La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Lady Scarlett le Dim 3 Aoû 2014 - 21:41

Un document produit par l'Académie de Créteil intitulé "7 façons d'étudier une œuvre intégrale" suggère, entre autres, la méthode orale. Je reproduis ici l'extrait qui y est consacré :

"Pennac oblige (cf. "Comme un roman" - Gallimard), osons considérer que la simple transmission orale d'une œuvre complète (brève) a bien des vertus. On pourra par exemple consacrer un temps hebdomadaire donné, ou une série d'heures successives, à la lecture à haute voix faite par le professeur (les élèves n'ayant pas le texte) d’œuvres courtes (contes, nouvelles) permettant une traversée de la littérature française, siècle par siècle ; ou la traversée d'un thème (exemple : du conte populaire au conte fantastique : 10 histoires de double). L'activité d'analyse se réduit alors à une discussion consécutive à l'écoute. D'où cette œuvre tient-elle sa force ? Evaluation : résumer l'intrigue (c'est une rédaction) et/ou préparation en groupes d'un montage sonore destiné à l'écoute par une autre classe (l'analyse n'est plus un but mais un moyen)."

1) Avez-vous déjà pratiqué la lecture d'une œuvre intégrale à haute voix en classe (10 à 40 minutes d'affilée par exemple) ?
2) Quel a été votre sentiment ? Comment les jeunes ont-ils réagi avant, pendant et après la lecture ?
3) Cette méthode est-elle adaptée pour tous les publics et tous les niveaux ou non ?
4) Quels en sont les avantages et les inconvénients ?
5) Avez-vous plutôt consacré une heure hebdomadaire ou avez-vous lu sur plusieurs heures de cours à la suite ?
6) Avez-vous accompagné ces séances d'activités ? Si oui, lesquelles ? (Débat orienté, questions, travail d'écriture, montage sonore, autres ?)

J'aimerais beaucoup avoir vos retours d'expérience là-dessus. Je lis régulièrement à haute voix dans ma vie personnelle et j'ai l'intime conviction que c'est un vecteur puissant d'émotion et de compréhension fine des textes, mais j'entre dans la profession cette année et je ne voudrais pas me perdre dans l'organisation de ces séances de lecture.

_________________
Lady Scarlett

Lady Scarlett
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par zeprof le Dim 3 Aoû 2014 - 22:40

alors je suis en lycée pro mais je te réponds quand même ! Wink

1/ en bonne fan de Pennac, OUi j'ai déjà lu des oeuvres intégrales à haute voix Smile (plusieurs sortes : nouvelles à chute, Tamango de mérimée, nouvelles contemporaines...)

2/ j'ai toujours eu un retour positif : c'est pour ça que je continue d'ailleurs Smile
pendant la lecture les élèves sont tous attentifs, oui oui même ceux qui font semblant de, au choix, dormir, dessiner ou adoptent une attiude désinvlote façons "t'façons j'm'en fous" en fait ils écoutent tous.
ils en redemandent d'ailleurs.
3/ difficile à dire de manière globale mais j'ai essayé avec de nombreux niveaux de classe et ça fonctionne parfaitement bien avec mes CAP non ou peu lecteurs. je l'ai même fait avec des 2de bac pro un peu faibles et c'est une bonne manière de les intéresser à l'oeuvre et d'être sure qu'ils auront "lu" l'oeuvre.
4/ avantages :
les intéresser donc,
leur permettre une compréhension qu'ils n'ont pas forcément quand ils lisent eux mêmes car souvent ils ont de vraies faiblesses en lecture et en compréhension,
avoir un vrai échange avec eux à propos d'une oeuvre que je leur fais découvrir et c'est souvent un vrai moment de partage avec eux.

inconvénients
c'est chronophage
les puristes me diront qu'ils n'auront pas lu eux mêmes l'oeuvre... ce n'est pas faux mais avec certains de mes zozos si je leur avais donné à lire ils n'auraient probablement pas même ouvert le livre donc bon...

5/ ça dépend : si je lis une oeuvre courte en général j'arrive à tenir en une séance
les oeuvres les plus longues j'ai lu sur plusieurs séances à la suite et les élèves arrivaient impatients que je leur lise la suite.

6/ déjà discussion sur ce qu'ils ont compris ou pas.
petit débat
questionnaire de compréhension
résumé court (lorsque je lis sur plusieurs séances par ex)

voilà j'espère avoir répondu à ta question.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par trompettemarine le Dim 3 Aoû 2014 - 22:47

Je le fais parfois avec les oeuvres qui s'y prêtent : une heure entière, voire plus. Cela fait du bien à tout le monde et ce n'est pas du temps perdu, on oublie que c'est l'étape la plus importante : lire le texte et prendre le temps de le lire (à voix haute ou non) avant d'en parler.
Pardon pour la lourde métaphore, mais on a un peu tendance à boire la tasse de thé, avant que ce dernier ait fini d'infuser toutes ses saveurs.
Ce que je vais ajouter cette année, c'est la lecture à voix haute par les élèves eux-mêmes (comme cela existait avant) car je me suis aperçue qu'à force de lire à voix haute soi-même systématiquement (puisqu'il faut donner la bonne voix), les élèves ne savaient plus le faire et perdaient même le goût de le faire.

EDIT : Pour le niveau, je suis en lycée.


Dernière édition par trompettemarine le Dim 3 Aoû 2014 - 23:13, édité 1 fois

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Mauvette le Dim 3 Aoû 2014 - 23:02

Je l'ai fait l'année dernière pour ma séquence sur le fantastique. À chaque fois, lecture à voix haute de la nouvelle intégrale sans que les élèves aient le texte, puis reprise ensemble sur la compréhension, les caractéristiques de la nouvelle et les particularités du fantastique. J'ai même fait une de ces séances en inspection (avec une vingtaine de minutes de lecture à voix haute) et le retour a été positif : les élèves étaient particulièrement attentifs et réactifs.

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Lady Scarlett le Dim 3 Aoû 2014 - 23:28

Merci pour ces témoignages détaillés ! Vos retours sont très encourageants ! cheers

J'aime bien ta métaphore du thé, Trompettemarine : je trouve qu'elle est tout à fait parlante. Very Happy

Bien joué, Mauvette, la lecture à la Pennac pendant l'inspection ! Il est rassurant de savoir que cette approche est validée par l'EN. Je suis de plus en plus motivée !  aah 

Je suis d'accord sur le fait qu'il faille encourager les élèves à lire à voix haute eux-mêmes : la lecture par le prof ne doit pas non plus les inhiber sous prétexte qu'il lit mieux. L'idéal serait de leur apprendre à interpréter le texte : lire la phrase à voix haute une première fois pour en comprendre le sens, la lire une deuxième fois et s'écouter la prononcer, la lire une troisième fois en corrigeant la mélodie et le timbre. Ça pourrait même être une alternative à la récitation traditionnelle, notamment pour les textes en prose. A vrai dire, cela mériterait un topic en soi ! Il faudra que je fouille le forum, car ça m'intéresserait aussi de travailler de cette manière-là avec mes futurs élèves. L'avantage avec la lecture à voix haute par les élèves, c'est que l'explication de texte n'est pas une fin en soi, mais un moyen de produire quelque chose d'unique : c'est valorisant, je pense.  :aab:

_________________
Lady Scarlett

Lady Scarlett
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par madamed le Lun 4 Aoû 2014 - 9:20

J'ai une très belle lecture audio du Masque de la mort rouge de Poe. Je voulais qu'on prenne le temps en classe de découvrir le texte dans son intégralité. Dans ce cas, jamais le texte sous les yeux? J'ai très peu tenté l'expérience, mais à chaque fois que j'ai lu un texte sans que les élèves l'aient sous les yeux (notamment des lettres), il ne leur restait pas grand chose de ce qu'ils avaient entendu. Est-ce une question d'habitude?
Doit-on laisser le choix aux élèves de s'appuyer sur le texte écrit s'ils le souhaitent?

_________________
 Tempête sous un crâne

madamed
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par zeprof le Lun 4 Aoû 2014 - 9:28

pour les nouvelles à chute je ne donne pas le texte.

pour les oeuvres plus longues, je leur donne et ceux qui le souhaitent suivent dessus, mais j'ai constaté que très souvent, ils posent l'ouvrage en cours de lecture pour mieux écouter...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Marillion le Lun 4 Aoû 2014 - 9:40

Cela m'arrive assez souvent, surtout lorsque les œuvres ne sont pas faciles.
Ainsi avec mes 4èmes, j'ai lu Inconnu à cette adresse parce que le contexte historique leur faisait défaut. C'est d'ailleurs une lecture très rapide et tous l'ont appréciée.

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Serge le Lun 4 Aoû 2014 - 9:49

@Lady Scarlett a écrit:Un document produit par l'Académie de Créteil intitulé "7 façons d'étudier une œuvre intégrale" suggère, entre autres, la méthode orale. Je reproduis ici l'extrait qui y est consacré :

"Pennac oblige (cf. "Comme un roman" - Gallimard), osons considérer que la simple transmission orale d'une œuvre complète (brève) a bien des vertus. On pourra par exemple consacrer un temps hebdomadaire donné, ou une série d'heures successives, à la lecture à haute voix faite par le professeur (les élèves n'ayant pas le texte) d’œuvres courtes (contes, nouvelles) permettant une traversée de la littérature française, siècle par siècle .

Je trouve cela intéressant, mais cela reviendrait parfois à faire des séances de lecture décrochées des chapitres.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par melaniguiz le Lun 4 Aoû 2014 - 11:28

Déjà pratiqué, mais sous des formes différentes. En 6e avant quand j'avais le temps, j'avais lu La Grammaire est une chanson douce, avec quelques extraits distribués aux élèves et étudiés (eux mêmes devaient travailler la lecture à haute voix sur ces extraits et en apprendre un en récitation). Lu aussi il y a quelques années La vengeance de la momie, mais là les élèves travaillaient la lecture à haute voix sans avoir eu le texte avant, donc parfois je lisais, parfois les élèves lisaient, on reprenait si on trouvait que le ton n'était pas bon ou si l'élève avait eu du mal à lire du 1er coup. En 5e juste en lecture "offerte" comme en primaire je crois, des épisodes de la Table ronde ou encore la version de Morpurgo de Tristan et Iseult. Maintenant je me contente de lire des contes aux 6e (avec travail sur l'écoute, savoir résumer l'histoire, dire ce qu'on pense de l'attitude d'un personnage) et de faire écouter en 4ème par ex les nouvelles qu'on va travailler et qu'on trouve en audio sur internet. Pour ces nouvelles je ne donne le texte qu'après.

Ça plait énormément aux élèves. L'écoute aide beaucoup les dys et tout simplement ceux qui n'ont pas l'habitude de lire. J'ai toujours eu une grande attention quand je lisais et une grande demande des élèves. Les inconvénients ... Eh bien, ça ne pousse pas plus à lire ceux qui ont du mal à lire ! Du coup les 4ème habitués aux nouvelles en audio sont perdus en 3ème quand ils se rendent compte qu'à cause des droits d'auteurs rien n'est en audio sur internet pour les auteurs du XXe, par ex. Autre inconvénient, cette impression du "chouette on va écouter une histoire, on ne va pas travailler" de plus en plus sensible au fur et à mesure qu'on le pratique. Quand on revient au système classique texte distribué que je lis, j'ai du mal à ce que les élèves suivent sur le texte en même temps (indispensable à mon avis pour les textes difficiles) et c'est pire encore quand on leur demande une lecture silencieuse ou une LC à la maison.

Pour le temps utilisé : en cas de livre entier lu, c'est à l'occasion d'un chapitre entier donc on prend l'heure pour la lecture et l'activité. Pour les lectures qui viennent juste compléter les textes travaillés en classe, c'était 10mn en fin d'heure.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Hermione0908 le Lun 4 Aoû 2014 - 11:40

Déjà fait aussi, surtout en 6e, et j'aime beaucoup ça. Lors de mon dernier rempla, un poil complexe, je me retrouvais une semaine sur deux avec 3h de français avec mes 6e, deux heures le matin et la dernière heure de la journée. Inutile de se battre avec eux à ce moment, j'ai donc instauré cette heure de lecture. Ils en redemandaient, et toute la semaine me demandaient si on ferait bien cette heure. Comme j'avais peu de temps, j'ai pris Histoires comme ça de Kipling.
J'en lisais deux ou trois par heure, avec un petit travail.
J'ai lu les premiers seule, puis je faisais lire plusieurs élèves sur un conte. Pour le retour, en général, soit je posais deux ou trois questions de compréhension littérale et ils devaient y répondre en rédigeant, soit je leur demandais leur avis étayé sur le conte, soit je leur demandais le résumé, et quand on est arrivés à la fin des séances, je leur ai demandé de m'écrire quel était leur conte préféré et pourquoi.

Une année, j'avais lu La Grammaire est une chanson douce. C'était purement gratuit, quand on terminait un peu avant la fin de l'heure, je sortais le livre et leur lisais.
J'ai fait une fois une sorte de cercle de lecture sur les Métamorphoses, en demi-groupe : les chaises en rond au fond de la salle, moi assise avec eux, je leur lisais des métamorphoses et on en parlait, simplement.

En lycée, je lis le plus souvent les textes en première lecture. J'ai un beau souvenir d'une lecture cursive d'un long poème en prose, je leur ai lu (en 1reS) sans leur donner le texte, et j'ai senti le silence s'installer au fur et à mesure, un vrai beau silence d'écoute, et quand j'ai fini, j'ai entendu une élève dire à sa voisine : "J'aime bien quand elle lit." (Estime pro : level + 10000 ! Wink )
De même pour un texte "gratuit" que j'ai lu à me classes de 1re, la définition du tragique dans l'Antigone d'Anouilh. Un beau moment.

Bref, je valide, je conseille, les élèves aiment, en règle générale.


Dernière édition par Hermione0908 le Lun 4 Aoû 2014 - 17:39, édité 1 fois

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par madamed le Lun 4 Aoû 2014 - 11:43

Sympa l'idée du cercle de lecture!

_________________
 Tempête sous un crâne

madamed
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Simone Boué le Lun 4 Aoû 2014 - 16:59

Je fais des lectures offertes aux 6ème aussi Smile et parfois aux autres classes. Et toujours une lecture magistrale de l'extrait étudié.

Simone Boué
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par tannat le Lun 4 Aoû 2014 - 17:37

@Hermione0908 a écrit:J'ai lu les premiers seule, puis je faisais lire plusieurs élèves sur un conte. Pour le retour, en général, soit je posais deux ou trois questions de compréhension littérale et ils devaient y répondre en rédigeant, soit je leur demandais leur avis étayé sur le conte, soit je leur demandais le résumé, et quand on est arrivés à la fin des séances, je leur ai demandé de m'écrire quel était leur conte préféré et pourquoi.

Un compte ? De quoi s'agit-il ? Travailles-tu sur quelque chose comme http://lelivrescolaire.fr? Leur demandes-tu de s'enregistrer ?
Je l'avais envisagé mais je n'ai pas osé le réaliser...

EDIT (Hermione 0908) : c'était "conte", mais je laisse ta question, certains collègues utilisent peut-être ces ressources, ça peut enrichir la discussion.


Dernière édition par Hermione0908 le Lun 4 Aoû 2014 - 17:42, édité 1 fois (Raison : Correction coquille et précision)

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Hermione0908 le Lun 4 Aoû 2014 - 17:38

Non, c'est une superbe faute de frappe d'une Hermione qui n'a pas les yeux en face des trous. Mes sorrytudes les plus plates...

J'ai hoooooooonte ! Embarassed

(bon, du coup, j'édite hein... Tu m'en veux pas ? Wink )

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par tannat le Lun 4 Aoû 2014 - 17:45

Euh... non, mais chuis rudement déçue...
Bon d'un autre côté, je me dis que je vais donc tenter de les faire lire sur leur compte (site web : http://lelivrescolaire.fr/) dans le laboratoire de langue, afin qu'ils s'entraînent et que je puisse les écouter et éventuellement les aider à se corriger...

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Hermione0908 le Lun 4 Aoû 2014 - 17:47

Ça c'est une autre discussion, mais effectivement, dans le bahut où j'étais stagiaire, le conseil général payait l'abonnement à un site de français pas trop mal fait (sauf que je ne me souviens plus du nom...) et en soutien je les faisais pas mal bosser dessus quand j'étais en salle info.

Fin du HS, il me semble qu'il y a des discussions sur les sites qu'on peut utiliser pour la remédiation et le travail en langue.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par madamed le Mar 5 Aoû 2014 - 7:39

Il me vient en tête une question très concrète (je suis néotit', hein). Comment faites-vous pour que les élèves soient attentifs pendant la lecture qui peut durer un certain temps? Est-ce que vous leur donnez une consigne particulière? Les prévenez sur le travail qu'il faudra faire après la lecture? (dans le cas où il ne s'agit pas d'une lecture plaisir). C'est ce que me conseillait ma tutrice: toujours leur rappeler qu'on va leur demander de travailler par la suite...

_________________
 Tempête sous un crâne

madamed
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Simone Boué le Mar 5 Aoû 2014 - 9:05

"Maintenant, je vais lire. Vous avez deux obligations : faire silence et écouter la façon dont les mots sont mis en valeur".
Si ce n'est pas une lecture plaisir, alors, je leur dis simplement qu'on lira de façon plus approfondie le texte et leur rappelle les objectifs de la séance.

Simone Boué
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par madamed le Mar 5 Aoû 2014 - 9:29

Ah j'aimerais tellement qu'au mot "Faire silence", ils se taisent... pour de vrai! Je vais tenter à la rentrée!

_________________
 Tempête sous un crâne

madamed
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Hermione0908 le Mar 5 Aoû 2014 - 9:57

J'ai remarqué qu'en situation de lecture plaisir, bien souvent, le silence s'installe assez vite et assez bien de lui-même (même avec ma 6e de la mort qui tue de fin d'année, et pourtant, les faire taire était un exploit olympique Wink ). C'est quelque chose que j'ai remarqué dès mon année de stage, et j'en avais parlé dans mon mémoire (je l'avais axé sur la lecture en 6e, sous toutes ses formes) : ils aiment qu'on leur raconte des histoires.
Après, ce n'est pas une science exacte, ça ne marche pas à tous les coups, mais souvent, oui.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par zeprof le Mar 5 Aoû 2014 - 10:01

oui même avec ma bande de sauvages ça fonctionne et ils se taisent pour écouter (avec plaisir !!! si, si)

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Simone Boué le Mar 5 Aoû 2014 - 10:07

@madamed a écrit: Ah j'aimerais tellement qu'au mot "Faire silence", ils se taisent... pour de vrai ! Je vais tenter à la rentrée !

Deux choses font se calmer les monstres :
- lire mais sans obliger à une tenue correcte sur la chaise (ils ont le droit de mettre la tête dans les bras)
- raconter les histoires
et même une troisième
- faire tout cela sans allumer la lumière, avec les rideaux un peu tirés pour éviter une sur-stimulation du cerveau.

Simone Boué
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Hermione0908 le Mar 5 Aoû 2014 - 10:16

@Simone Boué a écrit:
@madamed a écrit: Ah j'aimerais tellement qu'au mot "Faire silence", ils se taisent... pour de vrai ! Je vais tenter à la rentrée !

Deux choses font se calmer les monstres :
- lire mais sans obliger à une tenue correcte sur la chaise (ils ont le droit de mettre la tête dans les bras)
- raconter les histoires

et même une troisième
- faire tout cela sans allumer la lumière, avec les rideaux un peu tirés pour éviter une sur-stimulation du cerveau.

- +1
et
- +1
Wink

Surtout la première en fait. Quand je fais une lecture plaisir, même si je leur donne le texte, je ne les oblige pas à suivre. La seule condition : être calme et silencieux, s'ils ont les yeux fermés, la tête sur les bras, peu importe, c'est un moment de plaisir.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lecture à haute voix (séances "à la Pennac")

Message par Mama le Mar 5 Aoû 2014 - 15:04

@Lady Scarlett a écrit: L'avantage avec la lecture à voix haute par les élèves, c'est que l'explication de texte n'est pas une fin en soi, mais un moyen de produire quelque chose d'unique : c'est valorisant, je pense.  :aab:

+ 1000
C'est pourquoi j'aime particulièrement leur faire lire le texte à voix haute au début, et à la fin de l'explication : ils constatent eux-mêmes la différence (particulièrement pour les textes difficiles bien sûr).

Sinon je n'ai fait de lectures offertes longues que sur des heures "alternatives" (en gros, d'avant vacances), mais les courtes cela m'arrive souvent avec les textes qui me bouleversent et c'est assez magique qu'ils partagent mon émotion. Et y'en a quand même un à qui j'ai donné envie de lire Belle du Seigneur, en 1ère, après 20 minutes de lecture. Et il l'a fait ! (j'avais sélectionné pour lui un tiers environ du roman, mon abrégée perso quoi!)


Dernière édition par mamamanette le Mar 5 Aoû 2014 - 15:07, édité 1 fois

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum