Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par BlackMail le Jeu 24 Juil 2014 - 18:15

Ce n'est pas respecté de partout alors :/.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Hermione0908 le Jeu 24 Juil 2014 - 18:17

@trompettemarine a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Celeborn a écrit:

Les parcours étudiants sont ce qu'ils sont. Moi, à l'arrivée, je n'ai fait qu'un an de latin à la fac. Je ne dois donc pas être un spécialiste des lettres modernes. Bizarrement, je suis pourtant agrégé (ah, l'agreg' interne…).

Ca compte pas vraiment l'agreg interne...
Plus sérieusement, faire en sorte que tous les certifiés de LM aient fait du latin dans leur parcours, actuellement ça serait fermer la porte d'accès au concours à une bonne partie des étudiants.
Pas sur que ce soit la tendance actuelle que de restreindre le nombre de candidats.

Mais c'est le cas, le latin (ou le grec) sont obligatoires dans le cursus de LM.

Dans mon cursus, le latin était obligatoire le premier semestre de la première année de DEUG. Ensuite, c'était une option. Et il me semble qu'on devait reprendre en licence dans tous les cas (je ne vois pas bien la cohérence), ça devait être en complément dans l'UE de langues de mémoire. Dans ce cas, en licence, il y avait plusieurs parcours, un pour ceux qui avaient suivi le cours uniquement au premier semestre de DEUG1, et un pour les autres, et nous devions choisir le latin ou la LV en majeure (et donc l'autre en mineure, fatalement), ce qui jouait aussi sur le nombre d'heures de cours, leur contenu et le coefficient.
Personnellement, j'en ai fait jusqu'en fin de licence (après avoir fait du grec au collège et au lycée), sachant qu'on devrait le reprendre en licence, je ne voyais pas l'intérêt d'arrêter entre temps, et puis j'aime bien les langues. Je l'ai néanmoins pris en mineure en licence. En revanche, la plupart arrêtaient après le premier semestre de DEUG1, et comme entre le DEUG et la licence, les rangs se clairsemaient...

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Osmie le Jeu 24 Juil 2014 - 18:18

Cas des étudiants qui changent de fac au cours de leur cursus et qui n'en font jamais. Et puis, avez-vous vu ce qu'est le latin à la fac ? J'en ai fait en prépa et à la fac : le jour et la nuit (la fac étant la nuit).

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Celeborn le Jeu 24 Juil 2014 - 18:18

C'est obligatoire dans ces universités-là. Mais ça ne l'est pas dans d'autres (à la fac de Cergy, où j'ai étudié un an, le latin n'est pas obligatoire).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 24 Juil 2014 - 18:20

Janne a écrit:Et puis, avez-vous vu ce qu'est le latin à la fac ? J'en ai fait en prépa et à la fac : le jour et la nuit (la fac étant la nuit).

Je n'en ai fait qu'à la fac, et c'était bel et bien la nuit. Je ne sais plus si le cours de langue ancienne était obligatoire.


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 24 Juil 2014 - 18:21, édité 1 fois

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Hermione0908 le Jeu 24 Juil 2014 - 18:21

Janne a écrit:Cas des étudiants qui changent de fac au cours de leur cursus et qui n'en font jamais. Et puis, avez-vous vu ce qu'est le latin à la fac ? J'en ai fait en prépa et à la fac : le jour et la nuit (la fac étant la nuit).

On avait une partie des cours avec les LC, du coup, certains cours étaient assez costauds. Pas tous, en revanche, on restait globalement des grands débutants puisque pour beaucoup, nous avions commencé en DEUG.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Thalia de G le Jeu 24 Juil 2014 - 18:21

Janne a écrit:Cas des étudiants qui changent de fac au cours de leur cursus et qui n'en font jamais. Et puis, avez-vous vu ce qu'est le latin à la fac ? J'en ai fait en prépa et à la fac : le jour et la nuit (la fac étant la nuit).
J'en ai fait en prépa et en fac aussi (je suis de formation LC). Certains de mes profs de fac étaient excellents.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par trompettemarine le Jeu 24 Juil 2014 - 18:22

@abricotedapi a écrit:Certaines universités imposent du latin dans leurs parcours de lettres modernes. Pas toutes. Comme je l'ai dit, j'ai fréquenté trois universités, une seule l'imposait.

Les exemples que tu donnes n'engagent que les universités qui font ce choix, ce n'est pas une obligation nationale.

Soit,
mais dans ce cas, il vaut mieux conseiller aux étudiants de LM, s'ils le peuvent, de changer de fac ou d'aller en prépa. C'est se mettre un sacré handicap sur le dos pour préparer l'agrégation (et apparemment pour la suite dans le métier.)
Etant LC, forcément, il m'est difficile de concevoir qu'un professeur de Lettres ne fasse pas de latin (au moins un peu), mais cela, c'est un autre sujet... Je suis donc très partiale (ne m'en voulez pas !  Wink )

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par BlackMail le Jeu 24 Juil 2014 - 18:22

Janne a écrit:Cas des étudiants qui changent de fac au cours de leur cursus et qui n'en font jamais. Et puis, avez-vous vu ce qu'est le latin à la fac ? J'en ai fait en prépa et à la fac : le jour et la nuit (la fac étant la nuit).

Oui, les différences sont criantes, et c'est le cas aussi de l'enseignement de l'ancien français, qui débute à des moments différents du cursus selon les facs.
Je n'ai jamais fait de prépa, mais j'ai remarqué que ceux qui sortaient de prépa avaient un bagage beaucoup plus solide en latin que nous autres qui avons toujours été à la fac.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Osmie le Jeu 24 Juil 2014 - 18:24

Je comprends bien ; j'ai commencé le latin en prépa et du coup, j'ai pu comparer les exigences : on en demandait moins aux étudiants de la fac alors qu'ils se spécialisaient en lettres bien plus qu'en prépa.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Osmie le Jeu 24 Juil 2014 - 18:26

@Thalia de G a écrit:
Janne a écrit:Cas des étudiants qui changent de fac au cours de leur cursus et qui n'en font jamais. Et puis, avez-vous vu ce qu'est le latin à la fac ? J'en ai fait en prépa et à la fac : le jour et la nuit (la fac étant la nuit).
J'en ai fait en prépa et en fac aussi (je suis de formation LC). Certains de mes profs de fac étaient excellents.

Mes profs n'étaient pas mauvais non plus mais les exigences n'étaient pas les mêmes ; il y a aussi la différence de génération.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par BlackMail le Jeu 24 Juil 2014 - 18:26

@trompettemarine a écrit:
Soit,
mais dans ce cas, il vaut mieux conseiller aux étudiants de LM, s'ils le peuvent, de changer de fac ou d'aller en prépa. C'est se mettre un sacré handicap sur le dos pour préparer l'agrégation (et apparemment pour la suite dans le métier.)
Etant LC, forcément, il m'est difficile de concevoir qu'un professeur de Lettres ne fasse pas de latin (au moins un peu), mais cela, c'est un autre sujet... Je suis donc très partiale (ne m'en voulez pas !  Wink )

Je suis totalement d'accord avec vous, je suis d'une ignorance crasse en latin et n'en suis pas fière, même si je sais que mes pérégrinations dans les diverses facs ne m'ont pas aidée.

Je ne vois alors qu'une solution pour ceux qui comme moi n'ont presque jamais fait de latin: s'y remettre tout seul pour combler cette lacune béante.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par abricotedapi le Jeu 24 Juil 2014 - 18:27

@trompettemarine a écrit:
@abricotedapi a écrit:Certaines universités imposent du latin dans leurs parcours de lettres modernes. Pas toutes. Comme je l'ai dit, j'ai fréquenté trois universités, une seule l'imposait.

Les exemples que tu donnes n'engagent que les universités qui font ce choix, ce n'est pas une obligation nationale.

Soit,
mais dans ce cas, il vaut mieux conseiller aux étudiants de LM, s'ils le peuvent, de changer de fac ou d'aller en prépa. C'est se mettre un sacré handicap sur le dos pour préparer l'agrégation (et apparemment pour la suite dans le métier.)
Etant LC, forcément, il m'est difficile de concevoir qu'un professeur de Lettres ne fasse pas de latin (au moins un peu), mais cela, c'est un autre sujet... Je suis donc très partiale (ne m'en voulez pas !  Wink )
Quand on est en licence on ne sait pas forcément qu'on va vouloir passer l'agrégation ou le CAPES. Personnellement je n'ai pris cette décision qu'en fin de licence. Je suis d'accord, le latin devrait être obligatoire, je pense aussi qu'un prof de LM a besoin du latin pour enseigner. Seulement actuellement ce n'est pas obligatoire et on peut donc se trouver prof de LM sans en avoir fait, même si on est un étudiant sérieux et impliqué, malgré ce qu'on peut lire ici. Faire des reproches a posteriori est un peu idiot (je ne parle pas de toi, Trompettemarine).

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Osmie le Jeu 24 Juil 2014 - 18:28

@trompettemarine a écrit:
@abricotedapi a écrit:Certaines universités imposent du latin dans leurs parcours de lettres modernes. Pas toutes. Comme je l'ai dit, j'ai fréquenté trois universités, une seule l'imposait.

Les exemples que tu donnes n'engagent que les universités qui font ce choix, ce n'est pas une obligation nationale.

Soit,
mais dans ce cas, il vaut mieux conseiller aux étudiants de LM, s'ils le peuvent, de changer de fac ou d'aller en prépa. C'est se mettre un sacré handicap sur le dos pour préparer l'agrégation (et apparemment pour la suite dans le métier.)
Etant LC, forcément, il m'est difficile de concevoir qu'un professeur de Lettres ne fasse pas de latin (au moins un peu), mais cela, c'est un autre sujet... Je suis donc très partiale (ne m'en voulez pas !  Wink )

La fac permet de se consacrer tout entier à la matière que l'on a choisie, à la différence de la prépa ; c'est pourquoi il est regrettable de ne pas insister sur le latin en lettres modernes : les étudiants sont là pour cela !

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par trompettemarine le Jeu 24 Juil 2014 - 18:31

Je vous aime tous : vous êtes les meilleurs défenseurs du latin  fleurs 
Si certains de mes collègues pouvaient vous entendre...

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 24 Juil 2014 - 19:13

@abricotedapi a écrit:Faire des reproches a posteriori est un peu idiot (je ne parle pas de toi, Trompettemarine).

Je suppose qu'il s'agit de moi. Je ne comprends pas pourquoi, je n'ai pas dit ce que vous me faites dire. Je ne vois même pas en quoi ce que vous avez cité vous concerne ("quand on le peut").

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par pmuller le Jeu 24 Juil 2014 - 19:27

Cripure a écrit:En refusant d'enseigner une matière pour laquelle je ne suis pas formé.
Je n'en dirai pas davantage, mais c'est quand même dur de supporter de lire ça en devant rester calme.

Je suis assez d'accord avec toi, sauf que les ipr de lettres ont annoncé officiellement chez nous que de toute manière, les LC allaient disparaître et que le latin serait enseigné par les profs de LM. Ce qui serait bien, c'est qu'on propose une mention complémentaire "latin" en formation continue ou VAE. Et pas que pour les profs de LM.

Personnellement, je serais volontaire pour passer cette valence complémentaire. Certes, mon latin est un peu rouillé, mais comme j'ai vécu quelque temps en Italie... La première fois que j'ai entendu de l'italien, à l'âge de 18 ans, je me suis dit : c'est quoi ? Je ne comprends rien. Et puis je me suis rendu compte au bout de quelques jours que c'était très proche du latin, juste prononcé autrement (de toute manière, il y a peu de chances que les romains aient parlé le latin avec l'accent du collège !).


pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par nouvelle78 le Jeu 24 Juil 2014 - 21:04

Pour ma part, suppléante en physique chimie on m'a demandé de donner des cours de maths.... Jusqu'à présent j'ai toujours refusé mais il est fort probable qu'un de ces jours je n'aurais plus le choix (on me l'a d'ailleurs plus ou moins fait comprendre)... Effectivement beaucoup de CDE préfèrent un prof en face des élèves, même si le cours donné n'est pas top plutôt que personne... Perso je pense que je pourrais donner des cours de maths niveau collège, c'est largement à ma portée, mais certainement pas au lycée...

nouvelle78
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Septimus le Ven 25 Juil 2014 - 0:32

Janne a écrit:

Hors sujet, mais le latin devrait vraiment être obligatoire dans le cursus d'un futur professeur de lettres modernes.

Je dirais même plus le Latin devrait-être obligatoire tout court!  Very Happy Mais là je pense que c'est une douce utopie...

Septimus
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par wanax le Ven 25 Juil 2014 - 0:45

@pmuller a écrit:
Cripure a écrit:En refusant d'enseigner une matière pour laquelle je ne suis pas formé.
Je n'en dirai pas davantage, mais c'est quand même dur de supporter de lire ça en devant rester calme.

Je suis assez d'accord avec toi, sauf que les ipr de lettres ont annoncé officiellement chez nous que de toute manière, les LC allaient disparaître et que le latin serait enseigné par les profs de LM. Ce qui serait bien, c'est qu'on propose une mention complémentaire "latin" en formation continue ou VAE. Et pas que pour les profs de LM.

Personnellement, je serais volontaire pour passer cette valence complémentaire. Certes, mon latin est un peu rouillé, mais comme j'ai vécu quelque temps en Italie... La première fois que j'ai entendu de l'italien, à l'âge de 18 ans, je me suis dit : c'est quoi ? Je ne comprends rien. Et puis je me suis rendu compte au bout de quelques jours que c'était très proche du latin, juste prononcé autrement (de toute manière, il y a peu de chances que les romains aient parlé le latin avec l'accent du collège !).

Bref, à 18 ans, il vous fallu "quelques jours" pour réaliser que la langue parlée aujourd'hui en Italie était l'héritière directe de celle qu'on y parlait dans l'Antiquité ?  Very Happy 
Sinon, l'idée que l'on puisse enseigner une discipline pour laquelle on n'a pas reçu d'enseignement structuré, ni subi la moindre sélection, est tout simplement aberrante.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par User5899 le Ven 25 Juil 2014 - 0:50

@nlm76 a écrit:La réalité, chez nous, c'est qu'un bon nombre de postes fixes de LC ne sont pas pourvus. Je suis d'accord avec la démarche de notre collègue, qui se dit : "Il faut que je devienne un vrai professeur de lettres : il faut que j'apprenne le latin."

Bon sinon, pour répondre à votre question : je vous suggérerais de traduire le livre I du Bellum Gallicum et d'apprendre par cœur les 32 premiers vers du chant I de l'Enéide, les 30 premiers du chant IV, et les 3 premiers paragraphes de la première Catilinaire. Vous allez voir, c'est vraiment le pied !
Oui, rappelons quand même que, certifié de lettres modernes, vous eûtes marre de ce triste état et que tout en travaillant, vous vous attachâtes à une étude aussi précise qu'exhaustivement sérieuse des langues anciennes, jusqu'à devenir agrégé de grammaire. Ca donne plus de poids à votre propos, qui est en effet le plus pédagogique que nous puissions tenir à notre collègue.
________

@Gryphe a écrit:
Janne a écrit:On a toujours le choix
C'est exact. Dans notre cas, on a fait le choix de faire assurer les cours, histoire de garder du dynamisme à la section LC.
Par ailleurs, ce n'est pas parce que les parents montent au créneau qu'il va subitement y avoir quelqu'un de nommé. Quand il n'y a pas de TZR dispo en LC, ben y'en n'a pas, point barre.
Donc soit on fait faire les cours par des personnes qui ont fait du latin de la cinquième à la fac, mais qui n'ont pas le concours ad-hoc, soit on ferme la section.
On a préféré maintenir les cours. C'est un choix.
J'entends bien, Gryphe. Ma question était, mais vous y répondez pou votre part, y a-t-il bien eu demande de poste de LC pour assurer ces heures de latin ? On me dit qu'il n'y a plus de Capes LC. Il y a pourtant bien encore deux disciplines distinctes et deux mouvements distincts.
________

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Je trouve aussi qu'il vaut mieux un cours de civilisation que rien du tout.
Pas du tout d'accord. Le latin est une langue, c'est par cela qu'il est formateur.
________

@Celeborn a écrit:je n'ai fait qu'un an de latin à la fac. Je ne dois donc pas être un spécialiste des lettres modernes. Bizarrement, je suis pourtant agrégé (ah, l'agreg' interne…).
Je suis grand défenseur de l'agrégation interne, que je trouve objectivement plus difficile que l'externe avec son nombre d'épreuves plus faible, mais de fait, je trouve que son caractère moderne serait mieux marqué avec du latin qu'avec la littérature comparée Wink

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 25 Juil 2014 - 1:11

Cripure a écrit:Pas du tout d'accord. Le latin est une langue, c'est par cela qu'il est formateur.

Et c'est bien dénaturer l'option que d'en faire un cours d'histoire bis. Mais je ne vois pas bien pourquoi préférer le rien à un cours d'histoire bis. Je suis d'accord avec vous, mais ne comprends pas l'objection.  Neutral 

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par User5899 le Ven 25 Juil 2014 - 2:26

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
Cripure a écrit:Pas du tout d'accord. Le latin est une langue, c'est par cela qu'il est formateur.

Et c'est bien dénaturer l'option que d'en faire un cours d'histoire bis. Mais je ne vois pas bien pourquoi préférer le rien à un cours d'histoire bis. Je suis d'accord avec vous, mais ne comprends pas l'objection.  Neutral 
Parce qu'à un certain moment, il faut arrêter la politique de la FCPE, y'a un gus qui bouge devant les gosses, donc tout est OK.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Lizdarcy le Ven 25 Juil 2014 - 2:33

Parce que vous vous contenteriez, vous, d'un cours d'histoire bis pour vos propres enfants? Eh bien, moi non!

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par John le Ven 25 Juil 2014 - 3:13

J'en ai fait en prépa et en fac aussi (je suis de formation LC). Certains de mes profs de fac étaient excellents.
J'ai eu une excellente prof de latin à la fac, et je me dis même, assez régulièrement, que je devrais l'inviter à venir sur le forum de temps en temps.

Cela dit, on dévie de la question posée initialement, là :/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vais enseigner le latin à la rentrée en collège : comment m'améliorer rapidement ?

Message par Pouce le Ven 25 Juil 2014 - 8:35

Je suis rentrée en fac (LM) en 1986. Le latin était obligatoire. Il y avait deux sections: section initiation pour les débutants et section enseignement pour les autres A l'époque on commençait le latin en 4° mais on en savait plus que nos collégiens actuels qui commencent en 5° car on faisait de la grammaire, de la conjugaison, du vocabulaire et un peu seulement de civilisation. J'ai donc suivi la section enseignement qui proposait d'excellents cours de grammaire et de civilisation, communs avec les LC d'ailleurs. J'ai choisi la version latine au capes de LM.Je ne prétends aucunement être une spécialiste mais je pense que je serais capable de me débrouiller en collège, avec une bonne dose de révisions naturellement. D' ailleurs, si je réfléchis bien, je n'ai pas suivi d'UV de littérature du MA car il n'y en avait pas dans ma fac, cela ne m'a pas empêchée de combler mes lacunes et d'étudier des oeuvres du MA avec mes 5°.
Il faut quand même faire la part des choses quand on parle des LM à qui l'on demande d'enseigner le latin, il y a les uns et il y a les autres.
Je comprends néanmoins tout à fait la colère des LC qui voient leur spécialité mourir mais certains LC, comme mon collègue d'ailleurs, sont les premiers à tuer l'option car ils en font des cours de civilisation. Des films, des exposés,  de très bonnes notes pour tous ( qui faussent la moyenne). Et ne me dites pas que je ne sais pas de quoi je parle, beaucoup de collègues dans mon établissement s'inquiètent de cette évolution. Je sais que le collègue en question respecte les programmes mais quand même, à lire ce que font les néo LC sur le forum, je vois bien toute la différence.

Pouce
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum