Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par John le Mar 12 Aoû 2014 - 22:49

Luc Chatel a lui aussi une entreprise chérie

Romain Massa | Mardi 12 Août 2014

Luc Chatel, l'homme qui devait laver plus blanc que blanc les tâches laissées par l'affaire Bygmalion, entretient, lui aussi, une étrange relation avec une société privée. Le Canard enchaîné l'affirme s'appuyant notamment sur la déclaration d'intérêts du député de Haute-Marne rendue publique tout récemment. Qu'y apprend-on ? Que l’ancien ministre a perçu en plus de ses traditionnelles indemnités d'élus au Palais-Boubon, 51 000 euros entre juin et décembre 2012 puis 183 135 euros en 2013. Des rémunérations qu'il aurait perçues pour du « conseil en stratégie et accompagnement » via sa société personnelle LCH créée au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy.

Selon le Canard, LCH aurait « pour principal — pour ne pas dire unique — client » la société Boston Consulting Group (BCG), une entreprise de conseils qui avait, dès 2006, épaulé l'UMP pour l’organisation de la campagne présidentielle de 2007. Evoquant les réunions de brainstorming organisée par BCG, Luc Chhatel expliquait alors, ravi : « Nous avons renoncé à dire "oui mais" aux idées des autres pour dire oui et… ».

C'est beau en effet. Il semble en tout cas que Chatel, une fois devenu ministre, n'ait pas « renoncé » à dire non à BCG. C’est ainsi qu’au détour des différents postes qu’il a occupé au gouvernement, BCG aurait été sollicité pour réaliser des rapports. Trois fois rien qu'au cours de l'année 2008 ! D'abord lorsqu'il est secrétaire d’Etat chargé de la Communication et du Tourisme. Puis quand il écope du dossier de l’Industrie. Conclues sans appel d’offres préalables, précise le caneton, difficile de connaître le montant de ces prestations...

Les consultants du BCG réapparaissent en tout cas en 2012. Alors que Chatel est ministre de l'Education, l'entreprise remporte cette fois un marché (compris entre 90 000 et 120 000 euros hors taxes) pour fournir « une assistance à maîtrise d’ouvrage pour le pilotage stratégique de la politique interministérielle de la lutte contre le décrochage scolaire ».

S’il n’y a rien d’illégal a priori dans cette affaire, cette proximité récurrente entre Chatel et l'entreprise pose question. A minima. Tout comme la défense de l'intéressé qui, contacté par notre confrère du Canard, se révèle hasardeuse. Il « n’assume, écrit Didier Hassoux, qu’une seule commande à BCG, le reste il ne “s’en souvient pas" ». Peut-être que les souvenirs lui reviendront demain dans la matinale d'iTélé où il est invité. En espérant que la question lui soit posée pour qu’il puisse répondre « les yeux dans les yeux », comme on dit désormais dans ce genre de cas...

http://m.marianne.net/Luc-Chatel-a-lui-aussi-une-entreprise-cherie_a240598.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par e-Wanderer le Mer 13 Aoû 2014 - 7:53

M'étonne pas…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par Lombalgia le Mer 13 Aoû 2014 - 11:20

Et concrètement, l'"assistance" du Boston Consulting Group à la «maîtrise d'ouvrage pour le pilotage stratégique de la politique interministérielle de la lutte contre le décrochage scolaire » a consisté en ?

Le sait-on ?

Lombalgia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par Jim Thompson le Mer 13 Aoû 2014 - 12:00

Enrichir des gens avec l'argent public?

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par may68 le Mer 13 Aoû 2014 - 12:07

@Jim Thompson a écrit:S'enrichir avec l'argent public?

Rôooooo tout de suite !  Wink 

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par verdurin le Jeu 14 Aoû 2014 - 0:00

De toutes façons il s'agit de toutes petites sommes.
Quel français (en excluant bien sur les privilégiés genre fonctionnaire, cheminot ou bénéficiaire du RSA) en est à cent mille euro près ?
Il est vrai que des gens honorables comme Guaino se retrouvent dans la misère, et sont obligés de compter au k€ près. Mais c'est quand même une exception chez les « gens normaux ».

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par Olympias le Jeu 14 Aoû 2014 - 0:08

Décidément...rien ne nous sera épargné... furieux 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par User5899 le Jeu 14 Aoû 2014 - 0:33

@Lombalgia a écrit:Et concrètement, l'"assistance" du Boston Consulting Group à la «maîtrise d'ouvrage pour le pilotage stratégique de la politique interministérielle de la lutte contre le décrochage scolaire »  a consisté en ?

Le sait-on ?
Ben, à supprimer le décrochage, tiens !!
D'ailleurs, tout le monde passe et a son bac aujourd'hui.
C'est grâce à Chatel et à ses amis payants.
Je dis merci, Chatel.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par Olympias le Jeu 14 Aoû 2014 - 11:21

On sait donc quels sont les métiers porteurs d'avenir où on peut gagner beaucoup d'argent...consultant en stratégie trucmuch

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...

Message par cliohist le Jeu 14 Aoû 2014 - 12:25

« une assistance à maîtrise d’ouvrage pour le pilotage stratégique de la politique interministérielle de la lutte contre le décrochage scolaire»

Luc Chatel, le marketeur de L'Oréal, bientôt candidat à l'Académie... de la novlangue néolibérale ?

PS : Combien le Consulting Group a-t-il été payé pour le pilotage de la suppression de l'HG en terminale S ?

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum