A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Elyas le Mar 22 Juil 2014 - 12:33

@Jane a écrit:

Relis ce qui est en gras... inutile d'être choqué.

Bah si. Il faut plus d'efforts pour un jeune de nos jours qu'autrefois, justement. Je maintiens. Comme il n'y avait pas d'ordinateurs, d'internet, de smartphone, si je voulais quelque chose, je devais demander à un adulte qui m'initiait à la recherche, m'emmenait au cinéma/musée/bibliothèque. J'étais accompagné dans ma construction culturelle. Maintenant, un gamin demande un truc à un adulte, dans 90% des cas, la réponse sera "Google ça sur internet" et il aura 5 998 000 références dont celles commerciales en premier. On délégue à internet ce qui autrefois était la transmission et l'apprentissage de la culture. L'enfant est seul.

Je prends un exemple concret. Mon fils est fan de chevalier. Si je n'avais pas été là (bibliothèque, spectacles, musées, contes du soir, explication du vocabulaire), il aurait googlé et je te laisse faire l'expérience mais il n'aurait aucune culture de la chevalerie, justement :

https://www.google.fr/search?client=opera&q=chevaliers&sourceid=opera&ie=utf-8&oe=utf-8&channel=suggest&gws_rd=ssl

Mon fils a fait peu d'efforts car il a bénéficié de mon aide. Le catalogue énorme et abyssal d'internet n'est pas chose aisée. D'ailleurs, c'est un argument des anti-TICE de ce forum.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par snow le Mar 22 Juil 2014 - 12:37

@Ragnetrude a écrit:Ce sujet m'intéresse. quand j'étais au collège, il y a une quinzaine d'année, il y avait la musique "à la mode" qui passait sur M6 : boys band, etc... Mais il y avait toute une quantité de groupes français ou espagnols non commerciaux que les élèves un peu "rebelles" écoutaient : La rue kétanou, Tryo, Ska P, Sinsemilia, K2R Riddim... Je n'arrive pas à savoir quel est l'équivalent aujourd'hui : existe-t-il une scène alternative aussi importante qu'à mon époque, qui soit écoutée par des collégiens et lycéens qui se veulent un peu en marge du système commercial ?

J'ai parmi mes élèves, certes lycéens, des fans de Fauves. Je dirai qu'ils sont assez à la marge du système commercial, en tout cas du système médiatique.

snow
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jane le Mar 22 Juil 2014 - 12:38


@elyas a écrit:Bah si. Il faut plus d'efforts pour un jeune de nos jours qu'autrefois, justement. Je maintiens. Comme il n'y avait pas d'ordinateurs, d'internet, de smartphone, si je voulais quelque chose, je devais demander à un adulte qui m'initiait à la recherche, m'emmenait au cinéma/musée/bibliothèque. J'étais accompagné dans ma construction culturelle. Maintenant, un gamin demande un truc à un adulte, dans 90% des cas, la réponse sera "Google ça sur internet" et il aura 5 998 000 références dont celles commerciales en premier. On délégue à internet ce qui autrefois était la transmission et l'apprentissage de la culture. L'enfant est seul.

Je prends un exemple concret. Mon fils est fan de chevalier. Si je n'avais pas été là (bibliothèque, spectacles, musées, contes du soir, explication du vocabulaire), il aurait googlé et je te laisse faire l'expérience mais il n'aurait aucune culture de la chevalerie, justement :

https://www.google.fr/search?client=opera&q=chevaliers&sourceid=opera&ie=utf-8&oe=utf-8&channel=suggest&gws_rd=ssl

Mon fils a fait peu d'efforts car il a bénéficié de mon aide. Le catalogue énorme et abyssal d'internet n'est pas chose aisée. D'ailleurs, c'est un argument des anti-TICE de ce forum.

La CO tice que je suis appréciera.
Nous avons des avis contraires. Voilà tout.
De mon temps (de vieille dame), quand je voulais avoir une information quelconque, je ne pouvais pas compter sur mes parents, peu instruits et non diplômés. Je devais donc faire un effort par moi-même. J'adorais le cinéma, et j'économisais sou par sou pour me payer des séances de ciné-club. Je devais faire un exposé, j'allais à la bibliothèque (pas d'encyclopédie chez moi). J'aimais la littérature: j'empruntais des livres, faisais des recherches...
Maintenant, comment est-ce que ça marche ? Ils tapent des mots clés sur un PC, se ruent sur le premier site qu'ils trouvent sans chercher à discriminer l'information, font un copié-collé, au mieux recopient l'information et la balancent telle quelle en attendant la bonne note.
Je ne vois pas où est l'effort.
Mais chacun son avis, bien évidemment.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Volubilys le Mar 22 Juil 2014 - 12:40

Pour en revenir à la question de départ...
Pour ce qui est des futurs 6e (mes anciens CM2), voilà ce que je savais de leurs goûts :
lecture :
manga : One Piece, Naruto, Dofus... en fait tout ce qu'ils trouvent mais c'est cher, il n'y en a pas à la bibli alors ils les lisent dans les magasins, donc difficile de savoir ce qu'ils lisent vraiment...
BD : game over, Kid paddle, tintin, Sisters, Titeuf, Lou, Sillage, le collège invisible, l'élève ducobu, les profs... En fait, tout ce qui leur tombe sous la main en général.
roman : peu en général, certains n'en lisent jamais, d'autre ont toujours un livre dans les mains. Beaucoup du fantastique jeunesse ou young adulte : Harry Potter, Twilight, Hunger game, Piercy Jackson, le Royaume de gahoole, Tara duncan, Narnia, la croisée des mondes... ;  des séries : L'étalon noir (et autres livres avec des chevaux dedans), la série des coeur guimauve/Coeur mandarine, la cabane magique..., les miniromans adaptés des séries TV : Naruto, One piece, foot 2 rue, titeuf, witch...  et aussi quelques classiques : le petit Nicolas, les Malheurs de Sophie...
documentaire : foot, dinosaure, cheval, voiture, moto, danse, animaux, nature....

Musique
Sexion d'assaut, Magic Système, Maître Gims, Rihanna, Beyoncé, Black M, M Pokora, Zaz, Tal, Indila, Emmanuel Moire, one direction, Miley Cyrus, Keen'V... (il suffit de regarder le top clip sur D17, ou sur M6/W9 pour avoir un panorama)
Beaucoup écoutent aussi des choses plus anciennes, datant des générations de leur parents ou de leur grands parents: Goldman, Balavoine, Claude François...
Ils aiment aussi les comédies musicales (1789 les amant de la Bastille, Robin des bois...) et les  spectacles musicaux (les enfoirés)

TV
La TV réalité : les ch-tis, les marseillais, les anges, Nabilla, secret story...
le sport :  le foot, la F1, le tennis...
des séries : Violetta, Scène de ménage, Monster hight, One piece, Naruto, D gray man, Dragon ball...
les jeux : The Voice, Dance avec les stars, la France a un incroyable talent, Les reines du shopping...

Film :
Ils connaissent tous les films à gros budgets qui sortent (Spiderman, Transformer...), ils connaissent tous les dessins animés Disney & Co.
Sinon, ça dépend des familles et de ce que diffuse la TV.
Les miens avait une grande passion pour Star War.

Sport :
Foot, mini moto,  vélo, basket, judo, équitation, hiphop, tennis de table
Les miens étaient très fan de Handball car ils faisaient partis d'un club de hand très actif.

Jeux:
Tous les jeux vidéos qui leur sont théoriquement interdits les passionnent et les parents les leurs offrent... sinon : les jeux FB, les minijeu de téléphone, Mine craft et autres jeux en ligne (ça change souvent, je n'ai pas trop suivi.)
Sinon, les looms bands sont très à la mode, une bonne partie de mes élèves passaient ses récrés a  fabriquer des bracelets.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Elyas le Mar 22 Juil 2014 - 12:46

@Jane a écrit:
@elyas a écrit:Bah si. Il faut plus d'efforts pour un jeune de nos jours qu'autrefois, justement. Je maintiens. Comme il n'y avait pas d'ordinateurs, d'internet, de smartphone, si je voulais quelque chose, je devais demander à un adulte qui m'initiait à la recherche, m'emmenait au cinéma/musée/bibliothèque. J'étais accompagné dans ma construction culturelle. Maintenant, un gamin demande un truc à un adulte, dans 90% des cas, la réponse sera "Google ça sur internet" et il aura 5 998 000 références dont celles commerciales en premier. On délégue à internet ce qui autrefois était la transmission et l'apprentissage de la culture. L'enfant est seul.

Je prends un exemple concret. Mon fils est fan de chevalier. Si je n'avais pas été là (bibliothèque, spectacles, musées, contes du soir, explication du vocabulaire), il aurait googlé et je te laisse faire l'expérience mais il n'aurait aucune culture de la chevalerie, justement :

https://www.google.fr/search?client=opera&q=chevaliers&sourceid=opera&ie=utf-8&oe=utf-8&channel=suggest&gws_rd=ssl

Mon fils a fait peu d'efforts car il a bénéficié de mon aide. Le catalogue énorme et abyssal d'internet n'est pas chose aisée. D'ailleurs, c'est un argument des anti-TICE de ce forum.

La CO tice que je suis appréciera.
Nous avons des avis contraires. Voilà tout.
De mon temps (de vieille dame), quand je voulais avoir une information quelconque, je ne pouvais pas compter sur mes parents, peu instruits et non diplômés. Je devais donc faire un effort par moi-même. J'adorais le cinéma, et j'économisais sou par sou pour me payer des séances de ciné-club. Je devais faire un exposé, j'allais à la bibliothèque (pas d'encyclopédie chez moi). J'aimais la littérature: j'empruntais des livres, faisais des recherches...
Maintenant, comment est-ce que ça marche ? Ils tapent des mots clés sur un PC, se ruent sur le premier site qu'ils trouvent sans chercher à discriminer l'information, font un copié-collé, au mieux recopient l'information et la balancent telle quelle en attendant la bonne note.
Je ne vois pas où est l'effort.
Mais chacun son avis, bien évidemment.

On est apparemment du même temps et mes parents étaient peu instruits, aucun diplôme et nomades. J'ai payé mes études, mes livres et mes voyages en travaillant à côté. C'est bon, on a fini les topoi du misérabilisme et du parcours méritant, je pense.

Ensuite, si tu penses qu'on se construit une culture en googlant et en lisant un ou deux sites, effectivement, nous ne serons jamais d'accord.

De plus, de notre temps, si on recopiait l'encyclopédie, nos professeurs nous disputaient car nous n'avions fait que recopier sans réfléchir. J'ai entendu cette antienne un nombre incalculable de fois. Maintenant, au lieu d'accuser les élèves de recopier l'encyclopédie, on les accuse de copier-coller wikipédia. Autres temps, autres moeurs.

Le fait de posséder une culture est souvent due à une initiation ou à une passion.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jane le Mar 22 Juil 2014 - 12:51

@Elyas a écrit:
@Jane a écrit:
@elyas a écrit:Bah si. Il faut plus d'efforts pour un jeune de nos jours qu'autrefois, justement. Je maintiens. Comme il n'y avait pas d'ordinateurs, d'internet, de smartphone, si je voulais quelque chose, je devais demander à un adulte qui m'initiait à la recherche, m'emmenait au cinéma/musée/bibliothèque. J'étais accompagné dans ma construction culturelle. Maintenant, un gamin demande un truc à un adulte, dans 90% des cas, la réponse sera "Google ça sur internet" et il aura 5 998 000 références dont celles commerciales en premier. On délégue à internet ce qui autrefois était la transmission et l'apprentissage de la culture. L'enfant est seul.

Je prends un exemple concret. Mon fils est fan de chevalier. Si je n'avais pas été là (bibliothèque, spectacles, musées, contes du soir, explication du vocabulaire), il aurait googlé et je te laisse faire l'expérience mais il n'aurait aucune culture de la chevalerie, justement :

https://www.google.fr/search?client=opera&q=chevaliers&sourceid=opera&ie=utf-8&oe=utf-8&channel=suggest&gws_rd=ssl

Mon fils a fait peu d'efforts car il a bénéficié de mon aide. Le catalogue énorme et abyssal d'internet n'est pas chose aisée. D'ailleurs, c'est un argument des anti-TICE de ce forum.

La CO tice que je suis appréciera.
Nous avons des avis contraires. Voilà tout.
De mon temps (de vieille dame), quand je voulais avoir une information quelconque, je ne pouvais pas compter sur mes parents, peu instruits et non diplômés. Je devais donc faire un effort par moi-même. J'adorais le cinéma, et j'économisais sou par sou pour me payer des séances de ciné-club. Je devais faire un exposé, j'allais à la bibliothèque (pas d'encyclopédie chez moi). J'aimais la littérature: j'empruntais des livres, faisais des recherches...
Maintenant, comment est-ce que ça marche ? Ils tapent des mots clés sur un PC, se ruent sur le premier site qu'ils trouvent sans chercher à discriminer l'information, font un copié-collé, au mieux recopient l'information et la balancent telle quelle en attendant la bonne note.
Je ne vois pas où est l'effort.
Mais chacun son avis, bien évidemment.

On est apparemment du même temps et mes parents étaient peu instruits, aucun diplôme et nomades. J'ai payé mes études, mes livres et mes voyages en travaillant à côté. C'est bon, on a fini les topoi du misérabilisme et du parcours méritant, je pense. C'est toi qui en parles, pas moi. Aujourd'hui encore nombreux sont les élèves ayant des parents peu instruits ou peu aisés. Ne l'oublie pas.

Ensuite, si tu penses qu'on se construit une culture en googlant et en lisant un ou deux sites, effectivement, nous ne serons jamais d'accord. Je ne le pense pas, je ne le cautionne pas, mais je constate.

De plus, de notre temps, si on recopiait l'encyclopédie, mes professeurs nous disputaient car nous n'avions fait que recopier sans réfléchir. J'ai entendu cette antienne un nombre incalculable de fois. Maintenant, au lieu d'accuser les élèves de recopier l'encyclopédie, on les accuse de copier-coller wikipédia. Autres temps, autres moeurs.

Le fait de posséder une culture est souvent due à une initiation ou à une passion.Donc nécessite un effort. CQFD.

Effectivement, nous n'envisageons pas du tout les choses de la même façon. Ce qui, pour chacun de nous deux, est infiniment rassurant.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Nestya le Mar 22 Juil 2014 - 12:59

@Volubilys a écrit:

Film :
ils connaissent tous les dessins animés Disney & Co.
Là dessus, je ne suis pas d'accord. J'ai été vraiment surprise de voir que la plupart des élèves n'avaient jamais vu les anciens Disney. Ils connaissent ceux qui sont sortis ces dernières années mais en 6ème, lorsqu'on fait les contes, très peu connaissent le Cendrillon, Blanche-Neige ou La Belle au bois dormant de Disney.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Elyas le Mar 22 Juil 2014 - 13:00

@Jane a écrit:
@Elyas a écrit:
@Jane a écrit:


La CO tice que je suis appréciera.
Nous avons des avis contraires. Voilà tout.
De mon temps (de vieille dame), quand je voulais avoir une information quelconque, je ne pouvais pas compter sur mes parents, peu instruits et non diplômés. Je devais donc faire un effort par moi-même. J'adorais le cinéma, et j'économisais sou par sou pour me payer des séances de ciné-club. Je devais faire un exposé, j'allais à la bibliothèque (pas d'encyclopédie chez moi). J'aimais la littérature: j'empruntais des livres, faisais des recherches...
Maintenant, comment est-ce que ça marche ? Ils tapent des mots clés sur un PC, se ruent sur le premier site qu'ils trouvent sans chercher à discriminer l'information, font un copié-collé, au mieux recopient l'information et la balancent telle quelle en attendant la bonne note.
Je ne vois pas où est l'effort.
Mais chacun son avis, bien évidemment.

On est apparemment du même temps et mes parents étaient peu instruits, aucun diplôme et nomades. J'ai payé mes études, mes livres et mes voyages en travaillant à côté. C'est bon, on a fini les topoi du misérabilisme et du parcours méritant, je pense. C'est toi qui en parles, pas moi. Aujourd'hui encore nombreux sont les élèves ayant des parents peu instruits ou peu aisés. Ne l'oublie pas.

Ensuite, si tu penses qu'on se construit une culture en googlant et en lisant un ou deux sites, effectivement, nous ne serons jamais d'accord. Je ne le pense pas, je ne le cautionne pas, mais je constate.

De plus, de notre temps, si on recopiait l'encyclopédie, mes professeurs nous disputaient car nous n'avions fait que recopier sans réfléchir. J'ai entendu cette antienne un nombre incalculable de fois. Maintenant, au lieu d'accuser les élèves de recopier l'encyclopédie, on les accuse de copier-coller wikipédia. Autres temps, autres moeurs.

Le fait de posséder une culture est souvent due à une initiation ou à une passion.

Effectivement, nous n'envisageons pas du tout les choses de la même façon. Ce qui, pour chacun de nous deux, est infiniment rassurant.

Le pire, c'est que je pense qu'on est d'accord en fait mais qu'on ne dit pas les choses de la même façon Wink

Ce que tu veux dire, c'est que l'accès à la culture est facile mais que les élèves ne font pas trop d'efforts. Ce que je pense être réaliste. Ce que je dis, moi, c'est que l'accès à la culture est une construction et qu'un jeune a besoin d'un accompagnateur pour cela. Autrefois, les accompagnateurs étaient plus solliscités/nombreux car on devait se déplacer à la bibliothèque où le/la bibliothécaire expliquait comment trouver, au musée avec un adulte, au spectacle avec un parent... De nos jours, comme la divinité internet est considérée comme la panacée universelle, on envoie les gosses devant en les accompagnant trop rarement et dans une société obsédée par le temps personnel, de moins en moins de gens prennent le temps d'accompagner leurs enfants à la bibliothèque ou sur internet pour qu'ils deviennent autonomes dans leur construction de leur culture.

Je suis certain que tu partages ce constat et qu'au final, nous sommes d'accord. C'est juste qu'on a tous les deux étaient dans les raccourcis et que je hais la notion de "mérite" et que je lui préfère les notions de travail, bonne volonté et effort.


Dernière édition par Elyas le Mar 22 Juil 2014 - 13:05, édité 1 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Nestya le Mar 22 Juil 2014 - 13:02

@Elyas a écrit:

Ce que tu veux dire, c'est que l'accès à la culture est facile mais que les élèves ne font pas trop d'efforts. Ce que je pense être réaliste. Ce que je dis, moi, c'est que l'accès à la culture est une construction et qu'un jeune a besoin d'un accompagnateur pour cela. Autrefois, les accompagnateurs étaient plus solliscités/nombreux car on devait se déplacer à la bibliothèque ou le/la bibliothécaire expliquait comment trouver, au musée avec un adulte, au spectacle avec un parent... De nos jours, comme la divinité internet est considérée comme la panacée universelle, on envoie les gosses devant en les accompagnant trop rarement et dans une société obsédée par le temps personnel, de moins en moins de gens prennent le temps d'accompagner leurs enfants à la bibliothèque ou sur internet pour qu'ils deviennent autonomes dans leur construction de leur culture.

Tout à fait d'accord avec ça.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jane le Mar 22 Juil 2014 - 13:04

@Elyas a écrit:
@Jane a écrit:
@Elyas a écrit:

On est apparemment du même temps et mes parents étaient peu instruits, aucun diplôme et nomades. J'ai payé mes études, mes livres et mes voyages en travaillant à côté. C'est bon, on a fini les topoi du misérabilisme et du parcours méritant, je pense. C'est toi qui en parles, pas moi. Aujourd'hui encore nombreux sont les élèves ayant des parents peu instruits ou peu aisés. Ne l'oublie pas.

Ensuite, si tu penses qu'on se construit une culture en googlant et en lisant un ou deux sites, effectivement, nous ne serons jamais d'accord. Je ne le pense pas, je ne le cautionne pas, mais je constate.

De plus, de notre temps, si on recopiait l'encyclopédie, mes professeurs nous disputaient car nous n'avions fait que recopier sans réfléchir. J'ai entendu cette antienne un nombre incalculable de fois. Maintenant, au lieu d'accuser les élèves de recopier l'encyclopédie, on les accuse de copier-coller wikipédia. Autres temps, autres moeurs.

Le fait de posséder une culture est souvent due à une initiation ou à une passion.

Effectivement, nous n'envisageons pas du tout les choses de la même façon. Ce qui, pour chacun de nous deux, est infiniment rassurant.

Le pire, c'est que je pense qu'on est d'accord en fait mais qu'on ne dit pas les choses de la même façon Wink

Ce que tu veux dire, c'est que l'accès à la culture est facile mais que les élèves ne font pas trop d'efforts. Ce que je pense être réaliste. Ce que je dis, moi, c'est que l'accès à la culture est une construction et qu'un jeune a besoin d'un accompagnateur pour cela. Autrefois, les accompagnateurs étaient plus solliscités/nombreux car on devait se déplacer à la bibliothèque ou le/la bibliothécaire expliquait comment trouver, au musée avec un adulte, au spectacle avec un parent... De nos jours, comme la divinité internet est considérée comme la panacée universelle, on envoie les gosses devant en les accompagnant trop rarement et dans une société obsédée par le temps personnel, de moins en moins de gens prennent le temps d'accompagner leurs enfants à la bibliothèque ou sur internet pour qu'ils deviennent autonomes dans leur construction de leur culture.

Je suis certain que tu partages ce constat et qu'au final, nous sommes d'accord. C'est juste qu'on a tous les deux étaient dans les raccourcis et que je hais la notion de "mérite" et que je lui préfère les notions de travail, bonne volonté et effort.

C'est pour ça que dans mon premier message (qui t'avait choqué) "méritait" était entre guillemets  Rolling Eyes 
Enfin ! yesyes Nous sommes évidemment d'accord Wink
Je suis contente que tu aies saisi toute l'ironie de la dernière phrase de mon message  topela 

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Volubilys le Mar 22 Juil 2014 - 13:07

@Nestya a écrit:
@Volubilys a écrit:

Film :
ils connaissent tous les dessins animés Disney & Co.
Là dessus, je ne suis pas d'accord. J'ai été vraiment surprise de voir que la plupart des élèves n'avaient jamais vu les anciens Disney. Ils connaissent ceux qui sont sortis ces dernières années mais en 6ème, lorsqu'on fait les contes, très peu connaissent le Cendrillon, Blanche-Neige ou La Belle au bois dormant de Disney.
J'avais précisé : mes  anciens élèves. J'avais peut-être de la chance...

Soit dit en passant, pour parler conte, il vaut sans doute mieux qu'ils ne connaissent pas les versions édulcorées et massacrées de Disney... parce que moi, ça m'a souvent posé soucis.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Asolera le Mar 22 Juil 2014 - 13:08

J'ai eu la surprise (et eux donc...) de croiser des élèves de ma 3e au Hellfest, cette année. Surprise car je ne m'attendais absolument pas à avoir des amateurs de metal (et en plus du bon !) dans ma classe.  Very Happy C'est assez rare au collège... J'étais plus habituée à entendre parler de la soupe commerciale dont ils sont abreuvés en continu.

J'ai aussi eu droit à un "hé madame, vous êtes une geek en fait !", le môme avait repéré le Megaman en pixel art et la trollface sur le coffre de ma voiture, cela dit.  Embarassed 
Même si j'ai été surprise qu'il connaisse Megaman, l'effet Joueur du Grenier sans doute !

Comme quoi on a toujours des surprises avec les gamins, j'en avais aussi repris un qui lisait avachi dans un des couloirs, et je me suis rendu compte qu'il lisait Zola pour le plaisir.  Shocked 

_________________
Échec et maths !

Asolera
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par gio le Mar 22 Juil 2014 - 13:09

Merci de cette réponse très complète Volubilys ! Ils lisent vraiment encore Tintin ?

En voyant ce qui revient régulièrement dans vos réponses, j'arrive déjà à me faire une idée plus précise, à cerner les groupes de musiques, jeux, séries, émissions TV récurrentes.

On a rien oublié d'important ? J'avais entendu parler de Booba aussi en musique...

Il y a quand même pas mal de trucs dont je n'ai jamais entendu parler, donc ça ne me fera pas de mal d'être à la page. Une fois encore, c'est juste pour les connaître un peu. S'ils parlent de ces choses, j'aimerais au moins comprendre de quoi ils parlent. Je n'ai pas été en contact avec des collégiens depuis longtemps, et j'avoue que ma connaissance de la culture mainstream actuelle est limitée.


Dernière édition par gio le Mar 22 Juil 2014 - 13:23, édité 1 fois

gio
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Fesseur Pro le Mar 22 Juil 2014 - 13:11

@Nestya a écrit:
@Volubilys a écrit:

Film :
ils connaissent tous les dessins animés Disney & Co.
Là dessus, je ne suis pas d'accord.
+ 1
Ca c'était avant.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Fesseur Pro le Mar 22 Juil 2014 - 13:16

@Ragnetrude a écrit: Je n'arrive pas à savoir quel est l'équivalent aujourd'hui : existe-t-il une scène alternative aussi importante qu'à mon époque, qui soit écoutée par des collégiens et lycéens qui se veulent un peu en marge du système commercial ?
Oui.
Il y a des amateurs de rap/reggae/métal/chanson française bien alternatifs.
On s'en rend d'ailleurs compte en croisant les élèves dans des grands festivals. ( Quand on/eux est/sont en état pour se reconnaître.    )

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par YoKonoké le Mar 22 Juil 2014 - 13:18

@Nestya a écrit:
@Elyas a écrit:

Ce que tu veux dire, c'est que l'accès à la culture est facile mais que les élèves ne font pas trop d'efforts. Ce que je pense être réaliste. Ce que je dis, moi, c'est que l'accès à la culture est une construction et qu'un jeune a besoin d'un accompagnateur pour cela. Autrefois, les accompagnateurs étaient plus solliscités/nombreux car on devait se déplacer à la bibliothèque ou le/la bibliothécaire expliquait comment trouver, au musée avec un adulte, au spectacle avec un parent... De nos jours, comme la divinité internet est considérée comme la panacée universelle, on envoie les gosses devant en les accompagnant trop rarement et dans une société obsédée par le temps personnel, de moins en moins de gens prennent le temps d'accompagner leurs enfants à la bibliothèque ou sur internet pour qu'ils deviennent autonomes dans leur construction de leur culture.

Tout à fait d'accord avec ça.

D'accord avec ce qui est dit aussi.

On ne saurait oublier le rôle des "médiateurs culturels". Et si c'est vrai que les univers culturels des collégiens se heurtent parfois durement à la scolarisation et aux profs, on peut aussi reconnaître le cas d'authentiques conversions à des pratiques grâce à un professeur, un ami, un parent qui a joué un rôle de révélateur culturel.

Sinon j'ai ceci dans ma PAL sur ce sujet : P. Mayol, « Les univers culturels des jeunes », in R. Boyer et C. Coridian (coord.), Modes de vie collégiens et lycéens, INRP, 2000.
Pas eu encore le temps de le lire.

YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Nestya le Mar 22 Juil 2014 - 13:20

@gio a écrit:Ils lisent vraiment encore Tintin ?

Pas ici. Les Tintin ne sortent jamais du CDI, contrairement aux Titeuf, Cédric...

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jane le Mar 22 Juil 2014 - 13:26

Je crois que définir ce à quoi s'intéressent les collégiens est si malaisé parce que tout dépend du lieu où l'on se trouve: malgré des constantes, l'intérêt varie selon qu'on est au nord ou au sud, à la ville ou à la campagne, en zone favorisée ou défavorisée...
Comment ça j'avais dit que je quittais le topic ?  Laughing Laughing Laughing Rolling Eyes

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par gio le Mar 22 Juil 2014 - 13:30

Bin, d'après les réponses j'ai l'impression qu'on retrouve pas mal de constantes quand même.
Personnellement, je vais être au collège BIIIIIIIIIIIP, un bled de 3000 habitants à la BIIIIIIIIIIIIP.


Dernière édition par gio le Mer 23 Juil 2014 - 11:09, édité 1 fois

gio
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Nestya le Mar 22 Juil 2014 - 13:32

@Jane a écrit:Je crois que définir ce à quoi s'intéressent les collégiens est si malaisé parce que tout dépend du lieu où l'on se trouve: malgré des constantes, l'intérêt varie selon qu'on est au nord ou au sud, à la ville ou à la campagne, en zone favorisée ou défavorisée...
Comment ça j'avais dit que je quittais le topic ?  Laughing Laughing Laughing Rolling Eyes
Et surtout leurs goûts changent tellement vite. J'ai l'impression que c'était hier qu'ils étaient tous fans de Tokio Hotel! Razz 

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jane le Mar 22 Juil 2014 - 13:36

OMG Tokio Hotel Laughing Laughing Laughing  ! Et Justin Bieber était encore à la mode il y a 2 / 3 ans avant de devenir le pire ringard que la terre ait jamais porté  Rolling Eyes 

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Employé oxymorique le Mar 22 Juil 2014 - 13:36

@snow a écrit:
@Ragnetrude a écrit:Ce sujet m'intéresse. quand j'étais au collège, il y a une quinzaine d'année, il y avait la musique "à la mode" qui passait sur M6 : boys band, etc... Mais il y avait toute une quantité de groupes français ou espagnols non commerciaux que les élèves un peu "rebelles" écoutaient : La rue kétanou, Tryo, Ska P, Sinsemilia, K2R Riddim... Je n'arrive pas à savoir quel est l'équivalent aujourd'hui : existe-t-il une scène alternative aussi importante qu'à mon époque, qui soit écoutée par des collégiens et lycéens qui se veulent un peu en marge du système commercial ?

J'ai parmi mes élèves, certes lycéens, des fans de Fauves. Je dirai qu'ils sont assez à la marge du système commercial, en tout cas du système médiatique.
Fauve est en train de se "démocratiser", tout du moins de devenir une référence partagée par beaucoup d'adolescents (peut-être plus en lycée il est vrai parce que les thèmes abordés sont plus ceux qui questionnent les lycéens) qui se construisent d'une certaine façon contre la "pensée dominante" de leur génération.
Personnellement, c'est un groupe que j'apprécie énormément pour la qualité de ses textes.

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Nestya le Mar 22 Juil 2014 - 13:37

@Jane a écrit:OMG Tokio Hotel Laughing Laughing Laughing  ! Et Justin Bieber était encore à la mode il y a 2 / 3 ans avant de devenir le pire ringard que la terre ait jamais porté  Rolling Eyes 
Ah mais les 4e-3e sont toujours fans de lui ici.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Jane le Mar 22 Juil 2014 - 13:39

Oh ici c'est fini. Avant même ses frasques et autres démêlés judiciaires il était tourné en ridicule par l'immense majorité (même s'il a toujours des fans).

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par lumeeka le Mar 22 Juil 2014 - 13:47

Quelqu'un a-t-il mentionné le skate ? Il y a encore, et heureusement d'ailleurs, des "baby skaters" !  yesyes
Les mangas, les jeux vidéos et les films d'horreur. ^^

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quoi s'intéressent les collégiens aujourd'hui ?

Message par Ragnetrude le Mar 22 Juil 2014 - 13:51

@Employé oxymorique a écrit:
@snow a écrit:
@Ragnetrude a écrit:Ce sujet m'intéresse. quand j'étais au collège, il y a une quinzaine d'année, il y avait la musique "à la mode" qui passait sur M6 : boys band, etc... Mais il y avait toute une quantité de groupes français ou espagnols non commerciaux que les élèves un peu "rebelles" écoutaient : La rue kétanou, Tryo, Ska P, Sinsemilia, K2R Riddim... Je n'arrive pas à savoir quel est l'équivalent aujourd'hui : existe-t-il une scène alternative aussi importante qu'à mon époque, qui soit écoutée par des collégiens et lycéens qui se veulent un peu en marge du système commercial ?

J'ai parmi mes élèves, certes lycéens, des fans de Fauves. Je dirai qu'ils sont assez à la marge du système commercial, en tout cas du système médiatique.
Fauve est en train de se "démocratiser", tout du moins de devenir une référence partagée par beaucoup d'adolescents (peut-être plus en lycée il est vrai parce que les thèmes abordés sont plus ceux qui questionnent les lycéens) qui se construisent d'une certaine façon contre la "pensée dominante" de leur génération.
Personnellement, c'est un groupe que j'apprécie énormément pour la qualité de ses textes.

Ok, j'en ai entendu parler mais je n'ai jamais écouté (j'y vais de ce pas). D'autres exemples ?

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum