Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par contrelesvaches le Dim 6 Juil 2014 - 23:07

Bonsoir à tous,
Je poste ce message sur ce forum afin de savoir si d'autres collègues sont dans la même situation que moi, toutes matières confondues.
Je suis professeur de lettres classiques depuis 2008. Après avoir été admis à l'agrégation externe, j'ai choisi, pour des raisons financières autant que par vocation, d'exercer directement dans le secondaire, et non pas, comme plusieurs de mes condisciples, reporter mon stage pour préparer un master 2 (à l'époque le M2 n'était pas nécessaire pour passer les concours).
Donc je suis entré dans la carrière, la fleur au fusil, pensant bien préparer mon M2 en travaillant, ce que j'ai fait - en plus d'un Du de FLE et de plusieurs certifications en langues.
En 2013, je me décide à me lancer dans un thèse. Je contacte des professeurs d'université. Celui que je choisis comme directeur de thèse me propose de candidater à un contrat doctoral dans sa fac. Je passe le concours, je suis reçu 1er. Je suis super heureux de pouvoir bénéficier pendant trois ans d'un revenu et d'un statut pour me consacrer entièrement à mon projet de recherche. Je contacte en parallèle une université étrangère pour préparer mon doctorat en cotutelle.
Tout l'été j'appelle le rectorat pour savoir ce qu'il en est de la demande de disponibilité que j'avais déposée après mon recrutement comme doctorant contractuel. Aucune réponse.
La veille de la rentrée, fin août : patatras, j'apprends par une voie détournée (une gentille secrétaire) que ma demande de disponibilité est rejetée pour "nécessité de services" : impossible donc pour moi de préparer ma thèse dans ces conditions, ni d'honorer mon contrat doctoral, ce qui met dans l'embarras aussi bien mon avenir, que l'université qui m'avait recruté (elle perd le poste qu'elle m'avait réservé et les heures d'enseignements qui lui étaient liées).
Cette année, en 2014, mon université est disposée à m'offrir un contrat doctoral de nouveau. Pour que cette mésaventure ne se reproduise pas, les services de ma fac ont cherché à contacter le recteur directement de manière officieuse afin d'obtenir de lui l'assurance qu'il accepterait une nouvelle demande de disponibilité. Rien n'y fait, ni les lettres de recommandation, ni l'intervention des services universitaires, ni celle des associations et des syndicats, ni la parution d'un article dans Le Monde : le recteur refuserait toute demande de disponibilité pour études. Il paraît que la pénurie d'enseignants, que le ministère somme toute a lui-même organisée, fait que les services académiques ont reçu des consignes très strictes pour en laisser partir le moins possible.
Je voudrais savoir s'il y en a qui ont été ou qui sont dans mon cas, c'est-à-dire s'il y a des collègues qui ont été recrutés comme doctorants contractuels (et non ATER, car la problématique est différente, c'est celle du détachement) et qui ne peuvent pas bénéficier de ce qui leur revient légitimement en raison d'une obstruction ou d'un acharnement des rectorats à l'égard des professeurs désireux de préparer une thèse dans de bonnes conditions.
J'ajoute que, vu la manière dont l'administration me traite, alors que je ne suis pas un professeur spécialement nul ou malheureux devant les classes et que je ne cherche pas à fuir le secondaire, je suis, par lassitude d'être considéré comme un pion, un numéro, une statistique, prêt à aller jusqu'au bout d'un combat contre ce que je considère, dans mon cas, comme une injustice non seulement professionnelle mais aussi sociale.
Merci de vos réponses,
Bonne soirée,
Contrelesvaches.

contrelesvaches
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Pseudo le Dim 6 Juil 2014 - 23:15

Mais tu serais nul et repéré comme tel, tu obtiendrais peut-être ta dispo ! Ce qu'on te fait est dégueulasse. A ta place je serais très tentée par la démission. Et l'abandon de poste pour aller faire ce que je veux si la dem est refusée.
Qu'ils aillent au diable !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Héliandre le Dim 6 Juil 2014 - 23:18

Mais la démission aussi peut être refusée, pour nécessité de service, je crois ! Eh oui, on en est là... pour ma part j'envisageais de demander une dispo pour convenances personnelles, on m'a dit (CDE + syndicat) que 1/ elle serait refusée   2/ si par miracle elle était acceptée, mon poste serait supprimé (malgré les demandes des familles pour le latin).

Edit : désolée Pseudo, j'ai lu trop vite, tu parlais du refus de dém'. Effectivement, on peut tenter l'abandon de poste. Pour quelqu'un qui a l'agrèg et ne cherche pas à fuir son métier, c'est quand même malheureux

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Pseudo le Dim 6 Juil 2014 - 23:23

@Héliandre a écrit:Mais la démission aussi peut être refusée, pour nécessité de service, je crois ! Eh oui, on en est là... pour ma part j'envisageais de demander une dispo pour convenances personnelles, on m'a dit (CDE + syndicat) que 1/ elle serait refusée   2/ si par miracle elle était acceptée, mon poste serait supprimé (malgré les demandes des familles pour le latin).

Ben on démissionne, et si c'est refusé, on ne va plus bosser à la date choisi. Que peuvent-ils faire ? Lancer le gign à notre poursuite ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Pseudo le Dim 6 Juil 2014 - 23:24

@Héliandre a écrit:
Edit : désolée Pseudo, j'ai lu trop vite, tu parlais du refus de dém'. Effectivement, on peut tenter l'abandon de poste. Pour quelqu'un qui a l'agrèg et ne cherche pas à fuir son métier, c'est quand même malheureux

Ah ben c'est malheureux, oui, mais a un moment, y en a marre d'être traité comme de la crotte !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Mr_Z le Lun 7 Juil 2014 - 10:19

Problème récurent, il n'y a aucune gestion RH à échelle humaine à l'EN, tout est centralisé et standardisé donc souvent globalement juste mais localement absurde (l'université c'est aussi l'Etat, alors dans ton cas c'est l'Etat qui se refuse quelque chose à lui-même !).

Mr_Z
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Atargatis le Lun 7 Juil 2014 - 11:25

As-tu contacté la Société des Agrégés ? Ils se sont pas mal bougés l'an passé et ont obtenu gain de cause pour plusieurs thésards ... C'est à tenter, non ?

Atargatis
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par contrelesvaches le Lun 7 Juil 2014 - 16:12



Bonjour,
Merci de votre soutien ! A force d'entendre les commentaires culpabilisants du rectorat et, parfois, de certains collègues, je finis par douter de la légitimité de ma colère. Merci !
Pour la démission, j'y pense bien, et beaucoup, mais le problème est que le temps que celle-ci prenne effet, quelle que soit sa forme (démission en bonne et due forme ou abandon de poste), la date de prise de fonction du contrat doctoral (1er septembre) sera passée et l'université ne peut pas recruter un doctorant non libéré par son administration comme moi. Par conséquent, si je démissionne, cela veut dire faire une thèse sans contrat doctoral... et sans revenu. Avant toute décision de ce type, j'ai intérêt à bien préparer matériellement les années de thèse, d'autant plus que j'ai un enfant de trois ans, un enfant à naître en octobre, des crédits, etc...
En ce qui concerne la société des agrégés, dont je suis sociétaire depuis que j'enseigne, j'ai bien fait appel à eux en septembre de l'an dernier. Leur aide a été vraiment limitée (une lettre au recteur...), assez autopromotionnelle (l'article du Monde) et complètement inefficace sur le terrain provincial qui est le mien. Les restrictions de postes rendent encore plus compliquée leur action. J'ai vite compris aussi, en grenouillant un peu dans cette association, que leur rayon d'action est très parisien (Paris, Créteil, Versailles) ; c'est une peu une succursale d'une association d'anciens élèves et professeurs d'Henri IV : ils connaissent bien les rectorats d'Ile de France, un peu moins bien ceux de Lyon, Marseille ou Strasbourg, pas du tout les réalités des académies plus reculées...
Les syndicats aussi ont été de la partie. Ils ont fait ce qu'ils ont pu, assez maladroitement il est vrai, mais ça n'a mené à rien. Peut-être ai-je le tort d'appartenir à un syndicat qui n'est ni majoritaire, ni cogestionnaire... Mais, vu l'état de délabrement de la force de frappe syndicale, je ne crois pas qu'ils auraient pu faire mieux.
Je repose ma question : y a t-il des gens dans la même situation ?
Bonne journée.


contrelesvaches
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par barèges le Lun 7 Juil 2014 - 16:57

J'avais entendu parler de détachements refusés pour des ATER, pas encore de refus de libérer un doctorant contractuel - qui a passé des auditions, envers lequel la fac s'est engagée, sur qui la fac compte pour assurer les heures de cours. C'est fou... Un peu schizophrène en fait.

Je suis toujours surprise de la coupure entre EN et ESR : un enseignant qui poursuit des recherches ou prépare une thèse paraît plus considéré comme une sorte de déserteur que comme quelqu'un qui pourrait apporter quelque chose en se formant ainsi.

Plus prosaïquement, si c'est une question de pénurie d'enseignants, n'importe quel RH pas trop mal dégrossi comprendrait que ce n'est pas en enfermant les gens qu'on les incite à rester, au contraire. Une situation comme la tienne me donnerait des rêves de démission.

Je n'ai pas de solution à apporter mais je compatis... Après les années de double attente de réponses positives  : les contrats des facs et les permissions de les honorer des rectorats.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Dimka le Lun 7 Juil 2014 - 17:35

Bonjour,
Cette discussion m’intéresse, car je suis dans une situation similaire (pire, en fait…) : je n’ai pas validé mon stage en raison d’un arrêt trop long et j’ai un contrat doctoral pour l’année prochaine. Je vais tenter tout ce qui est possible et imaginable pour ne pas démissionner de l’agrégation, mais pour moi le contrat doctoral est plus important que tout, alors s’il le faut vraiment, je démissionnerai tout de même.

Du coup, ça m’intéresse, visiblement il faut quand même que je m’y prenne assez tôt, pour la démission. J’ai déjà demandé des informations au rectorat, donc j’attends une réponse. J’ai vu aussi qu’on peut contacter un médiateur, mais je ne sais pas s’ils sont utiles, et surtout s’il est pertinent de les solliciter pour ce genre de situation.

C’est dommage qu’ils ne soient pas plus souples, je comprends qu’ils manquent de personnel, mais quel intérêt de garder des gens qui vont être frustrés et potentiellement en colère contre leur institution, et qui pour certains vont démissionner ou abandonner donc partir définitivement au lieu de ponctuellement ? L’Éducation nationale est en train de se rendre répulsive.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Dr Raynal le Lun 7 Juil 2014 - 17:42

Au cas où vous ne l'auriez pas compris: l'éducation nationale ne reconnaît que ses concours propres. Elle ignore totalement les thèses universitaires, obtenues ou à passer.
J'ose suggérer à notre collègue de préparer sa thèse sans contrat tout en enseignant. Je sais, c'est difficile (je l'ai fait, en partie - ma thèse se terminait lorsque j'ai été "recruté" comme maitre auxiliaire, dans une autre ère géologique). Un de ems anciens prof passât sa thèse au CNRS tout en enseignant. Il pourra s'y consacrer joyeusement (en obtenant un emploi du temps adapté - du genre ses 15 h regroupées sur deux jours) . Comment cela, cela pourrait dégrader la qualité des cours ? Ce sera toujours mieux que pas de cours du tout. Puisque l'EN veut jouer au plus C..., jouons!

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Dimka le Lun 7 Juil 2014 - 18:08

Oui, mais en jouant au plus c… (crétin ? Razz ), c’est nous qui nous faisons entuber et qui encourageons l’Éducation nationale à rester rigide (à quoi bon les laisser faire leur thèse dans de bonnes conditions, s’ils peuvent et acceptent de la faire en assurant en même temps leurs cours ?).

Franchement, je n’ai pas l’impression que la qualité des cours soit une grande préoccupation du ministère, ce qu’ils veulent c’est que les élèves soient gardés en classe…

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par contrelesvaches le Lun 7 Juil 2014 - 18:14

Bonjour,
D'abord Dimka. Il faut effectivement s'y prendre tôt pour démissionner. Mais dans la mesure où tu n'es pas titularisé (j'écris au masculin mais dans le doute...), les choses peuvent aller plus vite : tu as juste à renoncer. Et je ne crois pas qu'aux yeux de l'université tu perdes le titre d'agrégé, puisque l'agrégation est aussi un diplôme universitaire (contrairement au CAPES). Je suis d'accord avec toi sur le fait que ce qui compte pour les rectorat, c'est davantage la présence de pions que la qualité du travail, mais sans doute cela n'est pas nouveau, juste accru par le tarissement des vocations et la suppression des postes.
Dr Raynal, le conseil que tu me donnes est effectivement celui que l'EN m'oblige à suivre, mais la situation actuelle rend les choses, je crois, bien plus difficiles qu'avant, pour deux raisons.
D'une part l'aménagement des emplois du temps en collège, dans une discipline à gros bloc horaire hebdomadaire est impossible. L'usage, en français, c'est trois jours par semaine minimum (c'est normal pour l'organisation du travail) ; quant au latin, il est difficilement envisageable au collège de travailler sur des séances de 2 heures. J'ajoute aussi que les contraintes liées à l'abus de TZR, vacataires, complément de services, etc. compliquent la gestion des emploi du temps. J'ai déjà, à chaque poste négocié des regroupements d'emploi du temps, je n'ai jamais réussi à obtenir mieux que trois jours de présence dans l'établissement... mais j'étais à 12h !
L'autre raison qui rend difficile la combinaison thèse-enseignement secondaire c'est la tendance, dans les instances universitaires, en sciences humaines (je ne sais pas dans les autres disciplines) à préférer des thèses, courtes, bien faites, réalisées en 3 ou 4 ans, assorties de participations à des manifestations scientifiques annexes (colloques, articles), sans parler des heures de formation du doctorant. On ne favorise plus les thèses longues et on est attentif à la durée de sa réalisation ; c'est souvent désolant pour la qualité scientifique du travail, qui ressemble souvent à de la leçon d'agreg améliorée ; mais ce cadre est déterminant pour la qualification. Or, je n'ai pas l'intention de thésifier pour le plaisir seulement, sans quoi j'écrirais plutôt des romans
policiers !
Ca me tue toute cette histoire !

contrelesvaches
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Philomèle le Lun 7 Juil 2014 - 18:34

Bonsoir contrelesvaches,

C'est désolant cette histoire. Surtout, ne démissionne pas de l'agrégation.

J'allais aussi te conseiller la Société des agrégés mais ce que tu écris paraît en effet plausible.

J'ai été dans une situation proche à la fin des années 2000 : un poste d'ATER (après allocation-monitorat) mais refus de détachement de la part de l'académie de Versailles. Plus exactement, j'étais dans les limbes : sans affectation, mais sans autorisation de détachement non plus, ce qui ne me permettait pas de signer mon contrat d'ATER. À l'époque, il s'était trouvé quelqu'un avec le bras suffisamment long (ancien vice-président de l'université) à l'UFR pour intervenir en ma faveur. Je ne connaissais pas du tout cet enseignant, qui était loin de ma spécialité, et je ne sais plus de quelle façon j'en étais arrivée à lui demander son intervention (peut-être via mon directeur de recherches ?).

Est-ce qu'il n'y aurait pas dans ton UFR de rattachement soit un vice-président de l'université, soit un ancien vice-président, soit un membre élu du conseil d'administration ou du conseil scientifique, soit encore, sait-on jamais, quelqu'un qui a des accointances au ministère (tout cela pouvant s'accorder aussi au féminin) ?

J'imagine que tu as bien mis au courant le directeur de ton École doctorale, n'est-ce pas ? Je veux dire, en t'adressant à lui en personne, pas au secrétariat de l'École doctorale.
Je suppose aussi que tu as commencé par demander le soutien et l'intervention du directeur ou de la directrice de l'UFR dans laquelle tu dois enseigner.

Je redoute qu'il n'y ait plus qu'une intervention personnelle qui puisse faire avancer le problème.

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Dr Raynal le Lun 7 Juil 2014 - 18:42

En sciences, nous disposons de trois ans pour une thèse. Exceptionnellement, une prolongation d'un an peut être obtenue.

Sérieusement, pourquoi veux tu faire une thèse ? Un emploi ? Ce me semble être du domaine du rêve. Une reconnaissance sociale ? Elle est inexistante en France. Une contribution, même minime, aux progrès de l'humanité ? Pourquoi pas.

Il me semble possible, même encore, de faire sa thèse tout en enseignant, et ce quitte à enseigner "mal" pendant 3 ans. Tu sera absent de temps à autre pour des congrès et autres. Et alors ? Au pire, tu seras mal noté pendant trois ans. Personnellement, je ne prendrais pas le risque financier de quitter un métier pour un diplôme qui ne débouchera sur aucun emploi. Mais cela n'engage que moi.

Il y a aussi une autre possibilité: tu demande directement un RDV au ministre de la recherche et de l'enseignement supérieur, ou (et) à celui de l'EN. Tu devrais obtenir une entrevue avec un haut fonctionnaire devant lequel tu plaidera en direct ta cause. Au pire, cela ne changera rien, au mieux, tu verra comment, subitement, certaines difficultés s'aplanissent (je parle d'expérience)...

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par contrelesvaches le Lun 7 Juil 2014 - 19:50

Bonjour,
Juste quelques réponses, en passant. Ca me fait beaucoup de bien de parler de ce sujet avec des inconnus !
Dr Raynal, je souscris parfaitement avec ce que tu dis sur la question du risque. Il est peu probable que je démissionne comme je disais dans un précédent post.
Pour les raisons de la thèse, chacun sait bien qu'elle ne débouche sur rien. Cela dit, tu ne t'engages pas là-dedans pour la beauté de la chose, tout de même : il y a, n'est-ce pas, des satisfactions plus profondes dans la vie ! Tu fais quand même une thèse dans l'espoir que peut-être éventuellement un jour on ne sait jamais si.... Pour l'audience auprès des autorités, c'est déjà demandé ; pas de réponses...
Philomèle, cette année (donc après le premier refus du rectorat, et en amont du deuxième refus), les plus hautes autorités en personne (je dis bien les plus hautes, pour ne mentionner personne) ont contacté le recteur en personne, ainsi que celles de mon ancienne fac, ainsi que les responsables de mon école doctorale, ainsi que mon directeur de thèse. On a même dégoté un ami d'ami de personnalité influente au ministère, conseiller du mon recteur qui lui en a touché un mot. Tous se heurtent à mur ; il est possible que, par principe, tant d'interventions aient été contre-productives. Je n'en sais rien.

contrelesvaches
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Philomèle le Lun 7 Juil 2014 - 20:26

@contrelesvaches a écrit:Bonjour,
Philomèle, cette année (donc après le premier refus du rectorat, et en amont du deuxième refus), les plus hautes autorités en personne (je dis bien les plus hautes, pour ne mentionner personne) ont contacté le recteur en personne, ainsi que celles de mon ancienne fac, ainsi que les responsables de mon école doctorale, ainsi que mon directeur de thèse. On a même dégoté un ami d'ami de personnalité influente au ministère, conseiller de mon recteur qui lui en a touché un mot. Tous se heurtent à mur ; il est possible que, par principe, tant d'interventions aient été contre-productives. Je n'en sais rien.

Rhââ. Et bien, si même cette éminente personnalité a échoué... (ici, smiley blêmissant)
Il n'y a pas à surinterpréter, je pense : il y a une consigne arrêtée, elle est appliquée scrupuleusement, c'est tout. Tu fais bien de remuer ciel et terre, histoire de ne pas avoir de regret.

J'entends parler tous les ans de ce genre d'histoire, depuis que je suis dans le "Milieu", c'est-à-dire depuis les années 2000. Je ne sais pas si la tendance s'aggrave ces deux-trois dernières années, c'est possible. En tout cas, des thésards se voient mettre des bâtons dans les roues régulièrement, de longue date. Cela ne console évidemment pas.

Je suppose que d'autres élus allocataires sont dans ta situation : sais-tu s'il y a des tentatives de regroupement, pour défendre votre demande ?

Tout cela n'incite pas à l'optimisme.

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par contrelesvaches le Lun 7 Juil 2014 - 20:44

Bonsoir,
Le réseau de doctorants de mon université et la société des agrégés font des pointages. Du côté de ma fac d'origine, la doyenne cherche si ma situation est isolée. De mon côté, j'essaie de voir dans mon entourage, sur ce forum, et via twitter s'il y en a qui sont dans la même situation que moi cette année. Je n'ai pas de réponse pour l'instant.
Quelle est le "milieu" dont tu parles ? ta discipline ?

contrelesvaches
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Guigues le Lun 7 Juil 2014 - 20:57

Contrelesvaches : ne peux-tu pas obtenir une mise en disponibilité de droit ?
Dimka : je ne comprends pas pourquoi tu veux démissionner, ou alors des choses m'échappent dans ton parcours. Le contrat doctoral permet de valider un concours de l'enseignement : tu n'as donc pas à choisir entre l'agrégation et le contrat doctoral.


Guigues
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par contrelesvaches le Lun 7 Juil 2014 - 21:08

Bonsoir,
Je pourrais effectivement obtenir une disponibilité de droit "grâce à" un enfant qui doit naître en octobre. C'est tout à fait envisageable, mais se pose alors la question des revenus dans la mesure où ce genre de disponibilité est n'est pas compatible avec l'exercice d'une activité publique, donc incompatible avec un contrat doctoral !

contrelesvaches
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Dimka le Lun 7 Juil 2014 - 21:10

@Guigues a écrit:Dimka : je ne comprends pas pourquoi tu veux démissionner, ou alors des choses m'échappent dans ton parcours. Le contrat doctoral permet de valider un concours de l'enseignement : tu n'as donc pas à choisir entre l'agrégation et le contrat doctoral.
On peut apparemment facilement valider l’agrégation dans le supérieur quand on enchaîne directement le concours et la thèse. Mais moi, j’ai eu l’agrégation l’année dernière. J’ai commencé une année de stage dans le secondaire, mais j’ai eu un arrêt maladie beaucoup trop long pour pouvoir être titularisé. Donc je suis renouvelé, et même si ce n’est pas réellement un redoublement (puisque c’est à cause d’un arrêt), il y a très peu de chances que l’éducation nationale m’autorise à aller dans le supérieur à la rentrée, c’est ce que m’ont dit les syndicats et la société des agrégés.

Et en plus, je viens d’apprendre que je n’aurai pas d’heures d’enseignement l’année prochaine car les contrats doctoraux ont été attribués trop tard, les profs ont déjà réparti leurs heures. Or les validations du concours dans le supérieur nécessitent des heures d’enseignement.

Je tente quand même tout ce que je peux, mais je ne me fais guère d’illusions. J’ai l’impression que ce n’est pas dans la politique de l’institution d’être arrangeant, et il faut avouer que je me suis débrouillé pour être particulièrement peu arrangeable. Razz

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Philomèle le Lun 7 Juil 2014 - 21:23

@contrelesvaches a écrit:Bonsoir,
Le réseau de doctorants de mon université et la société des agrégés font des pointages. Du côté de ma fac d'origine, la doyenne cherche si ma situation est isolée. De mon côté, j'essaie de voir dans mon entourage, sur ce forum, et via twitter s'il y en a qui sont dans la même situation que moi cette année. Je n'ai pas de réponse pour l'instant.
Quelle est le "milieu" dont tu parles ? ta discipline ?

Je pense moins à ma discipline (dont les limites sont scientifiques) qu'aux conditions administrativo-institutionnelles d'exercice du métier d'enseignant-chercheur (j'ai été thésarde avec financement, je suis MCF en poste). Je suis toujours étonnée de voir que tout se règle dans le train qui mène à l'université de GrandeVilledeProvince, et évidemment, avant n'importe quelle réunion qui n'est en fait que l'occasion de publier les décisions prises entre deux portes. Tout se règle de personne à personne, rien ne bouge tant que l'on n'a pas le bon contact, cela ne cesse de m'étonner.

Sinon, il me semble que tu fais bien d'essayer de rassembler les personnes dans ta situation.

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par contrelesvaches le Mar 8 Juil 2014 - 10:42

Bonjour,
Merci Philomèle. C'est terrible effectivement cette pratique de l'informel et du conciliabule. Mais c'est finalement celle de tout rapport de pouvoir, quel que soit le niveau ou le milieu ou cela se passe. C'est la même chose dans les collèges ou les lycées. On est loin évidemment de la démocratie ou de la transparence.
Comme je ne suis pas naïf non plus, après la première demande de disponibilité refusée l'an dernier qui s'est faite à la régulière, cette année on est passé par les contacts officieux, les coups de fil informels, etc. Ca n'a pas marché non plus. Mais c'est assez violent pour moi, dans la mesure où, au bout du compte, ça me laisse complètement démuni et seul face au rectorat maintenant : tout ayant été officieux et oral (et personne, bien sûr, ne tient à ce qu'il y ait une trace de leurs démarches individuelles), je n'ai plus de possibilité de recours, et l'impression d'être vraiment, vraiment un pion, un fantôme.
Y a-t-il des gens dans ma situation ?

contrelesvaches
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Marie Laetitia le Mar 8 Juil 2014 - 17:46

Je ne peux rien pour t'aider, Contrelesvaches, mais je suis atterrée de ta situation! Quelle honte... J'ai obtenu il y a quelques années sans problème dans l'académie de Versailles une dispo pour contrat doctoral (c'était en HG).  fleurs2 fleurs2 fleurs2 C'est vraiment lamentable!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Obtention d'un contrat doctoral et disponibilité pour études et recherches rejetée

Message par Spartacus le Mar 8 Juil 2014 - 18:08

Contrelesvaches, je ne suis pas certaine que mon message te consolera, mais le simple fait de venir ici témoigner des pratiques officielles et officieuses, et finalement démontrer à quel point l'institution est à bout de souffle et au bord de l'implosion, est déjà utile. Comme disait Gandhi : "Il faut rendre la misère visible." Toute action qui nous évite d'entretenir le mythe, comme on nous le demande implicitement, est une action utile. Ce qui t'arrive n'est que la conséquence du craquèlement de l'édifice qui ne tient plus que par des expédients parfois honteux. Raison de plus pour privilégier la porte de sortie qui t'es proposée. Cela devrait te motiver pour trouver des solutions. Bon courage à toi.

Spartacus
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum