Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par John le Mer 13 Aoû 2014 - 10:24

Oui en fait on est d'accord : une sequence est un chapitre, mais un chapitre n'est pas forcement une sequence.

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par nlm76 le Mer 13 Aoû 2014 - 10:29

@Celeborn a écrit:
@John a écrit:Je trouve Celeborn plus royaliste que le roi dans ses definitions : meme s'il a raison d'un point de vue didactique, je n'ai jamais distingué les mots "sequence" et "chapitre" aupres des eleves. Je n'employais que le mot "chapitre" et tout le monde etait content.

Le mot chapitre est en lui-même parfaitement neutre. Je tenais juste à signaler que le mot "séquence", lui, avait un sens bien précis.
Oui, en novlangue. Sinon, en français, cela signifie suite, série, ensemble. D'ailleurs je me demande si ce n'est pas un anglicisme importé par le biais du cinéma.

Autre chose: maintenant qu'on est revenu de la "séquence didactique" dogmatique, peut-être pourrions nous mettre à utiliser le mot "progression" avec précision: on peut faire une progression pour ce qui est de la grammaire, de la langue. Pour ce qui est des textes, il faut se contenter d'une "programmation": on ne "progresse" pas du théâtre au roman, ou d'Homère à Perrault, etc. Bon allez d'accord, je chipote. Mais il faut dire que c'est agaçant, cette prétention (dans le jargon officiel) à la progressivité quand il n'y a rien de progressif.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par doctor who le Mer 13 Aoû 2014 - 15:49

@nlm76 a écrit:
@Celeborn a écrit:
@John a écrit:Je trouve Celeborn plus royaliste que le roi dans ses definitions : meme s'il a raison d'un point de vue didactique, je n'ai jamais distingué les mots "sequence" et "chapitre" aupres des eleves. Je n'employais que le mot "chapitre" et tout le monde etait content.

Le mot chapitre est en lui-même parfaitement neutre. Je tenais juste à signaler que le mot "séquence", lui, avait un sens bien précis.
Oui, en novlangue. Sinon, en français, cela signifie suite, série, ensemble. D'ailleurs je me demande si ce n'est pas un anglicisme importé par le biais du cinéma.

Autre chose: maintenant qu'on est revenu de la "séquence didactique" dogmatique, peut-être pourrions nous mettre à utiliser le mot "progression" avec précision: on peut faire une progression pour ce qui est de la grammaire, de la langue. Pour ce qui est des textes, il faut se contenter d'une "programmation": on ne "progresse" pas du théâtre au roman, ou d'Homère à Perrault, etc. Bon allez d'accord, je chipote. Mais il faut dire que c'est agaçant, cette prétention (dans le jargon officiel) à la progressivité quand il n'y a rien de progressif.

Et à la non progressivité quand tout est progressif.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par Launy le Jeu 14 Aoû 2014 - 11:24

Ah je suis rassurée, je me posais aussi des questions sur ce mot "progression", c'est pourquoi j'ai essayé d'avoir un ordre chronologique..
Je me pose (encore) une question : en essayant de réfléchir au début d'année, j'aimerais commencer, quel que soit le niveau, par la poésie. Mais faut-il absolument trouver un thème ou (encore plus dur à mes yeux) une problématique? Par exemple en 6ème, j'ai quelques poèmes très variés qui me semble bien pour une initiation, mais quel titre donner? "La poésie dans sa diversité"(!)? J'ai beaucoup de mal à trouver ce genre de "titre".....

Launy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par Provence le Jeu 14 Aoû 2014 - 11:36

@Launy a écrit:Mais faut-il absolument trouver un thème ou (encore plus dur à mes yeux) une problématique?  

Non.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par nlm76 le Jeu 14 Aoû 2014 - 11:42

@Provence a écrit:
@Launy a écrit:Mais faut-il absolument trouver un thème ou (encore plus dur à mes yeux) une problématique?  

Non.
Je confirme. Ce sont des dogmes, qui, en tant que dogme, ne servent qu'à torturer le professeur. Il vaut mieux chercher à enseigner que chercher à satisfaire les désirs fantasmés des inspecteurs...

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par zinzinule le Jeu 14 Aoû 2014 - 11:52

@Launy a écrit:Ah je suis rassurée, je me posais aussi des questions sur ce mot "progression", c'est pourquoi j'ai essayé d'avoir un ordre chronologique..
Je me pose (encore) une question : en essayant de réfléchir au début d'année, j'aimerais commencer, quel que soit le niveau, par la poésie. Mais faut-il absolument trouver un thème ou (encore plus dur à mes yeux) une problématique? Par exemple en 6ème, j'ai quelques poèmes très variés qui me semble bien pour une initiation, mais quel titre donner? "La poésie dans sa diversité"(!)? J'ai beaucoup de mal à trouver ce genre de "titre".....  

Pour certains chapitres, comme ceux qui portent sur les œuvres intégrales, définir une question d'ensemble peut cependant te permettre de mieux faire le tri entre toutes les activités que tu pourrais proposer aux élèves; ça peut parfois éviter la tentation de vouloir "faire le tour" de l’œuvre, ce qui, en plus d'être illusoire, peut lasser et être contre-productif avec les élèves.

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par Iphigénie le Jeu 14 Aoû 2014 - 12:00

@nlm76 a écrit:
@Provence a écrit:
@Launy a écrit:Mais faut-il absolument trouver un thème ou (encore plus dur à mes yeux) une problématique?  

Non.
Je confirme. Ce sont des dogmes, qui, en tant que dogme, ne servent qu'à torturer le professeur. Il vaut mieux chercher à enseigner que chercher à satisfaire les désirs fantasmés des inspecteurs...
C'est toujours le même problème: il ne s'agit pas d'avoir une "problématique" pour avoir une problématique: il faut savoir ce que tu veux faire, il faut que l'ensemble de ce que tu vas faire ait un sens: le plus difficile dans notre travail c'est faire des choix: on ne peut tout dire, les élèves manquent de tout: que va-t-on choisir de vraiment essentiel parce que ça fait sens? pour moi c'est cela une "problématique de séquence".

Je serais prudente avec une stagiaire pour ce qui est des attentes des IPR: c'est avec les stagiaires que les pires d'entre eux font valoir le dernier bastion de leur pouvoir: donc patience jusqu'à la titularisation pour prendre totalement son envol et sa liberté pédagogique, toujours affirmée dans les textes mais pas toujours vraies en pratique lorsqu'on n'est pas en position de force.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par nlm76 le Jeu 14 Aoû 2014 - 12:33

@zinzinule a écrit:
@Launy a écrit:Ah je suis rassurée, je me posais aussi des questions sur ce mot "progression", c'est pourquoi j'ai essayé d'avoir un ordre chronologique..
Je me pose (encore) une question : en essayant de réfléchir au début d'année, j'aimerais commencer, quel que soit le niveau, par la poésie. Mais faut-il absolument trouver un thème ou (encore plus dur à mes yeux) une problématique? Par exemple en 6ème, j'ai quelques poèmes très variés qui me semble bien pour une initiation, mais quel titre donner? "La poésie dans sa diversité"(!)? J'ai beaucoup de mal à trouver ce genre de "titre".....  

Pour certains chapitres, comme ceux qui portent sur les œuvres intégrales, définir une question d'ensemble peut cependant te permettre de mieux faire le tri entre toutes les activités que tu pourrais proposer aux élèves; ça peut parfois éviter la tentation de vouloir "faire le tour" de l’œuvre, ce qui, en plus d'être illusoire, peut lasser et être contre-productif avec les élèves.
Ah! Là doit être la raison pour laquelle pour laquelle cette histoire de question d'ensemble ne me tourmente pas: je ne propose pas d'activités aux élèves. Je fais cours, et je choisis 4 ou 5 textes dans l'œuvre, que j'explique. Et je vous garantis que ma vie est plus belle ainsi...

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par zinzinule le Jeu 14 Aoû 2014 - 13:18

Je me réjouis pour vous que votre vie soit si belle...et que vous puissiez garder un peu de temps pour me faire cours à moi aussi. Peut-être que bientôt vous allez m'expliquer des textes ?

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par miss sophie le Jeu 14 Aoû 2014 - 14:18

@Launy a écrit:Par exemple en 6ème, j'ai quelques poèmes très variés qui me semble bien pour une initiation, mais quel titre donner? "La poésie dans sa diversité"(!)? J'ai beaucoup de mal à trouver ce genre de "titre".....  
Exemple personnel : j'ai appelé mon chapitre (mêlant poésie et travail sur le dictionnaire) "La magie des mots".

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par leyade le Jeu 14 Aoû 2014 - 14:19

"Toutes sortes de poèmes"?

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par nlm76 le Jeu 14 Aoû 2014 - 14:40

@zinzinule a écrit:Je me réjouis pour vous que votre vie soit si belle...et que vous puissiez garder un peu de temps pour me faire cours à moi aussi. Peut-être que bientôt vous allez m'expliquer des textes ?
Ah ! ça c'est réservé à mes élèves. Cela dit, si vous me payez au même tarif que l'éducation nationale plus les frais de déplacement + 50 %; je dirais 300€ de l'heure, ça peut se négocier.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par zinzinule le Jeu 14 Aoû 2014 - 14:47

@nlm76 a écrit:
Ah ! ça c'est réservé à mes élèves. Cela dit, si vous me payez au même tarif que l'éducation nationale plus les frais de déplacement + 50 %; je dirais 300€ de l'heure, ça peut se négocier.
Quelle déception... Comme vous le préssentiez, je n'ai, hélas, pas les moyens de suivre vos explications.

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par nlm76 le Jeu 14 Aoû 2014 - 14:55

Au fait, vous savez pourquoi nous sommes tombés dans le jeu un peu ridicule du combat de catch dans la boue électronique ? Parce que je me suis amusé à reprendre l'expression "proposer des activités aux élèves", assez innocente au demeurant.
Cependant, il me semble que c'est un point crucial de départage entre un enseignement souffrant et un enseignement posé, calme et tranquille.
Mais brisons là: je crains que ma présomption naturelle ne convienne à votre caractère. Et surtout, je laisse la place à des conseils plus utiles que les miens à notre jeune stagiaire.
Smile

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par Provence le Jeu 14 Aoû 2014 - 15:10

@Launy a écrit:Par exemple en 6ème, j'ai quelques poèmes très variés qui me semble bien pour une initiation, mais quel titre donner? "La poésie dans sa diversité"(!)? J'ai beaucoup de mal à trouver ce genre de "titre".....  

Chapitre 1: poésie.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par Celeborn le Jeu 14 Aoû 2014 - 15:44

@Provence a écrit:
@Launy a écrit:Par exemple en 6ème, j'ai quelques poèmes très variés qui me semble bien pour une initiation, mais quel titre donner? "La poésie dans sa diversité"(!)? J'ai beaucoup de mal à trouver ce genre de "titre".....  

Chapitre 1: poésie.

Sachant que j'ai fait déposer ce titre de chapitre, merci de ne pas oublier de contacter mon expert-comptable pour voir la question du versement de mes droits Razz Razz.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par zinzinule le Jeu 14 Aoû 2014 - 15:52

@nlm76 a écrit:je me suis amusé à reprendre l'expression "proposer des activités aux élèves", assez innocente au demeurant.
Cependant, il me semble que c'est un point crucial de départage entre un enseignement souffrant et un enseignement posé, calme et tranquille.
Mais brisons là: je crains que ma présomption naturelle ne convienne à votre caractère. Et surtout, je laisse la place à des conseils plus utiles que les miens à notre jeune stagiaire.
Smile
Bravo pour la métaphore du combat de catch qui me plaît beaucoup : si c'est moi qui suis couverte de boue, c'est terriblement flatteur !
Avant qu'on ne close cette digression, je veux quand-même essayer de comprendre pourquoi "proposer des activités aux élèves" est mal et en quoi l'expression que j'ai utilisée (innocemment) déclenche autant de "présomptions" : ne vous est-il jamais arrivé de (pêle-mêle)
- demander à des élèves de compter les syllabes métriques d'un vers,
- reformater "au kilomètre" des sizains à deux mètres et de demander à vos élèves de les recopier après avoir retrouvé la métrique du poème
- trier une série de groupes nominaux en deux catégories : ceux où il y a un article partitif, ceux où il y a un article défini contracté
- apprendre par cœur un poème
- remettre les actions d'une nouvelle de Maupassant dans l'ordre chronologique

- faire une rédaction
- réutiliser une tournure récemment lue dans une phrase à inventer

ou que sais-je encore ?
Je ne sais pas à quoi ressemble votre "faire cours" si vous ne proposez jamais à vos élèves de faire quoi que ce soit à part vous écouter. Vous devez avoir un talent que je n'ai pas, c'est évident ! Moi, si je parle trop, non seulement mes élèves ne font rien, ne réfléchissent pas, et n'apprennent rien, mais en plus, ils s'emmerdent. Moi-même, j'ai toujours détesté m'ennuyer en cours et j'ai préféré faire docilement ce qu'on me demandait de faire, à savoir ce que j'appelle des activités. Je pense pouvoir dire que ces activités m'ont fait progresser.
Pourquoi "activité" a-t-il une connotation si négative pour vous ? Quel est le rapport de cause à effet entre l'activité des élèves en classe et l'enseignement souffrant ?

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par marjolie.june le Jeu 14 Aoû 2014 - 16:06

@Provence a écrit:
@Launy a écrit:Par exemple en 6ème, j'ai quelques poèmes très variés qui me semble bien pour une initiation, mais quel titre donner? "La poésie dans sa diversité"(!)? J'ai beaucoup de mal à trouver ce genre de "titre".....  

Chapitre 1: poésie.

Je suis d'accord avec Provence : il faut aller à la simplicité et à la clarté pour les élèves. Sur beaucoup de forums ou de documents mis en ligne, je constate que beaucoup de collègues s'efforcent de donner des titres "fun" à leurs chapitres, sous-parties etc. J'ai essayé de faire pareil, puis je me suis dit que ça ne me convenait pas (à moi en particulier, je ne juge pas ce que font les autres). J'en suis donc revenue à des choses très simples :

Chapitre 1 : la poésie lyrique
Cours n°1 : "Demain dès l'aube...", Victor Hugo
I. Compréhension du texte
II. La versification
III. Exercices (visant par exemple à enfoncer le clou sur les notions de "comparaison/métaphore" vues grâce à ce poème")

Je suis vraiment partisane de la clarté, et encore plus dans les établissements "difficiles", qui sont ceux où je travaille. Les élèves sont très rassurés avec des titres comme ça !

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par Provence le Jeu 14 Aoû 2014 - 16:09

@Celeborn a écrit:
@Provence a écrit:
@Launy a écrit:Par exemple en 6ème, j'ai quelques poèmes très variés qui me semble bien pour une initiation, mais quel titre donner? "La poésie dans sa diversité"(!)? J'ai beaucoup de mal à trouver ce genre de "titre".....  

Chapitre 1: poésie.

Sachant que j'ai fait déposer ce titre de chapitre, merci de ne pas oublier de contacter mon expert-comptable pour voir la question du versement de mes droits Razz Razz.

Pourtant, je me suis creusé la tête!  Razz 

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par Launy le Jeu 14 Aoû 2014 - 17:05

Merci pour toutes vos réponses.
"Chapitre I : la poésie " me conviendrait parfaitement, mais comme le fait remarquer Iphigénie, ce sont les attentes pour cette année de stage qui m'inquiètent...J'ai le sentiment qu'il y a des exigences en ce qui concerne la "forme" que je ne connais pas, et avec lesquelles je ne suis pas sûre de me sentir à l'aise.
Je suppose que j'en saurai plus lors de la formation fin août.
Sinon, j'apprécie de me voir qualifiée de "jeune"!!...bon l'honnêteté me pousse à préciser que je serai stagiaire, débutante, mais pour la jeunesse tout est relatif...

Launy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par nlm76 le Jeu 14 Aoû 2014 - 17:31

Vous verrez bien avec vos formateurs et tuteur comment donner l'apparence politiquement correct à ce que vous ferez à la rentrée! En attendant, je vous conseille plutôt de travailler le contenu: lisez, cultivez-vous, approfondissez votre connaissance de la grammaire. Profitez du bonheur de ce métier, qui consiste à être payé pour parler de ce qui nous intéresse.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par vivi1982 le Jeu 14 Aoû 2014 - 23:28

@Launy a écrit:Merci pour toutes vos réponses.
"Chapitre I : la poésie " me conviendrait parfaitement, mais comme le fait remarquer Iphigénie, ce sont les attentes pour cette année de stage qui m'inquiètent...J'ai le sentiment qu'il y a des exigences en ce qui concerne la "forme" que je ne connais pas, et avec lesquelles je ne suis pas sûre de me sentir à l'aise.
Je suppose que j'en saurai plus lors de la formation fin août.
Sinon, j'apprécie de me voir qualifiée de "jeune"!!...bon l'honnêteté me pousse à préciser que je serai stagiaire, débutante, mais pour la jeunesse tout est relatif...

En formation (pour moi c'est du vécu récent je suis T3) on va sans doute vous dire qu'il ne faut en aucun cas (sous peine de mort!) séparer grammaire et littérature, qu'une séance doit impérativement être terminée dans les temps impartis, qu'il faut absolument une problématique pour chaque séquence, mais attention, cette problématique ne doit pas commencer pas "comment", "en quoi", "dans quelle mesure", qu'il faut trouver des titres accrocheurs et une entrée en matière valable pour que les gnomes soient motivés, bref...  scratch   No 
En fait les gnomes s'en fichent de tout ça, par contre quand une gamine te dit suite à la lecture d'une lettre de V.Hugo à sa fiancée: "c'est vraiment magnifique sa manière d'écrire, maintenant les garçons n'écrivent plus des choses comme ça aux filles"ou quand ils restent bouche bée en lisant la chute d'une nouvelle de Maupassant, quand ils sont limite en train de pleurer quand tu lis Oradour, là tu as vraiment l'impression de les avoir intéressés, bien plus qu'avec ta problématique ou ton titre.
Je ne pense pas que tu puisses être jugé sur des détails de forme mais sur ce que tu fais passer aux élèves.
Bon courage pour cette année stressante.  trefle 

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par abricotedapi le Jeu 14 Aoû 2014 - 23:34

 veneration Provence, Nlm76...

@Launy a écrit:J'ai le sentiment qu'il y a des exigences en ce qui concerne la "forme" que je ne connais pas, et avec lesquelles je ne suis pas sûre de me sentir à l'aise.
Je suppose que j'en saurai plus lors de la formation fin août.
Tout à fait. Tu verras avec les formateurs, fin août et tout au long de l'année, et avec ton tuteur. Si tu as l'occasion de parler ou de communiquer avec ton inspecteur, n'hésite pas à lui poser des questions, lui demander ce qu'il pense de ce que tu comptes faire. Tu pourras sentir s'il y a des choses à éviter.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par minerva mc gonagall le Mer 20 Aoû 2014 - 16:46

Je suis prof de lettres classiques depuis 4 ans, alors bon courage, petit Padawanus !
N'hésite pas à m'envoyer un MP pour avoir mes prog annuelles Smile
Si ça peut servir !!

minerva mc gonagall
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire en lettres classiques à la rentrée, mille milliards de questions...

Message par Launy le Sam 23 Aoû 2014 - 20:50


Nlm76, je vais effectivement voir comment faire du "politiquement correct" la semaine prochaine...cela peut sembler présomptueux alors que je n'ai pas encore enseigné, mais je ne veux vraiment pas mêler littérature et grammaire...
Bon, j'ai hâte de connaître mes niveaux histoire d'arrêter de réfléchir dans le vide!
Merci à tous pour vos réponses!

Launy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum