coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Mermoz le Mer 29 Avr 2009 - 19:08

ça serait pas "que nous eussions dû"??? mais là j'ai un doute, car c'est aussi en y repensant le plus-que-parfait du subjonctif... euh, c'est quoi le conditionnel seconde forme??? qui peut répondre à cette question existencielle (et avant que je fantsame sur ce conditionnel seconde forme, je ne voudrais pas être déçue)

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Mermoz le Mer 29 Avr 2009 - 19:09

@Dwarf a écrit:
choupie a écrit:
@John a écrit:
si nous dussions (...), nous aurions...

Hm...? Neutral

Si Choupie voit ça, elle va râler.
oui, j'ai lu trop vite... peut-être est-ce pour ça que je ne voyais pas le ton condescendant????

Argh, comment me faire pardonner??? Embarassed Embarassed Embarassed
pale pale pale pale pale
en me trouvant le bon conditionnel passé 2nde forme...

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Abraxas le Mer 29 Avr 2009 - 19:21

"Si nous dussions" était foireux dès le départ. Cherchez pas, ça nous arrive à tous de faire de la sur-correction.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Dwarf le Mer 29 Avr 2009 - 19:49

@Abraxas a écrit:"Si nous dussions" était foireux dès le départ. Cherchez pas, ça nous arrive à tous de faire de la sur-correction.

Bon, la voix de la sagesse vient de parler (merci).

J'eusse dû ( Very Happy ) mettre une antériorité dans les deux cas, et avec inversion sans subordination conditionnelle. "Eussions-nous dû... nous eussions dès lors eu le loisir de...".

Et Choupie, je commence à voir poindre ton ironie à propose du cond. passé sec. forme. Smile

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Dwarf le Mer 29 Avr 2009 - 19:56

@Abraxas a écrit:Oui — si possible, sur ce forum, n'insulter les gens qu'en connaissance de cause…
Sinon, n'avez qu'à aller sur bonnetdane ! Brighelli y laisse proférer des horreurs — et il n'y a pas de modérateur, là-bas !

Sacré JPB!

Personnellement, je préfère y lire (votre sa prose rafraîchissante à vous lui) qu'y poster.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Dwarf le Mer 29 Avr 2009 - 20:00

choupie a écrit:
j'adore ce style et cette façon si naturelle d'introduire un subjonctif passé pof comme si on l'utilisait tous les jours

Tiens, je ne l'avais pas vue, celle-là : décidément, nous sommes un peu fatigués en ce début de soirée...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Dwarf le Mer 29 Avr 2009 - 20:01

marquisedemerteuil a écrit:
oui, là ça casse le mythe. Very Happy

Alors... Voyons voir : où est donc la contrepètrie...?

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Reine Margot le Mer 29 Avr 2009 - 20:23

en tant que marquise et tenante du bon goût, je ne fais jamais de chose aussi vulgaire. Razz

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Dwarf le Mer 29 Avr 2009 - 20:29

marquisedemerteuil a écrit:en tant que marquise et tenante du bon goût, je ne fais jamais de chose aussi vulgaire. Razz

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Mermoz le Lun 4 Mai 2009 - 17:00

Je reprends le topic au début:
choupinette a écrit:cette année, j'ai osé demandé à mes élèves d'écrire eux-même leurs rédactions et j'ai donc mis 0 à tous ceux qui avaient recopié ce qu'ils avaient trouvé sur internet... Là, j'en suis à la 2ème mère qui vient se plaindre : elle m'a écrit qu'elle n'était pas satisfaite de la note de son fils car elle lui avait permis de recopier sur internet!!...on se croirait au centre commercial... j'ai répondu par une longue lettre, où j'ai précisé que je n'étais pas non plus satisfaite de la note, et que moi je ne permettais pas à mes élèves de me rendre tous le même devoir piqué sur internet, sinon j'irais le chercher moi-même directement... bon tout ça en trois pages très softs mais je sens déjà que je vais avoir un retour...
et je ne remonte pas aux années précédentes!!!
J'ai eu effectivement le retour aujourd'hui: elle a déboulé chez le principal et on a RDV demain matin... Ca m'agace profondément, car je pense avoir tout dit dans ma lettre et je ne vois pas pourquoi elle veut me voir (visiblement pas pour me remercier de lui avoir ouvert les yeux sur la notion de tricherie): pour faire retirer l'heure de retenue de son fils? Pour se plaindre de ma lettre?
Voici ce que j'ai écrit:
"Madame,
je vous réponds en dehors du carnet de correspondance afin de pouvoir expliquer plus clairement ma position par rapport à la rédaction de votre fils
Tout d'abord, je tiens à préciser que, moi non plus, je ne suis pas satisfaite de la note de votre fils. Quant au fait qu'elle soit justifiée ou non, il me semble que le professeur qui a proposé et corrigé le devoir est bien mieux placé pour en juger. Or, même si vous cautionner les agissements de votre fils, je ne peux en aucuun cas modifier mon point de vue.
Effectuer des recherches sur internet n'est absolument pas interdit, bien au contraire: c'est l'occasion de se documenter, de trouver de l'inspiration et des idées. En revanche, recopier des documents trouvés sur internet, au mot près, en l'occurence des vers pour ce devoir, a toujours été, est et restera un acte de tricherie. Vous ne pouvez qque convenir que lorsqu'un élève recopie mot pour mot le devoir d'un autre élève, il y a tricherie. Certes, Mlle Khan, dont votre fils a recopié les vers, n'est pas une élève de l'établissement. il n'en reste pas moins que ce sont ses vers que votre fils m'a proposés pour deux strophes sur les quatre demandées: si réellement je voulaais corriger des vers tirés de poèmes publiés sur internet, j'irais les chercher moi-même; mais je n'en vois pas l'intérêt pour l'apprentissage de mes élèves. En effet, j'ose demander aux élèves des vers de leur propre composition afin de les sensibiliser à la poésie et de mettre en pratique la versification vue en cours. C'est aussi le moment pour chacun d'écrire un devoir personnel en développant son propre style: en quoi votre fils a pu développer son propre style quand je retrouve dans quatre autres copies exactement les mêmes vers mot pour mot?
Les devoirs de votre fils doivent donc être de sa propre composition afin que je puisse noter ses performances stylistiques et sa compréhension du cours et des consignes.
Quant à la note attribuée, c'est bien entendu une façon de sanctionner cet acte de tricherie, qui ne peut en aucun cas être accepté, mais c'est aussi le seul moyen de rester juste envers l'élève qui sera resté honnête face à l'exercice demandé sans autant avoir pu atteindre les exigences du professeur, donc une bonne note.
Enfin, vous précisez que votre fils n'a pas osé m'en parler: j'avais, avant les vacances, évoqué devant sa classe les problèmes rencontrés avec d'autres élèves, qui avaient eux aussi recopié des vers sur internet. C'était là, bien entendu, une occasion donnée aux élèves que je n'avais pas découverts pour exposer leur cas. Votre fils n'en a pas profité et j'en suis la première désolée
Je me tiens bien évidemment à votre disposition pour de plus amples explications,
mme Choupinette"

Bon, la dernière phrase était plus une formule de politesse, je pensais avoir été claire...

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par rudie le Lun 4 Mai 2009 - 17:07

Je trouve ta lettre tout à fait courtoise et bien tournée . Les parents ont du culot de prendre rendez-vous alors que leur enfant est en faute... Raconte-nous comment s'est déroulé l'entretien. Courage...
Rudie

rudie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Mermoz le Lun 4 Mai 2009 - 17:13

Merci de ton soutien, parce que mon prinicpal n'a pas l'air d'avoir apprécier ma lettre... et je déteste les conflits... je ne les fuis pas mais j'en ai un peu trop souvent avec les élèves car je tiens mes positions et je ne laisse jamais rien couler, quitte à y perdre mon temps et mon énergie... et là, en ce moment, de l'énergie, j'en n'ai pas des tonnes... Du coup, j'ai un peu peur de ma réaction demain, car quand je suis de mauvaise humeur, je peux vite déraper :boucherie: , ce qui n'est pas mon but non plus

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par loute le Lun 4 Mai 2009 - 18:11

pourras tu voir le chef avant, histoire de vérifier sa position et éviter qu'il ne te mette en situation génante devant la mere en question?
Bon courage pour ce moment qui ne va pas être amusant!

_________________

loute
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Reine Margot le Lun 4 Mai 2009 - 18:18

ta lettre est très bien, je trouve quand même incroyable d'en arriver à se justifier ainsi (recopier= tricher), j'aurais fait comme toi, mais probablement plus court (nan mais!) Ne cède pas!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Daphné le Lun 4 Mai 2009 - 18:20

Attention, ne dérape pas, tu serais en tort.
Par contre tu es libre dans ta classe, et le principal n'a pas à te donner des consignes sur ce point : tu as demandé un travail, tu le notes selon tes critères, tu as bien exposé ton point de vue à la mère, elle n'a rien à dire.
En toucher un mot un peu avant, calmement, comme le suggère loute, pourquoi pas ???
Mais quoi qu'il en soit tu campes sur tes positions, les CE respectent en principe cela.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par John le Lun 4 Mai 2009 - 18:26

C'est une casse-pieds, celle-là !

Elle n'a pas à aller voir le principal pour cela, et le chef d'établissement devrait te soutenir sans aucune hésitation.

Ce sera un rendez-vous entre vous deux, ou avec le principal ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Dwarf le Lun 4 Mai 2009 - 19:06

Tu n'as que de bons conseils donc je ne ferai pas doublon. Et je pense, comme John que c'est une sacrée pète-c.... , comme on trouve encore trop à mon goût aujourd'hui.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Invité le Lun 4 Mai 2009 - 19:20

Oui, elle a vraiment mauvais esprit : il me semble qu'on ne peut pas soutenir qu'il est normal qu'un gamin recopie un devoir sur internet !
Bon courage pour demain, bois du thé et fais un bon petit déjeûner... Il paraît que c'est le remède ultime ! Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Dwarf le Lun 4 Mai 2009 - 19:38

Remarque, dans le genre cultissime, j'ai eu il y a un mois et demi le parent d'un élève de troisième latin, professeur d'allemand (langue casuelle, pour mémoire). Le "petit", intelligent mais feignasse, n'apprenait jamais ses déclinaisons ni son vocabulaire en entier (fâcheux pour traduire convenablement, vous en conviendrez), d'où des notes inégales et une remarque acerbe sur le bulletin de deuxième trimestre.

Phrase - authentique - du père à propos de l'apprentissage des déclinaisons : "Mais enfin, monsieur, je suis aussi enseignant :vous pouvez tout de même admettre qu'un élève puisse ne pas connaître sa leçon à 100%".

Pour du par coeur? Shocked

Comme quoi, le cordonnier, hein...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Aëmiel le Lun 4 Mai 2009 - 19:47

Mouaip...
Je demanderais aussi à voir le principal avant, pour mettre à plat, et être sûre de son soutien.

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Herrelis le Lun 4 Mai 2009 - 19:52

Au pire, ayant rencontré le problème avec une fiche de lecture cette année avec mes 5ème, donner à la mère (et aussi à ton chef d'établissement s'il n'est pas trop chaud à te soutenir) un court texte sur les droits d'auteur fait toujours son effet. Tout texte publié sur internet est la propriété de celui qui l'a écrit. Toute personne qui recopie tout ou partie de ce texte à usage privé ou publique est en tord. Point barre.

Bon courage en tout cas Choupinette. Que l'esprit de Dwarf soit avec toi!! Razz

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Reine Margot le Lun 4 Mai 2009 - 20:22

j'ai eu mieux: cette année, je remplace une collègue en congé mater (ça va plaire aux mamans du forum je le sens) et à la réunion parents profs un père m'a dit qu'il ne comprenait pas que cette prof ait eu la charge de PP sachant qu'elle partait, et qu'il avait ressenti ses absences (dues à des ennuis de grossesse). Je l'ai vertement repris. furieux furieux

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Abraxas le Lun 4 Mai 2009 - 20:27

Il y a peu, l'un des profs de mon lycée a porté plainte contre moi. Paraît que je l'avais insulté, pauvre chou, parce qu'il avait sorti des énormités sur les IUFM et les savoirs disciplinaires (voir http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2009/03/18/un-cretin-de-la-fabrique.html)
Le proviseur, entraîné bien malgré lui dans une querelle extérieure au lycée, nous a convoqués tous les deux pour arranger les choses. Ce petit con (le collègue, pas le proviseur) s'est fait accompagner de trois (oui, 3 !) représentantes du CA — pour avoir des témoins d ela façon dont il m'avait mouché l'arrogance.
J'ai donc promis de faire des excuses sur mon blog — ce que j'ai fait le soir même, et que je vous encourage à lire, si ce n'est déjà fait, parce qu'on n'a pas toujours l'occasion de rire (http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2009/03/31/mea-culpa.html).
Cela dit, ce n'est peut-être pas plus idiot, dans un conflit avec un parent : faites-vous accompagner d'un membre du CA, syndiqué et tout et tout. D'abord, ça vous permettra de garder votre calme — plus on ets de fous, moins on riot, dans ces cas-là.
Et ne vous en faites pas : nous avons tous eu des parents d'élèves siphonnés. "Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît", disait Audouard dans les Tontons flingueurs. Tout récemment, le proviseur a viré une élève qui avait falsifié (je ne sais comment) son livret scolaire pour se faire prendre en prépas. Eh bien, les parents portent plainte pour abus de pouvoir, et ont pris Maître Collard comme avocat — parce que bien sûr, la petite Rachida (ce n'est pas son vrai prénom…) est victime d'une discrimination, la pôvre…
Les cons, ça ose tout…
Bon courage — et ne t'attends pas forcément au soutien du chef d'établissement. Nous ne pesons pas grand chose, individuellement, face aux fédérations de parents d'élèves et aux maniaques de la méthode Antibi (voir les notes scandaleusement démagos que met le cher Sébastien Clerc…).

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Mermoz le Lun 4 Mai 2009 - 20:33

@John a écrit:C'est une casse-pieds, celle-là !

Elle n'a pas à aller voir le principal pour cela, et le chef d'établissement devrait te soutenir sans aucune hésitation.

Ce sera un rendez-vous entre vous deux, ou avec le principal ?
Ben je ne sais même pas! ceci dit, sur le fond, je sais qu'il est d'accord, il m'avait même sorti un dessin, avec 1970: où on voit des parents, l'enseignante et l'élève et les parents se tournant vers leur enfant pas content "c'est quoi ses notes", puis 2000 avec la même image, sauf que là, les parents se tournent vers le prof, avec la même réplique...

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Mermoz le Lun 4 Mai 2009 - 20:34

@Dwarf a écrit:Tu n'as que de bons conseils donc je ne ferai pas doublon. Et je pense, comme John que c'est une sacrée pète-c.... , comme on trouve encore trop à mon goût aujourd'hui.
merci pour le soutien fleurs

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule au sujet des parents d'élèves

Message par Mermoz le Lun 4 Mai 2009 - 20:36

@Daphné a écrit:Attention, ne dérape pas, tu serais en tort.
Par contre tu es libre dans ta classe, et le principal n'a pas à te donner des consignes sur ce point : tu as demandé un travail, tu le notes selon tes critères, tu as bien exposé ton point de vue à la mère, elle n'a rien à dire.
En toucher un mot un peu avant, calmement, comme le suggère loute, pourquoi pas ???
Mais quoi qu'il en soit tu campes sur tes positions, les CE respectent en principe cela.
ne t'inquiète pas, je sais être très calme (malgré la réputation que j'ai!) et très persuasive: la dernière qui m'a fait le coup est repartie en s'excusant, en me remerciant et en engueulant son fils (c'était très jouissif!)

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum