Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
oblomov
Niveau 1

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par oblomov le Mer 30 Juil 2014 - 22:36
Merci vraiment pour vos réponses, ça m'aide à y voir plus clair.

Je pense de plus en plus à faire quand même la rentrée et me laisser au moins la période jusqu'à la Toussaint pour réfléchir.

mimika, quand tu dis que je dois prévenir le chef d'établissement, tu veux dire : dès la rentrée ? Ou bien dès le moment où ma décision est prise (puisqu'il y aura un délai entre la prise de décision et l'officialisation de ma démission) ?

Pour le délai de réponse de l'administration, j'avais lu qu'il n'y avait qu'un mois pour les stagiaires, mais je ne parviens pas à retrouver le texte.
Zelda
Zelda
Habitué du forum

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par Zelda le Mer 30 Juil 2014 - 23:19
@mimika a écrit:A ta place je ferais ma rentrée quand même, histoire de quitter l'EN avec une meilleure impression et d'avoir encore un salaire pendant quelques mois mais je m'y prendrais assez tôt pour envoyer mon courrier de démission pour que l'administration ait le temps de se retourner (donc effectivement 4 mois avant apparemment).
Si elle refuse ta démission, tu ne fais pas un abandon de poste, tu te mets tout de suite (avant décembre bien sûr) en congé maladie en disant que tu ne pourras jamais reprendre, question d'incompatibilité.
Tu contactes la DRH, le conseiller handicap et tu dis que tu ne peux pas tenir, qu'il vaut mieux que tu partes au lieu de rester en congé maladie plusieurs années. Tu vas voir que ta démission sera vite acceptée... Au besoin tu te fais aider par un syndicat (le salaire t'aidera à payer la cotisation).
Mais tu préviens que tu ne resteras pas,  d'abord par correction envers le chef d'établissement, ensuite pour qu'il ait le temps de demander un remplaçant, surtout qu'il y a de plus en plus de pénurie en maths.

Désolée, ce n'est qu'un détail, mais on ne "se met" pas en congé maladie. On peut être arrêté par un médecin pour un motif ... médical !
avatar
user7337
Fidèle du forum

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par user7337 le Mer 30 Juil 2014 - 23:36
J'avoue que cette phrase me dérange aussi...
Catalunya
Catalunya
Expert

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par Catalunya le Jeu 31 Juil 2014 - 10:09
Tu peux aussi tenter le Capes ou l'agreg, car, niveau discipline, pour l'avoir fait, le LP doit être le plus dur (avec un collège ZEP).
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par Pseudo le Jeu 31 Juil 2014 - 10:28
@mimika a écrit:A ta place je ferais ma rentrée quand même, histoire de quitter l'EN avec une meilleure impression et d'avoir encore un salaire pendant quelques mois mais je m'y prendrais assez tôt pour envoyer mon courrier de démission pour que l'administration ait le temps de se retourner (donc effectivement 4 mois avant apparemment).

Ce qui me semblerait novateur c'est que l'administration fasse quoi que ce soit pour remplacer quelqu'un 4 mois à l'avance.
L'administration va recevoir la demande de démission, y mettre un coup de tampon, la garder sous le coude 3 semaines, envoyer une lettre avertissant des éventuelles conséquences d'un acte aussi insensé, recevoir la confirmation de l'intéressé, mettre un coup de tampon dessus, la garder sous le coude 20 jours, envoyer une lettre à l'intéressé lui signifiant le refus (ou l'acceptation). Le dossier change alors de service. Parfois il se perd en traversant le couloir. Le nouveau service prend connaissance du dossier s'il n'est pas perdu, fait la liste des pièces manquantes, et les demande à l'intéressé, qui ne comprend rien à ce qu'on lui demande et commence à en avoir ras les couettes. 4 mois plus tard, le chef d'établissement téléphone au rectorat : il attend toujours un remplaçant pour le démissionnaire.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
choup78
choup78
Niveau 7

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par choup78 le Jeu 31 Juil 2014 - 10:49
@Zelda a écrit:
@mimika a écrit:A ta place je ferais ma rentrée quand même, histoire de quitter l'EN avec une meilleure impression et d'avoir encore un salaire pendant quelques mois mais je m'y prendrais assez tôt pour envoyer mon courrier de démission pour que l'administration ait le temps de se retourner (donc effectivement 4 mois avant apparemment).
Si elle refuse ta démission, tu ne fais pas un abandon de poste, tu te mets tout de suite (avant décembre bien sûr) en congé maladie en disant que tu ne pourras jamais reprendre, question d'incompatibilité.
Tu contactes la DRH, le conseiller handicap et tu dis que tu ne peux pas tenir, qu'il vaut mieux que tu partes au lieu de rester en congé maladie plusieurs années. Tu vas voir que ta démission sera vite acceptée... Au besoin tu te fais aider par un syndicat (le salaire t'aidera à payer la cotisation).
Mais tu préviens que tu ne resteras pas,  d'abord par correction envers le chef d'établissement, ensuite pour qu'il ait le temps de demander un remplaçant, surtout qu'il y a de plus en plus de pénurie en maths.

Désolée, ce n'est qu'un détail, mais on ne "se met" pas en congé maladie. On peut être arrêté par un médecin pour un motif ... médical !

et puis en arrêt maladie elle ne pourra pas aller travailler et rejoindre l'autre job qui l'intéresse! et puis zut quoi, se mettre en arrêt maladie ne doit pas être une solution de facilité, après on s'étonne que la sécu soit un gouffre financier, si dès que qqch ne va pas (autre que la santé of course) on se met en arrêt maladie!!
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par Pseudo le Jeu 31 Juil 2014 - 10:52
@choup78 a écrit:
@Zelda a écrit:
@mimika a écrit:A ta place je ferais ma rentrée quand même, histoire de quitter l'EN avec une meilleure impression et d'avoir encore un salaire pendant quelques mois mais je m'y prendrais assez tôt pour envoyer mon courrier de démission pour que l'administration ait le temps de se retourner (donc effectivement 4 mois avant apparemment).
Si elle refuse ta démission, tu ne fais pas un abandon de poste, tu te mets tout de suite (avant décembre bien sûr) en congé maladie en disant que tu ne pourras jamais reprendre, question d'incompatibilité.
Tu contactes la DRH, le conseiller handicap et tu dis que tu ne peux pas tenir, qu'il vaut mieux que tu partes au lieu de rester en congé maladie plusieurs années. Tu vas voir que ta démission sera vite acceptée... Au besoin tu te fais aider par un syndicat (le salaire t'aidera à payer la cotisation).
Mais tu préviens que tu ne resteras pas,  d'abord par correction envers le chef d'établissement, ensuite pour qu'il ait le temps de demander un remplaçant, surtout qu'il y a de plus en plus de pénurie en maths.

Désolée, ce n'est qu'un détail, mais on ne "se met" pas en congé maladie. On peut être arrêté par un médecin pour un motif ... médical !

et puis en arrêt maladie elle ne pourra pas aller travailler et rejoindre l'autre job qui l'intéresse! et puis zut quoi, se mettre en arrêt maladie ne doit pas être une solution de facilité, après on s'étonne que la sécu soit un gouffre financier, si dès que qqch ne va pas (autre que la santé of course) on se met en arrêt maladie!!

On ne se met pas en maladie. C'est un médecin qui nous y met. Et je n'ai jamais rencontré de médecin complaisant à cet égard.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Catalunya
Catalunya
Expert

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par Catalunya le Jeu 31 Juil 2014 - 11:26
@Pseudo a écrit:
@choup78 a écrit:
@Zelda a écrit:

Désolée, ce n'est qu'un détail, mais on ne "se met" pas en congé maladie. On peut être arrêté par un médecin pour un motif ... médical !

et puis en arrêt maladie elle ne pourra pas aller travailler et rejoindre l'autre job qui l'intéresse! et puis zut quoi, se mettre en arrêt maladie ne doit pas être une solution de facilité, après on s'étonne que la sécu soit un gouffre financier, si dès que qqch ne va pas (autre que la santé of course) on se met en arrêt maladie!!

On ne se met pas en maladie. C'est un médecin qui nous y met. Et je n'ai jamais rencontré de médecin complaisant à cet égard.
Cherche mieux alors, c'est évident qu'il y en a.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par Pseudo le Jeu 31 Juil 2014 - 11:57
@Catalunya a écrit:
@Pseudo a écrit:
@choup78 a écrit:

et puis en arrêt maladie elle ne pourra pas aller travailler et rejoindre l'autre job qui l'intéresse! et puis zut quoi, se mettre en arrêt maladie ne doit pas être une solution de facilité, après on s'étonne que la sécu soit un gouffre financier, si dès que qqch ne va pas (autre que la santé of course) on se met en arrêt maladie!!

On ne se met pas en maladie. C'est un médecin qui nous y met. Et je n'ai jamais rencontré de médecin complaisant à cet égard.
Cherche mieux alors, c'est évident qu'il y en a.


Je ne dis pas qu'il n'y en a pas. Mais que ça ne doit pas être très courant, surtout qu'ils sont très surveillé à ce niveau désormais. En tout cas, je n'en ai jamais rencontré, et j'en ai écumé quelques uns pourtant. J'ai même souvent l'impression de leur arracher un arrêt quand j'estime ne pas pouvoir aller travailler, ce qui fait que je tire le plus souvent sur la corde avant d'arriver épuisée et malade comme un chien pour réclamer un arrêt comme une mendiante.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
mimika
Niveau 6

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par mimika le Jeu 31 Juil 2014 - 12:20
Moi non plus je n'ai jamais rencontré de médecin complaisant et je précise que je ne prends pas d'arrêts, même pas un jour par an en moyenne depuis mes débuts.
Mais je sais que certains (et pas forcément des fonctionnaires!) n'hésitent pas à tirer sur la corde, que certains médecins sont complaisants et que quand on est dans la merde (refus d'une démission par son administration), on ne va quand même pas se laisser coller un procès sur le dos pour abandon de poste tout ça parce que l'EN est incapable de motiver suffisamment et de donner d'assez bonnes conditions de travail pour que les jeunes viennent enseigner avec plaisir et prendre le relais...
Ce n'est quand même pas aux profs de subir la pénurie!
avatar
mimika
Niveau 6

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par mimika le Jeu 31 Juil 2014 - 12:23
J'ajoute, la sécu est un gouffre financier parce que des tas de personnes se font aussi prescrire des actes médicaux pour un oui ou pour un non (j'en connais dans ma propre famille), que d'autres se font marquer des cures pour prendre des vacances (!), et tout simplement parce que le coût des soins est en augmentation à cause du progès de ma médecine (plus de prévention, appareils très perfectionnés,etc.)
avatar
mimika
Niveau 6

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par mimika le Jeu 31 Juil 2014 - 12:27
Oblomov, préviens ton chef dès la rentrée, qu'il ait le temps de se retourner, comme cela il n'aura rien à te reprocher et c'est plus correct ainsi.
Et puis m... l'administration n'a pas besoin de 4 mois pour donner une réponse, c'est abusif! Parce qu'elle s'appuie sur la règle des mois à respecter pour ce qui l'arrange et à côté de ça elle bafoue les règles dès qu'elle le peut, sans crainte, parce qu'elle est forte et que personne n'attaque l'Etat, et surtout pas un pauvre prof (voir d'autres sujet s déjà postés sur les démissions, les IDV et autres).
snoop
snoop
Doyen

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par snoop le Ven 8 Aoû 2014 - 20:14
@Gotin a écrit:Visiblement, certains ont l'air de dire que les délais sont de 4 mois, ça revient à septembre.
On est bien d'accord l'intérêt est seulement pour l'établissement et les élèves, mais ça compte quand même un peu.
J'ai toujours considéré qu'il fallait penser à sa pomme d'abord. Si l'institution ne met pas les moyens pour assurer les remplacements, les agents ne sont en rien responsables et n'ont pas à culpabiliser.

@mimika a écrit:A ta place je ferais ma rentrée quand même, histoire de quitter l'EN avec une meilleure impression et d'avoir encore un salaire pendant quelques mois mais je m'y prendrais assez tôt pour envoyer mon courrier de démission pour que l'administration ait le temps de se retourner (donc effectivement 4 mois avant apparemment).
Si elle refuse ta démission, tu ne fais pas un abandon de poste, tu te mets tout de suite (avant décembre bien sûr) en congé maladie en disant que tu ne pourras jamais reprendre, question d'incompatibilité.
Tu contactes la DRH, le conseiller handicap et tu dis que tu ne peux pas tenir, qu'il vaut mieux que tu partes au lieu de rester en congé maladie plusieurs années. Tu vas voir que ta démission sera vite acceptée... Au besoin tu te fais aider par un syndicat (le salaire t'aidera à payer la cotisation).
Mais tu préviens que tu ne resteras pas,  d'abord par correction envers le chef d'établissement, ensuite pour qu'il ait le temps de demander un remplaçant, surtout qu'il y a de plus en plus de pénurie en maths.
On se demande bien pourquoi les profs de maths fuient ainsi... Sur le reste je suis d'accord avec toi, mais l'arrêt serait une gêne pour prendre un autre poste.

Oblomov, je serais d'avis que tu préviennes ton chef uniquement au moment de lui déposer ta démission. Inutile de te créer des difficultés avec ta hiérarchie dès le premier jour. Tu ne sais pas de quoi demain sera fait et tu auras peut-être besoin de rester quelques mois de plus si ça ne se passe pas comme prévu et s'il te faut un peu plus de temps pour t'échapper. En attendant, le salaire t'aidera à payer les factures et, au pire, si tu craques, l'arrêt maladie est fait pour ça. Envoies une copie de ta lettre de démission en recommandé avec avis de réception au rectorat, avec mention "l'original a été transmis par la voie hiérarchique"; ceci afin d'éviter la perte (réelle ou simulée) du précieux courrier. On n'est jamais trop prudent avec le rectorat.
Bonne chance pour ta nouvelle vie !
Chopin
Chopin
Niveau 9

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par Chopin le Ven 8 Aoû 2014 - 20:40
1) Tu fais ta rentrée sans rien dire à personne afin de ne pas te mettre une balle dans le pied au cas où ce métier finalement te plait. On ne sait jamais... Tu ne vas quand même pas dire au CDE dès la rentrée que tu risques de te casser dans 4 mois. C'est cela qui selon moi ne serait pas correct et qui te fermerait définitivement les portes de l'EN. Si tu fais ça, tu peux dire adieu à ta titularisation surtout comme redoublant.

2) Tu te laisses jusqu'aux vacances de la Toussaint pour réfléchir et décider. Si tu restes, et bien, fais tout pour être titularisé. Si tu pars, et bien préviens à ce moment-là le chef d'établissement, parle-en avec ton tuteur et envoie ta lettre de démission au rectorat.

Contenu sponsorisé

Education : Questions pour une démission - Page 2 Empty Re: Education : Questions pour une démission

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum