Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par John le Lun 11 Aoû 2014 - 14:45

Extrait :
C’est un vrai problème de société. Si l’école a aujourd’hui la vocation de former autant des citoyennes et des citoyens que des esprits – comme le témoigne par exemple l’enseignement d’éducation civique –, qu’elle montre l’exemple vers une société égalitaire. Actuellement, elle ne fait que refléter le sexisme toujours ambiant de notre culture.

C’est aussi extrêmement dérangeant et démoralisant pour les femmes de mon âge.

Imaginez assister au spectacle de la marginalisation des intellectuelles, des politiciennes, à l’âge où vous-même essayez de trouver votre place entre les poupées Barbie des magazines féminins et les commentaires que l’on reçoit si l’on sort un peu trop tard avec une jupe un peu trop courte !

Donnez-nous des modèles, inspirez-nous avec l’histoire de Louise Michel, des suffragettes, de Virginia Woolf !

Oui, les femmes ont dû lutter pour lire, écrire, publier et étudier. Mais aujourd’hui, quand, en France en tout cas, les choses sont plus faciles, pourquoi continuer à les exclure, au lieu de montrer à quel point leurs luttes furent tout aussi – voire plus – courageuses encore que celles des hommes ?
http://rue89bordeaux.com/2014/08/petition-place-aux-femmes-les-programmes-scolaires/


Dernière édition par John le Mar 12 Aoû 2014 - 12:15, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par InvitéF le Mar 12 Aoû 2014 - 9:06

C'est vrai que ça va mal pour les filles :

Café Péda a écrit:Alors que les résultats en mathématiques mettaient en évidence un recul
similaire des résultats des garçons et des filles, la progression en
compréhension de l’écrit est principalement due à l’amélioration des
résultats des filles.

Les filles devancent les garçons en compréhension de l'écrit dans tous les pays et économies ayant
participé au cycle PISA 2012, avec un écart de performance entre les sexes de 38 points, en
moyenne, dans les pays de l'OCDE, et de 44 points en France. Parmi les pays de l'OCDE, le Chili et la
Corée présentent l’écart le moins important (23 points en faveur des filles), alors que la Finlande
affiche l’écart le plus marqué (62 points en faveur des filles).
Dans la plupart des pays, l’écart entre les sexes s’est creusé ; seule l'Albanie a vu une diminution de
l’écart de performance entre les filles et les garçons entre les cycles PISA 2000 et PISA 2012. L'écart
de performance entre les sexes a augmenté de plus de 20 points en Israël, en Roumanie et en
Bulgarie. En France, entre 2000 et 2012, la proportion d’élèves très performants a augmenté de 6
% chez les filles (contre seulement 2 % chez les garçons), alors que dans le même temps, la
proportion d’élèves en difficulté a augmenté de 6 % chez les garçons (contre seulement 2 % chez
les filles).
Au final, en France, l’écart de performance en compréhension de l’écrit entre les sexes
s'est creusé entre les cycles PISA 2000 et PISA 2012, passant de 29 à 44 points de différence en
faveur des filles
.

_________________
"Lorsque la confection des lois, les travaux d’administration, la fonction de juger, deviennent des professions particulières réservées à ceux qui s’y sont préparés par des études propres à chacune, alors on ne peut plus dire qu’il règne une véritable liberté."
Condorcet, Premier Mémoire sur l'instruction publique (1791)

InvitéF
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Pseudo le Mar 12 Aoû 2014 - 9:15

Frater a écrit:C'est vrai que ça va mal pour les filles :

Café Péda a écrit:Alors que les résultats en mathématiques mettaient en évidence un recul
similaire des résultats des garçons et des filles, la progression en
compréhension de l’écrit est principalement due à l’amélioration des
résultats des filles.

Les filles devancent les garçons en compréhension de l'écrit dans tous les pays et économies ayant
participé au cycle PISA 2012, avec un écart de performance entre les sexes de 38 points, en
moyenne, dans les pays de l'OCDE, et de 44 points en France. Parmi les pays de l'OCDE, le Chili et la
Corée présentent l’écart le moins important (23 points en faveur des filles), alors que la Finlande
affiche l’écart le plus marqué (62 points en faveur des filles).
Dans la plupart des pays, l’écart entre les sexes s’est creusé ; seule l'Albanie a vu une diminution de
l’écart de performance entre les filles et les garçons entre les cycles PISA 2000 et PISA 2012. L'écart
de performance entre les sexes a augmenté de plus de 20 points en Israël, en Roumanie et en
Bulgarie. En France, entre 2000 et 2012, la proportion d’élèves très performants a augmenté de 6
% chez les filles (contre seulement 2 % chez les garçons), alors que dans le même temps, la
proportion d’élèves en difficulté a augmenté de 6 % chez les garçons (contre seulement 2 % chez
les filles).
Au final, en France, l’écart de performance en compréhension de l’écrit entre les sexes
s'est creusé entre les cycles PISA 2000 et PISA 2012, passant de 29 à 44 points de différence en
faveur des filles
.

Mais bizarrement, les femmes réussissent moins bien professionnellement, ont des carrières moins ambitieuses, sont minoritaires aux postes à responsabilité et en politique, en littérature, en arts, etc... Ce sont toujours elles qui subissent le plus le chômage, les bas salaires, les mi-temps non choisis. Alors même qu'elles devraient être sur-représentées parmi l'élite au vu de leur résultats scolaires.
Il y a donc bien un problème d'image de la femme, de modèle féminins positifs.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Celeborn le Mar 12 Aoû 2014 - 9:17

Je crois déjà qu'il y a un mélange entre les programmes et les manuels. Les programmes français ne me semblent pas particulièrement sexistes. Ils laissent tout à fait la possibilité de s'intéresser à des figures historiques féminines, à des auteurs femmes (j'ai déjà fait du Virginia Woolf en classe, d'ailleurs), à des philosophes femmes. Ce qu'il faut voir aussi, c'est que notre histoire est fortement marquée par le patriarcat, qui fait que les femmes ont longtemps été sous-représentées aussi bien dans le domaine politique que dans le domaine artistique pour des tas de raisons (que Virginia Woolf et Simone de Beauvoir expliquent très bien, d'ailleurs). C'est aussi (et peut-être même avant tout) ça qu'il faudrait interroger.

Ensuite, Frater, je ne vois pas trop le rapport entre le sexisme et le fait que les filles ont de meilleurs résultats à l'école. Mis à part pour dire qu'il est étonnant que cette réussite scolaire ne se transforme pas en de meilleurs salaires et davantage de postes à responsabilités.

edit : Pseudo  topela


Dernière édition par Celeborn le Mar 12 Aoû 2014 - 11:05, édité 1 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par 79 airlines le Mar 12 Aoû 2014 - 9:20

vous vivez avec des images du passé : les femmes sont bien plus présentes dans la vie active/l'entreprise que vous ne l'imagines
mettez vos logiciels à jour^^

79 airlines
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Pseudo le Mar 12 Aoû 2014 - 9:25

@79 airlines a écrit:vous vivez avec des images du passé : les femmes sont bien plus présentes dans la vie active/l'entreprise que vous ne l'imagines
mettez vos logiciels à jour^^

Je pourrais vous renvoyer aux nombreuses études réalisées à ce sujet. Il suffit de regarder les organigrammes des entreprises, des rectorats, même, la constitution des assemblées politiques, ou encore les noms d'auteurs sur les étals des librairies, pour s'en convaincre.
Mais libre à vous de les trouver très présentes. Certains les trouvent même trop présentes. C'est un point de vue, une opinion.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Gotin le Mar 12 Aoû 2014 - 9:36

Il y a encore des comportements bien ancres dans l'inconscient.
Autour de moi, beaucoup de jeunes mamans se sont arrêtées de travailler. Forcément, leur carrière professionnelle sera moindre. Mais je ne sais pas si c'est un comportement inné ou acquis.
Maintenant, je ne connais aucune maman malheureuse de ce choix, elles l'ont toutes faites parce qu'elles avaient envie de s'occuper de leurs gamins.

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Celeborn le Mar 12 Aoû 2014 - 9:39

@Gotin a écrit:
Autour de moi, beaucoup de jeunes mamans se sont arrêtées de travailler. Forcément, leur carrière professionnelle sera moindre. Mais je ne sais pas si c'est un comportement inné ou acquis.

C'est comme la répartition des tâches ménagères : c'est acquis. Il n'y a pas de gène de la prise en charge des enfants sur le chromosome X.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Pseudo le Mar 12 Aoû 2014 - 9:47

De toute façon, parler d'inné ou d'acquis, c'est absolument casse gueule, parce que c'est impossible à départager.
Que reste-t-il de complètement inné chez l'homme ? Pas grand chose. Aucune des besoins vitaux (manger, boire, se reproduire) n'échappe au formatage culturel. Alors quand il s'agit de chose encore plus complexes, je mets quiconque au défit de nous prouver que telle chose est acquise et telle autre innée.
D'autre part, on se vente souvent, justement, d'avoir "civilisé" l'homme, on trouve formidable que les bas instincts soient domptés par la culture, on s'extasie sur les capacités humaines à la sublimation, au choix de la culture. Sauf en ce qui concerne les femmes. Là, c'est tellement merveilleux de les voir s'épanouir dans ce qui serait "naturel", "inné". C'est là encore une vision ancienne et sexiste : la femme serait plus proche de la nature et de l'instinct, c'est bien connu.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Gotin le Mar 12 Aoû 2014 - 9:51

@Celeborn a écrit:
@Gotin a écrit:
Autour de moi, beaucoup de jeunes mamans se sont arrêtées de travailler. Forcément, leur carrière professionnelle sera moindre. Mais je ne sais pas si c'est un comportement inné ou acquis.

C'est comme la répartition des tâches ménagères : c'est acquis. Il n'y a pas de gène de la prise en charge des enfants sur le chromosome X.

Et pourquoi pas  lol! 
Blague à part, sur les tâches ménagères ok, mais peut être que concernant les enfants il existe quelque chose.

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par InvitéF le Mar 12 Aoû 2014 - 9:51

@Celeborn a écrit:
Ensuite, Frater, je ne voit pas trop le rapport entre le sexisme et le fait que les filles ont de meilleurs résultats à l'école. Mis à part pour dire qu'il est étonnant que cette réussite scolaire ne se transforme pas en de meilleurs salaires et davantage de postes à responsabilités.
edit : Pseudo  topela 

Je ne partage pas l'avis de Pseudo. Je faisais seulement remarquer, comme toi d'ailleurs quand tu évoques les programmes, que ce n'est sans doute pas l'école qui est sexiste puisque les filles y réussissent mieux que les garçons. Pour le reste, je vous laisse à vos convictions - qui ne sont pas les miennes.

_________________
"Lorsque la confection des lois, les travaux d’administration, la fonction de juger, deviennent des professions particulières réservées à ceux qui s’y sont préparés par des études propres à chacune, alors on ne peut plus dire qu’il règne une véritable liberté."
Condorcet, Premier Mémoire sur l'instruction publique (1791)

InvitéF
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Pseudo le Mar 12 Aoû 2014 - 9:52

@Gotin a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Gotin a écrit:
Autour de moi, beaucoup de jeunes mamans se sont arrêtées de travailler. Forcément, leur carrière professionnelle sera moindre. Mais je ne sais pas si c'est un comportement inné ou acquis.

C'est comme la répartition des tâches ménagères : c'est acquis. Il n'y a pas de gène de la prise en charge des enfants sur le chromosome X.

Et pourquoi pas  lol! 
Blague à part, sur les tâches ménagères ok, mais peut être que concernant les enfants il existe quelque chose.

Quand tu aura trouvé quoi, fais-nous signe.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Pseudo le Mar 12 Aoû 2014 - 9:56

Frater a écrit:
@Celeborn a écrit:
Ensuite, Frater, je ne voit pas trop le rapport entre le sexisme et le fait que les filles ont de meilleurs résultats à l'école. Mis à part pour dire qu'il est étonnant que cette réussite scolaire ne se transforme pas en de meilleurs salaires et davantage de postes à responsabilités.
edit : Pseudo  topela 

Je ne partage pas l'avis de Pseudo. Je faisais seulement remarquer, comme toi d'ailleurs quand tu évoques les programmes, que ce n'est sans doute pas l'école qui est sexiste puisque les filles y réussissent mieux que les garçons. Pour le reste, je vous laisse à vos convictions - qui ne sont pas les miennes.

Malheureusement, le fait même qu'un sexe réussisse mieux qu'un autre à l'école, et de façon répété et assez généralisé, signale qu'un sexisme sous-jacent serait à l'oeuvre que ça ne serait pas étonnant. Sinon, comment expliquer ce décalage ?
L'école est en fait aussi sexiste que le reste de la société (pourquoi échapperait-elle à cela ?). Le seul fait que le métier de prof soit ultra féminisé est un modèle sexiste.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par ysabel le Mar 12 Aoû 2014 - 10:00

@Celeborn a écrit:Je crois déjà qu'il y a un mélange entre les programmes et les manuels. Les programmes français ne me semblent pas particulièrement sexistes. Ils laissent tout à fait la possibilité de s'intéresser à des figures historiques féminines, à des auteurs femmes (j'ai déjà fait du Virginia Woolf en classe, d'ailleurs), à des philosophes femmes. Ce qu'il faut voir aussi, c'est que notre histoire est fortement marquée par le patriarcat, qui fait que les femmes ont longtemps été sous-représentées aussi bien dans le domaine politique que dans le domaine artistique pour des tas de raisons (que Virginia Woolf et Simone de Beauvoir expliquent très bien, d'ailleurs). C'est aussi (et peut-être même avant tout) ça qu'il faudrait interroger.

Ensuite, Frater, je ne voit pas trop le rapport entre le sexisme et le fait que les filles ont de meilleurs résultats à l'école. Mis à part pour dire qu'il est étonnant que cette réussite scolaire ne se transforme pas en de meilleurs salaires et davantage de postes à responsabilités.

edit : Pseudo  topela 
+1

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par InvitéF le Mar 12 Aoû 2014 - 10:01

@Pseudo a écrit:
Malheureusement, le fait même qu'un sexe réussisse mieux qu'un autre à l'école, et de façon répété et assez généralisé, signale qu'un sexisme sous-jacent serait à l'oeuvre que ça ne serait pas étonnant. Sinon, comment expliquer ce décalage ?
L'école est en fait aussi sexiste que le reste de la société (pourquoi échapperait-elle à cela ?). Le seul fait que le métier de prof soit ultra féminisé est un modèle sexiste.

Oui tu as raison, je voulais dire que l'école ne discriminait pas les filles, mais plutôt les garçons en fait. Je dois considérer inconsciemment que le sexisme ne peut exister que dans un sens, alors que c'est très faux.

Quant aux différences entre les genres dans la société, je pense qu'elles s'expliquent par bien des phénomènes compliqués et que l'on dit beaucoup de bêtises à leur sujet.

_________________
"Lorsque la confection des lois, les travaux d’administration, la fonction de juger, deviennent des professions particulières réservées à ceux qui s’y sont préparés par des études propres à chacune, alors on ne peut plus dire qu’il règne une véritable liberté."
Condorcet, Premier Mémoire sur l'instruction publique (1791)

InvitéF
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Pseudo le Mar 12 Aoû 2014 - 10:11

Frater a écrit:
@Pseudo a écrit:
Malheureusement, le fait même qu'un sexe réussisse mieux qu'un autre à l'école, et de façon répété et assez généralisé, signale qu'un sexisme sous-jacent serait à l'oeuvre que ça ne serait pas étonnant. Sinon, comment expliquer ce décalage ?
L'école est en fait aussi sexiste que le reste de la société (pourquoi échapperait-elle à cela ?). Le seul fait que le métier de prof soit ultra féminisé est un modèle sexiste.

Oui tu as raison, je voulais dire que l'école ne discriminait pas les filles, mais plutôt les garçons en fait. Je dois considérer inconsciemment que le sexisme ne peut exister que dans un sens, alors que c'est très faux.

Quant aux différences entre les genres dans la société, je pense qu'elles s'expliquent par bien des phénomènes compliqués et que l'on dit beaucoup de bêtises à leur sujet.

Quand on parle de sexisme, effectivement, on pense aux discrimination faites aux femmes. Mais, inévitablement, cela ne va pas sans des discriminations faites aux hommes, en miroir. Qu'un homme veuille s'arrêter de travailler pour s'occuper de ses enfants, préfère la danse au foot, veule devenir sage-femme, ait le goût de se maquiller ou de prendre soin de sa personne au delà de ce qui est couramment admis pour un homme, et il va se sentir sacrément discriminé.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Luigi_B le Mar 12 Aoû 2014 - 10:51

Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes soclaires
Je m'insurge : le socle n'est pas sexiste.  professeur 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par User5899 le Mar 12 Aoû 2014 - 10:57

@Gotin a écrit:beaucoup de jeunes mamans se sont arrêtées de travailler. Forcément, leur carrière professionnelle sera moindre. Mais je ne sais pas si c'est un comportement inné ou acquis.
C'est inné, bien sûr, on a récemment isolé le gène de la serpillère chez la femme, vous ne saviez pas ?
Spoiler:
C'est comme l'appétence au sperme chez la lesbienne Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Celeborn le Mar 12 Aoû 2014 - 11:04

@Celeborn a écrit:
Ensuite, Frater, je ne vois pas trop le rapport entre le sexisme et le fait que les filles ont de meilleurs résultats à l'école. Mis à part pour dire qu'il est étonnant que cette réussite scolaire ne se transforme pas en de meilleurs salaires et davantage de postes à responsabilités.

Je précise, car je me rends compte que ce n'est pas très clair : le fait que les filles ont de meilleurs résultats à l'école est évidemment quelque chose de très intéressant du point de vue social, et est sans aucun doute lié à des questions de représentation de la femme et de l'homme dans l'éducation (peut-être davantage parentale que Éduc' Nat', dans le cas présent). En revanche, je ne voyais pas trop le rapport avec ce qui était dénoncé (à tort ou à raison, et à mon sens plutôt à tort, car on se trompe de cible et de combat) par la pétition.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par abricotedapi le Mar 12 Aoû 2014 - 12:03

@Celeborn a écrit:Je crois déjà qu'il y a un mélange entre les programmes et les manuels. Les programmes français ne me semblent pas particulièrement sexistes. Ils laissent tout à fait la possibilité de s'intéresser à des figures historiques féminines, à des auteurs femmes (j'ai déjà fait du Virginia Woolf en classe, d'ailleurs), à des philosophes femmes. Ce qu'il faut voir aussi, c'est que notre histoire est fortement marquée par le patriarcat, qui fait que les femmes ont longtemps été sous-représentées aussi bien dans le domaine politique que dans le domaine artistique pour des tas de raisons (que Virginia Woolf et Simone de Beauvoir expliquent très bien, d'ailleurs). C'est aussi (et peut-être même avant tout) ça qu'il faudrait interroger.

Ensuite, Frater, je ne vois pas trop le rapport entre le sexisme et le fait que les filles ont de meilleurs résultats à l'école. Mis à part pour dire qu'il est étonnant que cette réussite scolaire ne se transforme pas en de meilleurs salaires et davantage de postes à responsabilités
veneration

@Gotin a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Gotin a écrit:
Autour de moi, beaucoup de jeunes mamans se sont arrêtées de travailler. Forcément, leur carrière professionnelle sera moindre. Mais je ne sais pas si c'est un comportement inné ou acquis.
C'est comme la répartition des tâches ménagères : c'est acquis. Il n'y a pas de gène de la prise en charge des enfants sur le chromosome X.
Et pourquoi pas  lol! 
Blague à part, sur les tâches ménagères ok, mais peut être que concernant les enfants il existe quelque chose.
Rolling Eyes Pourtant tu viens de dire "blague à part"...

@Luigi_B a écrit:
Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes soclaires
Je m'insurge : le socle n'est pas sexiste.  professeur 
Roh j'allais le dire  Laughing 

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Aliceinwonderland le Mar 12 Aoû 2014 - 12:06

Mais elle voudrait quoi en fait? Le fait que les filles aient malheureusement moins d'ambition ou que nous soyons plus ou moins modelés par des clichés sexistes est indéniable, mais je ne vois pas très bien en quoi modifier le programme scolaire pourrait y remédier (il y a de fait moins de figures historiques féminines marquantes ou d'écrivains femmes, on peut certes leur donner un peu plus de place mais il ne faudrait pas en venir à étudier des auteurs mineurs ou à oublier des faits majeurs pour cela). On peut par contre déplorer la loi salique ou la condition des femmes à des époques où l'on mourait souvent en couches et où les femmes étaient accaparées par les tâches du foyer mais à part ça... L'essentiel est de combattre les inégalités aujourd'hui, on ne va pas refaire l'histoire.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par gio le Mar 12 Aoû 2014 - 13:39

@Aliceinwonderland a écrit:Mais elle voudrait quoi en fait?
Fabriquer l'homme l'humain nouveau.

gio
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Marie Laetitia le Mar 12 Aoû 2014 - 14:27

@Gotin a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Gotin a écrit:
Autour de moi, beaucoup de jeunes mamans se sont arrêtées de travailler. Forcément, leur carrière professionnelle sera moindre. Mais je ne sais pas si c'est un comportement inné ou acquis.

C'est comme la répartition des tâches ménagères : c'est acquis. Il n'y a pas de gène de la prise en charge des enfants sur le chromosome X.

Et pourquoi pas  lol! 
Blague à part, sur les tâches ménagères ok, mais peut être que concernant les enfants il existe quelque chose.

 Shocked Neutral Hé bien...

@Aliceinwonderland a écrit:Mais elle voudrait quoi en fait? Le fait que les filles aient malheureusement moins d'ambition ou que nous soyons plus ou moins modelés par des clichés sexistes est indéniable, mais je ne vois pas très bien en quoi modifier le programme scolaire pourrait y remédier (il y a de fait moins de figures historiques féminines marquantes ou d'écrivains femmes, on peut certes leur donner un peu plus de place mais il ne faudrait pas en venir à étudier des auteurs mineurs ou à oublier des faits majeurs pour cela).

Pour que les femmes soient libres  professeur je propose de leur refuser le droit de choisir de s'occuper de leurs enfants! Prise en charge par des crèches pour tous les enfants dès l'âge de 3 mois. On pourra même réfléchir à une prise en charge à la naissance. Il sera également interdit aux femmes de faire moins d'études que la médiane des hommes de la même classe d'âge. angedemon 

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par Gotin le Mar 12 Aoû 2014 - 14:45

@Marie Laetitia a écrit:
@Gotin a écrit:
@Celeborn a écrit:

C'est comme la répartition des tâches ménagères : c'est acquis. Il n'y a pas de gène de la prise en charge des enfants sur le chromosome X.

Et pourquoi pas  lol! 
Blague à part, sur les tâches ménagères ok, mais peut être que concernant les enfants il existe quelque chose.

 Shocked Neutral Hé bien...




Je pose simplement la question.

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ariane, lycéenne de Bordeaux, lance une pétition contre le sexisme dans les programmes scolaires

Message par dandelion le Mar 12 Aoû 2014 - 15:04

Ta question n'est pas idiote. Il est tout de même évident que l'être humain étant un mammifère comme les autres, il y a bien un instinct protecteur de la mère envers le nourrisson et le très jeune enfant. Par exemple, concernant les pleurs de l'enfant, la mère serait 'programmée' pour y répondre. Pour ce qui est d'emmener les enfants à l'école, chez le pédiatre ou au cours de musique, je doute davantage d'une programmation génétique évidemment  Wink

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum