Phobie des maths

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Phobie des maths

Message par ycombe le Ven 15 Aoû 2014 - 16:45

Je signale un article de Normand Baillargeon* sur la phobie des mathématiques:
http://voir.ca/normand-baillargeon/2014/08/15/un-peu-daide-pour-les-mathophobes/

Il reprend un article en Anglais de Willingham et Bellock qu'on peut trouver ici (le re sais plus si je l'avais cité à l'époque):
http://www.aft.org/pdfs/americaneducator/summer2014/Beilock.pdf

*Normand Baillargeon, québecois dont on parle par ailleurs dans ce fil:
http://www.neoprofs.org/t75714-livres-sur-la-pedagogie-et-la-didactique#2530565

extrait:
Normand Baillargeon a écrit:
Un mal sérieux et possiblement très répandu

La mathophobie (qu’on appelle en anglais math anxiety) est le plus souvent comprise comme un sentiment de peur et d’appréhension qui nuit à la performance en mathématiques et qui incite à éviter les situations dans lesquelles on pourrait rencontrer, ou avoir à utiliser, les mathématiques.

On aura certainement aperçu le cercle vicieux qui se dessine ici : la peur des maths et de mauvaises performances en mathématiques incitent à éviter les mathématiques, ce qui entraine de mauvaises performances en mathématiques et augmente encore la mathophobie; ce qui, en retour, a pour conséquence … Je vous laisse poursuivre.

Notons déjà qu’on aurait tort de penser que la mathophobie n’est dommageable qu’à l’école. Car outre le rôle important que jouent les mathématiques dans la sélection des personnes admises à de nombreux programmes d’étude, c’est aussi le citoyen, peu ou pas outillé pour comprendre tant d’informations qui lui sont proposées, qui souffre de son incompétence en mathématique et de sa mathophobie —, sans rien dire des effets concrets parfois terribles que la mathophobie peut avoir : pensez, pour ne prendre que cet exemple, à cet infirmier mathophobe qui doit calculer la nouvelle dose de ce médicament qu’il doit vous administrer sans attendre.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phobie des maths

Message par Rabelais le Ven 15 Aoû 2014 - 17:10

La mathophobie existe sans doute...la paresse intellectuelle encore plus.Il est plus simple de déclarer une phobie des maths ( conversion hystérique bien connue des psys) que faire l'effort de développer ses capacités logiques et pragmatiques.
Et la remise en question permanente des techniques pédagogiques pour faciliter l'apprentissage des maths
Me donne à sourire...Désolée pour l'image, mais lorsqu'une boule de pate ronde ne rentre pas dans un récipient carré, ce n'est pas le récipient qui doit s'arrondir .
Bon courage, je comprends la désaffection de cette discipline face à un public de plus en plus réfractaire à tout espoir de progression.


Dernière édition par Rabelais le Ven 15 Aoû 2014 - 18:10, édité 1 fois

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phobie des maths

Message par Feyn le Ven 15 Aoû 2014 - 18:03

Rabelais :  topela  veneration  yesyes  topela 


Feyn
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phobie des maths

Message par Rabelais le Ven 15 Aoû 2014 - 18:12

Eh oui, on peut être prof de Lettres et adorer les maths...
 lol! 

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phobie des maths

Message par Catalunya le Ven 15 Aoû 2014 - 18:16

@Rabelais a écrit:La mathophobie existe sans doute...la paresse intellectuelle encore plus.
Tellement vrai.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phobie des maths

Message par ycombe le Ven 15 Aoû 2014 - 18:29

@Rabelais a écrit:La mathophobie existe sans doute...la paresse intellectuelle encore plus.

Tu as raison. Le tout c'est de bien savoir ce dont on parle. C'est précisé dans le texte d'origine:
Willingham & Bellock a écrit:
Math anxiety implies more than “bad at math.” It implies that
someone would be better at math if he or she weren’t so anxious.
And there is evidence that’s true. A growing body of work shows
that math anxiety robs people of working memory.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phobie des maths

Message par Rabelais le Ven 15 Aoû 2014 - 18:43

Oui, Ycombe, j'ai lu.C'est pourquoi je parle d'hystérie de conversion, qui relève de la réelle incapacité à dépasser cette anxiété mais comme tu le sais , à la base de la conversion , de l'expression par le corps ( ici le système neuronal) , sont les maux psychologiques .Ici donc la paresse intellectuelle est bien le mal premier, la souffrance première qui engendre ensuite la peur, l'angoisse et la phobie.
Désolée d'avoir fait un raccourci tout à l'heure.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum