Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par John le Dim 10 Aoû 2014 - 11:44
Locon : des départs vers les écoles privées.
La mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires à Locon ne passe toujours pas auprès des parents. Certains ont même décidé de déscolariser leurs enfants au profit d'écoles privées.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Iphigénie le Dim 10 Aoû 2014 - 11:50
John, tu as de sacrées lectures de vacances!  Laughing 
évolutions
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par évolutions le Lun 11 Aoû 2014 - 11:29
Merci John, pour l'info. Je connais Locon mais je crois savoir qu'il n'est pas le seul village où des parents ont décidé d'inscrire leur progéniture à l'école privée. Cela a été confirmé par notre IEN. Les DASEN et les IEN  ont largement soutenu la réforme des rythmes. Je suppose que le phénomène de fuite vers le privé se vérifiera dans d'autres régions de France. Nous savons que c'est un des objectifs du gouvernement.
Cleroli
Fidèle du forum

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Cleroli le Lun 11 Aoû 2014 - 11:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Nous savons que c'est un des objectifs du gouvernement.

Je suis peut-être naïve mais je ne pense pas que ce soit un des objectifs mais plutôt une conséquence indirecte du retour calamiteux aux 4,5 jours. Ma dernière entrera en maternelle dans un an et je commence à me poser des questions sur le choix de l'école dans laquelle la scolariser pour cette raison justement.
Je faisais partie des rares parents en 2008 à être contre l'abandon du 4,5 jours ( et j'ai vu les conséquences sur l'apprentissage entre mes 2 ainées qui ont plusieurs années d'écart) et aujourd'hui, je suis contre leur retour .... je ne me sens pas très cohérente dans mes positions :shock:


Dernière édition par Cléroli le Lun 11 Aoû 2014 - 17:55, édité 1 fois
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Aliceinwonderland le Lun 11 Aoû 2014 - 11:54
Ce n'est pas si absurde ; moi aussi j'appréciais la semaine de 4 jours et demi et je regrette que Darcos l'ait supprimée mais c'était majoritairement le samedi matin ; j'ai regretté quand il n'y a plus eu cette demi journée et si je faisais un petit dernier j'essaierais de trouver une école privée avec école le samedi (mais elles sont minoritaires). Ce n'est pas dans l'air du temps (ça embête ceux qui veulent partir en week-end et ça gênerait les familles recomposées nous dit-on mais je trouve que c'était de loin la meilleure solution). Je trouve la coupure du mercredi essentielle, je suis persuadée que c'est une erreur de l'avoir sacrifiée.
may68
Neoprof expérimenté

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par may68 le Lun 11 Aoû 2014 - 12:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce n'est pas si absurde ; moi aussi j'appréciais la semaine de 4 jours et demi et je regrette que Darcos l'ait supprimée mais c'était majoritairement le samedi matin ; j'ai regretté quand il n'y a plus eu cette demi journée et si je faisais un petit dernier j'essaierais de trouver une école privée avec école le samedi (mais elles sont minoritaires). Ce n'est pas dans l'air du temps (ça embête ceux qui veulent partir en week-end et ça gênerait les familles recomposées nous dit-on mais je trouve que c'était de loin la meilleure solution). Je trouve la coupure du mercredi essentielle, je suis persuadée que c'est une erreur de l'avoir sacrifiée.

En effet ce n'est pas si absurde puisque ce retour aux 4jours et demi n'a rien à voir avec celui d'avant ! D'une part avec le mercredi au lieu du samedi et d'autre part avec ces journées "raccourcies" et ces NAP qui mettent le feu dans la plupart des communes !

Regardez aussi ceci : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

User21714
Expert spécialisé

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par User21714 le Lun 11 Aoû 2014 - 12:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Merci John, pour l'info. Je connais Locon mais je crois savoir qu'il n'est pas le seul village où des parents ont décidé d'inscrire leur progéniture à l'école privée. Cela a été confirmé par notre IEN. Les DASEN et les IEN  ont largement soutenu la réforme des rythmes. Je suppose que le phénomène de fuite vers le privé se vérifiera dans d'autres régions de France. Nous savons que c'est un des objectifs du gouvernement.

+1
may68
Neoprof expérimenté

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par may68 le Lun 11 Aoû 2014 - 12:14
Mais les profs du privé sont payés par l'état comme nous , ont les mêmes IEN que nous . Donc je ne vois pas où est l'économie !

pour favoriser les hors contrat alors ?
User21714
Expert spécialisé

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par User21714 le Lun 11 Aoû 2014 - 12:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais les profs du privé sont payés par l'état comme nous , ont les mêmes IEN que nous . Donc je ne vois pas où est l'économie !

pour favoriser les hors contrat alors ?

Simplement liquider l'école publique... Voir les propositions de la Droite concernant le chèque-éducation.
Les profs du privé sont recrutés par les chefs d'établissement et ne sont pas des faignasses de fonctionnaires, eux!
"Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage"...
may68
Neoprof expérimenté

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par may68 le Lun 11 Aoû 2014 - 12:24
A ce propos qui peut me dire pour les Atsem en écoles privées : elles ne dépendent pas de la mairie? si ?

Et que pensez vous du fait que visiblement à Marseille les centres aérés continueraient à fonctionner pour les élèves du privé le mercredi matin ?( Info à confirmer toutefois )
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par celitian le Lun 11 Aoû 2014 - 12:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Merci John, pour l'info. Je connais Locon mais je crois savoir qu'il n'est pas le seul village où des parents ont décidé d'inscrire leur progéniture à l'école privée. Cela a été confirmé par notre IEN. Les DASEN et les IEN  ont largement soutenu la réforme des rythmes. Je suppose que le phénomène de fuite vers le privé se vérifiera dans d'autres régions de France. Nous savons que c'est un des objectifs du gouvernement.
Dans notre ville, première réaction identique sauf que les parents n'avaient pas compris qu'il n' y aurait plus de centre de loisirs le mercredi matin et ils ne sont pas contents.
évolutions
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par évolutions le Lun 11 Aoû 2014 - 12:41
Le fil conducteur de cette réforme, ce sont les économie budgétaires : Que cela s'appelle " pacte de responsabilité" ou autre intitulé dont on ne sait pas trop ce que cela recouvre concrètement, l'objectif est de faire des économies. Faire de la politique, c'est faire des choix. Le président actuel, pour être là où il est aujourd'hui, a fait, entre autres choses, la promesse de "sanctuariser" l'école. Nous voyons ce que cela donne aujourd'hui et peu de monde est dupe quant à l'efficacité de cette réforme. Il aurait peut-être été bon que tous ces gouvernants prennent des cours pour bien apprendre à utiliser l'argent public. Alors si des parents décident d'inscrire leurs enfants dans des écoles privées, cela revient à dire qu'ils acceptent de financer une plus grande partie de leur scolarité. C'est en cela que j'ai dit que l'un des objectifs était la privatisation partielle de l'école. Il faut procéder à un changement des mentalités afin que l'Etat providence ne soit plus la règle. Tant mieux pour ceux qui pourront inscrire leurs enfants dans des écoles plus ou moins coûteuses. Tant pis pour les autres. Vive l'égalité.
évolutions
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par évolutions le Lun 11 Aoû 2014 - 12:49
Désolé pour l'erreur : les économies budgétaires.
Bonjour Républicain ; toujours sur le pont de la résistance. Merci pour le rappel concernant les objectifs communs UMP et PS.
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par zeprof le Lun 11 Aoû 2014 - 13:28
dans ma commune aussi un certain nombre de parents inscrivent leurs enfants dans l'école privée du village pour échapper à la mise en place de la réforme, c'est surtout observable à l'école maternelle.
parallèlement, certains parents d'enfants du primaire (CM1 - CM2 essentiellement) réintègrent leurs enfants du privé vers le public car le problème d'absence de centre aéré le mercredi matin leur pose des difficultés.
J'imagine que pour les parents qui le peuvent c'est à corréler avec les congés parentaux, les temps partiels etc. qu'on a tendance à prendre quand les enfants sont petits et à abandonner petit à petit au fur et à mesure que les enfants grandissent.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Alexlafée
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Alexlafée le Ven 22 Aoû 2014 - 8:54
[/quote]
Simplement liquider l'école publique... Voir les propositions de la Droite concernant le chèque-éducation.
Les profs du privé sont recrutés par les chefs d'établissement et ne sont pas des faignasses de fonctionnaires, eux!
"Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage"...[/quote]

Les profs du privés ne sont pas exactement recrutés par le chef d’établissement, c'est un peu plus nuancé. L'Etat reste l'employeur, comme pour les profs du public. Le chef d'établissement reçoit les candidats au poste et choisit parmi les candidats de même code de priorité (pas de points dans le privé mais des lettres selon priorité d'emploi ). toutefois, si le rectorat doit placer "en force" quelqu'un d'ultra prioritaire (un prof en perte d'emploi suite à fermeture d'établissement par exemple), le chef d'établissement n'a pas vraiment le choix....
Le chef d'établissement n'est donc pas le supérieur hiérarchique, mais le supérieur administratif...comme dans le public.
avatar
Alexlafée
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Alexlafée le Ven 22 Aoû 2014 - 9:00
Par ailleurs, mes deux enfants sont scolarisés en primaire dans le public (mon établissement privé étant trop éloigné du domicile). Après les cours, donc dès 15h45, deux temps de garderie sont prévus (de 15h45 à 16h30 puis de 16h30à 18h). Aucune activité ou atelier ne sera proposé : cour de récré si le temps le permet, hall d'accueil si pluie). Ces deux temps de garderie seront payants ! Budget pour une famille de 2 enfants sur 4 jours : environ 150 euros/mois de garderie....

Alors oui, à ce prix là, on peut songer à mettre ses enfants dans le privé pour garder le confort de la semaine de 4 jours....
avatar
Zaza1002
Niveau 5

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Zaza1002 le Ven 22 Aoû 2014 - 9:14
Et oui, une copine fait ça aussi...mais elle avait la possibilité de les mettre dans une école publique d'une commune voisine qui ne fait pas les 4,5 jours....
Cleroli
Fidèle du forum

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Cleroli le Ven 22 Aoû 2014 - 10:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et oui, une copine fait ça aussi...mais elle avait la possibilité de les mettre dans une école publique d'une commune voisine qui ne fait pas les 4,5 jours....
Une école publique qui ne fait pas les 4,5 jours ? Mais je croyais que ce n'était plus possible à compter de cette rentrée ?
avatar
Berni
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Berni le Ven 22 Aoû 2014 - 10:17
Simplement liquider l'école publique... Voir les propositions de la Droite concernant le chèque-éducation.
Les profs du privé sont recrutés par les chefs d'établissement et ne sont pas des faignasses de fonctionnaires, eux!
"Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage"...[/quote]

Les profs du privés ne sont pas exactement recrutés par le chef d’établissement, c'est un peu plus nuancé. L'Etat reste l'employeur, comme pour les profs du public. Le chef d'établissement reçoit les candidats au poste et choisit parmi les candidats de même code de priorité (pas de points dans le privé mais des lettres selon priorité d'emploi ). toutefois, si le rectorat doit placer "en force" quelqu'un d'ultra prioritaire (un prof en perte d'emploi suite à fermeture d'établissement par exemple), le chef d'établissement n'a pas vraiment le choix....
Le chef d'établissement n'est donc pas le supérieur hiérarchique, mais le supérieur administratif...comme dans le public
.[/quote]

Je confirme...et je suis toujours triste  pale de constater un antagonisme entre public-privé car on est dans le même bateau et pour beaucoup, dont je fais partie, le choix du privé s'est fait par "hasard": des remplacements d'abord (10 ans ) là où j'ai pu; puis un concours (le même!mais tant qu'à faire je suis restée dans le privé ) puis une année en tant que stagiaire (la même) bref ... Smile 
avatar
Marillion
Sage

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Marillion le Ven 22 Aoû 2014 - 10:24
Dans ma commune aussi, l'école privée a un franc succès. Beaucoup de parents ont préféré inscrire leurs enfants là plutôt que dans le public pour une question de rythme. J'ai une collègue qui a fait de même.
Il faut dire que la coupure de midi est très longue (12h-14h). Je me demande comment en 10 minutes je vais pouvoir déposer mes 2 grands dans 2 écoles différentes et éloignées et récupérer mes élèves dans la cour du collège avant 14h. Le parcours du combattant en 10 min sur 3 établissements !
Ensuite le non sens du vendredi après-midi vaqué dans nos écoles justifie pour beaucoup l'inscription en école privée.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par User5899 le Ven 22 Aoû 2014 - 10:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:je suis toujours triste  pale de constater un antagonisme entre public-privé car on est dans le même bateau
Je veux bien ne pas relancer la guerre, mais sur cette phrase, carrément et nettement, c'est "non".
avatar
Berni
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Berni le Ven 22 Aoû 2014 - 11:13
Cripure a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:je suis toujours triste  pale de constater un antagonisme entre public-privé car on est dans le même bateau
Je veux bien ne pas relancer la guerre, mais sur cette phrase,  heu ".

Tristesse infinie alors Sad 

avatar
Alexlafée
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Alexlafée le Ven 22 Aoû 2014 - 11:48
oui, il semblerait que certains nagent encore....
User21714
Expert spécialisé

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par User21714 le Ven 22 Aoû 2014 - 12:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Les profs du privés ne sont pas exactement recrutés par le chef d’établissement, c'est un peu plus nuancé. L'Etat reste l'employeur, comme pour les profs du public. Le chef d'établissement reçoit les candidats au poste et choisit parmi les candidats de même code de priorité (pas de points dans le privé mais des lettres selon priorité d'emploi ). toutefois, si le rectorat doit placer "en force" quelqu'un d'ultra prioritaire (un prof en perte d'emploi suite à fermeture d'établissement par exemple), le chef d'établissement n'a pas vraiment le choix....
Le chef d'établissement n'est donc pas le supérieur hiérarchique, mais le supérieur administratif...comme dans le public.

Par ailleurs, mes deux enfants sont scolarisés en primaire dans le public (mon établissement privé étant trop éloigné du domicile). Après les cours, donc dès 15h45, deux temps de garderie sont prévus (de 15h45 à 16h30 puis de 16h30à 18h). Aucune activité ou atelier ne sera proposé : cour de récré si le temps le permet, hall d'accueil si pluie). Ces deux temps de garderie seront payants ! Budget pour une famille de 2 enfants sur 4 jours : environ 150 euros/mois de garderie....

Alors oui, à ce prix là, on peut songer à mettre ses enfants dans le privé pour garder le confort de la semaine de 4 jours....

Dans le public, le Directeur d'école n'est même pas un supérieur administratif: c'est l'IEN de la circonscription le premier échelon.
Le fait de "choisir parmi les candidats de même code de priorité" me paraît être une sacrée prérogative et donner au chef d'établissement un pouvoir énorme... Certains aimeraient d'ailleurs étendre ce principe au public en lieu et place du barême. Suspect 

"Garder le confort de la semaine à 4 jours"!
Comment, quoi, horreur! affraid 
Oserais-tu affirmer ici que la semaine Peillon n'a pas été instituée pour lebiendépetinenfants? Je n'ose y croire... Wink
avatar
Alexlafée
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Alexlafée le Ven 22 Aoû 2014 - 13:02
républicain a écrit:
Dans le public, le Directeur d'école n'est même pas un supérieur administratif: c'est l'IEN de la circonscription le premier échelon.
Le fait de "choisir parmi les candidats de même code de priorité" me paraît être une sacrée prérogative et donner au chef d'établissement un pouvoir énorme... Certains aimeraient d'ailleurs étendre ce principe au public en lieu et place du barême. Suspect 

"Garder le confort de la semaine à 4 jours"!
Comment, quoi, horreur! affraid 
Oserais-tu affirmer ici que la semaine Peillon n'a pas été instituée pour lebiendépetinenfants? Je n'ose y croire... Wink

"un pouvoir énorme"....oui en théorie , mais finalement ils sont souvent dépendants des pressions syndicales et rectorales... C'est vrai que comme je viens de l'entreprise, ça ne me choque pas outre mesure que le chef d'établissement recrute un candidat qui intègrera son équipe souvent pendant un bon moment...

"garder le confort de la semaine de 4 jours"...oui, comme beaucoup je pense que le mercredi était vraiment une pause nécessaire pour les enfants. Quand on voit le rythme de beaucoup de jeunes élèves (7h30-18h 4 jours/semaine) , j'estime que cela leur permettait vraiment d'avoir une coupure.
La fin des cours à 15h45 pourrait être intéressante si toutes les communes proposaient des activités culturelle ou sportives mais si c'est juste de la garderie comme cela va être le cas dans de nombreuses communes, je ne vois pas où se trouve le gain de confort pour l'enfant être baigné dans le bruit d'une salle de réfectoire pleine à craquer en cas de pluie...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum