A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par John le Mer 23 Juil 2014 - 1:43

Il y a eu un drame dans le passé ? Un professeur, en s'intéressant aux goûts de ses élèves, s'est trouvé dans une situation catastrophique ? Ça ne peut être que ça, sinon je vois pas.
Very Happy
Il faudrait faire un article dans le Gorafi à partir de cela.

"Faits divers - Un professeur demande à ses élèves de 3eme quel est leur groupe de rap préféré : le débat fait trois blessés".

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par User5899 le Mer 23 Juil 2014 - 1:44

@John a écrit:
Il y a eu un drame dans le passé ? Un professeur, en s'intéressant aux goûts de ses élèves, s'est trouvé dans une situation catastrophique ? Ça ne peut être que ça, sinon je vois pas.
Very Happy
Il faudrait faire un article dans le Gorafi à partir de cela.

"Faits divers - Un professeur demande à ses élèves de 3eme quel est leur groupe de rap préféré : le débat fait trois blessés".


_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 23 Juil 2014 - 2:16

Cripure a écrit:l'étude du baroque s'impose en 6e

Je pousserais bien la chose jusqu'au rococo.

PS : je ne crois pas qu'un ours puisse être initié aux mystères du Mignon, mais le préfixe noun- l'en rendrait digne.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Volubilys le Mer 23 Juil 2014 - 2:29

Je suis quand même assez surprise par le mépris que certains affichent ici pour leurs élèves et par le snobisme ambiant.
Mes élèves, je vis 25h par semaine avec eux, dont 22h30 enfermée dans la même pièce. Je connais leur sujet de discussion, leur passion, je les entends, je les vois, bref je les connais et je m'intéresse un peu à eux. Je ne fais rien de ces informations, je n'ai aucune fin utilitariste à m'intéresser à mes élèves.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par gio le Mer 23 Juil 2014 - 2:40

Je crois qu'on va te répéter la même chose Volubilys : t'intéresser à tes élèves c'est bien I love you , s'intéresser aux élèves en général, c'est mal. Evil or Very Mad

gio
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par lumeeka le Mer 23 Juil 2014 - 2:41

@John a écrit:
Il y a eu un drame dans le passé ? Un professeur, en s'intéressant aux goûts de ses élèves, s'est trouvé dans une situation catastrophique ? Ça ne peut être que ça, sinon je vois pas.
Very Happy
Il faudrait faire un article dans le Gorafi à partir de cela.

"Faits divers - Un professeur demande à ses élèves de 3eme quel est leur groupe de rap préféré : le débat fait trois blessés".
^^
C'est malin, j’épluche le Gorafi au lieu de faire mes bagages. (mais qu'est-ce que je rigole !)
http://www.legorafi.fr/2014/01/17/une-classe-de-3e-voudrait-que-son-prof-darts-plastiques-arrete-darriver-defonce-en-cours/

Sinon, je ne jamais su si c'était vrai mais s’intéresser à ce que les élèves regardent peut être très utile :
http://rue89.nouvelobs.com/2014/03/28/game-of-thrones-spoile-prof-repris-partout-verifie-nulle-part-251036

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Dimka le Mer 23 Juil 2014 - 3:14

Bonsoir,
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Les garçons aiment l'informatique et - cela m'a surpris - ont une petite culture de la voiture. Ils jouent à Minecraft (certaines filles aussi ; l'une d'elle réglait son réveil de sorte de pouvoir y jouer avant d'aller en cours) et prétendent jouer au dernier GTA.
Pour l’informatique, à part quelques rares passionnés, je trouve que c’est assez surfait. Ils savent aller sur Internet ou jouer (en gros, passer du temps devant un écran), mais concernant l’informatique en soi, que ça soit matériel ou logiciel, ça ne semble pas voler très haut. D’ailleurs, quelqu’un parle de ce phénomène ici : http://www.coding2learn.org/blog/2013/07/29/kids-cant-use-computers/ (et l’article est traduit là : http://nicolaslegland.wordpress.com/2013/08/15/les-enfants-ne-savent-pas-se-servir-dun-ordinateur/ ).

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Pseudo le Mer 23 Juil 2014 - 7:04

@gio a écrit:
(D'ailleurs pour tout dire c'est un prof du Master enseignement qui m'avait suggéré de voir ce que regardent et écoutent les élèves...)

Au risque de passer pour snob, je ne me vois pas m'enfiler de la télé et de l'écoute musicale dans cet objectif. Je n'ai pas la télé, je n'écoute que rarement de la musique parce que j'aime le silence. Et j'ai aussi des loisirs passionnants. Je n'ai, la plupart du temps, même pas les mêmes références que mes collègue, alors les élèves... Je ne me vois pas m'infliger une chose pareille, c'est au-delà de mes capacités.
Pour autant, je n'ai pas la sensation de passer à coté de quelque chose avec les élèves. Il m'arrive de prendre un moment pour regarder un truc sur l'ordi avec un élève, de lui demander ce qu'il regarde, ce que c'est, mais de là à passer mes loisirs à mater w9 ou chasser le dernier album de La Fouine, alors là, plutôt m'enfiler des allumettes sous les ongles.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par sheraz le Mer 23 Juil 2014 - 9:57

faut dire aussi que ça passe par le langage... J'ai repris une élèves une fois qui disait "oh TG" à une de ses camarades, quand je lui ai dis de surveiller son langage, ça l'a surprise. Je pense qu'elle était surprise aussi parce que elle même n'avais peut-être plus conscience de ce qu'il y avait derrière.
De même, quand une s'est écriée what the... (je vous épargne la suite), elle n'a pas compris que je la reprenne, je lui ai dit de réfléchir aux mots qu'elle vient de dire, d'un coup ses yeux O_O (oui, ça fait ça quand un éclaire frappe le cerveau :p)

Sinon, pour comprendre les références, faut être à l'écoute et puis se renseigner par la suite, ce qui est intéressant c'est de savoir d'où viennent ces références car les élèves eux même le savent rarement.

sheraz
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par gio le Mer 23 Juil 2014 - 10:12

@Pseudo a écrit:Au risque de passer pour snob, je ne me vois pas m'enfiler de la télé et de l'écoute musicale dans cet objectif. Je n'ai pas la télé, je n'écoute que rarement de la musique parce que j'aime le silence. Et j'ai aussi des loisirs passionnants. Je n'ai, la plupart du temps, même pas les mêmes références que mes collègue, alors les élèves... Je ne me vois pas m'infliger une chose pareille, c'est au-delà de mes capacités.
Pour autant, je n'ai pas la sensation de passer à coté de quelque chose avec les élèves. Il m'arrive de prendre un moment pour regarder un truc sur l'ordi avec un élève, de lui demander ce qu'il regarde, ce que c'est, mais de là à passer mes loisirs à mater w9 ou chasser le dernier album de La Fouine, alors là, plutôt m'enfiler des allumettes sous les ongles.
Mais qui a dit que tu devais faire ça ? A t-il été question ici de prescrire aux profs quoi que ce soit ?

gio
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jacq le Mer 23 Juil 2014 - 10:34

@gio a écrit:
@philann a écrit:Je ne suis pas certaine que se mettre à la page...en prévision de ton futur public ait le moindre intérêt.
Savoir à qui on s'adresse, c'est généralement utile, non ?

@philann a écrit:Et quand nombreux sont les gens dans ton entourage qui te disent que les goûts ados c'est bof, beurk, voire sans intérêt peut être que cela vaut le coup de se dire qu'ils n'ont peut-être pas tort.
1° Bis repetita : que ce qu'ils aiment soit nul ou pas est hors de propos ; 2° Je suis capable de me faire mon propre jugement.
...

La culture meanstream que beaucoup avalent est effectivement "bof, beurk, sans intérêt", certes ce n'est pas ce qui intéresse Gio, mais cela ne nous empêche pas de le dire. En même temps la médiocrité n'est pas l'apanage de leur génération. Le "meanstream" qui était écouté à "notre époque", quelque soit cette époque, était tout aussi médiocre. Et les goûts "meanstream" de la plupart des adultes le sont toujours tout autant.  Juste l'exemple des cultures "meanstream", la musique commerciale et médiocre des années 80 (par exemple) ils en connaissent une part puisqu'elle est encore recyclée dans les médias ou certaines boites (je parle plus pour les lycéens là).


Petit ajout pour Gio : qui traversent les générations, des films comme "La haine" et surtout "Scarface", dans lequel ils ne voient que la violence et l'accès facile à la richesse (réussite ?) en retenant rarement la fin tragique (ou alors :"oui mais c'est bien, il a bien vécu avant").


Pour répondre aux "sources" de leur culture, Scarface est un exemple amusant. Le film, 1983, est assez diffusé les années suivantes sur des TV "normales", y compris à 20h30, et on le connaissait (à l'époque j'étais ado).  Maintenant il est beaucoup moins diffusé mais est plus connu des ado, parce que leur mode d'accès à la "culture" est autre, plus personnel, plus par le bouche à oreille.  Mais finalement ce bouche à oreille semblent parfois restreindre leurs choix. Les média, assez réduits à notre époque diffusaient finalement une culture plus large, qui nous était imposée (une TV par famille souvent, et pas une par chambre, pas de portables....) . Eux ont plus de choix, de liberté, d'outils de communication, mais souvent finalement semblent plus orientés vers des éléments plus réduits de culture.

Autre exemple, leur passion-mélange-fourre-tout pour ses fameux "Illuminati" (dont je n'ai entendu parler en premier par les élèves), directement issue de leur pratique d'Internet. Ca Gio, tu finiras sûrement par en entendre parler.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jacq le Mer 23 Juil 2014 - 10:42

@Laotzi a écrit:Je suis assez en accord avec les derniers messages. Il faut distinguer deux aspects il me semble.

D'une part, comme certains l'ont évoqué, la connaissance des références culturelles des élèves peut être un outil puissant de gestion de classe, pour désamorcer une tension par exemple. Pouvoir reprendre deux bavards en leur faisant comprendre que l'on a compris leur sujet de discussion, pouvoir reprendre sur le ton de l'ironie un élève qui rentre en classe en croyant que nous n'y comprendrions rien, pouvoir instaurer quelques secondes de décontraction au milieu d'une leçon ardue par un jeu de connivences culturelles, oui.

Mais d'autre part, c'est tout à fait différent de vouloir connaître les références culturelles des élèves dans un but didactique ou comme base de transmission des connaissances. Au contraire, les en extirper le plus loin possible, ne même pas en partir, surtout. Ou alors on se retrouve sur les positions défendues par lebéotien dans un autre fil.

Le premier élément (connaissance pour la gestion de classe) fonctionne d'autant mieux qu'il y a justement un décalage (donc une forme d'ironie ou de déstabilisation) avec la transmission des connaissances qui évite cela au maximum.
J'avoue que je m'adresse à des lycéens, je ne sais pas si c'est aussi valable en collège.
Maintenant, dans un cas comme dans l'autre, cela demande de connaitre ses élèves, pas les collégiens en général. Et ça nécessite aussi un effet de "surprise", donc pas en passant par un questionnaire préalable.

Ca peut être bien d'avoir quelques références. Savoir pourquoi un élève a "Légion 88" inscrit sur son cartable c'est utile (fait réel, en Alsace justement... lorsque que le CdE a su ce que cela voulait dire il a réagit de façon différente)  Very Happy .

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Volubilys le Mer 23 Juil 2014 - 10:52

@Pseudo a écrit:
@gio a écrit:
(D'ailleurs pour tout dire c'est un prof du Master enseignement qui m'avait suggéré de voir ce que regardent et écoutent les élèves...)

Au risque de passer pour snob, je ne me vois pas m'enfiler de la télé et de l'écoute musicale dans cet objectif. Je n'ai pas la télé, je n'écoute que rarement de la musique parce que j'aime le silence. Et j'ai aussi des loisirs passionnants. Je n'ai, la plupart du temps, même pas les mêmes références que mes collègue, alors les élèves... Je ne me vois pas m'infliger une chose pareille, c'est au-delà de mes capacités.
Pour autant, je n'ai pas la sensation de passer à coté de quelque chose avec les élèves. Il m'arrive de prendre un moment pour regarder un truc sur l'ordi avec un élève, de lui demander ce qu'il regarde, ce que c'est, mais de là à passer mes loisirs à mater w9 ou chasser le dernier album de La Fouine, alors là, plutôt m'enfiler des allumettes sous les ongles.
Je n'ai pas les mêmes goûts ni les mêmes loisirs que mes élèves, je ne passe pas mes soirées à regarder leurs émissions, n'écoute pas leur musique.. ça ne m'empêche pas de savoir ce qu'ils regardent ni ce qu'ils écoutent, et de ne pas les juger. Ce sont des pré-ado avec des goûts de pré-ado, c'est tout.
Mon travail est de leur apporter savoirs et culture d'adulte, pas de les juger ni de leur dire qu'ils ont des goûts de m**de.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Lyra-Lollys le Mer 23 Juil 2014 - 11:10

@Jacq a écrit:
@Laotzi a écrit:Je suis assez en accord avec les derniers messages. Il faut distinguer deux aspects il me semble.

D'une part, comme certains l'ont évoqué, la connaissance des références culturelles des élèves peut être un outil puissant de gestion de classe, pour désamorcer une tension par exemple. Pouvoir reprendre deux bavards en leur faisant comprendre que l'on a compris leur sujet de discussion, pouvoir reprendre sur le ton de l'ironie un élève qui rentre en classe en croyant que nous n'y comprendrions rien, pouvoir instaurer quelques secondes de décontraction au milieu d'une leçon ardue par un jeu de connivences culturelles, oui.

Mais d'autre part, c'est tout à fait différent de vouloir connaître les références culturelles des élèves dans un but didactique ou comme base de transmission des connaissances. Au contraire, les en extirper le plus loin possible, ne même pas en partir, surtout. Ou alors on se retrouve sur les positions défendues par lebéotien dans un autre fil.

Le premier élément (connaissance pour la gestion de classe) fonctionne d'autant mieux qu'il y a justement un décalage (donc une forme d'ironie ou de déstabilisation) avec la transmission des connaissances qui évite cela au maximum.
J'avoue que je m'adresse à des lycéens, je ne sais pas si c'est aussi valable en collège.
Maintenant, dans un cas comme dans l'autre, cela demande de connaitre ses élèves, pas les collégiens en général. Et ça nécessite aussi un effet de "surprise", donc pas en passant par un questionnaire préalable.

Ca peut être bien d'avoir quelques références. Savoir pourquoi un élève a "Légion 88" inscrit sur son cartable c'est utile (fait réel, en Alsace justement... lorsque que le CdE a su ce que cela voulait dire il a réagit de façon différente)  Very Happy .

Pour le coup, effectivement, faut connaitre quand même et je pense qu'ils ne sont quand même pas très très connus. Enfin surement beaucoup plus dans certains milieux que d'autres. D'ailleurs je préfèrerai ne pas connaitre...

_________________
2015-2016: Néotit, trois 2nd, une 1ère STMG, une 1ère ST2S, deux terminales ST2S, AP 2nd  Rolling Eyes
2014-2015: Stagiaire, une 6ème et deux 5ème

Lyra-Lollys
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par gio le Mer 23 Juil 2014 - 11:11

@Jacq a écrit:La culture meanstream que beaucoup avalent est effectivement "bof, beurk, sans intérêt", certes ce n'est pas ce qui intéresse Gio, mais cela ne nous empêche pas de le dire.
Il y a tellement d'insistance là dessus qu'on a l'impression que c'est comme si c'était une précision nécessaire sans laquelle on ne pourrait pas se faire notre propre jugement, ou bien que l'on doit être nécessairement d'accord avec ce jugement, ou que l'on doit nécessairement juger.
Bien sûr en tant que personne, chacun peut juger des goûts des uns et des autres, mais ça lance à coup sûr des débats/polémiques que je préférerais éviter.

gio
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jacq le Mer 23 Juil 2014 - 11:15

@gio a écrit:
@Jacq a écrit:La culture meanstream que beaucoup avalent est effectivement "bof, beurk, sans intérêt", certes ce n'est pas ce qui intéresse Gio, mais cela ne nous empêche pas de le dire.
Il y a tellement d'insistance là dessus qu'on a l'impression que c'est comme si c'était une précision nécessaire sans laquelle on ne pourrait pas se faire notre propre jugement, ou bien que l'on doit être nécessairement d'accord avec ce jugement, ou que l'on doit nécessairement juger.
Bien sûr en tant que personne, chacun peut juger des goûts des uns et des autres, mais ça lance à coup sûr des débats/polémiques que je préférerais éviter.

Oui, mais sur Néo on adore ça !  Very Happy 

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jacq le Mer 23 Juil 2014 - 11:21

[quote="gwennnn"]
@Jacq a écrit:
@Laotzi a écrit:Je suis assez en accord avec les derniers messages. Il faut distinguer deux aspects il me semble.

D'une part, comme certains l'ont évoqué, la connaissance des références culturelles des élèves peut être un outil puissant de gestion de classe, pour désamorcer une tension par exemple. Pouvoir reprendre deux bavards en leur faisant comprendre que l'on a compris leur sujet de discussion, pouvoir reprendre sur le ton de l'ironie un élève qui rentre en classe en croyant que nous n'y comprendrions rien, pouvoir instaurer quelques secondes de décontraction au milieu d'une leçon ardue par un jeu de connivences culturelles, oui.

Mais d'autre part, c'est tout à fait différent de vouloir connaître les références culturelles des élèves dans un but didactique ou comme base de transmission des connaissances. Au contraire, les en extirper le plus loin possible, ne même pas en partir, surtout. Ou alors on se retrouve sur les positions défendues par lebéotien dans un autre fil.

Le premier élément (connaissance pour la gestion de classe) fonctionne d'autant mieux qu'il y a justement un décalage (donc une forme d'ironie ou de déstabilisation) avec la transmission des connaissances qui évite cela au maximum.
J'avoue que je m'adresse à des lycéens, je ne sais pas si c'est aussi valable en collège.
Maintenant, dans un cas comme dans l'autre, cela demande de connaitre ses élèves, pas les collégiens en général. Et ça nécessite aussi un effet de "surprise", donc pas en passant par un questionnaire préalable.

Ca peut être bien d'avoir quelques références. Savoir pourquoi un élève a "Légion 88" inscrit sur son cartable c'est utile (fait réel, en Alsace,... lorsque que le CdE a su ce que cela voulait dire il a réagit de façon différente)  Very Happy .

Pour le coup, effectivement, faut connaitre quand même et je pense qu'ils ne sont quand même pas très très connus. Enfin surement beaucoup plus dans certains milieux que d'autres. D'ailleurs je préfèrerai ne pas connaitre...[/quote]

Le pire est de constater que certains "jeunes" les connaissent encore... quand je parlais de certains "cultures" qui se transmettent très facilement.
Donc mon premier établissement (une autre académie-région qui fait parler d'elle à chaque élection ou pour le meurtre de Clément Meric - pas de surprise pour moi- , région qui pose question à ce sujet pour sa propable fusion avec une autre région... je suis assez clair ?) j'ai été très surpris de tomber sur beaucoup d'élèves qui connaissaient ce groupe ! Je peux te dire que je pensais qu'ils étaient tombés dans les poubelles musicales depuis longtemps. Ben non !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Lyra-Lollys le Mer 23 Juil 2014 - 11:38

C'est assez désespérant mais ça ne m'étonne qu'a moitié, quand on voit la montée de racisme, antisémitisme... j'ai l'impression que ça ne fait qu'empirer et ce que tu me dis confirme cette impression :s

_________________
2015-2016: Néotit, trois 2nd, une 1ère STMG, une 1ère ST2S, deux terminales ST2S, AP 2nd  Rolling Eyes
2014-2015: Stagiaire, une 6ème et deux 5ème

Lyra-Lollys
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Pseudo le Mer 23 Juil 2014 - 12:53

@gio a écrit:
Mais qui a dit que tu devais faire ça ? A t-il été question ici de prescrire aux profs quoi que ce soit ?
Ben toi peut-être :
@gio a écrit:


(D'ailleurs pour tout dire c'est un prof du Master enseignement qui m'avait suggéré de voir ce que regardent et écoutent les élèves...)


D'ailleurs ça semble logique, il n'y a nulle part de cours de rattrapage en dix leçons pour cette passionnante matière. Faut bien s'y coller soi-même sur ses temps de loisirs, sinon, je ne vois pas.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par gio le Mer 23 Juil 2014 - 13:04

@Pseudo a écrit:
@gio a écrit:Mais qui a dit que tu devais faire ça ? A t-il été question ici de prescrire aux profs quoi que ce soit ?
Ben toi peut-être :
@gio a écrit:(D'ailleurs pour tout dire c'est un prof du Master enseignement qui m'avait suggéré de voir ce que regardent et écoutent les élèves...)
D'ailleurs ça semble logique, il n'y a nulle part de cours de rattrapage en dix leçons pour cette passionnante matière. Faut bien s'y coller soi-même sur ses temps de loisirs, sinon, je ne vois pas.
Pour expliquer pourquoi je pose une question sur un sujet qui m'intéresse moi, je relate qu'un type me l'avais suggéré dans une discussion perso et tu y vois un impératif pour toi ?! Phénoménale extrapolation. Dis voir, si demain je raconte sur le forum qu'un pote m'a conseillé d'aller voir tel film, tu vas le prendre comme un impératif pour toi ? J'aimerais être prévenu.
Où es-tu allé pêcher que tout professeur était tenu de s'intéresser aux goûts de ses élèves ? Rolling Eyes

gio
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Gryphe le Mer 23 Juil 2014 - 13:27

@gio a écrit:Merci John. Mais une question me taraude sérieusement à présent : Pourquoi faut-il rappeler de tels truismes ici ? Y a t-il eu un drame dans le passé ? Des professeurs, en s'intéressant aux goûts de leurs élèves, se sont trouvés dans des situations catastrophiques ? Ça ne peut être que ça, sinon je vois pas.
Non, à la fois c'est très très facile à comprendre pour nous qui sommes déjà "à l'intérieur" du système et un peu dur à saisir quand on débarque.
Cela touche aux différentes grandes conceptions de l'école qui sont souvent caricaturées en débat "républicains versus pédagogues".
Il se trouve que ce sont des gens davantage d'un courant qui t'ont répondu (même si avec le simple fait de dire ça, ils vont me tomber dessus en disant que je caricature ; oui, je caricature, mais là c'est à dessein pour expliquer  Laughing ).
Et donc, dans cet espèce de mythe fondateur, les gens des IUFM/ESPE sont davantage du courant "pédagogue", voilà pourquoi on t'a dit que ce n'était pas étonnant, et blablabla.

Je vais caricaturer encore plus en te disant que dans le courant pédagogue, l'élève est au centre du système éducatif alors que dans le courant républicain, ce serait davantage le savoir, et donc la parole du maître.

Évidemment, chaque courant accuse l'autre d'être responsable de l'échec scolaire des élèves d'aujourd'hui. Tu commences à voir où est le drame, où tu touches à ce qui fait l'identité professionnelle de chaque membre de l'Educ Nat' ?
(Tout le monde va me taper dessus pour avoir dit ça... Mais je simplifie les copains, hein, pas taper !!!  Razz )

Partant de là, ta simple question très anodine dans le fond peut faire partir en vrille tout un forum. #HopeNot
On a plusieurs milliers de pages qui courent autour de cette question depuis cinq ans ici.  Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par gio le Mer 23 Juil 2014 - 13:38

Je connais un peu ces débats et personnellement je ne suis pas un grand amateur du pédagogisme (que j'ai ressenti chez les profs de fac en effet), ma personnalité me porte plus sur la "vieille école" en ce qui concerne la méthode (transmission verticale du savoir), dans la mesure où cela est possible dans les arts plastiques, qui est une discipline un peu particulière.
Mais je ne vois pas le rapport avec la question que j'ai posé. On peut être pédagogiste et ne pas s'intéresser aux goûts des élèves et inversement.
On rappelle, pour ceux qui ne savent pas très bien lire (excusez mon agacement, mais supporte mal les procès d'intentions), que ce n'était pas dans le cadre de l'ESPE qu'un prof de fac m'a dit ça (je n'y était pas inscrit) mais dans le cadre d'un repas informel entre admis au CAPES, et ainsi que je l'ai déjà précisé, ça n'avait pas l'air d'être dans un dessein pédagogique, mais probablement "pour le fun". Ou alors, selon lui, dans l'éventualité d'expliquer aux élèves qu'ils aiment de la merde et doivent s'en détourner, et nous avons brièvement débattu sur la question de savoir si c'était bien le rôle des profs de dire aux élèves ce qu'ils doivent aimer ou pas, ce qui n'est pas du tout mon avis.


Dernière édition par gio le Mer 23 Juil 2014 - 14:02, édité 8 fois

gio
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Elyas le Mer 23 Juil 2014 - 13:44

Ouh dieu du ciel ! Gryphe ! Tu te rends compte que ce fil va devenir un nouveau champ de bataille terrible !

Pourquoi as-tu rouvert la boîte de Pandore ? Avais-tu quelque espoir d'aider ?  woohoo 







Je m'en vais très vite, je connais la sortie !

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jacq le Mer 23 Juil 2014 - 13:58

@Gryphe a écrit:
@gio a écrit:Merci John. Mais une question me taraude sérieusement à présent : Pourquoi faut-il rappeler de tels truismes ici ? Y a t-il eu un drame dans le passé ? Des professeurs, en s'intéressant aux goûts de leurs élèves, se sont trouvés dans des situations catastrophiques ? Ça ne peut être que ça, sinon je vois pas.
Non, à la fois c'est très très facile à comprendre pour nous qui sommes déjà "à l'intérieur" du système et un peu dur à saisir quand on débarque.
Cela touche aux différentes grandes conceptions de l'école qui sont souvent caricaturées en débat "républicains versus pédagogues".
Il se trouve que ce sont des gens davantage d'un courant qui t'ont répondu (même si avec le simple fait de dire ça, ils vont me tomber dessus en disant que je caricature ; oui, je caricature, mais là c'est à dessein pour expliquer  Laughing ).


Voilà Gryphe, encore une caricature  Very Happy  !
Ce n'est pas le républicain qui est contre les pédagogues, c'est le supposé pédagogue qui est contre le supposé républicain (merci Desproges) !


Dernière édition par Jacq le Mer 23 Juil 2014 - 14:03, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jacq le Mer 23 Juil 2014 - 14:03

@Gryphe a écrit:
@gio a écrit:Merci John. Mais une question me taraude sérieusement à présent : Pourquoi faut-il rappeler de tels truismes ici ? Y a t-il eu un drame dans le passé ? Des professeurs, en s'intéressant aux goûts de leurs élèves, se sont trouvés dans des situations catastrophiques ? Ça ne peut être que ça, sinon je vois pas.

Et donc, dans cet espèce de mythe fondateur, les gens des IUFM/ESPE sont davantage du courant "pédagogue", voilà pourquoi on t'a dit que ce n'était pas étonnant, et blablabla.



Mais je suis un produit de l'IUFM ! comme beaucoup ici, ce qui n'empêche pas d'avoir du recul.
Ensuite, à l'IUFM, mis à part les séances de relaxion, de machin bidule sophromesfesses, je n'ai aucun regret, surtout aucun regret lorsque je vois comment ont ensuite été traités ceux qui ont été stagiaires sous les années Darcos-Chatel.
Et j'ai été très content de passer par l'IUFM, suffit de faire le tri dans ce qui nous est professé.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par PauvreYorick le Mer 23 Juil 2014 - 14:18

Cripure a écrit:Et mon dieu, quand nous étions ados, nous ne lisions pas que les leçons du collège de France, et nous n'écoutions pas que l'opus 111 par Brendel, hein...
Par Brendel  affraid 

Fort heureusement Razz

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum