à débuts difficiles, carrière difficile?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par liliepingouin le Mer 29 Avr 2009 - 19:17

Y en a-t-il parmi vous qui se sont trouvés "mauvais" à leurs débuts (cours ennuyeux, courant qui ne passe pas forcément bien avec les élèves, bavardages) et ont beaucoup douté d'eux-mêmes mais qui dans les années qui ont suivi ont eu le sentiment d'y arriver et ont trouvé satisfaction et plaisir dans leur métier?
J'entends tellement dire que c'est les premiers jours qui donnent le ton de toute l'année, et que ceux qui n'y arrivent pas n'y arrivent jamais, que je finis par douter... Pensez-vous qu'avec l'expérience on arrive à s'affirmer, à trouver ce qui marche, même si au début ce n'était pas toujours gagné (sans que ce soit catastrophique non plus)?
Ma question peut sans doute paraître étrange voire stupide mais je crois que j'ai besoin d'être rassurée!

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par John le Mer 29 Avr 2009 - 19:21

Pensez-vous qu'avec l'expérience on arrive à s'affirmer, à trouver ce qui marche, même si au début ce n'était pas toujours gagné (sans que ce soit catastrophique non plus)?

Oui ! Et d'après les témoignages que j'ai recueillis, il faut 5 ans pour être vraiment à l'aise !

Tout cela s'apprend par l'expérience et l'entraide. Il y en a qui y arrivent plus naturellement que d'autres, mais il en va de l'enseignement comme de toutes les attitudes et de tous les exercices qui s'improvisent : ce sont ceux qui demandent le plus d'entraînement !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Abraxas le Mer 29 Avr 2009 - 19:23

Ça m'arrive encore de sortir de cours et de m'être trouvé nul.
Pourtant, en moyenne, j'ai appris, ces 36 dernières années…
Alors…
Ne pas s'affoler — c'est même un signe de santé de se sentir nul, au fond. C'est la preuve que 'on a un regard critique.
Et regardez les acteurs : combien sont bons dès le départ ? Combien se révèlent après 40 ans ?
Or, nous faisons bien un métier qui tient aux arts du spectacle, non ?

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Reine Margot le Mer 29 Avr 2009 - 19:24

On peut s'en sortir. ça a été mon cas, une première année de stage catastrophique, finie en arrêt dépression de 4 mois. Mes cours étaient mal ficelés, je ne connaissais rien en didactique, j'avais les connaissances mais en faire un cours c'était autre chose.
de plus mon tuteur ne voulait pas de stagiaire et ne m'a guère aidée. c'est ma formatrice IUFM qui m'a sauvée (eh oui!). L'année suivante j'ai réussi, et depuis ça va mieux. je rejoins John sur les 5 ans pour se former, pour moi ça a été le cas; maintenant j'ai un "personnage" construit en cours, des automatismes qui sont en place, en 6 ans. mais je connais certains profs qui ont été "bons" dès le début, des gens ayant fait des colos, ayant élevé des frères et soeurs, etc.


Dernière édition par marquisedemerteuil le Mer 29 Avr 2009 - 19:32, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Julianne le Mer 29 Avr 2009 - 19:24

Ma première année a été catastrophique (grands moments de solitude en cours, sentant le moment où je ne maîtrisais plus la classe) et puis petit à petit de moins en moins de problèmes d'autorité. Et maintenant je maîtrise mes classes, ou alors s'il y a un problème je sais comment le gérer ou d'où il vient exactement.
Mais j'ai vu que dans 66 minutes, ce soir, il y avait un reportage sur un prof' qui avait une méthode magique pour avoir de l'autorité, je vais jeter un oeil par curiosité.

Julianne
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par olive-in-oil le Mer 29 Avr 2009 - 19:26

@liliepingouin a écrit:J'entends tellement dire que c'est les premiers jours qui donnent le ton de toute l'année, et que ceux qui n'y arrivent pas n'y arrivent jamais, que je finis par douter...
Meueueuh non ! Même pas vrai ! Sinon le nombre des démissions exploserait !!
Courage, il faut du temps pour être à l'aise soi-même avec les rudiments de l'enseignement, après on peut se mettre à l'aise avec les gamins ! Wink

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par sand le Mer 29 Avr 2009 - 19:29

D'où l'intérêt d'être TZR un petit moment... le temps de devenir bon.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par liliepingouin le Mer 29 Avr 2009 - 19:56

Merci 1000 fois ça fait un bien fou de vous lire! Je me suis fait descendre il y a quelques jours par l'inspectrice qui a trouvé que tout ce que je faisais était profondément inintéressant et que je risquais de faire souffrir des générations d'élèves... je suis rassurée de savoir que je ne suis pas la seule à avoir galéré au début et que rien n'est perdu!

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par John le Mer 29 Avr 2009 - 20:00

Merci 1000 fois ça fait un bien fou de vous lire! Je me suis fait descendre il y a quelques jours par l'inspectrice qui a trouvé que tout ce que je faisais était profondément inintéressant et que je risquais de faire souffrir des générations d'élèves...

Tu es stagiaire ? Neotit ? Tu as plusieurs années derrière toi ?

De toute façon, ce n'est pas le rôle d'un inspecteur de dire des méchancetés !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Invité24 le Mer 29 Avr 2009 - 20:02

je crois que pour devenir bon, il faut surtout le vouloir, êter prêt à réfléchir, à recommencer., à écouter des conseils, à chercher dess modèles (c'est dommage qu'il n'y ait pas assez d'échange, quand j'étais stagiaire, j'avais demandé à BEACOUP de collègues si je pouvais aller assister à leurs cours, ça m'a appris des tas de choses)...

courage! trefle

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Nestya le Mer 29 Avr 2009 - 20:03

Mon année de stage a également été catastrophique. Je n'ai jamais compris comment j'avais pu être titularisée. C'est ma 5ème année maintenant et alors que je suis dans un colège plutôt difficile, je m'en sors plutôt bien. Je gère mes classes sans trop de difficultés (à part mes 3èmes psychopathes...mais c'est une autre histoire). Donc oui, ça peut s'améliorer, en tout cas au niveau de la gestion de classe. En ce qui concerne le contenu de mes cours, je n'en sais trop rien car je n'ai jamais été inspectée.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par liliepingouin le Mer 29 Avr 2009 - 20:32

@John a écrit:
Merci 1000 fois ça fait un bien fou de vous lire! Je me suis fait descendre il y a quelques jours par l'inspectrice qui a trouvé que tout ce que je faisais était profondément inintéressant et que je risquais de faire souffrir des générations d'élèves...

Tu es stagiaire ? Neotit ? Tu as plusieurs années derrière toi ?

De toute façon, ce n'est pas le rôle d'un inspecteur de dire des méchancetés !

je suis stagiaire, dans un de ces milieux jugés "plutôt favorable" où on n'est pas vraiment censé avoir des difficultés (même si je sais que je ne suis pas la seule à en avoir.) L'inspectrice n'a pas été désagréable mais elle ne m'a fait quasiment que des remarques négatives (sur séance, séquence, devoirs, oeuvre choisie!!) en appuyant pile où ça faisait mal, et sans me donner l'impression que je pouvais m'améliorer avec le temps. Mais du coup ça m'a permis de songer à ce que subissent les élèves quand on oublie de leur faire aussi des remarques positives!

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Daphné le Mer 29 Avr 2009 - 20:44

Des inspecteurs(trices !! ) très négatif(ve)s, il y en a plus qu'on ne croit, et méchant(e)s avec ça, blessant inutilement des collègues au lieu de les aider. On s'en raconte de bonnes en stage.......

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Reine Margot le Mer 29 Avr 2009 - 20:48

oui, je connais des collègues inspectés qui sont encore sous le choc, alors qu'ils ont de nombreuses années de carrière derrière eux. Ces gens -là n'enseignent plus depuis longtemps...heureusement il y en a des bien, parfois chargés de mission (profs qui remplacent l'IPR) qui enseignent aussi, et qui encouragent.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par paffutella le Mer 29 Avr 2009 - 20:49

Quand j'étais stagiaire ma tutrice de stage de pratique accompagné m'a dit de changer de métier ( enfin, c'était formulé plus joliment mais bon...)
L'année suivante, j'ai débarqué au collège ( puisque stage au lycée) et mon cauchemard a commencé. J'ai passé une année immonde avec mes deux classes de français et mes deux classes de latin ( avec un double niveau pour l'une), à tel point que j'ai demandé une inspection conseil. Je crois que j'étais vraiment au bord de suivre les conseils de cette tutrice et de démissionner. Je me sentais archinulle et je ruminais chaque mot de ce foutu rapport accusant tous mes manquements, mes faiblesses. Une chargée de mission du rectorat est venue et m'a rassurée. Cela a été une respiration. Elle m'a carrément dit qu'il fallait que je surmonte ce rapport affligeant parce que j'étais loin d'être un si mauvais prof. Elle a souligné mes points négatifs ( pour que je les corrige ) mais aussi mes points positifs.
Depuis cela va beaucoup mieux.
Tout ça pour dire que l'année de stage et les deux voire trois premières années, on est fragile. une chrysalide de prof en fait. Ce n'est pas évident de trouver sa position dans la classe, ni les méthodes qui nous conviennent aussi bien à nous qu'aux élèves, encore plus de prendre l'assurance nécessaire pour remettre les élèves, certains parents ou mêmes collègues à leur place pour défendre la nôtre. Je te dirai donc la même chose que cette "sauveuse" de ma première année: cesse de t'accabler et prends confiance en toi!

paffutella
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par sand le Mer 29 Avr 2009 - 20:53

Tu as la vie devant toi pour perfectionner ton enseignement !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Carabas le Mer 29 Avr 2009 - 22:30

@liliepingouin a écrit:Merci 1000 fois ça fait un bien fou de vous lire! Je me suis fait descendre il y a quelques jours par l'inspectrice qui a trouvé que tout ce que je faisais était profondément inintéressant et que je risquais de faire souffrir des générations d'élèves... je suis rassurée de savoir que je ne suis pas la seule à avoir galéré au début et que rien n'est perdu!
Je ne suis pas sûre que cela te rassure, mais mon IPR m'a sorti que mes élèves avaient raison de fiche le bazar! Je ne l'ai toujours pas digéré.

rose a écrit:je crois que pour devenir bon, il faut surtout le vouloir, êter prêt à réfléchir, à recommencer., à écouter des conseils, à chercher dess modèles (c'est dommage qu'il n'y ait pas assez d'échange, quand j'étais stagiaire, j'avais demandé à BEACOUP de collègues si je pouvais aller assister à leurs cours, ça m'a appris des tas de choses)...
J'ai eu beau essayer plein de trucs, nulle j'étais, nulle je suis restée.

@liliepingouin a écrit:je suis stagiaire, dans un de ces milieux jugés "plutôt favorable" où on n'est pas vraiment censé avoir des difficultés (même si je sais que je ne suis pas la seule à en avoir.) L'inspectrice n'a pas été désagréable mais elle ne m'a fait quasiment que des remarques négatives (sur séance, séquence, devoirs, oeuvre choisie!!) en appuyant pile où ça faisait mal, et sans me donner l'impression que je pouvais m'améliorer avec le temps. Mais du coup ça m'a permis de songer à ce que subissent les élèves quand on oublie de leur faire aussi des remarques positives!
J'étais aussi dans un milieu plutôt favorable, avec une classe ne posant de problèmes à personne sauf à moi (et j'ai pu le vérifier.) J'ai eu le bazar tout de suite, ma tutrice n'était pas spécialement sympa, l'IUFM m'a tenue pour responsable et du bordel en classe (ce que je ne nie pas en soi) et de mes relations tendues avec ma tutrice (ce que je récuse, en revanche). L'IPR m'a enfoncée, j'ai refait un début d'année de stage, puis j'ai démissionné parce que je me sentais incapable de surmonter mes problèmes. Je ne recommande pas cette solution, vu la difficulté à se reconvertir pour un littéraire.

Je pense qu'il faut essayer tant qu'on en ressent la force, mais il ne faut pas se détruire. Bon courage!

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Angua le Mer 29 Avr 2009 - 23:24

Tu dis que ton inspectrice a eu des remarques négatives, mais était-ce l'inspectrice vraiment ou la conseillère de l'IUFM?
Différence énorme, incommensurable même!

J'ai vécu une année de stage absolument catastrophique, surtout à cause de l'IUFM, avec une tutrice heureusement géniale.
Sans entrer dans les détails, c'était pas terrible dans mes cours d'une part et... d'autre part j'étais en conflit ouvert avec la formatrice. Je croyais naïvement qu'elle ferait preuve d'objectivité lors de ses visites. Grave, très grave erreur: elle a réglé ses comptes dans les rapports... au point que l'IUFM ne m'a pas validée.
Da,s ces cas-là: c'est l'inspection: la VRAIE. Résultat? En sortant de mon cours, elle s'est assise face à moi pour l'entretien et a commencé par me dire "Oui, bon, en fait, vous avez les défauts de tous les stagaires en fin de première année."
Je vous laisse analyser...
Si ça peut te rassurer, l'année suivante a été merdique (faut être honnête) car j'ai surtout appris à cesser de culpabiliser de ne pas réussir à appliquer les judicieux conseils de l'IUFM,et à faire cours comme je le sentais. Aujourd'hui, ce n'est pas encore ça, mais... je le vis mieux, je réfléchis posément aux défauts et aux qualités de mes cours, je m'en sors bcp avec mes classes de ZEP actuelles qu'avec des soi-disant mignons de centre-ville (qui rétrospectivement, étaient 31 en 6e, dont 3 avec avec des problèmes psy lourds, des primo-arrivants en intégration, une dyslexique profonde, la fille de la prof de musique du collège maniaque, et j'en passe)
Donc ne te laisse pas abattre, surtout pas par les visites de l'IUFM!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par liliepingouin le Mer 29 Avr 2009 - 23:41

C'était vraiment une IPR. mais quand je vois ce que l'IPR dont Carabas parle a osé lui sortir, je suis choquée!!! c'est complètement scandaleux un truc pareil! alors qu'on nous répète qu'il faut que nous encouragions et valorisions nos élèves, comment IPR ou formateurs peuvent-ils nous enfoncer ainsi?
en tout cas merci à toutes et à tous de partager ainsi votre expérience, y compris difficile!

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Carabas le Jeu 30 Avr 2009 - 0:20

Dans mon rapport, mon IPR a écrit que l'attitude de mes élèves "sonn[ait] comme une sanction pédagogique."

Et prends ça dans ta face! Rolling Eyes
Sympa, non? En tout cas, je ne suis pas près de l'oublier.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Pierre_au_carré le Jeu 30 Avr 2009 - 0:23

@Carabas a écrit:Dans mon rapport, mon IPR a écrit que l'attitude de mes élèves "sonn[ait] comme une sanction pédagogique."

Et prends ça dans ta face! Rolling Eyes
Sympa, non? En tout cas, je ne suis pas près de l'oublier.

Et il est devenu IPR car l'attitude de ses classes "sonnait comme une sanction pédagogique" ? diable

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Tournesol le Jeu 30 Avr 2009 - 9:25

Il est normal que l'on ne se sente pas au point au début ! Il faut du temps pour prendre ses marques, de la patience aussi... Trouver la bonne distance avec les élèves, se découvrir soi-même parce que l'on n'est pas toujours conscient de nos ressources et de nos capacités ! Laisse-toi le temps d'apprendre et de constater tes progrès ! Si le plaisir d'enseigner est là, je crois que l'on peut endurer (sans le savoir forcément au début, je te l'accorde !) beaucoup de choses... Et il est vrai que, dès lors que l'on ne subit plus le statut de TZR, on se rend compte combien on s'enrichit ! Accroche-toi, ça en vaut la peine !

Tournesol
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Abraxas le Jeu 30 Avr 2009 - 9:31

@Pierre_au_carré a écrit:
@Carabas a écrit:Dans mon rapport, mon IPR a écrit que l'attitude de mes élèves "sonn[ait] comme une sanction pédagogique."

Et prends ça dans ta face! Rolling Eyes
Sympa, non? En tout cas, je ne suis pas près de l'oublier.

Et il est devenu IPR car l'attitude de ses classes "sonnait comme une sanction pédagogique" ? diable

Eh oui — combien de petits chefs qui ne le sont que par incapacité à être soldats…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par odessa le Jeu 30 Avr 2009 - 9:33

La découverte du métier passe forcément par certaines erreurs , et puis tout dépend du public
il faut savoir sortir des chemins banalisés et adapter ses cours à sa propre personnalité
certes mous jouons un rôle en classe mais chacun est différent donc agis selon ta personnalité sois naturelle, sincère avec toi-même

odessa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: à débuts difficiles, carrière difficile?

Message par Daphné le Jeu 30 Avr 2009 - 9:34

Et il est devenu IPR car l'attitude de ses classes " sonnait comme une sanction pédagogique " ! Laughing Laughing

Le pire c'est qu'on en connait tous ....... Very Happy

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum