Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Garance
Neoprof expérimenté

mise en abîme

par Garance le Mar 28 Avr 2009 - 11:44
je prépare une séquence sur ON ne badine pas avec l'amour.
Dans une scène Perdican avoue son amour à Rosette toout en sachant pertinemment que Camille les écoute (il veut la rendre jalouse). Finalement, il feint l'amour.
Peut-on parler ici de théâtre dans le théâtre, de mise en abîme ou y a-t-il seulement une multiplication des destinataires (Rosette, le spectateur et Camille cachée) ?
Merci.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: mise en abîme

par Reine Margot le Mar 28 Avr 2009 - 12:33
c'est "abyme" je crois. je verrais pas cela comme une mise en abyme: la mise en abyme c'est la représentation d'une oeuvre d'art à l'intérieur d'une autre. Je parlerais de double énonciation et d emuliplication des destinataires.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Invité23
Neoprof expérimenté

Re: mise en abîme

par Invité23 le Mar 28 Avr 2009 - 12:48
marquisedemerteuil a écrit:c'est "abyme" je crois. je verrais pas cela comme une mise en abyme: la mise en abyme c'est la représentation d'une oeuvre d'art à l'intérieur d'une autre. Je parlerais de double énonciation et d emuliplication des destinataires.

Même chose pour abyme. Je dirais aussi que c'est une double énonciation, tout en admettant la mise en abyme du théâtre/ théâtre dans le théâtre : le personnage joue un rôle, il devient acteur, est hypocrite au sens étymologique et place l'autre personnage en position de spectateur.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: mise en abîme

par Abraxas le Mar 28 Avr 2009 - 13:02
Je dirais que c'est une variation de la scène de l'aveu dans la Princesse de Clèves…
Mais pas une mise en abyme… (que l'on a par exemple au dernier acte de l'Illusion comique, ou dans la pantomime d'Hamlet).
avatar
Garance
Neoprof expérimenté

Re: mise en abîme

par Garance le Mar 28 Avr 2009 - 14:09
Oups, oui, oui, c'est abYme.
je suis d'accord avec vous mais un livre présentait cela comme une mise en abyme et j'ai eu un doute.
Merci.
avatar
Danda Nevi
Niveau 5

Re: mise en abîme

par Danda Nevi le Mar 28 Avr 2009 - 14:55
Je ne vois pas pourquoi on parlerait de MEB.
Ils le justifient comment, dans ton bouquin ?
avatar
Garance
Neoprof expérimenté

Re: mise en abîme

par Garance le Mar 28 Avr 2009 - 15:12
ils ne justifient pas Very Happy
avatar
Danda Nevi
Niveau 5

Re: mise en abîme

par Danda Nevi le Mar 28 Avr 2009 - 15:12
Lol, ben voilà !
avatar
Mamz'elle
Niveau 7

Re: mise en abîme

par Mamz'elle le Lun 4 Mai 2009 - 15:07
Bonjour,

idem, je ne parlerai pas de mise en abyme, mais par contre pourquoi pas de théâtralité....
Invité
Invité

Re: mise en abîme

par Invité le Lun 4 Mai 2009 - 18:52
Moi non plus je ne vois pas de mise en abyme, mais plutôt une double énonciation originale. D'ailleurs, ce texte a été donné au bac et il y a un corrigé dans un annabac, je crois. Mais je ne l'ai pas.
Je pense que c'est la double énonciation qu'ils attendaient comme réponse.
Contenu sponsorisé

Re: mise en abîme

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum