style ou discours direct, indirect...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

style ou discours direct, indirect...

Message par Sara Sandoz le Dim 26 Avr 2009 - 15:34

A ma grande honte, J'ai appris récemment qu'il ne fallait surtout pas parler de discours quand on traitait les paroles rapportées. Style ça convient pour le direct et l'indirect mais que fait-on pour le DIL? Vous parlez alors de style indirect libre??? ça me chiffonne cette histoire!!!!
Qu'en pensez-vous?
merci de vos réponses éclairées!
Sara

Sara Sandoz
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Dwarf le Dim 26 Avr 2009 - 16:29

Personnellement, j'ai toujours continué à utiliser (depuis ma propre scolarité) "style" et non pas "discours", qui a tendance à embrouiller les élèves et les amener à faire la confusion avec les types de textes (tu sais les discours narratif, descriptif et autres pédagogogismes... Tout est discours, c'est bien connu... même les images Rolling Eyes ). En revanche, pour qu'ils ne soient pas handicapés par cette terminologie, il faut leur préciser qu'on peut trouver l'emploi de discours direct etc. au lieu de style : cela leur évitera de se faire piéger lors d'un examen qui emploiera cette terminologie-là. Nous touchons là le grand drame de l'enseignement du français, d'ailleurs...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par bibliominis le Dim 26 Avr 2009 - 16:54

Pareil que Dwarf.
Il n'y a pas de honte à avoir. Beaucoup de collègues emploient le DD, DI et le DIL.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Invité le Dim 26 Avr 2009 - 17:59

Pour ma part, en 3ème (surtout) j'utilise les deux termes car selon les sujets de brevet, les mots diffèrent. Donc, pour éviter des problèmes, j'essaie toujours de donner les divers termes possibles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Maissa le Dim 26 Avr 2009 - 18:15

Qui t'a dit cela ? Des collègues ?

Dans les anciens programmes on lit : "paroles rapportées directement et indirectement" et "style indirect libre » mais dans les nouveaux programmes on trouve "discours indirect" et "indirect libre" Laughing

Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Invité23 le Dim 26 Avr 2009 - 18:17

J'ai appris "style", je leur dis "style" en leur faisant remarquer que "discours" risque d'être employé au brevet. C'est comme "focalisation" et "point de vue" ; "registre" et "niveau de langue" (pas politiquement correct, il paraît)...


Dernière édition par Lilyrose le Dim 26 Avr 2009 - 18:43, édité 1 fois

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Dwarf le Dim 26 Avr 2009 - 18:36

Lilyrose a écrit:J'ai appris "style", je leur dit "style" en leur faisant remarquer que "discours" risque d'être employé au brevet. C'est comme "focalisation" et "point de vue" ; "registre" et "niveau de langue" (pas politiquement correct, il paraît)...

Oui, et aussi "nature" et "classe grammaticale"... Ceux qui m'énervent le plus, ce sont les déterminants sans la nature de base. Déterminant indéfini au lieu d'article indéfini, déterminant possessif au lieu d'adjectif possessif. Ca sème un de ces chaos dans l'esprit des élèves quand ils abordent ensuite les pronoms indéfinis ou possessifs, par exemple... J'exige qu'ils disent déterminant article ou adjectif (et la suite) pour vraiment comprendre. Quand je pense que la grammaire est une chose d'une simplicité enfantine et qu'on a réussi à en faire une bouillie inintelligible ou une grille d'analyse partielle et maladroite... No

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Reine Margot le Dim 26 Avr 2009 - 18:53

je dis les deux, j'emploie en priorité "discours" mais je leur donne aussi le terme de style.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par charlottofraise le Dim 26 Avr 2009 - 19:27

Je n'arrive jamais à retenir quels sont les termes en vogue, donc je travaille avec ceux que je préfère, mais je répète régulièrement qu'il y a une autre terminologie.

@Dwarf a écrit:Ceux qui m'énervent le plus, ce sont les déterminants sans la nature de base. Déterminant indéfini au lieu d'article indéfini, déterminant possessif au lieu d'adjectif possessif. Ca sème un de ces chaos dans l'esprit des élèves quand ils abordent ensuite les pronoms indéfinis ou possessifs, par exemple...
Euh, pas que dans l'esprit des élèves, là : parmi les déterminants, il y a les articles indéfinis et les ex-adjectifs indéfinis devenus des déterminants indéfinis ; les articles indéfinis restent des articles indéfinis. Wink
Sur ce point précisément, j'apprécie qu'on ne parle plus d'adjectif possessif, indéfini & Cie ; élève, cette étiquette d'adjectif me déplaisait déjà, parce qu'elle entraînait une confusion avec les adjectifs qualificatifs. En tant que prof, aujourd'hui, j'explique aux élèves qu'il y a plusieurs catégories de déterminant, et que certains sont assez snob pour vouloir être précédés de la mention "article". Mon explication bébête les fait sourire et finalement ils retiennent le truc.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Dwarf le Dim 26 Avr 2009 - 19:36

@charlottofraise a écrit:Je n'arrive jamais à retenir quels sont les termes en vogue, donc je travaille avec ceux que je préfère, mais je répète régulièrement qu'il y a une autre terminologie.

@Dwarf a écrit:Ceux qui m'énervent le plus, ce sont les déterminants sans la nature de base. Déterminant indéfini au lieu d'article indéfini, déterminant possessif au lieu d'adjectif possessif. Ca sème un de ces chaos dans l'esprit des élèves quand ils abordent ensuite les pronoms indéfinis ou possessifs, par exemple...
Euh, pas que dans l'esprit des élèves, là : parmi les déterminants, il y a les articles indéfinis et les ex-adjectifs indéfinis devenus des déterminants indéfinis ; les articles indéfinis restent des articles indéfinis. Wink

Précisément! C'est bien ce que je fustige : ce n'est pas moi qui fais l'erreur mais, auparavant, les élèves, en l'occurrence, sur leurs copies ou dans leurs questions à l'oral, à cause de ce genre de changements à la noix, tout juste bons à satisfaire un grammairien chercheur du CNRS ou de je ne sais quel bureau ministériel qui veut laisser sa trace... Ou dans la série "alors maintenant, les enfants, le conditionnel présent est un temps de l'indicatif" professeur

Résultat : scratch heu

Va après leur expliquer que grammaire et conjugaison sont choses logiques, faciles et aisées. Depuis qu'on a voulu faire apprendre aux petiots les fruits de la recherche universitaire, c'est la cata (Ah!! Le prédicat! Grand moment!). Etrangement, depuis que je suis revenu à la grammaire de grand papa il y a sept ans, tout est clair pour eux! Et il semblerait que nous y revenions dans les nouveaux programmes en abandonnant certains concepts abscons que même les meilleurs ne comprenaient pas toujours à 100 %...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Abraxas le Dim 26 Avr 2009 - 19:39

"DD", "DI" ou "DIL" passent très bien au CAPES. Ne soyez pas plus royalistes que le roi…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Nestya le Dim 26 Avr 2009 - 20:15

Comme Marquise, j'utilise les 2 en précisant aux élèves qu'ils sont susceptibles de trouver les 2 dans les manuels.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Dwarf le Dim 26 Avr 2009 - 21:08

@Nestya a écrit:Comme Marquise, j'utilise les 2 en précisant aux élèves qu'ils sont susceptibles de trouver les 2 dans les manuels.

Bon, nous en sommes tous visiblement aux mêmes pratiques vis-à-vis des terminologies à tiroir, donc! Pas le choix, vous me direz...

Et, en réponse à Abraxas, je ne pense pas tant au CAPES (derrière nous) qu'à nos chères petites têtes blondes que la multiplication des termes finit par faire tourner chèvres (surtout d'une année sur l'autre).

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Hervé Hervé le Lun 27 Avr 2009 - 11:43

J'ai toujours utilisé DD, DI et DIL en LP; mon IEN ne m'a jamais rien dit. J'ignorais d'ailleurs qu'on pouvait dire autrement Very Happy
Ah, L'EN et son jargon....

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: style ou discours direct, indirect...

Message par Dwarf le Lun 27 Avr 2009 - 22:22

@Hervé Hervé a écrit:
Ah, L'EN et son jargon....

Comme tu dis... Rolling Eyes

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum