4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par zinzinule le Mar 12 Aoû 2014 - 11:20

Avec moi, en grammaire, on commence souvent par des tris. Je trouve que c'est vraiment très efficace
Un exemple sur les natures de mots en début de 4è :
Consigne courte :
Par groupes homogènes de 4 ; triez les mots de ce texte de 10 lignes
Recherche et discussion par groupes : " mais elle veut qu'on les trie comment ? - débrouillez-vous : triez les, ils doivent tous être regroupés de manière intelligente"
Chaque groupe tâtonne, va chercher des outils (dico, manuels de grammaire, specimen en fond de classe) et avance comme il peut (avec parfois des classements inattendus... et un peu foireux.)
Au bout de 20 minutes, chaque groupe envoie une ambassade* dans chacun des groupes qui est à côté (l'ambassadeur expose la solution du groupe et regarde ce que l'autre a fait) puis revient dans son groupe rapporte ce qu'il a vu => chaque groupe améliore son classement et finit toujours par se dire qu'ils faut classer les mots en variables et invariables puis trier ensuite par catégories ; que les verbes peuvent se classer par temps et modes, que les noms peuvent se classer par genre...
Et le tableau se complexifie tout seul => pas besoin de reprise/correction : les ambassades suffisent à faire apparaitre les problèmes.
Au cours suivant : distribution d'une leçon sur les catégories grammaticales ; chaque élève passe au fluo ce qu'il ne savait pas faire et a besoin de revoir et fait les exercices dont il a besoin. Certains ont encore besoin de revoir les pronoms et déterminants en 4è, d'autres sont directement sur les conjonctions et les adverbes.
Il faut préparer une batterie d'exos conséquente, mais la simplicité de préparation de la 1ère h de cours m'autorise à préparer un peu plus longuement la deuxième !

*cette fois là, c'était des ambassades : on travaillait une comédie de Molière, mais en 5ème, c'est sûr, c'est un explorateur qu'ils auraient envoyé ou un espion !

Un exemple en 6è : les articles partitifs et définis contractés.
Je projette deux colonnes : l'une avec des groupes nominaux étendus ou non contenant des partitifs, l'autre avec des définis contractés (mais sans en-tête des colonnes)
Je leur donne une soixantaine de groupes nominaux à caser dans la bonne colonne, à l'oral, tous ensemble.
A la fin de l'heure, je leur donne les noms de ce qu'ils ont appris et quelques exercices, après qu'ils aient discuté et classé, à voix haute (au début spontanément, puis un par un, pour m'assurer qu'ils bossent tous)

Pour l'orthographe, je commence toutes les leçons par une courte dictée de phrases qu'ils font seul ou par deux, c'est la dictée de travail en général très difficile et ciblée sur un ou deux points d'ortho précis. Les questions qu'ils vont se poser pendant 5 minutes vont me permettre de proposer une solution => la leçon ! puis exercice, puis re-dictée.

Mais je fais beaucoup aussi de leçons de grammaire traditionnelles, parce que c'est économe en temps. Simplement les exercices sont progressifs et tout le monde ne remplit pas tous les objectifs fixés. On commence par pas mal d'exos à l'oral (voir technique de V. Marchais dans un autre fil) et certains ne vont ensuite retravailler que le repérage des expansions du nom, d'autres vont les analyser, et d'autres vont aller jusqu'à chercher la fonction du pronom relatif dans la subordonnée. Je caricature un peu parce que je n'ai pas trop le temps de développer.

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par abricotedapi le Mar 12 Aoû 2014 - 11:49

Liskaya, je travaille aussi la langue en décroché : en général mon cours est découpé en observation/leçon/exercices. L'observation peut passer par pas mal de manipulations, la leçon peut être morcelée pour travailler chaque point petit à petit. Les exercices alternent manipulation et écriture.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par V.Marchais le Mar 12 Aoû 2014 - 13:35

@virgere a écrit:Bon, en ajoutant le programme de langue, ça me ferait 2 séquences de 4 semaines maxi chacune
Je ne sais pas si je garde mes deux séquences de théâtre, mais de toute ça ne change rien pour la langue vu que je fais des fausses séquences (comme je vais être - encore - inspectée cette année en vue de ma titularisation suite à mon intégration, je fais une programmation de langue à part que j'intègre ensuite à celle de littérature, ni vu ni connu ^^)

Ca donnerait :
1- réviser les classes grammaticales (mots variables et invariables) 1h
2- Réviser les déterminants 1h
3- Réviser les pronoms 1h
- évaluation
4- Réviser le verbe 2h
* infinitif et mode
* temps et voix
- évaluation
5- vocabulaire : la langue classique 1 1h
- évaluation : la Comédie classique 1h


Z'en pensez quoi ? (au-delà de la question des 2 séquences de théâtre : équilibre, enchaînements, pertinence...)

Merci de vos avis Smile

Tu tiens à travailler en séquences ? Je trouve ça hyper-contraignant en termes de gestion du temps. Je ne vois pas comment on peut boucler une séance en une heure. Si ça déborde, tu feras comment ? Par exemple, l'intérêt d'étudier les pronoms, ce n'est pas seulement d'être capable de nommer un pronom quand on en voit un, c'est aussi de bien comprendre à quoi ces pronoms font référence - ce qui ne va pas toujours de soi, en particulier avec y ou en, sans parler des démonstratifs ou des relatifs -, de les employer correctement (même remarque) mais aussi de travailler sur des points d'orthographe problématiques pour les élèves, comme la différence entre Je les vois et Je l'ai vu (qu'ils écrivent Je l'ai vois ou Je les vu, quand c'est pas pire encore)... C'est d'ailleurs aussi pour ça que j'inverserais le travail sur les pronoms et celui sur le verbe, pour pouvoir s'appuyer sur l'analyse verbale en orthographe, quand on aborde les pronoms. Mais tu vois, ça fait tellement d'éléments à conjuguer, qui peuvent chacun poser problème et appeler des révisions, que je me sentirais incapable de prévoir le temps que ça prend à mettre en oeuvre, et du coup, pour moi, le travail en séquences est totalement irréaliste.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par angelusia le Mar 12 Aoû 2014 - 13:41

@virgere a écrit:Oui, c'est vrai, pour le théâtre... Le truc c'est qu'ils ne l'auront presque pas vu pour l'instant (genre dernière séquence sacrifiée en 6e et 5e...) Mais effectivement, un GT sur Molière et la comédie pour commencer, ça peut alléger...
Je note pour l'épistolaire. Effectivement, ça me limite beaucoup de vouloir rester sur ces deux siècles... Quant au roman épistolaire c'est un bon prétexte pour entrer dans le 18e laissé de côté dans les programmes...

Merci pour la 4-bis, tant mieux si elle t'inspire Smile

Salut !

J'ai une amie qui a mis les Lettres de poilus dans l'épistolaire. Elle s'est fait réprimander par l'inspecteur car selon c'est "hors programme". Donc tu dois pouvoir rajouter le 19e mais pas au delà...

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par angelusia le Mar 12 Aoû 2014 - 13:48

@V.Marchais a écrit:
@virgere a écrit:Bon, en ajoutant le programme de langue, ça me ferait 2 séquences de 4 semaines maxi chacune
Je ne sais pas si je garde mes deux séquences de théâtre, mais de toute ça ne change rien pour la langue vu que je fais des fausses séquences (comme je vais être - encore - inspectée cette année en vue de ma titularisation suite à mon intégration, je fais une programmation de langue à part que j'intègre ensuite à celle de littérature, ni vu ni connu ^^)

Ca donnerait :
1- réviser les classes grammaticales (mots variables et invariables) 1h
2- Réviser les déterminants 1h
3- Réviser les pronoms 1h
- évaluation
4- Réviser le verbe 2h
* infinitif et mode
* temps et voix
- évaluation
5- vocabulaire : la langue classique 1 1h
- évaluation : la Comédie classique 1h


Z'en pensez quoi ? (au-delà de la question des 2 séquences de théâtre : équilibre, enchaînements, pertinence...)

Merci de vos avis Smile

Tu tiens à travailler en séquences ? Je trouve ça hyper-contraignant en termes de gestion du temps. Je ne vois pas comment on peut boucler une séance en une heure. Si ça déborde, tu feras comment ? Par exemple, l'intérêt d'étudier les pronoms, ce n'est pas seulement d'être capable de nommer un pronom quand on en voit un, c'est aussi de bien comprendre à quoi ces pronoms font référence - ce qui ne va pas toujours de soi, en particulier avec y ou en, sans parler des démonstratifs ou des relatifs -, de les employer correctement (même remarque) mais aussi de travailler sur des points d'orthographe problématiques pour les élèves, comme la différence entre Je les vois et Je l'ai vu (qu'ils écrivent Je l'ai vois ou Je les vu, quand c'est pas pire encore)... C'est d'ailleurs aussi pour ça que j'inverserais le travail sur les pronoms et celui sur le verbe, pour pouvoir s'appuyer sur l'analyse verbale en orthographe, quand on aborde les pronoms. Mais tu vois, ça fait tellement d'éléments à conjuguer, qui peuvent chacun poser problème et appeler des révisions, que je me sentirais incapable de prévoir le temps que ça prend à mettre en oeuvre, et du coup, pour moi, le travail en séquences est totalement irréaliste.

Pour ma part, l'étude de la langue en collège me pose d'énormes problèmes. Il faudrait distinguer grammaire de texte et grammaire énonciative (oO). En plus si tu veux voir les choses correctement, une heure n'est jamais suffisant (l'adjectif, en 5e, si je veux le faire correctement, formes / fonctions / accord, c'est au moins 4 heures). D'autre part, l'inspecteur m'a expliqué que les élèves doivent observer pour déduire les règles. Cela me paraît être un non sens. En tout cas, je n'ai pas appris ainsi, et je n'arrive pas à comprendre ce modèle. Il y a une règle, on l'applique. Perso je peux passer 2000 ans devant une équation de maths, je vais pas comprendre comment ça fonctionne juste en la regardant. Donc je peux leur faire déduire des choses (le -e est la marque du féminin pour les adjectifs par exemple) mais à entendre l'inspecteur l'élève doit tout trouver et tout comprendre tout seul. Soit disant que le raisonnement déductif ne fonctionne qu'avec les très bons élèves. Je n'ai vraiment pas l'impression que l'inductif fonctionne mieux avec les mauvais. Est-ce que les élèves sont plus nuls que nous l'étions en orthographe, ou n'avions-nous pas conscience de la faiblesse de nos camarades ?

Quant au fait de travailler en séquence, c'est pas qu'on y tienne spécialement, mais qu'on nous apprend à le faire comme ça. D'ailleurs, on dit Unité d'enseignement aujourd'hui. Et demain ce sera autre chose.

Fin bref' je n'ai pas hâte de m'y mettre !

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par virgere le Mar 12 Aoû 2014 - 14:18

@V.Marchais a écrit:
@virgere a écrit:Bon, en ajoutant le programme de langue, ça me ferait 2 séquences de 4 semaines maxi chacune
Je ne sais pas si je garde mes deux séquences de théâtre, mais de toute ça ne change rien pour la langue vu que je fais des fausses séquences (comme je vais être - encore - inspectée cette année en vue de ma titularisation suite à mon intégration, je fais une programmation de langue à part que j'intègre ensuite à celle de littérature, ni vu ni connu ^^)

Ca donnerait :
1- réviser les classes grammaticales (mots variables et invariables) 1h
2- Réviser les déterminants 1h
3- Réviser les pronoms 1h
- évaluation
4- Réviser le verbe 2h
* infinitif et mode
* temps et voix
- évaluation
5- vocabulaire : la langue classique 1 1h
- évaluation : la Comédie classique 1h


Z'en pensez quoi ? (au-delà de la question des 2 séquences de théâtre : équilibre, enchaînements, pertinence...)

Merci de vos avis Smile

Tu tiens à travailler en séquences ? Je trouve ça hyper-contraignant en termes de gestion du temps. Je ne vois pas comment on peut boucler une séance en une heure. Si ça déborde, tu feras comment ? Par exemple, l'intérêt d'étudier les pronoms, ce n'est pas seulement d'être capable de nommer un pronom quand on en voit un, c'est aussi de bien comprendre à quoi ces pronoms font référence - ce qui ne va pas toujours de soi, en particulier avec y ou en, sans parler des démonstratifs ou des relatifs -, de les employer correctement (même remarque) mais aussi de travailler sur des points d'orthographe problématiques pour les élèves, comme la différence entre Je les vois et Je l'ai vu (qu'ils écrivent Je l'ai vois ou Je les vu, quand c'est pas pire encore)... C'est d'ailleurs aussi pour ça que j'inverserais le travail sur les pronoms et celui sur le verbe, pour pouvoir s'appuyer sur l'analyse verbale en orthographe, quand on aborde les pronoms. Mais tu vois, ça fait tellement d'éléments à conjuguer, qui peuvent chacun poser problème et appeler des révisions, que je me sentirais incapable de prévoir le temps que ça prend à mettre en oeuvre, et du coup, pour moi, le travail en séquences est totalement irréaliste.

Comme je le dis dans mon message, il me faut rester dans les clous car inspection de titularisation cette année et mon inspecteur tient aux séquences.
Mais je "triche" puisque je prépare chez moi la progression de langue indépendamment de celle de littérature. Puis je vais chercher exemples et phrases à analyser dans les textes de mon chapitre littéraire.
Après, c'est sûr qu'au niveau du temps... Mais il faut bien s'arrêter à un moment, non ? Ce fut ma grosse frustration l'an passé (une de mes grosses frustration) : comment passer à autre chose alors qu'on sent bien qu'une notion n'est pas comprise. Du coup, ce que je faisais  (et vais refaire en tentant d'améliorer) c'est revenir systématiquement sur les points préalablement étudier, à chaque heure, en littérature, expression, langue... Pas sur tous, bien sûr, mais à chaque séance relever une forme, demander l'orthographe, l'analyse... d'un point vu depuis le début de l'année, histoire d'entretenir. Mais je ne suis pas à une ou deux heures près, en fonction de la rapidité (ou lenteur) des élèves. Disons que c'est indicatif Smile
Pour les pronoms, effectivement, l'ordre peut être interverti avec le verbe. Je ferai l'orthographe de toute façon après étude des 2, une sorte de synthèse. Et merci, car j'avais oublié cette difficulté-là ! (pourtant, j'en vois des horreurs dans les copies...)

ps : pourtant, dans le TDL, l'étude des pronoms vient avant celle du verbe ? Je me suis appuyée dessus pour construire mes séances...

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par abricotedapi le Mar 12 Aoû 2014 - 14:31

@angelusia a écrit:En plus si tu veux voir les choses correctement, une heure n'est jamais suffisant (l'adjectif, en 5e, si je veux le faire correctement, formes / fonctions / accord, c'est au moins 4 heures).
Rien ne t'oblige à le faire en une heure, évidemment que c'est impossible !
@angelusia a écrit:D'autre part, l'inspecteur m'a expliqué que les élèves doivent observer pour déduire les règles. Cela me paraît être un non sens. En tout cas, je n'ai pas appris ainsi, et je n'arrive pas à comprendre ce modèle. Il y a une règle, on l'applique. Perso je peux passer 2000 ans devant une équation de maths, je vais pas comprendre comment ça fonctionne juste en la regardant.
C'est vrai que c'est exagéré cette idée de l'élève qui comprend tout tout seul mais les confronter à un point de langue par la manipulation avant de donner la règle peut leur permettre de s'approprier la notion, de mieux la visualiser.
@angelusia a écrit:Quant au fait de travailler en séquence, c'est pas qu'on y tienne spécialement, mais qu'on nous apprend à le faire comme ça.
On peut essayer d'autres façons de faire et les adopter Wink Moi je n'ai jamais aimé travailler en séquence à l'IUFM, j'ai essayé d'en sortir dès que possible.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par angelusia le Mar 12 Aoû 2014 - 17:36

Personnellement, le travail en séquence me rend désorganisée car je ne peux pas suivre mon intuition... quand un cours n'est pas terminé, ou que j'ai envie, au gré du cours, de faire un détour sur un point tout autre, je ne le peux pas.

En ce sens ma tutrice de l'an dernier m'a fait adopter le classeur avec les onglets Séquence, Lexique, etc. Quand j'étudiais j'avais Lexique, grammaire, orthographe... On revient finalement à l'ancien modèle. Par contre les devoirs ne sont pas à part.

Cela me fait penser que je ne sais pas quoi choisir pour mes collégiens l'an prochain étant donné que je ne connais pas les niveaux (il faut que je cherche un post à ce sujet d'ailleurs !)

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par horla8553 le Mer 13 Aoû 2014 - 15:18

Voici une proposition de progression littéraire. Qu'est-ce que vous en pensez ?



Dernière édition par horla8553 le Sam 16 Aoû 2014 - 18:30, édité 1 fois

horla8553
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par Provence le Mer 13 Aoû 2014 - 15:28

Tu vas parler de monstruosité toute l'année?

Ce qui est intéressant, ce sont les œuvres étudiées, pas le lien plus ou moins artificiel qui relierait un chapitre à un autre, à mon avis.

Tu risques de n'avoir pas le temps de tout faire: supprime un de tes deux premiers chapitres.


Dernière édition par Provence le Mer 13 Aoû 2014 - 15:33, édité 1 fois

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par horla8553 le Mer 13 Aoû 2014 - 15:32

oui ça me dit bien comme thématique annuelle. La monstruosité sous toutes ses formes (personnage monstrueux (physiquement - moralement) ; critique de la société ; ...).
Ce lien autour de la monstruosité me semblait découler de chacune des oeuvres étudiées (nouvelles réalistes - dernier jour d'un condamné - horla - cyrano - ...)
Tu trouves cela gênant ?


Dernière édition par julien85 le Mer 13 Aoû 2014 - 15:34, édité 1 fois

horla8553
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par V.Marchais le Mer 13 Aoû 2014 - 15:32

Ça m'a un peu heurtée aussi.
Sans vouloir me montrer désobligeante, ça fait peut-être joli sur le papier, mais ça peut être lourd pour les élèves, une thématique annuelle.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par Provence le Mer 13 Aoû 2014 - 15:35

julien85 a écrit:oui ça me dit bien comme thématique annuelle. La monstruosité sous toutes ses formes (personnage monstrueux (physiquement - moralement) ; critique de la société ; ...).
Ce lien autour de la monstruosité me semblait découler de chacune des oeuvres étudiées (nouvelles réalistes - dernier jour d'un condamné - horla - cyrano - ...)
Tu trouves cela gênant ?

On conçoit une programmation pour ses élèves, pas pour l'inspecteur.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par horla8553 le Mer 13 Aoû 2014 - 15:43

Mais il n'est nullement question de concevoir ma progression pour l'inspecteur, mais seulement de tenter d'apporter une certaine cohérence à cette fameuse progression.

Toutes les entrées sont traitées sous une thématique (effectivement peut-être artificielle) et j'avais envie d'expérimenter cette technique pour engager une réflexion avec les élèves tout au long de l'année.

Si vous trouvez cela peu intéressant, je vais revoir ma copie.

horla8553
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par doctor who le Mer 13 Aoû 2014 - 15:47

Je crois que c'est surtout oublier le besoin de diversité inhérent à l'apprentissage et caractéristique des adolescents. Tu peux être sûr de voir certains élèves soupirer à chaque fois que tu parleras du monstre. Et pense à ceux qui n'aiment pas trop ce thème (les fifilles à chevaux, les forts en maths amateur de rigueur, etc.) !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par Provence le Mer 13 Aoû 2014 - 15:50

julien85 a écrit:Mais il n'est nullement question de concevoir ma progression pour l'inspecteur, mais seulement de tenter d'apporter une certaine cohérence à cette fameuse progression.

Pourquoi une cohérence? On ne peut donc pas faire étudier, dans une même année, Mme de Sévigné, Molière et Maupassant si on ne bricole pas un lien entre les trois?

Je crois que seul le prof voit cette supposée cohérence, pas l'élève.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par abricotedapi le Mer 13 Aoû 2014 - 15:51

C'est séduisant sur le papier mais je pense aussi que les élèves se lasseront (et toi aussi, peut-être).

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par V.Marchais le Mer 13 Aoû 2014 - 15:53

Je partage les réserves de doctor who. Il ne faut pas trop t'illusionner sur la capacité d'approfondissement d'un sujet par des collégiens ordinaires. Ils se lassent vite. Et ils sont très divers dans leurs goûts et personnalités. Changer régulièrement de thème, de genre, d'approche, cela permet à chacun d'y trouver son compte. Ce que tu perçois comme de la cohérence risque fort d'être reçu comme de la monotonie par un public peu habitué aux réflexions de longue haleine.
La cohérence d'une progression, elle est d'abord pédagogique. C'est une réflexion sur l'ordre des contenus, le type d'exercices, les approches possibles. Les thèmes n'ont rien à voir là-dedans.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par doctor who le Mer 13 Aoû 2014 - 15:56

En revanche, je conseille la technique de l'écho, qui permet de retrouver un thème, un genre, une forme quelques mois après l'avoir abordée.
En 3e, cette année : la tragédie dans Des souris et des hommes, Antigone, puis Andromaque.
Il vaut mieux espacer ce qui est semblable, afin de ménager des périodes de décantage, des surprises, des approfondissements.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par horla8553 le Mer 13 Aoû 2014 - 16:01


Il n'était nullement question de parler des "monstres" toute l'année, mais simplement de créer un petit lien entre chacune de mes séquences ; je pensais que cela pouvait apporter une certaine cohérence et un lien sympa.
Ce que je ne comprends pas dans vos remarques, c'est que je vais retirer le thème, très bien, mais les textes restent les mêmes... donc finalement, thème annuel ou non, qu'est-ce que cela change ?

horla8553
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par V.Marchais le Mer 13 Aoû 2014 - 16:06

C'est toi qui nous as présenté ça comme ça. Tu nous parles d'un thème que tu as choisi et qui saute aux yeux quand on lit ta progression. Soit ce n'est qu'un titre, qui ne correspond à rien en termes de contenu, et c'est un peu étonnant alors d'avoir mis cela en avant - mais il ne faut pas nous reprocher de le relever. Soit cela correspond effectivement à un angle d'approche des textes retenus et, puisque tu nous as demandé notre avis, nous nous permettons de te mettre en garde contre un effet de lassitude.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par abricotedapi le Mer 13 Aoû 2014 - 16:07

julien85 a écrit:Ce que je ne comprends pas dans vos remarques, c'est que je vais retirer le thème, très bien, mais les textes restent les mêmes... donc finalement, thème annuel ou non, qu'est-ce que cela change ?
Il faudra aussi changer des textes, pour éviter la lassitude dont nous parlons.

Attention à ne pas être trop dur avec Julien non plus, il débute, il sort de la fac, je comprends tout à fait son erreur !

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par doctor who le Mer 13 Aoû 2014 - 16:12

@abricotedapi a écrit:
julien85 a écrit:Ce que je ne comprends pas dans vos remarques, c'est que je vais retirer le thème, très bien, mais les textes restent les mêmes... donc finalement, thème annuel ou non, qu'est-ce que cela change ?
Il faudra aussi changer des textes, pour éviter la lassitude dont nous parlons.

Attention à ne pas être trop dur avec Julien non plus, il débute, il sort de la fac, je comprends tout à fait son erreur !

Naturellement. Ce ne sont que des conseils. Il faut qu'il fasse comme il le sente. Il verra bien.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par horla8553 le Mer 13 Aoû 2014 - 16:15

En réalité, c'est tout simplement que les inspecteurs de mon académie nous incitent à élaborer une progression reposant sur un thème annuel. J'étais stagiaire, je me suis donc plié à cette exigence. Maintenant, je ne suis plus stagiaire, ce sera ma première rentrée en tant que titulaire : l'idée du thème annuel me semblait intéressante alors j'ai simplement repris la méthode utilisée cette année (le héros en 6ème ; le regard en 4ème).
Je n'ai pas senti mes élèves lassés dans la mesure où je ne revenais sur le thème annuel qu'à la fin des séquences. Chacune des séquences avaient des objectifs spécifiques et abordaient des thèmes très variés ; cependant, on pouvait tisser des liens entre chacune des oeuvres abordées en cours.

(Si j'ai posté ma progression c'est justement parce que je voulais avoir vos avis ! donc j'accepte la critique !  Smile )


Dernière édition par julien85 le Mer 13 Aoû 2014 - 16:16, édité 1 fois

horla8553
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4e : progression littérature et langue (en construction progressive)

Message par V.Marchais le Mer 13 Aoû 2014 - 16:16

Je n'ai pas l'impression que qui que ce soit agresse Julien. Au contraire, chacun prend la peine de répondre à ses questions.

Une remarque en passant. Au fil des années, cette histoire de lien entre les séquences semble avoir pris une importance irrationnelle chez les jeunes Néotits. J'imagine qu'on leur bourre bien le crâne avec ça à l'IUFM. Or, Julien, si tu veux gagner un peu de temps sur l'expérience, je peux d'ores et déjà te dire que ça ne sert strictement à rien. Ce n'est vraiment pas là l'essentiel - d'ailleurs, il est peu probable que les élèves remarquent jamais ces liens amoureusement préparés. Pour faire un lien entre deux séquences, il y a un truc qui marche à tous les coups, déclinable de toutes les façons possibles : "Nous en avons fini avec la poésie, à présent, nous allons parler de la mythologie. Est-ce que vous avez déjà entendu parler de mythologie ?"

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum