Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Protestations à l'IEP de Toulouse

par John le Sam 19 Juil 2014 - 11:52
Après un avis défavorable émis par la municipalité, le préfet a donc retoqué, mercredi, le permis de construction du nouvel établissement, prévue de longue date au quai Saint-Pierre, près de la Garonne. Le directeur de l’Institut d’études politiques (IEP) Philippe Raimbault, sollicité par l’Humanité, a fait part de sa « plus extrême consternation » devant cette décision.

« Cette décision met l’IEP et ses étudiants dans une situation catastrophique », regrette Romain Panza, président de l’Unef Toulouse et Midi-Pyrénées. « Les plans avaient été définis, des architectes consultés, il va falloir repartir à zéro. En deux ans, c’est impensable », explique-t-il. Et le temps est compté. Frappé de vétusté, l’école agonise entre les coupes budgétaires à répétition et les conditions de sécurité de ses étudiants qui dégringolent.
Vétusté et hausse des frais d’inscription

Pointant l’état de délabrement avancé des locaux, une commission de sécurité a décrété, en 2012, que ceux-ci ne seraient plus viables dès la rentrée universitaire de 2016. Elle a exigé une embauche de quatre agents de sécurité permanents. Lourdement pénalisant, ce poste de dépense supplémentaire coûte 240 000 euros par an, à la charge de l’école. Sans solution financière, l’IEP répercute peu à peu ces coûts sur les frais d’inscription des étudiants.
Dit autrement, ce déménagement, censé soulager les dépenses, est intimement lié à la situation financière des étudiants qui, devant la dégradation de leurs locaux, la baisse du budget et la hausse des dépenses, doivent mettre la main au portefeuille.

« Cette mouture allait défigurer le quartier », affirme le cabinet de la mairie, qui abandonne en rase campagne un projet négocié depuis quatre ans. Jean-Luc Moudenc a brandi une pétition de 1 200 riverains farouchement opposés au projet, craignant pour leur paysage. « C’est ridicule, vu l’urgence du déménagement », rétorque Constantin Lopez, représentant local de l’Union des étudiants communistes (UEC), qui dénonce « une vision sclérosée de la politique, où l’esthétisme prend le pas sur les besoins collectifs, c’est-à-dire celui d’un service public de qualité.»
« Quand on a travaillé pendant trois ans, qu’on a investi une somme colossale dans le projet – 910 000 euros d’argent public – et que le tout est arrêté pour des considérations esthétiques, on est consterné. Et inquiet ! », a confié Philippe Raimbault.

Cela est d’autant plus rageant, pour les étudiants, que le directeur s’était dit prêt à « revoir l’esthétique du bâtiment » prévu. Peine perdue. « On n’a pas été associé à la décision de la mairie, cela a été unilatéral. En tant qu’établissement public, il m’aurait semblé légitime qu’on nous consulte. Il y a un vrai manque de considération de la part de la municipalité », déplore-t-il. Ajoutant : « On nous laisse sans solution de rechange viable ».[...]

Du côté de la mairie, on fait miroiter une solution transitoire. [...] «L’Université Toulouse Capitole acquerra la totalité du terrain dit du ‘parking de la cité administrative’ pour y construire des amphithéâtres et des salles de cours qui serviront à héberger les enseignements de l’IEP , puis, « dès le déménagement de l’école d’économie, l’Université Toulouse Capitole assurera dans de bonnes conditions l’hébergement de l’IEP à la Manufacture des Tabacs », et enfin, elle « s’engage à finaliser et mettre en œuvre une solution définitive de relogement de l’IEP ». Elle lui promet un bel avenir d’itinérant, donc.

Paul Conge
http://www.humanite.fr/sciences-po-toulouse-les-etudiants-paient-cher-le-changement-de-maire-547654

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum