L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par B-Becker le Mar 22 Juil 2014, 18:04

@Raoul Volfoni a écrit:B-Becker : maso ? J'ai un métier qui ne me déplaît pas, je voudrais seulement l'exercer dans des conditions normales... c'est du masochisme ? J'ai eu l'occasion de réfléchir aux autres voies à prendre, mais aucune ne m'a semblé envisageable : soit je n'ai pas la formation pour me reconvertir, soit le métier ne me plaît pas. Des amis me poussent même à ouvrir ma propre entreprise (un salon de thé !) mais il me faudrait pour cela une formation sérieuse, et aussi l'envie de me lancer dans un tel projet... Je ne dis pas que je ferai toute ma carrière à l'EN, mais si je dois changer de boulot, je voudrais pouvoir le faire sans précipitation, avec toute la préparation nécessaire.
Si je n'ose pas comparer mon parcours au tien, disons que mes années d'enseignement n'ont pas été de tout repos. Persévérer aurait clairement été assimilable à une forme de masochisme (ou une sorte de recherche d'un idéal, d'une utopie inaccessible que tu imagines encore possible - à tort ou à raison). Et mon CLM, je l'ai utilisé pour rechercher toutes les voies de reconversion possible, pour passer des concours et pour en réussir quelques uns. Aujourd'hui j'ai perdu toute forme de stress, je fais du sport, je me nourris convenablement, j'ai l'esprit totalement libéré durant mon temps libre, je me sens enfin "considéré" dans la société et dans mon entourage, j'ai augmenté mon salaire de 50 %, etc... La liste est longue. L'EN n'est pas faite pour tout le monde, il faut admettre ce postulat. Ce n'est pas un métier banal. Tu veux t'y imposer, pourquoi pas, c'est honorable. Ta santé et la recherche d'une stabilité psycho-sociale, d'un épanouissement personnel, me paraissent infiniment plus important que la bataille dans laquelle tu es lancé. Je pense que cela passe par une reconversion professionnelle. C'est mon avis, il vaut ce qu'il vaut. En revanche, j'affirme qu'on se sent bien mieux une fois qu'on a quitté le navire, et ça c'est un avis partagé par 100% des anciens que j'ai rencontrés. Ne gâche pas ta vie pour le ministre, le CDE ou le gestionnaire du rectorat. Ils ne sont rien. Pense à ton bonheur avant tout. Si celui-ci se trouve à l'EN, alors fonce. Sinon, fonce aussi, dans la direction opposée Smile

B-Becker
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Olympias le Mar 22 Juil 2014, 19:57

Raoul en fonction de tes revenus, il y a l'aide juridictionnelle (il y a des degrés, AJ totale, partielle, en fonction de ce que le justiciable gagne)

Renseignements ICI

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Catsoune le Mar 22 Juil 2014, 20:21

@Raoul Volfoni a écrit:Je viens d'avoir un appel d'une personne du syndicat. Bien sûr, ils sont submergés par les cas de stagiaires à l'affectation bancale, mais ils interviennent auprès du ministère pour moi aussi. Je devrais avoir des nouvelles vendredi de la semaine prochaine. "Les textes sont clairs, y a pas à batailler !" m'a assuré cette dame. Je croise tout ce que je peux croiser, en attendant.

Moi aussi, je croise les doigts pour toi.
Qu'une bonne nouvelle arrive et que tu puisses enfin souffler. trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle 

Catsoune
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Seifer le Mar 22 Juil 2014, 20:22

Incroyable.

On a beau être en majorité pour que ça s'arrange positivement, et on voudrait, je pense, également te donner du soutien. Mais le pire dans tout ça, c'est qu'au final tu restes seule face à cette situation révoltante.

Bon courage, vraiment. Je ne sais pas si à ta place j'aurais pu tenir jusque là.

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Raoul Volfoni le Mer 23 Juil 2014, 19:31

Bon, une petite curiosité aujourd'hui : j'ai accès à Iprof ancienne académie (avec l'affectation dans le même collège que l'an dernier) et nouvelle académie (avec affectation en ZR). Je suppose que c'est plutôt bon signe puisque ça doit signifier que l'arrêté ministériel de mutation n'a pas dû être annulé...
Encore merci à vous tous. Je suis très touchée par vos messages  I love you

@Olympias a écrit:Raoul en fonction de tes revenus, il y a l'aide juridictionnelle (il y a des degrés, AJ totale, partielle, en fonction de ce que le justiciable gagne)

Renseignements ICI

Merci beaucoup pour ce lien Olympias, mais je n'y ai pas droit... je suis une nantie !  Laughing 

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par *Fifi* le Mer 23 Juil 2014, 21:12

Tu n'as pu joindre personne dans l'un ou l'autre des rectorats ?

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par piesco le Jeu 24 Juil 2014, 10:42

Fafnir a écrit:
@Celadon a écrit:
@piesco a écrit:A la MAIF il y a une offre de protection juridique liée aux métiers de l'enseignement, qui coûte dans les 35 euros par an. Cela ferait peut-être l'affaire niveau avocat?
Je ne connais pas le fonctionnement de l'Autonome, mais cela vaut sans doute le coup de se renseigner.





Je croisse aussi ! trefle  trefle  trefle  trefle  trefle trefle  trefle  trefle  trefle  trefle  trefle  trefle  trefle  trefle  trefle  trefle
Il ne me semble pas que l'Autonome intervienne dans les conflits purement professionnels mettant en jeu la hiérarchie ou l'administration.
Je confirme, hélas. On m'avait vendu le contraire par téléphone, et j'ai souscrit... Quand on m'a dit, texto, en fin d'année de stage alors que je me préparais pour un recours en justice, qu'on ne pouvait rien faire pour moi car ma pseudo tutrice et l'IPR étaient des "personnels internes", j'ai décidé de résilier... et je vous fais grâce du sous-entendu douteux selon lequel des soucis internes pouvaient être causés par mon incompétence (et donc pourquoi m'aider à me défendre...) pour justifier cette non-intervention. Même expérience de l'un de mes proches après gros soucis avec son proviseur adjoint, et même expérience suite à démêlés juridiques avec un ancien collègue. Quand soucis avec des élèves ou des parents, oui, mais sinon, solo pépito, comme on dit...

Je m'en doutais...

Question bête: ce sont bien deux dispositifs distincts?

Raoul: effectivement, c'est une bonne chose: cela confirme ce que le Ministère avait dit, conforme au BO. Fais des copies écran et impressions de tout ça pour joindre à ton dossier. Tu disais que le Rectorat de ton actuelle académie s'était opposée à ta mutation, mais as-tu reçu un courrier, arrêté ou autre?
Si personne te contacte, tu te rends à ta nouvelle académie à la rentrée.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Ellida le Jeu 24 Juil 2014, 11:42

@piesco a écrit:
Fafnir a écrit:
@Celadon a écrit:
Il ne me semble pas que l'Autonome intervienne dans les conflits purement professionnels mettant en jeu la hiérarchie ou l'administration.
Je confirme, hélas. On m'avait vendu le contraire par téléphone, et j'ai souscrit... Quand on m'a dit, texto, en fin d'année de stage alors que je me préparais pour un recours en justice, qu'on ne pouvait rien faire pour moi car ma pseudo tutrice et l'IPR étaient des "personnels internes", j'ai décidé de résilier... et je vous fais grâce du sous-entendu douteux selon lequel des soucis internes pouvaient être causés par mon incompétence (et donc pourquoi m'aider à me défendre...) pour justifier cette non-intervention. Même expérience de l'un de mes proches après gros soucis avec son proviseur adjoint, et même expérience suite à démêlés juridiques avec un ancien collègue. Quand soucis avec des élèves ou des parents, oui, mais sinon, solo pépito, comme on dit...

Je m'en doutais...

Question bête: ce sont bien deux dispositifs distincts?

Raoul: effectivement, c'est une bonne chose: cela confirme ce que le Ministère avait dit, conforme au BO. Fais des copies écran et impressions de tout ça pour joindre à ton dossier. Tu disais que le Rectorat de ton actuelle académie s'était opposée à ta mutation, mais as-tu reçu un courrier, arrêté ou autre?
Si personne te contacte, tu te rends à ta nouvelle académie à la rentrée.
Pourtant, c'est l'autonome qui nous a permis d'obtenir un avocat contre Chef qui traînait en justice les membres du CA... Ou alors, ça ne se fait plus maintenant ?

Ellida
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Raoul Volfoni le Jeu 31 Juil 2014, 20:27

Bon, il paraît que les nouvelles, c'est demain... Je stresse - et si ça se trouve, je ne saurai rien demain non plus.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Jenny le Jeu 31 Juil 2014, 20:28

trefle 

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Elle aime le Jeu 31 Juil 2014, 22:20

Raoul,

 trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle 

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par User5899 le Jeu 31 Juil 2014, 22:22

@Ellida a écrit:c'est l'autonome qui nous a permis d'obtenir un avocat contre Chef qui traînait en justice les membres du CA...
 Shocked Shocked 
Intéressant...
Vous nous en dites un peu plus ?
Et à la fin, ils l'ont laissé sortir ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par pitchounette le Jeu 31 Juil 2014, 22:46

Raoul j'espère qu'on va te donner une nouvelle et surtout que la nouvelle te permette de tourner définitivement et correctement la page. Que tu en commences une nouvelle vie là où tu veux

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Lornet le Jeu 31 Juil 2014, 23:04

Je viens de lire.

Bonne chance pour demain !

 trefle trefle trefle trefle trefle trefle 

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par henriette le Jeu 31 Juil 2014, 23:38

Raoul :

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Zenxya le Ven 01 Aoû 2014, 00:21

Je croise les doigts et  trefle trefle trefle 

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Condorcet le Ven 01 Aoû 2014, 02:09

trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle 

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Nasopi le Ven 01 Aoû 2014, 08:11

trefle trefle trefle 

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par mafalda16 le Ven 01 Aoû 2014, 09:27

Une bonne dose de  trefle trefle trefle trefle trefle pour que
- tu aies ta réponse officielle aujourd'hui
- cette réponse soit celle que tu espères et mérites!

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par *Fifi* le Ven 01 Aoû 2014, 11:51

On pense bien à toi ! Smile

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par CatLea le Ven 01 Aoû 2014, 11:52

Je venais aux nouvelles. Plein de  trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle 

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Pseudo le Ven 01 Aoû 2014, 11:56

@B-Becker a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:B-Becker : maso ? J'ai un métier qui ne me déplaît pas, je voudrais seulement l'exercer dans des conditions normales... c'est du masochisme ? J'ai eu l'occasion de réfléchir aux autres voies à prendre, mais aucune ne m'a semblé envisageable : soit je n'ai pas la formation pour me reconvertir, soit le métier ne me plaît pas. Des amis me poussent même à ouvrir ma propre entreprise (un salon de thé !) mais il me faudrait pour cela une formation sérieuse, et aussi l'envie de me lancer dans un tel projet... Je ne dis pas que je ferai toute ma carrière à l'EN, mais si je dois changer de boulot, je voudrais pouvoir le faire sans précipitation, avec toute la préparation nécessaire.
Si je n'ose pas comparer mon parcours au tien, disons que mes années d'enseignement n'ont pas été de tout repos. Persévérer aurait clairement été assimilable à une forme de masochisme (ou une sorte de recherche d'un idéal, d'une utopie inaccessible que tu imagines encore possible - à tort ou à raison). Et mon CLM, je l'ai utilisé pour rechercher toutes les voies de reconversion possible, pour passer des concours et pour en réussir quelques uns. Aujourd'hui j'ai perdu toute forme de stress, je fais du sport, je me nourris convenablement, j'ai l'esprit totalement libéré durant mon temps libre, je me sens enfin "considéré" dans la société et dans mon entourage, j'ai augmenté mon salaire de 50 %, etc... La liste est longue. L'EN n'est pas faite pour tout le monde, il faut admettre ce postulat. Ce n'est pas un métier banal. Tu veux t'y imposer, pourquoi pas, c'est honorable. Ta santé et la recherche d'une stabilité psycho-sociale, d'un épanouissement personnel, me paraissent infiniment plus important que la bataille dans laquelle tu es lancé. Je pense que cela passe par une reconversion professionnelle. C'est mon avis, il vaut ce qu'il vaut. En revanche, j'affirme qu'on se sent bien mieux une fois qu'on a quitté le navire, et ça c'est un avis partagé par 100% des anciens que j'ai rencontrés. Ne gâche pas ta vie pour le ministre, le CDE ou le gestionnaire du rectorat. Ils ne sont rien. Pense à ton bonheur avant tout. Si celui-ci se trouve à l'EN, alors fonce. Sinon, fonce aussi, dans la direction opposée Smile

Wouhouuuu !!! C'est quoi comme job ?

Je ne suis pas loin de penser que l'En n'est faite pour personne. C'est dire...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Pseudo le Ven 01 Aoû 2014, 11:58

darkcoffee a écrit:Je venais aux nouvelles. Plein de  trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle 

Pareil... Je clique de temps en temps pour venir aux nouvelles.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par piesco le Ven 01 Aoû 2014, 12:13

 De même. trefle trefle trefle trefle trefle

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par palomita le Ven 01 Aoû 2014, 12:38

Idem  trefle trefle trefle trefle trefle 

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Celadon le Ven 01 Aoû 2014, 13:15

@Pseudo a écrit:
darkcoffee a écrit:Je venais aux nouvelles. Plein de  trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle 

Pareil... Je clique de temps en temps pour venir aux nouvelles.
Itou.  trefle trefle trefle 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum