Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Juil 2014 - 22:56

Bonsoir,

L'Antiquité me passionne, et depuis le temps où les professeurs de 5e venaient faire leur strip-tease auprès des petits 6e dont je faisais partie, je rêve de maîtriser cette langue. Les sournoises conspirations de l'adolescence et des lacunes en grammaire me firent, hélas ! trop vite regretter mon choix et, parvenu au lycée, j'abandonnai l'option. C'est alors qu'il me sembla étrange d'avoir cultivé un tel amour des civilisations antiques, et de n'en pas maîtriser les langues : la décence en réclamait au moins une. Je repris après le bac, avec une ardeur nouvelle et des résultats corrects - mais, les résultats de la fac... - pour abandonner à nouveau lorsque les ombres du mémoire et du concours grandirent jusqu'à moi.

Voilà pour l'excuse.

Je profite des vacances pour m'y remettre. J'en suis à la troisième leçon, mais pour bien faire les choses, je vous soumets d'abord mes confrontations à quelques uns des exercices précédents (quant aux autres, je les jugent trop faciles pour ne pas considérer que vous les exposer serait abuser de votre patience) :

1re leçon

Exercice 1 : il s’agit de reconnaître les cas auxquels appartiendraient les mots ou groupes entre crochets si l’on voulait traduire le texte. J’ai quelque honte à vous soumettre ma production, mais mon étourderie est redoutable.

[Le pépiement matinal des oiseaux](Nominatif) semblait insipide à Françoise. [Chaque parole](Nominatif) [des « bonnes »](Génitif) la faisait sursauter ; incommodée [par tous leurs pas](Ablatif), elle s’interrogeait sur eux ; c’est que nous avions déménagé. Certes, [les domestiques](Nominatif) ne remuaient pas moins dans le « sixième » [de notre ancienne demeure](Génitif) ; mais elle [les](Accusatif) connaissait ; elle avait fait de leurs allées et venues des choses amicales. Maintenant elle portait [au silence même](Datif) [une attention douloureuse](Accusatif). Et comme [notre nouveau quartier](Nominatif) paraissait aussi calme que [le boulevard](Nominatif) sur lequel nous avions donné jusque-là était bruyant, [la chanson](Nominatif) (distincte même de loin, quand elle est faible comme [un motif](Nominatif) d’orchestre) [d’un homme](Génitif) [qui](Nominatif) passait, faisait venir des larmes aux yeux de [Françoise](Génitif) en exil.

2e leçon

Exercices d’assouplissement

Exercice 5 : traduire immédiatement les mots matelot et déesse, dans les phrases suivantes :

1. Les matelots ont consacré à la déesse (deae, datif) un sanctuaire. 2. Avez-vous vu les matelots (nautas, accusatif) ? 3. Les matelots (nautae, nominatif) honorent la déesse (deam, accusatif) Aphrodite. 4. La statue de la déesse (deae, génitif) est en marbre. 5. Les déesses (deae, nominatif) ont accordé leur aide aux matelots (nautis, datif). 6. La déesse (dea, nominatif) des matelots (nautarum, génitif) est Aphrodite.

Traduire

1. Les matelots n’épargnèrent pas les habitants : Nautae non incolis pepercerunt.
2. Après s’être enfui de sa patrie, Enée parvint en Italie : Postquam ex patria fugit, Aeneas in Italiam peruenit.
3. La servante a donné une rose à la jeune fille : Ancillia rosam uirgini dedit. [1. J’observe dans le texte d’étude une phrase où le complément d’attribution se trouve ainsi situé après le complément d’objet : est-ce l’ordre le plus fréquent ?]
4. La victoire a procuré aux matelots du butin et de l’argent : Victoria praedam pecuniamque nautas suppeditauit.
5. La servante n’a pas apaisé par son repentir la colère de la reine et n’a pas obtenu le pardon de sa faute : Ancilla non paenitentia iram reginae placauit neque ueniam culpae impetrauit.
6. Le souvenir des victoires a réjoui les habitants des îles : Memoria uictoriarum incolas insularum delectauit.


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Juil 2014 - 23:25, édité 2 fois

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par Oudemia le Jeu 10 Juil 2014 - 23:10

la première leçon n'a rien de compliqué pour un professeur de lettres, il suffit de retenir le nom des cas ; ex. 5, RAS

traduction, remarques générales :
- attention à bien écrire toujours ancilla et non ancillia
- non porte sur le verbe et doit être placé devant lui
- devant une consonne ex devient e
- en général le génitif précède le nom qu'il complète

Seule erreur phrase 4, un cas à rectifier en comparant avec la phrase 5 de l'ex. précédent

Débuts honorables !

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par User5899 le Jeu 10 Juil 2014 - 23:23

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:le temps où les professeurs de 6e venaient faire leur strip-tease auprès des petits 6e
Shocked


2e leçon

Exercices d’assouplissement

Exercice 5 : traduire immédiatement les mots matelot et déesse, dans les phrases suivantes :

1. Les matelots ont consacré à la déesse (deae, datif) un sanctuaire. 2. Avez-vous vu les matelots (nautas, accusatif) ? 3. Les matelots (nautae, nominatif) honorent la déesse (deam, accusatif) Aphrodite. 4. La statue de la déesse (deae, génitif) est en marbre. 5. Les déesses (deae, nominatif) ont accordé leur aide aux matelots (nautis, datif). 6. La déesse (dea, nominatif) des matelots (nautarum, génitif) est Aphrodite. OK

Traduire

1. Les matelots n’épargnèrent pas les habitants : Nautae non incolis pepercerunt. Là, vous avez traduit : ce ne sont pas les habitants que les marins ont épargnés Smile Attention à la place de la négation. incolis non pepercerunt
2. Après s’être enfui de sa patrie, Enée parvint en Italie : Postquam ex patria fugit, Aeneas in Italiam peruenit. Aeneas sera mieux avant postquam ; e plutôt que ex devant consonne.
3. La servante a donné une rose à la jeune fille : Ancillia rosam uirgini dedit. [1. J’observe dans le texte d’étude une phrase où le complément d’attribution se trouve ainsi situé après le complément d’objet : est-ce l’ordre le plus fréquent ?] Non, c'est mieux de mettre le datid avant en phrase standard. C'est ancilla, pas ancillia.
4. La victoire a procuré aux matelots du butin et de l’argent : Victoria praedam pecuniamque nautas suppeditauit. nautis, datif d'intérêt. Et avant les accusatifs, ce sera mieux.
5. La servante n’a pas apaisé par son repentir la colère de la reine et n’a pas obtenu le pardon de sa faute : Ancilla non paenitentia iram reginae placauit neque ueniam culpae impetrauit. Même problème que ci-dessus :  non paenitia : ce n'est pas par le repentir que. A éviter, donc. Il vaut mieux aussi le génitif avant l'accusatif. Et puisqu'il y a deux négations, au lieu de non... neque, préférez neque... neque. Ancilla neque paenitia reginae iram placauit neque culpae ueniam impetrauit.
6. Le souvenir des victoires a réjoui les habitants des îles : Memoria uictoriarum incolas insularum delectauit. Génitif avant.

Pour mes élèves de seconde, vous êtes très en avance, là...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Juil 2014 - 23:38

Merci beaucoup pour vos promptes corrections !

Les renseignements sur la place des mots me sont précieux, m'en vais faire une petite fiche, et revoir en conséquence les tentatives de la leçon 3 que je vous soumettrai tantôt.

Ancilla. Ancilla. Ancilla. Ancilla.

Non devant le verbe. Neque neque.

E devant consonne, ex devant voyelle. Oui. C'est écrit, ça, en plus.

Le génitif avant le nom qu'il complète. J'ai retenu l'inverse.

Quant à nautis datif, promis, c'est ce que j'avais écrit sur mon papier ! Rajoutez-moi un point ! :o

Cripure n' a écrit: Shocked 

Oui, je voulais dire : de 5e.

Cripure a écrit:Pour mes élèves de seconde, vous êtes très en avance, là...

Bon, dans quelques jours je devrais récupérer le niveau de (ma) fac alors.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 11 Juil 2014 - 16:13

Voici les exercices de la leçon troisième :

Leçon 3

Exercices d’assouplissement

Exercice 1 : traduire et décliner :

Un large fossé : vasta fossa.
Un homme indispensable : necessarius vir.
Un bel avantage : pulchrum commodum.
Un bon matelot : bonus nauta.
Le plus beau cyprès : pulcherrimus cupressorum / Pulcherrimus e cupressis.
Une intelligence et une habileté très grandes : Ingenium sollertiaque maxima.

Exercice 2 : indiquer le ou les cas possibles des groupes suivants :

Pulchrorum locorum : génitif pluriel
Magna ingenia : nominatif pluriel, vocatif pluriel ou accusatif pluriel
Bono nautae : datif singulier
Pulchra ripa : nominatif singulier, vocatif singulier ou ablatif singulier
Multis annis : datif pluriel ou ablatif pluriel
Magnae avaritiae : génitif singulier, datif singulier, nominatif pluriel ou vocatif pluriel
Divino ingenio sapientaeque : datif singulier
Viri feminaeque prudentissimae : génitif singulier, nominatif pluriel ou vocatif pluriel
Sapienta et ingenium : nominatif singulier ou vocatif singulier
Sapienta et ingenio : ablatif singulier
Fossas praesidiaque : accusatif pluriel

Traduire

1. Tu es parvenu sur la rive du fleuve : In fluuii ripam peruenisti.
2. Sur la rive du fleuve, nous avons construit le plus beau des temples pour la déesse Minerve : In fluuii ripa, Mineruae pulcherrimum ex templis aedificauimus.
3. Verrès, homme d’une très grande cupidité, a pris les richesses du temple : Verres, vir maxima avaritia (maximae avaritiae), divitias templi cepit.
4. De Grèce, vous avez reçu une statue d’un très grand prix : A Graecia, statuam magno pretio (magnum pretium) accepistis.
5. Parce que Servius Tullius entoura Rome d’une muraille très solide, pendant de nombreuses années, les voisins n’envahirent pas celle-ci : Quia Servius Tullius firmissimo muro Romam cinxit, vicini multos annos non inuaserunt.

J’ai un doute sur la traduction de cette phrase :

5. Vini plenum poculum, amice, aegro amico praebuisti : Ami, tu présentes la coupe pleine de vin à l’ami malade ? à ton ami malade ?

Thème d’imitation

Romulus, après avoir choisi, sur la rive d’un fleuve paisible, un emplacement très convenable, pourvu de défenses naturelles, fonda Rome. Non seulement des hauteurs escarpées, mais encore un large fossé protégèrent les Romains. C’est pourquoi Cicéron, homme d’une grande intelligence, loua ainsi Romulus : « Romulus, tu as été le plus avisé des Romains ».

Romulus, postquam in fluuii ripa commodissimum locum, natiuis praesidiis praeditum, delegit, Romam condidit. Non solum ardua iuga, sed etiam vasta fossa Romanos protexerunt. Itaque Cicero, vir magno ingenio (magni ingenii), Romulum sic laudavit : « Romule, prudentissime ex Romanis (prudentissime Romanorum) fuisti. »

Edit : j'ai regardé la traduction de virgere et ses commentaires : j'en retiens donc qu'il vaudrait mieux :
- caser "commodissimum locum" avant "in fluuii ripa", pour la clarté ;
- que Cicéron aime les chiasmes, et donc virgere est plus maligne que moi quand elle écrit "iuga ardua" ; que cependant, l'ordre usuel serait bien déterminant / déterminé ;
- que virgere a casé une conjonction de coordination et qu'on ne lui a rien dit, ce que j'ai hésité à faire, mais bon, je sais pas : vaut-il mieux s'en tenir au texte, ou ne pas hésiter à ajouter des mots, quand la traduction latine se fait plus confuse sans eux ?

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par Thalia de G le Ven 11 Juil 2014 - 16:53

cupressus, i, n'est-il pas féminin comme les noms d'arbres ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par yranoh le Ven 11 Juil 2014 - 17:10

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
Un bel avantage : pulchrum commodum.

Cela me semble un peu licencieux.

yranoh
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par Thalia de G le Ven 11 Juil 2014 - 17:13

5. Vini plenum poculum, amice, aegro amico praebuisti : Ami, tu présentes la coupe pleine de vin à l’ami malade ? à ton ami malade ?
Un doute sur le temps de "praebuisti".

J'ai cru comprendre qu'il ne fallait pas donner les réponses, mais des pistes.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par yranoh le Ven 11 Juil 2014 - 17:30

J'ai compris la même chose, Thalia de G, mais ce doit être un peu au feeling?

En 3 et 5, préferer l'ablatif de qualité et de prix.

En 4, (quelle grammaire utilises-tu?), plutôt E[x] Graeca.

Vini plenum poculum, amice, aegro amico praebuisti : peut-être vaut-il mieux utiliser les indéfinis? (et erreur de temps, en effet).


Dernière édition par Yohanr le Ven 11 Juil 2014 - 17:39, édité 1 fois (Raison : En 4, cf Deleani page 89.)

yranoh
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par yranoh le Ven 11 Juil 2014 - 17:36

Romule, prudentissime ex Romanis (prudentissime Romanorum) fuisti.

Le vocatif ne concerne que l'apostrophe. Les mots qui s'y rapportent doivent donc prendre le cas exigé par la proposition.

Et oui, des conjonctions de coordinations n'hésite pas à en ajouter.

yranoh
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 11 Juil 2014 - 18:14

Merci beaucoup ! Smile Oui, j'aime autant que vous ne me donniez pas directement les réponses. Cela me permet, outre de réfléchir, de mesurer la nature de mes erreurs (étourderie ? leçon mal sue ?).

@Thalia de G a écrit:cupressus, i, n'est-il pas féminin comme les noms d'arbres ?

Oui ! Donc : pulcherrima.

@Thalia de G a écrit:Un doute sur le temps de "praebuisti".

Oups ! Oui, c'est du parfait bien sûr. Donc : tu as présenté.

Yohanr a écrit:Cela me semble un peu licencieux.

Je ne comprends pas... Je devrais privilégier bonus ? Bonum commodum ?

Yohanr a écrit:En 4, (quelle grammaire utilises-tu?), plutôt E[x] Graeca.

Le Deléani. Je suis bête : j'ai été chercher "a / ab" dans le lexique, alors que je pouvais très bien utiliser "e".

Yohanr a écrit:Le vocatif ne concerne que l'apostrophe. Les mots qui s'y rapportent doivent donc prendre le cas exigé par la proposition.

Je note.

Yohanr a écrit:En 3 et 5, préferer l'ablatif de qualité et de prix.

Comment sait-on s'il faut l'un ou l'autre ? La leçon n'invite pas à privilégier l'ablatif...

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par yranoh le Ven 11 Juil 2014 - 19:54

Peut-être une simple préférence personnelle  Very Happy . L'un ou l'autre convient.

Bonum commodum pourrait convenir si l'on conidère que bonum est le nom et commodum l'adjectif. Sinon, magnum, par exemple, convient.

yranoh
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par User5899 le Ven 11 Juil 2014 - 22:17

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Quant à nautis datif, promis, c'est ce que j'avais écrit sur mon papier ! Rajoutez-moi un point !
Mouahahahahaha !!! Evil or Very Mad


Non.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par User5899 le Ven 11 Juil 2014 - 22:28

Voici les exercices de la leçon troisième :

Leçon 3

Exercices d’assouplissement

Exercice 1 : traduire et décliner :

Un large fossé : vasta fossa.
Un homme indispensable : necessarius vir.
Un bel avantage : pulchrum commodum.
Un bon matelot : bonus nauta.
Le plus beau cyprès : pulcherrimus cupressorum / Pulcherrimus e cupressis. tous les noms d'arbres sont féminins
Une intelligence et une habileté très grandes : Ingenium sollertiaque maxima.

Exercice 2 : indiquer le ou les cas possibles des groupes suivants :

Pulchrorum locorum : génitif pluriel
Magna ingenia : nominatif pluriel, vocatif pluriel ou accusatif pluriel
Bono nautae : datif singulier
Pulchra ripa : nominatif singulier, vocatif singulier ou ablatif singulier
Multis annis : datif pluriel ou ablatif pluriel
Magnae avaritiae : génitif singulier, datif singulier, nominatif pluriel ou vocatif pluriel
Divino ingenio sapientaeque : datif singulier
Viri feminaeque prudentissimae : génitif singulier, nominatif pluriel ou vocatif pluriel
Sapienta et ingenium : nominatif singulier ou vocatif singulier
Sapienta et ingenio : ablatif singulier
Fossas praesidiaque : accusatif pluriel
Nickel. Mais c'est sapientia.

Traduire

1. Tu es parvenu sur la rive du fleuve : In fluuii ripam peruenisti.
2. Sur la rive du fleuve, nous avons construit le plus beau des temples pour la déesse Minerve : In fluuii ripa, Mineruae pulcherrimum ex templis aedificauimus.
3. Verrès, homme d’une très grande cupidité, a pris les richesses du temple : Verres, vir maxima avaritia (maximae avaritiae), divitias templi cepit. templi diuitias
4. De Grèce, vous avez reçu une statue d’un très grand prix : A Graecia, statuam magno pretio (magnum pretium) accepistis. pas magnum pretium. Et accusatif après le complément de prix : magno pretio statuam
5. Parce que Servius Tullius entoura Rome d’une muraille très solide, pendant de nombreuses années, les voisins n’envahirent pas celle-ci : Quia Servius Tullius firmissimo muro Romam cinxit, vicini multos annos non inuaserunt. Pour dire que les nombreuses années ont été consécutives, on aoute per devant l'accusatif, éventuellement entre l'adjectif et le nom : multos per annos

J’ai un doute sur la traduction de cette phrase :

5. Vini plenum poculum, amice, aegro amico praebuisti : Ami, tu présentes la coupe pleine de vin à l’ami malade ? à ton ami malade ? le latin n'exprime pas l'adjectif possessif quand il est clair dans le contexte. Temps du verbe ?

Thème d’imitation

Romulus, après avoir choisi, sur la rive d’un fleuve paisible, un emplacement très convenable, pourvu de défenses naturelles, fonda Rome. Non seulement des hauteurs escarpées, mais encore un large fossé protégèrent les Romains. C’est pourquoi Cicéron, homme d’une grande intelligence, loua ainsi Romulus : « Romulus, tu as été le plus avisé des Romains ».

Romulus, postquam in fluuii paisible ? ripa commodissimum locum, natiuis praesidiis praeditum, delegit, Romam condidit. Non solum ardua iuga, sed etiam vasta fossa Romanos protexerunt. Itaque Cicero, vir magno ingenio (magni ingenii), Romulum sic laudavit : « Romule, prudentissime ex Romanis (prudentissime Romanorum) fuisti. » l'attribut du sujet n'est pas une apostrophe ! cas !

Edit : j'ai regardé la traduction de virgere et ses commentaires : j'en retiens donc qu'il vaudrait mieux :
- caser "commodissimum locum" avant "in fluuii ripa", pour la clarté ;
- que Cicéron aime les chiasmes, et donc virgere est plus maligne que moi quand elle écrit "iuga ardua" ; que cependant, l'ordre usuel serait bien déterminant / déterminé ; Cicéron n'aime pas les chiasmes ; le style oratoire, lui, aime les figures Razz
- que virgere a casé une conjonction de coordination et qu'on ne lui a rien dit, ce que j'ai hésité à faire, mais bon, je sais pas : vaut-il mieux s'en tenir au texte, ou ne pas hésiter à ajouter des mots, quand la traduction latine se fait plus confuse sans eux ? le latin utilise plus de coordinations que le français, en général. Où voulez-vous en mettre une ?


Dernière édition par Cripure le Ven 11 Juil 2014 - 22:31, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par Thalia de G le Ven 11 Juil 2014 - 22:30

Cripure a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Quant à nautis datif, promis, c'est ce que j'avais écrit sur mon papier ! Rajoutez-moi un point !
Mouahahahahaha !!! Evil or Very Mad


Non.
Et que faites-vous de la benevolentia ?  Very Happy 

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par User5899 le Ven 11 Juil 2014 - 22:33

@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Quant à nautis datif, promis, c'est ce que j'avais écrit sur mon papier ! Rajoutez-moi un point !
Mouahahahahaha !!! Evil or Very Mad


Non.
Et que faites-vous de la benevolentia ?  Very Happy 
Ei est domus diable

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin : et si vous avez aussi envie de corriger Sylvain (Deléani)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Dim 13 Juil 2014 - 10:24

Je corrige à partir de Cripure, qui a réuni toutes vos indications, mais je vous remercie tous. Je devais vous répondre plus tôt mais ma connexion à lâché au moment d'envoyer le message.

Cripure a écrit:templi diuitias

Dorénavant je suis impardonnable.

Cripure a écrit:pas magnum pretium.

Oui, zut de flûte. Par contre magni pretii c'est bel et bien possible ?

Cripure a écrit:Pour dire que les nombreuses années ont été consécutives, on aoute per devant l'accusatif, éventuellement entre l'adjectif et le nom : multos per annos

D'ac.

Cripure a écrit:Temps du verbe ?

Parfait. Il fallait traduire : tu as présenté, tu présentas.

Cripure a écrit:paisible ?

Tranquilli.

Cripure a écrit:l'attribut du sujet n'est pas une apostrophe ! cas !

Oui oui oui, triple crasse, honte etc. Prudentissimus donc.

Cripure a écrit:le latin utilise plus de coordinations que le français, en général. Où voulez-vous en mettre une ?

J'hésitais à glisser un "et" entre "locum" et "natiuis", ou bien à fixer un "-que" à "natiuis".

*

Voici la leçon quatrième.  Smile 

Leçon 4

Traduire

1. Un homme d'une très grande habileté était venu en Italie : Vir maxima solertia in Italiam uenerat.
2. Le grand dessein de Romulus était très utile à la patrie : Romuli magnum consilium patriae utilissimum erat.
3. Vous aviez donné de grands bienfaits aux familles les plus misérables : Miserraris e familiis magna beneficia dederatis.
4. Les habitants de l'île avaient tenu de nombreuses années le temple de la déesse Minerve pour le plus beau : Insulae incolae multos per annos deae Mineruae templum habuerant pulcherrimum e templis.
5. Quand tu assisteras aux jeux, tu seras un homme très heureux : Ubi ludis aderis, beatissimus uir eris.
6. Les plus perspicaces des habitants avaient prévu le mariage des jeunes Sabines : Sagacissimi ex incolis Sabinarum puellarum matrimonium prouiderant.

1. Noui populi fortunam magnam narrauero : J'aurai raconté la grande destinée de ce nouveau peuple.
2. Romani, si puellas Sabinas rapuistis, improbi fuistis : Romains, si vous avez enlevé les jeunes Sabines, vous avez été très malhonnêtes.  professeur 
3. Viri amplissimi irae pleni fuerunt, postquam Romuli consilium cognouerunt : Les hommes très importants furent plein de colère après avoir appris la décision de Romulus.
5 (oui, c'est comme ça). Vitiorum maximorum exemplum semper dedimus ; itaque e patria fugit : Nous avons toujours donné l'exemple des pires défauts ; c'est pourquoi nous avons fui notre patrie.
6. Nautas peruenerant in locum amoenum ac praedam maximam fecerant : Les matelots étaient parvenus dans un lieu agréable et avaient fait un très grand butin.
7. Romule, ludis ades ; mox crudelissime Sabinis oberis : Tu assistes aux jeux, Romulus ; bientôt tu nuiras cruellement aux Sabins.
8. Sicut prouidit uir sagacissimus Romanorum, familiis amplissimis tota potentia est : Comme l'homme le plus perspicace des Romains l'avait prévu, les grandes familles ont tout le pouvoir.

Thème d'imitation

Quand les Romains eurent pris les jeunes Sabines, Tatius envahit Rome. Sur la rive du fleuve, il tua beaucoup d'habitants, fit du butin et n'épargna pas les premiers citoyens du peuple. Mais un large fossé protégea Romulus et de nombreux Romains. C'est pourquoi, ainsi que les plus perspicaces l'avaient prévu, Tatius s'enfuit de la rive du fleuve.

Ubi Romani Sabinas puellas rapuerunt, Tatius Romam inuasit. In fluuii ripa, multos incolas occidit, praedam fecit et populi primis non pepercit. Autem vasta fossa Romulos romanosque multos protexit. Itaque, sicut sagacissimi Romanorum prouiderant, Tatius e fluuii ripa fugit.

EDIT : j'aurais pu le dire plus tôt, mais je me suis corrigé à partir du fil de Virgere. C'est quand même pas aussi chaleureux. J'aborde à présent la leçon 7.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum