L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par User5899 le Dim 20 Juil 2014 - 0:17

Marie Laetitia a écrit:tu as un écrit du ministère. Rapproche-toi plutôt d'un avocat, avec cet écrit, pour faire plier la DRH de Versailles qui abuse de son pouvoir.
Je suis également de cet avis, Raoul, en observant que malgré votre dépression, vous avez durant ces huit années montré une volonté sans faille et donc que même malade, votre pulsion vitale est suffisamment forte que vous puissiez faire des projets, des voeux, vous projeter, etc., ce qui n'est pas le cas de tous les malades. Donc et même si ça semble facile, là, maintenant, je tâcherai de me battre sur le terrain du droit. Pas de démission, pas d'AM tout de suite. Et si ça ne donne rien, là, oui, un emmerdement maximum du système, qui en l'occurrence, le chercher bien.
Bon, il faut excuser Benoit, hein : un 19 juillet, quoi faire d'autre à l'EN que s'occuper de l'engagement lycéen ? furieux

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Sphinx le Dim 20 Juil 2014 - 0:39

Tout mon soutien, Raoul, même si ce n'est pas grand chose pour t'aider...  fleurs2 

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Septimus le Dim 20 Juil 2014 - 0:54

Ce que tu as vécu est vraiment hallucinant, tu as vraiment eu du courage! On se rend vraiment compte que l'administration est inhumaine! Je me joins à tous les messages de soutiens précédents  fleurs2 

Septimus
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par piesco le Dim 20 Juil 2014 - 3:34

Cripure a écrit:
Marie Laetitia a écrit:tu as un écrit du ministère. Rapproche-toi plutôt d'un avocat, avec cet écrit, pour faire plier la DRH de Versailles qui abuse de son pouvoir.
Je suis également de cet avis, Raoul, en observant que malgré votre dépression, vous avez durant ces huit années montré une volonté sans faille et donc que même malade, votre pulsion vitale est suffisamment forte que vous puissiez faire des projets, des voeux, vous projeter, etc., ce qui n'est pas le cas de tous les malades. Donc et même si ça semble facile, là, maintenant, je tâcherai de me battre sur le terrain du droit. Pas de démission, pas d'AM tout de suite. Et si ça ne donne rien, là, oui, un emmerdement maximum du système, qui en l'occurrence, le chercher bien.
Bon, il faut excuser Benoit, hein : un 19 juillet, quoi faire d'autre à l'EN que s'occuper de l'engagement lycéen ? furieux

Une DRH ne peut pas faire fi des BO et écrits du Ministère.
Bon courage pour la suite, ce que tu es en train de vivre est inhumain.


piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par abricotedapi le Dim 20 Juil 2014 - 4:04

Je ne pense rien pouvoir t'apporter Raoul mais on ne peut pas lire ton histoire et s'en aller sans rien dire, je suis touchée par ton courage face à l'absurdité inhumaine de ta situation...  fleurs2 

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par kamilla le Dim 20 Juil 2014 - 7:05

Toute cette histoire (enfin les réactions des DRH et administrations) est tellement aberrante qu'on se demande vraiment comment c'est humainement possible ; le pire c'est que ça marche souvent comme ça, une grosse machine désincarnée, dans laquelle il est, du coup, beaucoup plus facile de se désengager/ se désintéresser de l'humain qui est en face en se planquant derrière l'impunité de ses dossiers.
Dans la même lignée, en recoupant tous les fils que j'ai pu lire sur ce forum concernant les rapports avec les rectorats et services RH, il en ressort que c'est vraiment là que se situe le noeud du problème. Que faire ?

kamilla
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Mcready1 le Dim 20 Juil 2014 - 7:45

Je suis atterré par ta situation, Raoul. Bon courage à toi. fleurs2 

Mcready1
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Cath le Dim 20 Juil 2014 - 9:13

Ça, c'est de la situation de m... No 

Je ne peux que t'envoyer du courage.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Marlou.Bassboost le Dim 20 Juil 2014 - 9:13

C'est terrifiant. Ton témoignage montre à quel point c'est une machine inhumaine et terrible sur nos têtes. Je te souhaite plein de courage et surtout ne culpabilise pas si tu dois t'arrêter. Tu en as le droit. Ce serait bien que tu te rapproches d'un syndicat si ce n'est déjà fait avec un accompagnement juridique.

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Gravity le Dim 20 Juil 2014 - 9:24

Courage...

Gravity
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par lumeeka le Dim 20 Juil 2014 - 9:26

Oh Raoul ! Mes chats et moi croisons les papattes.

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par falblabla le Dim 20 Juil 2014 - 9:37

Je suis moi aussi atterrée par ta situation. Je ne comprends pas qu'on ne t'accorde pas une priorité de poste, certains l'obtiennent pour bien moins.

falblabla
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par DH le Dim 20 Juil 2014 - 9:39

Mais quelle horreur ! J'admire ton énergie , ton courage tout en étant révulsée du traitement inhumain qu'on t'a /te fait subir. Faut vraiment être très forte pour être encore prof dans des conditions pareilles. Courage ai-je envie de dire .... maos.tu en as tellement eu. Je te souhaite un heureux dénouement même si rien ne rattrapera ce qu'on t'a fait subir. Tu as tellement été maltraitée.... des bises

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Celadon le Dim 20 Juil 2014 - 10:06

Septimus a écrit:Ce que tu as vécu est vraiment hallucinant, tu as vraiment eu du courage! On se rend vraiment compte que l'administration est inhumaine! Je me joins à tous les messages de soutiens précédents  fleurs2 
+1000 Raoul  fleurs2 trefle fleurs sunny 
"L'administration inhumaine", ce sont des PERSONNES qui traitent les dossiers et interprètent les textes, donc pas l'administration.
Un ministre qui prendrait le temps d'aller dans les rectorats sans prévenir, de vérifier le traitement de quelques dossiers "litigieux", de donner des consignes de bienveillance dans les affectations EN PLUS du barème, ce serait un ministre hautement apprécié de ses administrés.
Cherchons-le, il doit bien exister quelque part...  Suspect 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par clo74 le Dim 20 Juil 2014 - 10:11

Courage, Raoul!
En lisant ta lettre, je vois une personne intelligente, lucide, une battante qui a bien des ressources. Tu as déjà réussi à t'en sortir, il ne faut pas baisser les bras!

clo74
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Finrod le Dim 20 Juil 2014 - 10:15

Celadon a écrit:
Un ministre qui prendrait le temps d'aller dans les rectorats sans prévenir, de vérifier le traitement de quelques dossiers "litigieux", de donner des consignes de bienveillance dans les affectations EN PLUS du barème, ce serait un ministre hautement apprécié de ses administrés.
Cherchons-le, il doit bien exister quelque part...  Suspect 

Tu as trois postes à répartir entre trois personnes : un dans une grande ville que les trois personnes demandent, un à 100km, un à 200 km.

La première personne a une famille, 2 enfants et est enceinte du troisième, la seconde a une dossier médical prioritaire, la troisième a un enfant malade et vient de jouer tous ces points de TZR depuis disons 10 ans. On va supposer comme cela est souvent le cas que les trois entrent dans l'académie donc sont soumis à l'extension.  Comment fais-tu pour trouver une affectation bienveillante ? Qui envoies-tu de manière bienveillante à 200 km de l'endroit qu'il demande ?

Il ne faut pas caricaturer non plus. Il y a des postes dont personnes ne veut, soit on trouve des gens pour y aller, soit on ferme des collèges/lycées/écoles...


Dernière édition par Finrod le Dim 20 Juil 2014 - 10:20, édité 1 fois

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Finrod le Dim 20 Juil 2014 - 10:20

Raoul : Il faut d'urgence que la personne concernée aille, accompagné de représentants syndicaux, dans le rectorat de sa nouvelle résidence. Il est tout à fait anormal que la situation ait été ainsi.
Il faut faire valoir, pièce écrite ou témoignage à l'appuie les informations contradictoires qui l'ont conduit à déménager...

Bref, il faut les obliger à prendre la situation en compte !

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Invité le Dim 20 Juil 2014 - 10:26

En lisant ce témoignage horrible, je me suis dit que tu pourrais tenter de médiatiser ta situation. Envoyer ce témoignage à un journal. Qui sait si ça ne débloquerait pas les choses.
Courage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Cipango le Dim 20 Juil 2014 - 10:42

 fleurs2 
Pratiquement Raoul: où comptes-tu te présenter le 1er septembre puisque I-prof t'indique une affectation dans une académie que tu viens de quitter? Comptes-tu attendre fin août pour contacter les syndicats ou le feras-tu maintenant, en l'occurrence demain?

Cipango
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Ergo le Dim 20 Juil 2014 - 11:02

Brindacier a écrit:En lisant ce témoignage horrible, je me suis dit que tu pourrais tenter de médiatiser ta situation. Envoyer ce témoignage à un journal. Qui sait si ça ne débloquerait pas les choses.
Courage.
Il me semble que Raoul est stagiaire. Ca pourrait au contraire aggraver les choses. Je ne sais pas.  humhum 

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par henriette le Dim 20 Juil 2014 - 11:04

Raoul, je pense très fort à toi et t'envoie ton mon soutien.
Je pense aussi qu'il faut à présent jouer la carte de l'avocat.
Je croise très très fort les doigts pour que tu aies gain de cause.  trefle trefle trefle 

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Celadon le Dim 20 Juil 2014 - 11:04

Stagiaire avec combien de CAPES, Ergo ? Ce n'est tout de même pas une situation courante !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Ergo le Dim 20 Juil 2014 - 11:09

Oui, c'est aberrant (si j'ai bien compris, si j'ai mal compris, la situation est aberrante tout de même). Un avocat pourrait effectivement en dire davantage. Et peut-être qu'il conseillerait la presse. Je me pose la question de l'anonymat - mais c'est à Raoul d'y répondre.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Celadon le Dim 20 Juil 2014 - 11:15

Et saisir le tribunal administratif ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Raoul Volfoni le Dim 20 Juil 2014 - 11:36

Merci à tous pour vos témoignages de sympathie et suggestions.
Pour le moment, j'ai saisi le Défenseur des Droits ; je m'apprête à saisir le médiateur de l'EN, et en effet j'envisage de saisir le TA si ces démarches ne donnent rien.
J'ai envoyé un mail expliquant ma situation à deux personnes du ministère, sur conseil du syndicat, en leur demandant de m'affecter dans ma nouvelle académie ; j'aurais bien pu y joindre (je n'y pense que maintenant) une copie de la facture du déménagement pour leur prouver que je ne dis pas ça juste pour avoir gain de cause...
Pour un avocat, je n'ai pas un traître sou à lui donner pour le moment ; après la prochaine paye, je pourrai peut-être l'envisager.
Si je peux finalement aller dans l'académie obtenue, je n'aurai pas pu y faire de vœux ; cependant, le poste obtenu à l'intra (TZR mais avec une AFA, sur deux collèges distants de 15 km seulement) ne me semble pas incompatible avec une prolongation de stage. J'ai vu les supports stagiaires, je ne serais dans ce cas pas la seule à être sur deux établissements.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EN et moi. Chronique d'un naufrage

Message par Gilbertine le Dim 20 Juil 2014 - 12:08

Courage, je croise la doigt. La seule menace du Tribunal Administratif fait souvent bouger les choses.

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"

Gilbertine
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum