L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par Marie Laetitia le Ven 25 Juil 2014 - 13:47

@isabe a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@isabe a écrit:
je suis en collège : pas de groupes de langue

Je suis aussi en collège et c'est ce que font les collègues d'anglais. En allemand je ne sais pas.
en allemand, il n'y a en général qu'un prof par collège
mais sinon, je suis d'accord, c'est l'idéal

J'oubliais que chez nous, avec le proximité de la frontière et le nombre d'élèves d'origine turque, plutôt germanophone, nos deux collègues ont un public particulièrement nombreux, donc davantage de possibilités.

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par isabe le Ven 25 Juil 2014 - 13:47

@Hermiony a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Ça, c'est pareil, ça peut, ça doit se régler avec des groupes de langue qui tiennent compte des capacités des élèves, ce qu'ils savent faire, ce qu'ils ne savent pas encore faire. Il faut un peu d'hétérogénéité mais pas trop. Je travaillais beaucoup mieux cette année avec me deux 4e de cette année (dont la 4e pénible évoquée plus haut) qu'avec mes deux 4e pénibles de l'année dernière où l'hétérogénéité était monstrueuse (entre le petit groupe capable de rédiger une ou deux pages entières et les élèves qui déchiffraient péniblement et écrivaient au mieux deux lignes quasi illisibles et charabiesques). Au moins avec mes pénibles de cette année, je pouvais adapter mes exigences à leurs capacités, et avoir des retours positifs des élèves.

Je partage ton avis.
Sauf que ça revient à faire des classes de niveau (ou presque) et que ça...ce n'est pas franchement la tendance générale : combien de fois ai-je entendu "Il faut mettre des mauvais avec des bons pour que les premiers soient tirés vers le haut !"  humhum . Or, ce qui arrive quasiment à chaque fois, ce sont des mauvais qui le restent et des bons qui, au mieux, s'ennuient, au pire, régressent, sans parler des moyens, qui auraient besoin qu'on s'occupent d'eux mais qu'on laisse de côté le plus souvent pour tenter de combler les lacunes abyssales des plus en difficulté, telles les Danaïdes et leur tonneau...On nous bassine avec l'adaptation, mais on en arrive à un point où il faudra presque faire 5 cours différents pour que ce soit profitable à tous les profils d'une classe...Comment peut-on encore croire que c'est ça la solution ?
+1
sans compter que c'est comme chez le kiné : seuls ils ne sont pas tjs à fond... Wink 

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par Jacq le Ven 25 Juil 2014 - 13:49

@Marie Laetitia a écrit:
@isabe a écrit:
oui je suis enseignante, mais justement, je ne trouve pas que l'on mette la barre à leur niveau.
Je ne sais pas travailler avec des groupes hétérogènes, malgré toutes les belles paroles que l'on entend. Pourtant, je pratique la classe inversée, on pourrait croire.
Mais parfois les faibles sont perdus, parfois les bons s'ennuient et deviennent flemmards ou très suffisants. J'aime le collège unique...  Rolling Eyes

Ça, c'est pareil, ça peut, ça doit se régler avec des groupes de langue qui tiennent compte des capacités des élèves, ce qu'ils savent faire, ce qu'ils ne savent pas encore faire. Il faut un peu d'hétérogénéité mais pas trop. Je travaillais beaucoup mieux cette année avec me deux 4e de cette année (dont la 4e pénible évoquée plus haut) qu'avec mes deux 4e pénibles de l'année dernière où l'hétérogénéité était monstrueuse (entre le petit groupe capable de rédiger une ou deux pages entières et les élèves qui déchiffraient péniblement et écrivaient au mieux deux lignes quasi illisibles et charabiesques). Au moins avec mes pénibles de cette année, je pouvais adapter mes exigences à leurs capacités, et avoir des retours positifs des élèves.

J'allais le dire (écrire), donc c'est fait.
Lorsque je vois mes actuels élèves, j'ai des profils on va dire "moyen moins" de collège. Je me demande s'ils n'ont passé des années de collège à être dans le bas pas trop insuffisant et pas si indisciplinés que cela, donc à pouvoir passer les classes sans être les pires cas, et s'en avoir à trop s'occuper d'eux. Ca passait. Finalement je pense que ces élèves, originaires de classes multiples, avec des "très bons", des "bons", etc.... auraient été mieux dans une classe de niveau, avec leur niveau à eux, et une progression pouvant leur convenir et les faire justement progresser à leur rythme. . Sans doute de "bons élèves" (toujours entre guillemets, je n'aime pas cette expression) suivaient facilement, donnaient une dynamique à la classe (pendant que les "affreux" foutaient le souk dans un coin), et que mes élèves eux "passaient le temps", le cours se déroulant autour d'eux et sans eux. Mais si nous parlons de classe de niveau là on se fait taper dessus parce que idéologiquement c'est pas bien, blablabla, l'UNSA, la FCPE et la police de la bonne pensée vont débarquer pour m'arrêter.
Dans mon établissement, pour certaines classes, CAP entre autre, certains enseignants y pensent sérieusement. Comme ces classes ont pas mal de dédoublement nous songeons chaque année à faire deux groupes selon les niveaux (et donc les besoins et capacités) des élèves. Rien d'officiel bien sûr ! mais nous songeons à le faire.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par Jacq le Ven 25 Juil 2014 - 13:53

@Hermiony a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Ça, c'est pareil, ça peut, ça doit se régler avec des groupes de langue qui tiennent compte des capacités des élèves, ce qu'ils savent faire, ce qu'ils ne savent pas encore faire. Il faut un peu d'hétérogénéité mais pas trop. Je travaillais beaucoup mieux cette année avec me deux 4e de cette année (dont la 4e pénible évoquée plus haut) qu'avec mes deux 4e pénibles de l'année dernière où l'hétérogénéité était monstrueuse (entre le petit groupe capable de rédiger une ou deux pages entières et les élèves qui déchiffraient péniblement et écrivaient au mieux deux lignes quasi illisibles et charabiesques). Au moins avec mes pénibles de cette année, je pouvais adapter mes exigences à leurs capacités, et avoir des retours positifs des élèves.

Je partage ton avis.
Sauf que ça revient à faire des classes de niveau (ou presque) et que ça...ce n'est pas franchement la tendance générale : combien de fois ai-je entendu "Il faut mettre des mauvais avec des bons pour que les premiers soient tirés vers le haut !"  humhum . Or, ce qui arrive quasiment à chaque fois, ce sont des mauvais qui le restent et des bons qui, au mieux, s'ennuient, au pire, régressent, sans parler des moyens, qui auraient besoin qu'on s'occupe d'eux mais qu'on laisse de côté le plus souvent pour tenter de combler les lacunes abyssales des plus en difficulté, telles les Danaïdes et leur tonneau...On nous bassine avec l'adaptation, mais on en arrive à un point où il faudrait presque faire 5 cours différents pour que ce soit profitable à tous les profils d'une classe...Comment peut-on encore croire que c'est ça la solution ?

Voilà....


Dernière édition par Jacq le Ven 25 Juil 2014 - 18:56, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par Hermiony le Ven 25 Juil 2014 - 18:53

@Jacq : pourrais-tu éditer mon message (que tu viens de citer) afin de corriger mon erreur  Embarassed  "qu'on s'occupe d'eux" et pas -ent...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par Luigi_B le Ven 25 Juil 2014 - 19:06

Bon, j'ai fait une synthèse de mes remarques sur la note d'analyse de "France Stratégie" : http://www.laviemoderne.net/detox/84-ci-git-france-strategie

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par Olympias le Ven 25 Juil 2014 - 19:19

@Jacq a écrit:
@Hermiony a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Ça, c'est pareil, ça peut, ça doit se régler avec des groupes de langue qui tiennent compte des capacités des élèves, ce qu'ils savent faire, ce qu'ils ne savent pas encore faire. Il faut un peu d'hétérogénéité mais pas trop. Je travaillais beaucoup mieux cette année avec me deux 4e de cette année (dont la 4e pénible évoquée plus haut) qu'avec mes deux 4e pénibles de l'année dernière où l'hétérogénéité était monstrueuse (entre le petit groupe capable de rédiger une ou deux pages entières et les élèves qui déchiffraient péniblement et écrivaient au mieux deux lignes quasi illisibles et charabiesques). Au moins avec mes pénibles de cette année, je pouvais adapter mes exigences à leurs capacités, et avoir des retours positifs des élèves.

Je partage ton avis.
Sauf que ça revient à faire des classes de niveau (ou presque) et que ça...ce n'est pas franchement la tendance générale : combien de fois ai-je entendu "Il faut mettre des mauvais avec des bons pour que les premiers soient tirés vers le haut !"  humhum . Or, ce qui arrive quasiment à chaque fois, ce sont des mauvais qui le restent et des bons qui, au mieux, s'ennuient, au pire, régressent, sans parler des moyens, qui auraient besoin qu'on s'occupe d'eux mais qu'on laisse de côté le plus souvent pour tenter de combler les lacunes abyssales des plus en difficulté, telles les Danaïdes et leur tonneau...On nous bassine avec l'adaptation, mais on en arrive à un point où il faudrait presque faire 5 cours différents pour que ce soit profitable à tous les profils d'une classe...Comment peut-on encore croire que c'est ça la solution ?

Voilà....
C'est ça (ce qui est souligné)

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par Olympias le Ven 25 Juil 2014 - 19:20

@Luigi_B a écrit:Bon, j'ai fait une synthèse de mes remarques sur la note d'analyse de "France Stratégie" : http://www.laviemoderne.net/detox/84-ci-git-france-strategie
Merci Luigi !  yesyes 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par Finrod le Ven 25 Juil 2014 - 22:16

@Luigi_B a écrit:Bon, j'ai fait une synthèse de mes remarques sur la note d'analyse de "France Stratégie" : http://www.laviemoderne.net/detox/84-ci-git-france-strategie

Beau travail. Merci.

Je suis toujours naïvement très choqué par le mensonge volontaire, même par omission ou approximation... ça me laisse sans voix ici.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par John le Mer 30 Juil 2014 - 15:52


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement secondaire jugé inefficace et dispendieux (Le Monde)

Message par Luigi_B le Mer 30 Juil 2014 - 22:52

Oui mais en l'occurrence les "décodeurs" n'ont pas décodé grand chose.  furieux 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum