Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par abricotedapi le Ven 11 Juil 2014 - 9:53

Bonjour,

Je ne sais pas quoi choisir pour mon OI d'aventure en 5e.
L'an dernier j'ai fait Le Tour du monde en quatre-vingt jours que j'adore.
Cette année j'ai des 5e avec un projet montagne : en français ça donne un compte-rendu de leurs découvertes en montagne, sous la forme d'un carnet de voyage. J'aimerais choisir une OI qui me permet de faire des liens, sur l'écriture du voyage notamment.
Mon collège a en série Robinson Crusoé, Vendredi ou la vie sauvage, L'Ile au trésor et Le Hobbit, qui ne m'inspirent pas plus que ça. J'ai aussi la possibilité de faire acheter un livre aux élèves.

Pensez-vous à un récit d'aventure qui pourrait coller au projet montagne et à la rédaction d'un carnet de voyage ? Sinon, parmi les séries de mon collège, laquelle conseillez-vous ? Avez-vous une autre idée ?

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Mauvette le Ven 11 Juil 2014 - 10:09

Tu peux peut-être faire L'appel de la forêt. Les 5e aiment bien en général même s'il faut bien accompagner la lecture.
Sinon, il y a Croc-Blanc, ça serait peut-être plus en lien avec ton projet mais il semble que ça soit plus difficile et plus long, je ne l'ai jamais tenté personnellement.

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Thalia de G le Ven 11 Juil 2014 - 10:14

Je ne réponds pas à ta question je ne suis pas encore assez familière du programme de 5e. Mais je remarque que sous ton avatar ta zone géo est Grenoble. Peux-tu me dire en mp dans quel établissement tu exerces ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par cristal le Ven 11 Juil 2014 - 10:21

J'ai fait Voyage au centre de la terre. Je voudrais changer cette année et je suis aussi à la recherche d'idées. Je vais donc suivre le fil...
Je connais l'histoire de L'appel de la forêt mais je ne l'ai jamais lu. A rajouter sur la liste de mes lectures.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par emanao le Ven 11 Juil 2014 - 10:38

Pourquoi pas le Monde Perdu d'Arthur Conan Doyle. L'expédition du professeur Challenger conduit les personnages sur un haut plateau, l'escarpement et la géographie du lieu conditionnent l'aventure, le récit est à la première personne... J'avais hésité à le faire cette année. Nous n'en avons finalement lu qu'un extrait mais les élèves ont bien accroché et quelques uns (bons lecteurs) ont lu et apprécié le roman.

emanao
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par henriette le Ven 11 Juil 2014 - 11:42

Je confirme pour Le Monde perdu : les extraits que j'en ai fait ont beaucoup plu aux élèves (mais j'hésite à le faire en OI, car c'est une traduction, et on a déjà pas mal de traductions en 5e avec les œuvres du Moyen Âge).

Sinon, j'ai testé Deux ans de vacances cette année, et ça a bien plu aussi.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Ellida le Ven 11 Juil 2014 - 12:04

Croc-Blanc et l'Appel de la forêt ont bien fonctionné avec mes classes. Cela étant, le premier est difficile pour les petits lecteurs. Les élèves s'attachent facilement aux animaux et l'univers leur plaît beaucoup.

Ellida
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Nestya le Ven 11 Juil 2014 - 12:06

Il y a aussi Un hivernage dans les glaces de Jules Verne.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Mehitabel le Ven 11 Juil 2014 - 12:06

@henriette a écrit:Je confirme pour Le Monde perdu : les extraits que j'en ai fait ont beaucoup plu aux élèves (mais j'hésite à le faire en OI, car c'est une traduction, et on a déjà pas mal de traductions en 5e avec les œuvres du Moyen Âge).

Sinon, j'ai testé Deux ans de vacances cette année, et ça a bien plu aussi.


Penses tu que les élèves puissent le lire en cursive, seuls, sans accompagnement?

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par dorémy le Ven 11 Juil 2014 - 12:24

Terre des hommes de St Exupéry collerait bien avec le projet montagne : je pense en particulier à l'épisode où son ami se retrouve coincé dans la Cordillères des Andes. Je n'ai fait que cet extrait en classe, l'étudier en OI serait peut-être difficile pour certains chapitres. A voir.

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par dorémy le Ven 11 Juil 2014 - 12:28

L'extrait se trouve dans le TDL 5e, je crois.

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par dorémy le Ven 11 Juil 2014 - 12:35

extrait trouvé sur Internet:


 Une fois debout, tu marchas deux nuits et trois jours.
 Mais tu ne pensais guère aller loin.
 « Je devinai la fin à beaucoup de signes. Voici l'un d'eux. J'étais contraint de faire halte toutes les deux heures environ, pour fendre un peu plus mon soulier, frictionner de neige mes pieds qui gonflaient, ou simplement pour laisser reposer mon cœur. Mais vers les derniers jours je perdais la mémoire. J'étais reparti depuis longtemps déjà, lorsque la lumière se faisait en moi : j'avais chaque fois oublié quelque chose. La première fois, ce fut un gant, et c'était grave par ce froid ! Je l'avais déposé devant moi et j'étais reparti sans le ramasser. Ce fut ensuite ma montre. Puis mon canif. Puis ma boussole. A chaque arrêt, je m'appauvrissais...
 « Ce qui sauve, c'est de faire un pas. Encore un pas. C'est toujours le même pas que l'on recommence... »
 « Ce que j'ai fait, je le jure, jamais aucune bête ne l'aurait fait. » Cette phrase, la plus noble que je connaisse, cette phrase qui situe l'homme, qui l'honore, qui rétablit les hiérarchies vraies, me revenait à la mémoire. Tu t'endormais enfin, ta conscience était abolie, mais de ce corps démantelé, fripé, brûlé, elle allait renaître au réveil, et de nouveau le dominer. Le corps, alors, n'est plus qu'un bon outil, le corps n'est plus qu'un serviteur. Et, cet orgueil du bon outil, tu savais l'exprimer aussi, Guillaumet :
 « Privé de nourriture, tu t'imagines bien qu'au troisième jour de marche... mon cœur, ça n'allait plus très fort... Eh bien ! le long d'une pente verticale, sur laquelle je progressais, suspendu au-dessus du vide, creusant des trous pour loger mes poings, voilà que mon cœur tombe en panne. Ça hésite, ça repart. Ça bat de travers. Je sens que s'il hésite une seconde de trop, je lâche. Je ne bouge plus et j'écoute en moi. Jamais, tu m'entends ? Jamais en avion je ne me suis senti accroché d'aussi près à mon moteur, que je ne me suis senti, pendant ces quelques minutes-là, suspendu à mon cœur. Je lui disais : « Allons, un effort ! Tâche de battre encore... » Mais c'était un cœur de bonne qualité ! Il hésitait, puis repartait toujours... Si tu savais combien j'étais fier de ce cœur ! »
 Dans la chambre de Mendoza où je te veillais, tu t'endormais enfin d'un sommeil essoufflé. Et je pensais : « Si on lui parlait de son courage, Guillaumet hausserait les épaules. Mais on le trahirait aussi en célébrant sa modestie. Il se situe bien au-delà de cette qualité médiocre. S'il hausse les épaules, c'est par sagesse. Il sait qu'une fois pris dans l'événement, les hommes ne s'en effraient plus. Seul l'inconnu épouvante les hommes. Mais, pour quiconque l'affronte, il n'est déjà plus l'inconnu. Surtout si on l'observe avec cette gravité lucide. Le courage de Guillaumet, avant tout, est un effet de sa droiture. »
 Sa véritable qualité n'est point là. Sa grandeur, c'est de se sentir responsable. Responsable de lui, du courrier et des camarades qui espèrent. Il tient dans ses mains leur peine ou leur joie. Responsable de ce qui se bâtit de neuf, là-bas, chez les vivants, à quoi il doit participer. Responsable un peu du destin des hommes, dans la mesure de son travail.
 Il fait partie des êtres larges qui acceptent de couvrir de larges horizons de leur feuillage. Être homme, c'est précisément être responsable. C'est connaître la honte en face d'une misère qui ne semblait pas dépendre de soi. C'est être fier d'une victoire que les camarades ont remportée. C'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde.
 On veut confondre de tels hommes avec les toréadors ou les joueurs. On vante leur mépris de la mort. Mais je me moque bien du mépris de la mort. S'il ne tire pas ses racines d'une responsabilité acceptée, il n'est que signe de pauvreté ou d'excès de jeunesse. J'ai connu un suicidé jeune. Je ne sais plus quel chagrin d'amour l'avait poussé à se tirer soigneusement une balle dans le cœur. Je ne sais à quelle tentation littéraire il avait cédé en habillant ses mains de gants blancs, mais je me souviens d'avoir ressenti en face de cette triste parade une impression non de noblesse mais de misère. Ainsi, derrière ce visage aimable, sous ce crâne d'homme, il n'y avait rien eu, rien. Sinon l'image de quelque sotte petite fille semblable à d'autres.
 Face à cette destinée maigre, je me rappelais une vraie mort d'homme. Celle d'un jardinier, qui me disait : « Vous savez... parfois je suais quand je bêchais. Mon rhumatisme me tirait la jambe, et je pestais contre cet esclavage. Eh bien, aujourd'hui, je voudrais bêcher, bêcher dans la terre. Bêcher ça me paraît tellement beau. On est tellement libre quand on bêche ! Et puis, qui va tailler aussi mes arbres? » Il laissait une terre en friche. Il laissait une planète en friche. Il était lié d'amour à toutes les terres et à tous les arbres de la terre. C'était lui le généreux, le prodigue, le grand seigneur ! C'était lui, comme Guillaumet, l'homme courageux, quand il luttait au nom de sa Création, contre la mort.

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par dorémy le Ven 11 Juil 2014 - 12:36

Et sinon Vendredi ou la VS connaît toujours un franc succès !

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Oudemia le Ven 11 Juil 2014 - 12:47

@emanao a écrit:Pourquoi pas le Monde Perdu d'Arthur Conan Doyle. L'expédition du professeur Challenger conduit les personnages sur un haut plateau, l'escarpement et la géographie du lieu conditionnent l'aventure, le récit est à la première personne... J'avais hésité à le faire cette année. Nous n'en avons finalement lu qu'un extrait mais les élèves ont bien accroché et quelques uns (bons lecteurs) ont lu et apprécié le roman.

@henriette a écrit:Je confirme pour Le Monde perdu : les extraits que j'en ai fait ont beaucoup plu aux élèves (mais j'hésite à le faire en OI, car c'est une traduction, et on a déjà pas mal de traductions en 5e avec les œuvres du Moyen Âge).
C'est très, très bien, de quoi rêver et se passionner, vraiment ; le début est un peu lent, trouvais-je vers 10 ans, (les déboires du narrateur avec sa fiancée). Les élèves pensent le connaître à cause du film du même nom, évidemment. pale 

Henriette : L'île au trésor est aussi une traduction, mais je te rejoins sur ce point ; en OI mieux vaut privilégier le français, et Jules Verne, mais en LC, accompagnée éventuellement, ou en GT, ce sont deux livres à avoir lu.


Dernière édition par Oudemia le Ven 11 Juil 2014 - 13:11, édité 1 fois

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Nestya le Ven 11 Juil 2014 - 13:00

@dorémy a écrit:Et sinon Vendredi ou la VS connaît toujours un franc succès !
Ah non, pas toujours. J'ai arrêté de le faire car en ce qui me concerne, c'était le bide assuré.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Gwen59gc le Ven 11 Juil 2014 - 13:09

@Nestya a écrit:
@dorémy a écrit:Et sinon Vendredi ou la VS connaît toujours un franc succès !
Ah non, pas toujours. J'ai arrêté de le faire car en ce qui me concerne, c'était le bide assuré.

je l'ai fait cette année avec mes deux 5èmes et c'est super bien passé, hormis que deux fois pour moi c'est beaucoup trop long et pas très intéressant  No , donc cette année je vais le proposer en cursive et faire L'Ile au trésor en OI je pense.

D'ailleurs je me demandai, il me semble que l'inspecteur en formation nous avait dit que cinq ou six extraits d'une même oeuvre pouvait passer pour une OI, même si on ne faisait pas lire le livre en entier (pas dispo en série et dans mon établ il vaut mieux éviter de faire acheter ... No ). Car j'aurai le pb pour le livre d'aventure en 5ème mais aussi dans d'autres cas en 4ème. Qu'en pensez-vous ?

_________________
2014-2015 : deux 5èmes et deux 4èmes
2013-2014 : deux 5èmes et une 4ème
2012-2013 : une 6ème/une 4ème en LM et deux 5ème/une 4ème/une 3ème en LC

Gwen59gc
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par babette le Ven 11 Juil 2014 - 14:10

Mes élèves ont lu cette année L'île au trésor en OI et L'appel de la forêt et Vendredi ou la vie sauvage en LC. Des trois, la majorité a préféré Vendredi. Je pense que l'an prochain je le ferai en OI à la place de l'île au trésor. L'appel de la forêt beaucoup de filles n'ont pas trop aimé car c'était trop "sanglant" ces combats de chiens et l'île au trésor fonctionne mieux avec des garçons aussi je trouve.

_________________
« Si ton rève se réalise, c'est qu'il n'était pas assez beau."
Proverbe chinois.

babette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par henriette le Ven 11 Juil 2014 - 14:35

@Mehitabel a écrit:
@henriette a écrit:Je confirme pour Le Monde perdu : les extraits que j'en ai fait ont beaucoup plu aux élèves (mais j'hésite à le faire en OI, car c'est une traduction, et on a déjà pas mal de traductions en 5e avec les œuvres du Moyen Âge).

Sinon, j'ai testé Deux ans de vacances cette année, et ça a bien plu aussi.

Penses tu que les élèves puissent le lire en cursive, seuls, sans accompagnement?

Dans la version abrégée, pourquoi pas.
Mais je pense qu'il faudrait dans ce cas tout de même lancer ta lecture en étudiant avec eux le début in medias res ("on n'y comprend rien, Madame, c'est qui, ils sont où ?") et en faisant la liste des personnages (pour qu'ils comprennent qui est qui, les "clans" des anglais, les français, l'américain). Ensuite, ça peut vraiment rouler tout seul.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Ruggera7 le Ven 11 Juil 2014 - 16:09

Un hivernage dans les glaces aussi. Dossier NRP dont on peut s'inspirer.

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Li-Li le Ven 11 Juil 2014 - 17:12

J'ai fait Bilbo cette année, et en accompagnant bien la lecture (explicitation des événements) le livre est très bien passé malgré la difficulté, j'ai même quelques élèves qui n'avaient pas lu de livres de l'année le lire. Ils ont fait le carnet de voyage de Bilbo et j'ai eu des choses vraiment belles et bien travaillées avec croquis. Sauf changement de dernière minute je n'ai pas de 5e cette année, et je le regrette car j'aurai aimé le refaire.

Li-Li
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Mehitabel le Sam 12 Juil 2014 - 8:51

@henriette a écrit:
@Mehitabel a écrit:
@henriette a écrit:Je confirme pour Le Monde perdu : les extraits que j'en ai fait ont beaucoup plu aux élèves (mais j'hésite à le faire en OI, car c'est une traduction, et on a déjà pas mal de traductions en 5e avec les œuvres du Moyen Âge).

Sinon, j'ai testé Deux ans de vacances cette année, et ça a bien plu aussi.

Penses tu que les élèves puissent le lire en cursive, seuls, sans accompagnement?

Dans la version abrégée, pourquoi pas.
Mais je pense qu'il faudrait dans ce cas tout de même lancer ta lecture en étudiant avec eux le début in medias res ("on n'y comprend rien, Madame, c'est qui, ils sont où ?") et en faisant la liste des personnages (pour qu'ils comprennent qui est qui, les "clans" des anglais, les français, l'américain). Ensuite, ça peut vraiment rouler tout seul.

Merci de ta réponse! Je vais préparer ça.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par abricotedapi le Sam 12 Juil 2014 - 8:53

Merci pour vos suggestions ! Je vais faire quelques lectures parmi les titres proposés avant de faire mon choix.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par Lisbeth Salander le Dim 13 Juil 2014 - 18:16

Moi aussi je me demande quel roman étudier avec mes classes, dans l'idéal j'aimerais un ou deux (histoire de ne pas faire 3 fois le même livre pour moi) Jules Verne pas trop long(s), vous avez des idées ?

Lisbeth Salander
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par henriette le Dim 13 Juil 2014 - 18:23

Un hivernage dans les glaces est assez court, si mes souvenirs sont bons.
Jules Verne a écrit d'autres nouvelles aussi, mais je ne les ai pas lues par contre.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, 5e : quelle OI pour l'aventure et le carnet de voyage ?

Message par mimika le Dim 13 Juil 2014 - 19:38

Un hivernage dans les glaces peut être lu gratuitement en ligne, mais je ne l'ai pas encore fait.
Le monde perdu, c'est très sympa, et pour un carnet de voyage cela va tip top.

mimika
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum