semaines.

C'est alors qu'elle se met à déballer tous ses griefs sur la bande des quatre... J'écoute, compatissante, et confirme chacun des reproches l'un après l'autre. Oui, ils sont envieux, jaloux, indisciplinés, immatures, agressifs, grossiers, vulgaires, difficilement concentrés, absolument pas soigneux, ni motivés, ni coopératifs, ni attentifs... Selon elle, cela vient du manque de cohésion dans le groupe.

Et c'est là qu'elle me sort, l'air convaincu : "C'est pourquoi j'ai pensé qu'après la récréation (il était déjà 15 h 45 et nous sortions à 16 h 30), j'allais leur faire colorier un mandala. J'en ai trouvé un très simple sur internet. Chacun coloriera une des feuilles que j'ai photocopiées puis, lorsque cela sera fini, nous les afficherons toutes, serrées les unes contre les autres. Il paraît que c'est très efficace pour souder le groupe. Si tu peux faire finir ceux qui seront en retard (deux mandalas sur vingt étaient affichés le lundi matin), tu verras que ça va bien améliorer l'ambiance de la classe, c'est sûr."

Voilà pourquoi j'ai donné cette définition péremptoire et, je l'avoue, un peu basse de plafond du mandala, parfois recommandé comme remède miracle.
D'autres, moins convaincus, classent ce type d'activités de coloriage dans la catégorie des activités FMLP.

Ah oui, quand même...  
Et tu as réussi à l'écouter jusqu'au bout calmement ?  Razz 

Bon... je comprends mieux ta position, même si je considère qu'il est dommage de rejeter totalement un petit outil efficace parce que qq'un en a fait une utilisation inappropriée.  Wink 


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
yphrog
Sage

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par yphrog le Mar 8 Juil 2014 - 12:21
tout ça me rappelle 15 min. de coloriage de drapeaux en fin d'heure en 6e quand on faisait les nationalités, pour que le cahier d'anglais soit joli.

Il n'y a pas de drapeau-mandala (que je sache), mais c'était quand même, je l'avoue, une activité un peu FMLP qui n'avait rien à voir avec la prononciation. Wink

Mais les dragons de Pays de Galle et de Bhutan les amusaient Smile  (non, non, je ne leur ai pas fait colorié ce dernier Razz)


Dernière édition par yphrog le Mer 9 Juil 2014 - 10:04, édité 2 fois

_________________
ok

avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Chocolat le Mar 8 Juil 2014 - 12:38
Sauf que le mandala de concentration n'est pas une activité FMLP...  Wink 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par doublecasquette le Mar 8 Juil 2014 - 13:16
@Chocolat a écrit:Sauf que le mandala de concentration n'est pas une activité FMLP...  Wink 

Je veux bien te croire...  fleurs 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Dhaiphi le Mar 8 Juil 2014 - 14:53
@Chocolat a écrit:Sauf que le mandala de concentration n'est pas une activité FMLP...  Wink 
La grandeur du chemin et la vanité du but.  Wink 

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Sekhmet
Niveau 7

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Sekhmet le Jeu 10 Juil 2014 - 2:34
Ce débat sur la "dictature des notes" m'agace tellement que j'en viens à me dire : allons-y, supprimons les notes! Après tout, cela nous fera moins de travail de correction. Là où on se pose plein de questions sur le nombre de points qu'on met, quand on revient en arrière pour regarder combien on a mis pour un cas similaire pour ne pas faire d'inégalités, etc : cela sera bien plus rapide de dire "acquis" ou "non acquis", bonhomme qui sourit ou qui fait la tête, feu vert ou feu rouge...
Et puis dans cinq ans, on se dira : ah ben zut, les meilleurs élèves sont devenus moins bons (bah oui, acquis ne fait pas la différence entre assez bien et très bien) et les résultats sont plus mauvais globalement. On reviendra aux notes. Dommage pour ces cohortes-là qui auront souffert de ce test-là, par contre...

La suppression des notes est un cache misère : la preuve il y a deux ans avec cette mère d'élève qui nous assurait que son fils était excellent à l'école, alors qu'il avait des résultats catastrophiques : il n'y avait pas de notes dans son école! Du coup, elle ne se rendait pas compte du niveau réel de son enfant...
yphrog
Sage

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par yphrog le Jeu 10 Juil 2014 - 4:20
Meryret a écrit:
Et puis dans cinq ans, on se dira : ah ben zut, les meilleurs élèves sont devenus moins bons (bah oui, acquis ne fait pas la différence entre assez bien et très bien) et les résultats sont plus mauvais globalement.

je veux bien croire pour le 1) mais pour le 2) je reste agnostique.

Le meilleur -- du point de vue du système -- serait des robo-profs qui faisaient les deux:  notes et smilies d'acquis.  (en utilisant leur bienveillance magique pour savoir pour qui il serait judicieux de mettre en avant les notes :aao: , et pour qui il vaudrait mieux parler "smiley"   vache )

L'histoire de l'enfant catastrophant m'interpelle.  Comment la mère n'a-t-elle pas pu évaluer le niveau de son enfant?  Pourrais-tu nous en dire davantage, c'est vraiment curieux cette histoire.

Tu veux en conclure je crois que la "grade inflation" se voit moins bien avec les compétences (et plus avec les moyennes générales, le DNB ou le Bac), ou que  les évaluations par compétence ont été mal faites dans ce cas particulier, ou que...

En tout cas, très persuasif ton poste.  Very Happy  

Les jours du pifomètre notatoire me manquent déjà... il faut que j'apprenne à mieux évaluer rapidement...  

_________________
ok

avatar
Sekhmet
Niveau 7

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Sekhmet le Jeu 10 Juil 2014 - 11:08
@yphrog a écrit:
Meryret a écrit:
Et puis dans cinq ans, on se dira : ah ben zut, les meilleurs élèves sont devenus moins bons (bah oui, acquis ne fait pas la différence entre assez bien et très bien) et les résultats sont plus mauvais globalement

L'histoire de l'enfant catastrophant m'interpelle.  Comment la mère n'a-t-elle pas pu évaluer le niveau de son enfant?  Pourrais-tu nous en dire davantage, c'est vraiment curieux cette histoire.

Tu veux en conclure je crois que la "grade inflation" se voit moins bien avec les compétences (et plus avec les moyennes générales, le DNB ou le Bac), ou que  les évaluations par compétence ont été mal faites dans ce cas particulier, ou que...

En fait, l'histoire, c'est : son enfant ne bossait pas, n'avait qu'une seule moyenne supérieure à 10. En maths, malgré le dispositif d'aide individualisée, il stagnait à 5 car les lacunes étaient immenses en plus du manque de travail et de volonté.
Quand on a décidé de rencontrer la maman pour tirer la sonnette d'alarme, nous nous sommes fait allumer car c'était évidemment notre faute. Son gosse était excellent à l'école d'après elle. Le PP a donc fini par regarder le  dossier scolaire et a constaté qu'il n'y avait aucune note, mais n'a pas non plus trouvé les documents des compétences validées ou non, nous n'avions pas non plus vue sur le LPC.

Au delà de tous ces problèmes, nous avions constaté un problème psychologique et la mère s'est complètement énervée et a pourri le PP auprès du CDE qui a marché à fond là-dedans. Résultat des courses : quelques mois plus tard, le gamin a complètement craqué (dans mon cours en plus) démontrant une schizophrénie et même plus. On a dû appeler la mère qui l'a cherché, on n'a plus revu le gosse et elle l'a changé de collège pour l'année d'après. Le collègue, lui, a craqué sous la pression et a muté.

Triste histoire.
the educator
Fidèle du forum

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par the educator le Jeu 10 Juil 2014 - 11:32
Alors qu'avec les notes, on diagnostique la schizophrenie et ton collègue revient!
avatar
Sekhmet
Niveau 7

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Sekhmet le Jeu 10 Juil 2014 - 11:46
@the educator a écrit:Alors qu'avec les notes, on diagnostique la schizophrenie et ton collègue revient!

Je trouve ce message un peu sec et ne le prend ainsi pas trop bien. A moins que ce ne soit de l'ironie que je n'ai pas saisie...
Il est évident que celui qui a lu le message en entier ne voit à aucun endroit un lien effectué entre les notes et ce souci.
J'ai bien précisé "au-delà de tous ces problèmes". Je ne suis pas très littéraire et ne m'exprime pas forcément parfaitement, mais ma formulation me semble pourtant claire.
the educator
Fidèle du forum

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par the educator le Jeu 10 Juil 2014 - 11:50
Non c'est moi qui suis un peu joueur ces temps ci, pas de soucis Wink
avatar
Sekhmet
Niveau 7

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Sekhmet le Jeu 10 Juil 2014 - 12:00
Oups, désolée alors, je n'avais pas saisi Embarassed 
Cette histoire m'ayant bouleversée, j'ai dû me mettre sur la défensive trop vite. Embarassed
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Elyas le Jeu 10 Juil 2014 - 12:01
Je ne suis pas anti-notes et pourtant, dans ton histoire, Meryret, ce que je vois, c'est que ce n'est pas l'évaluation par compétences qui posait problème mais l'enseignant qui apparemment n'a pas fait son boulot.

On peut être contre l'évaluation sans notes mais, là, ce n'est pas la classe sans notes qui pose problème et donc il ne faut pas tout mettre sur le dos de cette organisation du travail (qui pose débat sur bien d'autres points).
avatar
Sekhmet
Niveau 7

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Sekhmet le Jeu 10 Juil 2014 - 13:20
Ce qui me pose problème n'est pas l'évaluation par compétences, mais l'absence totale de notes. Je pense que c'est cela qui rend pour certaines familles le niveau de leur enfant difficilement évaluables. 
Il y a peut être eu aussi dans ce cas particulier un manque de communication ou d'explications du système d'évaluation.

Mais ce cas n'a fait que renforcer ma conviction quant à l'importance des notes...
Contenu sponsorisé

Re: Brighelli : sauvez les notes !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum