Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ali Devine
Niveau 8

Jury du bac : un atelier de faux-monnayage

par Ali Devine le Jeu 3 Juil 2014 - 22:47
Délibération ce matin dans un lycée de la banlieue sud de Paris, pour des candidats de la prestigieuse série S. La présidente, une universitaire de Paris VI, nous explique de façon liminaire que dans ce jury, les candidats ont obtenu 25 points de moins que la moyenne académique, et qu'il faudra par conséquent les leur rajouter, à tous (je n'ai pas la présence d'esprit de demander si des consignes inverses ont été données aux jurys trop généreux). Cela signifie un point de plus en maths, et en physique-chimie, et en SVT, et en LV1. Je me penche vers mon voisin matheux : "Mais vous n'avez pas déjà donné un bon coup de pouce aux candidats ? -Si, on a noté sur 24", me répond-il placidement. Pour les candidats à qui il manquerait un peu plus de 25 points, on ne doit pas s'interdire de faire preuve d'indulgence, il faut regarder le dossier scolaire, valoriser les compétences de l'élève. Dans un dossier, un collègue malicieux ou bienveillant a écrit, au sujet de l'un de ses élèves, "Est venu à presque tous les cours cette année", et je ne parviens pas à déterminer la dose d'ironie que contient cette appréciation laconique.

La salle est d'abord rétive à cette opération d'hélitreuillage des résultats, mais juillet aidant on finit par se laisser aller. Quand la présidente annonce au sujet d'un candidat arrivé à 9,37 de moyenne, "En automatique c'est bon, il est admis", on ricane d'abord, on dit "C'est les soldes d'été !" ou "Offert par le rectorat !", mais au centième candidat on ne dit plus rien, on se contente de tamponner au rouge les copies amendées. Je sors de ma torpeur en voyant passer au vidéoprojecteur un candidat qui a obtenu 3 en maths, 8 en physique et 9 en SVT, mais qui a tout de même obtenu son baccalauréat scientifique (sans même avoir besoin de passer par l'oral !), grâce à ses heureuses dispositions dans les autres matières. Nanti du diplôme délivré par notre indulgence, "premier grade de l'enseignement supérieur" comme nous l'a rappelé la présidente, ce jeune homme entame fort joliment ses études. Sic itur ad astra !

Demain, les candidats admis trépigneront de joie devant leurs noms inscrits au tableau. Leur famille les félicitera. Le ministère sera content. Pas moi. Moi, j'ai honte.

_________________
Mon site
avatar
linkus
Expert

Re: Temoignages des jurys de bac

par linkus le Jeu 3 Juil 2014 - 22:50
J'en ai plein qui ont eu le bac avec 3,4 ou 5 en math..... surtout avec le barème cadeau.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
gainz
Niveau 8

Re: Temoignages des jurys de bac

par gainz le Jeu 3 Juil 2014 - 22:52
honte? non
c'est de choix politiques absurdes dont il faut avoir honte.
Tout le reste n'est que la conséquence logique.
avatar
John
Médiateur

Re: Temoignages des jurys de bac

par John le Jeu 3 Juil 2014 - 23:06
Le scoop, c'est tout de même que la présidente s'abaisse à passer dans les jurys.
D'habitude, les présidents se font plutôt invisibles, non ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Albius
Niveau 10

Re: Temoignages des jurys de bac

par Albius le Jeu 3 Juil 2014 - 23:06
@Ali Devine a écrit: Je sors de ma torpeur en voyant passer au vidéoprojecteur un candidat qui a obtenu 3 en maths, 8 en physique et 9 en SVT, mais qui a tout de même obtenu son baccalauréat scientifique (sans même avoir besoin de passer par l'oral !), grâce à ses heureuses dispositions dans les autres matières. Nanti du diplôme délivré par notre indulgence, "premier grade de l'enseignement supérieur" comme nous l'a rappelé la présidente, ce jeune homme entame fort joliment ses études. Sic itur ad astra !

Demain, les candidats admis trépigneront de joie devant leurs noms inscrits au tableau. Leur famille les félicitera. Le ministère sera content. Pas moi. Moi, j'ai honte.

Et moi aussi j'ai honte lorsque, en mai, je fais passer les épreuves orales anticipées de langues anciennes. Embarassed 
Car nous "collaborons" à ce système. Nous sommes invités à noter entre 11 et 20, et à ne surtout pas considérer qu'un élève qui ne saurait pas traduire le fragment de texte latin donné n'est pas digne de la moyenne, pour peu qu'il sache commenter l'extrait proposé. Notre moyenne attendue, rappelée par les coordinateurs, est de 15/20. Moralité, avec le coeff généreux, certains ont déjà une quinzaine de points d'avance. Les quelques boulets ou fumistes qui ont obtenu pendant l'année des 8 ou 9 déjà indulgents sous ma paternelle férule sont quasi certains de revenir de l'oral avec un 14. Quelques autres options de la même eau, et on peut se permettre d'avoir le Bac S avec des notes inqualifiables dans les matières scientifiques… Et le chantage subliminal -si peu…!- exercé est simple: si vous voulez garder des élèves en option -langues anciennes, musique et arts plastiques dans une moindre mesure…-, et donc des heures, soyez très généreux, buvez votre honte… et donc bradez...  furieux


Dernière édition par Albius le Jeu 3 Juil 2014 - 23:16, édité 1 fois
avatar
Ali Devine
Niveau 8

Re: Temoignages des jurys de bac

par Ali Devine le Jeu 3 Juil 2014 - 23:15
@John a écrit:Le scoop, c'est tout de même que la présidente s'abaisse à passer dans les jurys.
D'habitude, les présidents se font plutôt invisibles, non ?

Mais elle était bien là. Son embarras était manifeste, mais elle a fait le job. Je pense qu'elle avait été mandatée pour s'assurer de notre docilité collective à appliquer les consignes, et de fait elle n'a eu à affronter que quelques bougonnements. J'espère qu'elle récupérera beaucoup d'étudiants idiots qu'on l'obligera à diplômer contre sa conscience.

_________________
Mon site
avatar
John
Médiateur

Re: Temoignages des jurys de bac

par John le Jeu 3 Juil 2014 - 23:17
Honnêtement, ils ne sont pas "idiots".
Par contre, le système ne cherche plus forcément à leur inculquer ni à leur faire apprendre les bases solides auxquelles ils auraient droit : c'est un fait.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Gotin
Niveau 9

Temoignages des jurys de bac

par Gotin le Jeu 3 Juil 2014 - 23:24
Tout est dans le titre.

comment cela s'est passé pour vous? Je n'y ai pas eu droit cette année donc je suis très curieux de savoir comment on a tripatouiller harmonisé les notes


Dernière édition par Gotin le Jeu 3 Juil 2014 - 23:29, édité 1 fois
gainz
Niveau 8

Re: Temoignages des jurys de bac

par gainz le Jeu 3 Juil 2014 - 23:27
grandiose, comme d'hab
sur 86 candidats bac s : 2 à l'oral et 1 recalé!!! somptueux
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Temoignages des jurys de bac

par User5899 le Jeu 3 Juil 2014 - 23:37
@John a écrit:Le scoop, c'est tout de même que la présidente s'abaisse à passer dans les jurys.
D'habitude, les présidents se font plutôt invisibles, non ?
Ah non, j'ai toujours vice-présidé avec le président à ma gauche. Mais bon, c'est en cambrousse et, bien sûr, toujours en T L. De même que je n'ai jamais entendu de discours de remontée générale, juste un tour de table pour se mettre d'accord sur le nombre de points manquants en-deçà duquel on regardera les dossiers.
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Temoignages des jurys de bac

par Dimka le Jeu 3 Juil 2014 - 23:37
Bonsoir,
Je ne comprends pas. Pourquoi des universitaires font-ils le jeu de rectorats et de ministères dont ils sont, en principe, indépendants ? Qu’ont-ils à y gagner ? Quels avantages ?

Que le ministère ait des motivations financières et statistiques, pourquoi pas. Que le rectorat et ses divers sbires aillent en ce sens, on peut toujours y trouver une logique. Que les profs n’aient que moyennement le choix, toujours ok.

Mais une universitaire ?  Suspect  Il y a des bakchichs, ou quoi ?

_________________
Spoiler:
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Temoignages des jurys de bac

par User5899 le Jeu 3 Juil 2014 - 23:39
Je suis impatient d'avoir mon frère au téléphone, je sais qu'il présidait aujourd'hui...
Et comme question diplomatie, je suis patron du quai d'Orsay à côté de lui
avatar
Maria Téguy
Niveau 6

Re: Temoignages des jurys de bac

par Maria Téguy le Ven 4 Juil 2014 - 0:31
Ce n'est pas nouveau. Je me souviens de jurys où je siégeais, dans une certaine académie, où les présidents mettaient la pression sur les profs présents pour que untel obtienne son taf de points. C'était le marché, "j'ai trois points de la philo, qui m'en donne deux ?"

_________________
Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Temoignages des jurys de bac

par Olympias le Ven 4 Juil 2014 - 0:47
@John a écrit:Le scoop, c'est tout de même que la présidente s'abaisse à passer dans les jurys.
D'habitude, les présidents se font plutôt invisibles, non ?
C'est vrai ! En 20 ans, j'en ai vu trois !
Délibérations en TL ce matin...les VP ont été soigneusement briefés pour nous demander de bien vouloir remonter des candidats qui n'ont pas le bac...pour qu'ils arrivent à 8 et aillent à l'oral (donc dans le mur) mais disposent du fameux certificat de fin d'études furieux 
Je n'ai accordé que 3 points en tout et pour tout...pour que des élèves passent à une mention TB ou B au vu de leur excellent livret.  Twisted Evil 
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Temoignages des jurys de bac

par trompettemarine le Ven 4 Juil 2014 - 0:48
@Albius a écrit:
@Ali Devine a écrit: Je sors de ma torpeur en voyant passer au vidéoprojecteur un candidat qui a obtenu 3 en maths, 8 en physique et 9 en SVT, mais qui a tout de même obtenu son baccalauréat scientifique (sans même avoir besoin de passer par l'oral !), grâce à ses heureuses dispositions dans les autres matières. Nanti du diplôme délivré par notre indulgence, "premier grade de l'enseignement supérieur" comme nous l'a rappelé la présidente, ce jeune homme entame fort joliment ses études. Sic itur ad astra !

Demain, les candidats admis trépigneront de joie devant leurs noms inscrits au tableau. Leur famille les félicitera. Le ministère sera content. Pas moi. Moi, j'ai honte.

Et moi aussi j'ai honte lorsque, en mai, je fais passer les épreuves orales anticipées de langues anciennes. Embarassed 
Car nous "collaborons" à ce système. Nous sommes invités à noter entre 11 et 20, et à ne surtout pas considérer qu'un élève qui ne saurait pas traduire le fragment de texte latin donné n'est pas digne de la moyenne, pour peu qu'il sache commenter l'extrait proposé. Notre moyenne attendue, rappelée par les coordinateurs, est de 15/20. Moralité, avec le coeff généreux, certains ont déjà une quinzaine de points d'avance. Les quelques boulets ou fumistes qui ont obtenu pendant l'année des 8 ou 9 déjà indulgents sous ma paternelle férule sont quasi certains de revenir de l'oral avec un 14. Quelques autres options de la même eau, et on peut se permettre d'avoir le Bac S avec des notes inqualifiables dans les matières scientifiques… Et le chantage subliminal -si peu…!- exercé est simple: si vous voulez garder des élèves en option -langues anciennes, musique et arts plastiques dans une moindre mesure…-, et donc des heures, soyez très généreux, buvez votre honte… et donc bradez...  furieux

Je ne suis pas d'accord, une option facultative n'est pas une matière comme les autres. Si l'élève a fait son travail honnêtement (après en général 5 ans d'emploi du temps pourri et plus de travail que ses camarades), il ne doit pas être saqué.
Après, un élève  qui n'a rien fichu mérite 10/20  ou moins)(c'est-à dire zéro).
La logique et les exigences ne sont pas du tout les mêmes entre les options facultatives et les matières majeures.
Inversement en L si l'élève prend le latin ou le grec en détermination, il est condamné à réussir son épreuve fortement coefficientée sous risque de perdre des points. (D'autant que certaines années, je ne demanderais pas à un étudiant de Capes de la passer tant elle est difficile !)

Désolée, je ne veux pas que l'on considère les correcteurs de langues anciennes comme des putes ! On ne brade pas...
Si l'épreuve de maths a été mal fichue et que l'on vous demande de surnoter, ce n'est pas la faute du latin et du grec quand même !
Après, si l'élève s'est mal orienté (sciences au lieu des lettres ! c'est son problème !)
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Temoignages des jurys de bac

par trompettemarine le Ven 4 Juil 2014 - 0:54
Je suis déjà péripatéticienne quand je fais la promo dans les collèges, mais je ne veux pas être traitée de "lupa" quand je suis de jury de bac : non mais oh !

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Olympias
Prophète

Re: Temoignages des jurys de bac

par Olympias le Ven 4 Juil 2014 - 0:59
Mes meilleures copies venaient de candidats avec option latin ou grec yesyes 
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Temoignages des jurys de bac

par trompettemarine le Ven 4 Juil 2014 - 1:03
comme quoi...
CQFD

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Temoignages des jurys de bac

par User5899 le Ven 4 Juil 2014 - 1:25
Et ça vous étonne ?
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Temoignages des jurys de bac

par trompettemarine le Ven 4 Juil 2014 - 1:28
Le pied...

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Albius
Niveau 10

Re: Temoignages des jurys de bac

par Albius le Ven 4 Juil 2014 - 1:35
@trompettemarine a écrit:

Je ne suis pas d'accord, une option facultative n'est pas une matière comme les autres. Si l'élève a fait son travail honnêtement (après en général 5 ans d'emploi du temps pourri et plus de travail que ses camarades), il ne doit pas être saqué.
Après, un élève  qui n'a rien fichu mérite 10/20  ou moins)(c'est-à dire zéro).
La logique et les exigences ne sont pas du tout les mêmes entre les options facultatives et les matières majeures.
Inversement en L si l'élève prend le latin ou le grec en détermination, il est condamné à réussir son épreuve fortement coefficientée sous risque de perdre des points. (D'autant que certaines années, je ne demanderais pas à un étudiant de Capes de la passer tant elle est difficile !)

Désolée, je ne veux pas que l'on considère les correcteurs de langues anciennes comme des putes ! On ne brade pas...
Si l'épreuve de maths a été mal fichue et que l'on vous demande de surnoter, ce n'est pas la faute du latin et du grec quand même !
Après, si l'élève s'est mal orienté (sciences au lieu des lettres ! c'est son problème !)

Je n'exprimais que mon ressenti, comme l'on dit, et l'argumentaire déroulé ici, je le connais pour l'entendre tous les ans. Je ne suis pas convaincu que l'on défende au mieux notre discipline en acceptant, -au prétexte d'autoriser sa survie-, de plus en plus de compromissions.
Tu trouves normal que l'on nous demande, comme ce fut le cas cette année, de donner des points, donc 11 minimum, même si l'élève était incapable de traduire les quelques lignes choisies dans l'un des douze ou treize textes vus et revus en cours d'année. Moi pas. L'emploi du temps pourri, je connais, je te rassure; les élèves qui n'ont que deux heures au lieu de trois, de même. Je suis assez au courant, aussi, qu'il ne s'agit que d'une option, et je suis tout à fait d'accord qu'il faut naturellement adapter nos exigences.
Mais, pour discuter souvent avec mes collègues de musique et d'arts plastiques, je sais qu'eux ne sont pas sommés à ce point de se montrer "bienveillants" -tiens, cela me rappelle les vocables de Hamon…!-. Ils ne manquent pas d'élèves pour autant.
Je suis tout aussi passionné par mon enseignement que toi et, peut-être à cause de cela, je souffre que d'années en années on réduise
ses exigences à une simple obligation de présence, avec cette idée que je déteste de la "carte de fidélité" depuis la 5e qui donnerait automatiquement droit, au bac, à la moyenne plus un point.
Que je sois le  seul ici à éprouver cette sorte de dégoût, j'en suis surpris -pour l'avoir partagé avec bien d'autres collègues d'âge non canonique, je le précise-.
Je ne souhaite nullement associer à ce sentiment de honte qui que ce soit. J'estime cependant avoir le droit de le ressentir. Désolé, excrucior.


Dernière édition par Albius le Ven 4 Juil 2014 - 2:04, édité 2 fois
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Temoignages des jurys de bac

par trompettemarine le Ven 4 Juil 2014 - 1:46
Si  l'élève n'est pas capable de retraduire un texte étudié en classe, je suis bien d'accord pour qu'il n'obtienne pas ses points de traduction.
Je voulais juste réfuter l'idée que si les élèves avaient leur bac S c'est parce qu'on les surnotait en latin et en grec. Or, c'est faux.
Mais je suis d'accord avec toi, inutile de donner des points à quelqu'un qui n'a rien fichu, c'est décridibiliser notre matière !
avatar
Albius
Niveau 10

Re: Temoignages des jurys de bac

par Albius le Ven 4 Juil 2014 - 1:50
@trompettemarine a écrit:Je suis déjà péripatéticienne quand je fais la promo dans les collèges, mais je ne veux pas être traitée de "lupa" quand je suis de jury de bac : non mais oh !

J'ai le droit de m'auto-flageller sans pour autant passer pour sadique envers les autres… et aussi celui de ne pas partager une "vulgate" qui m'exaspère Very Happy 
avatar
Albius
Niveau 10

Re: Temoignages des jurys de bac

par Albius le Ven 4 Juil 2014 - 1:58
@Olympias a écrit:Mes meilleures copies venaient de candidats avec option latin ou grec yesyes 

Mais oui, une partie de mes latinistes sont des S courageux et compétents -et ce n'est pas un pléonasme si évident Smile -, qui fournissent un réel travail et obtiennent une mention B ou TB.

Mais ce que je ne supporte plus, c'est finalement l'écart qui ne cesse de se réduire entre le "bon" élève, qui obtient 19 ou 20 à son oral d'option pour une excellente prestation, et le fumiste qui obtient son 11 ou 12 syndical quasi à l'ancienneté. Ces quelques points de différence ne représentent absolument pas l'abîme qu'il y a souvent entre les deux.
Bref, là encore, pour reprendre le lieu commun, le baromètre est complètement cassé.  Neutral
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Temoignages des jurys de bac

par User5899 le Ven 4 Juil 2014 - 2:39
@trompettemarine a écrit:Je voulais juste réfuter l'idée que si les élèves avaient leur bac S c'est parce qu'on les surnotait en latin et en grec. Or, c'est faux.
Euh, Trompettemarine, un 20 en latin, c'est 30 points de bonus, quand même. Ca compense un 3 et un 2 en français... Un 0 en philo. Un 7 en maths spécialité.
Enfin, pas à la fois Razz
Contenu sponsorisé

Re: Temoignages des jurys de bac

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum