de l'utilité de la correction...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

de l'utilité de la correction...

Message par seahala le Lun 18 Aoû 2014 - 17:54

Pour digresser sur le post de la remise des copies... Franchement je me demande de plus en plus si ça vaut la peine de corriger : soit ils n'écoutent pas et bavardent, soit sont fainéants et ne recopient pas ou très partiellement la correction, si le contrôle a été globalement mal réussi, quand tu refais le même dans la foulée de la correction, ce sont quasiment les mêmes résultats, à quelques exceptions près... Ils s'en foutent ( sauf quelques uns pour qui c'est vraiment utile, ok. Pour les bons élèves qui ont toujours de bonnes notes, c'est quasi inutile, car ils avaient déjà tout le cours dans la tête avant de faire l'interro.... ). Ce qui les intéresse, c'est leur note et puis basta. J'ai de plus en plus envie de me passer de la correction en classe. Auto-correction, avec fiche de correction elliptique, peut être, où les élèves doivent retrouver la règle et refaire un ou deux items légèrement changés de l'exo du contrôle... ? Qu'en pensez-vous ?

seahala
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par Alex.B le Lun 18 Aoû 2014 - 18:08

Je n'ai pas lu l'autre topic, et je ne suis "que" stagiaire, mais j'avais lu des choses là dessus dans des articles, et j'ai pu tester quelque chose en stage moi-même. Pourquoi ne pas mettre en place un système avec des plus et des moins sur leur copie (tu aurais toi la note pour les bulletins scolaires par exemple). Leur but, ne connaissant pas les notes, serait alors d'obtenir le plus de + (ou de vert, ou de quoique ce soit), et non d'obtenir une bonne note. Ca revient plus ou moins au même je l'accorde, mais on s'éloigne un peu du système de en dessous de 10 ça va pas, au dessus, ça passe, et peut être que ça pourrait faire changer un peu les choses ?

Ou alors, complètement différent, tu peux tenter de faire refaire le contrôle à la maison une fois la correction faite, pour des points bonus, ou bien pour une note d'investissement globale à la fin du trimestre.

Ce que j'ai testé aussi en stage : j'avais fait faire une expression écrite, et j'ai collecté toutes les idées de tous les élèves pour faire un corrigé. Sauf que bonne idée n'est pas forcément égal à bonne correction de la langue. Du coup j'ai projeté au tableau la trace écrite bourrée de leurs fautes (j'ai repris leur phrase à eux pour faire cette trace écrite, même l'élève qui m'avait écrit seulement deux lignes !), et ce sont eux qui ont du la corriger chacun leur tour. Projeter une trace écrite bourrée de fautes comportent ces défauts (ils pourraient mémoriser la formule non corrigée par exemple), mais à utiliser avec parcimonie, ça peut peut-être marcher ?

Alex.B
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par Serge le Lun 18 Aoû 2014 - 18:18

@Alex.B a écrit:Je n'ai pas lu l'autre topic, et je ne suis "que" stagiaire, mais j'avais lu des choses là dessus dans des articles, et j'ai pu tester quelque chose en stage moi-même. Pourquoi ne pas mettre en place un système avec des plus et des moins sur leur copie (tu aurais toi la note pour les bulletins scolaires par exemple). Leur but, ne connaissant pas les notes, serait alors d'obtenir le plus de + (ou de vert, ou de quoique ce soit), et non d'obtenir une bonne note. Ca revient plus ou moins au même je l'accorde, mais on s'éloigne un peu du système de en dessous de 10 ça va pas, au dessus, ça passe, et peut être que ça pourrait faire changer un peu les choses ?

Je ne suis pas sûr de comprendre. Tu ne donnerais pas de notes en rendant les copies ?
Les élèves me semblent avoir besoin de se situer, ça les rassure, et c'est aussi une récompense, que ce soit une note ou dans une moindre mesure des Acquis,ECA, Non acquis.
Ils veulent du cash. Pas sûr que ça les motive de ne pas savoir avant la fin du trimestre où ils en sont. Et si une évaluation a été catastrophique, je ne suis pas sûr qu'une bonne correction avec des + puissent vraiment compenser le fait que l'évaluation n'a pas été concluante. La correction est faite en classe ou à la maison, elle n'est pas un gage réelle que la notion est finalement assimilée.
Ou alors je n'ai peut-être pas bien compris la façon dont tu envisageais les choses.


Dernière édition par Serge le Dim 31 Aoû 2014 - 11:08, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par seahala le Lun 18 Aoû 2014 - 18:35

@Alex.B a écrit:Je n'ai pas lu l'autre topic, et je ne suis "que" stagiaire, mais j'avais lu des choses là dessus dans des articles, et j'ai pu tester quelque chose en stage moi-même. Pourquoi ne pas mettre en place un système avec des plus et des moins sur leur copie (tu aurais toi la note pour les bulletins scolaires par exemple). Leur but, ne connaissant pas les notes, serait alors d'obtenir le plus de + (ou de vert, ou de quoique ce soit), et non d'obtenir une bonne note. Ca revient plus ou moins au même je l'accorde, mais on s'éloigne un peu du système de en dessous de 10 ça va pas, au dessus, ça passe, et peut être que ça pourrait faire changer un peu les choses ?

Difficilement envisageable, surtout en langues vivantes, ou les critères d'évaluation d'expression écrite sont difficilement compatible avec un système de + et de -. De plus, les élèves seraient frustrés de ne pas avoir leur note et de rester dans l'incertitude. "Bon, alors, c'est bon ou pas, ce que je fais ? "


Ou alors, complètement différent, tu peux tenter de faire refaire le contrôle à la maison une fois la correction faite, pour des points bonus, ou bien pour une note d'investissement globale à la fin du trimestre.

Ca j'ai déjà tenté et c'est pire que tout... Quel intérêt de recopier un corrigé ? Ca ne garantit nullement qu'ils ont compris leurs erreurs et assimilé les connaissances...  Il y a ceux qui s'en foutent et réécrivent les mêmes âneries ; il y a ceux qui te rendent la copie conforme du corrigé, et les bons élèves pour qui ça ne sert à rien de toute façon. Bref, un simple travail de copie...


Ce que j'ai testé aussi en stage : j'avais fait faire une expression écrite, et j'ai collecté toutes les idées de tous les élèves pour faire un corrigé. Sauf que bonne idée n'est pas forcément égal à bonne correction de la langue. Du coup j'ai projeté au tableau la trace écrite bourrée de leurs fautes (j'ai repris leur phrase à eux pour faire cette trace écrite, même l'élève qui m'avait écrit seulement deux lignes !), et ce sont eux qui ont du la corriger chacun leur tour. Projeter une trace écrite bourrée de fautes comportent ces défauts (ils pourraient mémoriser la formule non corrigée par exemple), mais à utiliser avec parcimonie, ça peut peut-être marcher ?

Ca c'est peut être à exploiter, chacun est chargé de corriger une phrase avec des erreurs écrite par un camarade. Ca me plaît assez. Ca peut aussi marcher ponctuellement pour  en revanche si tu fais un contrôle de connaissances sur un fait de langue, genre mettre des phrases au passé. Pas sûre que ça fonctionne avec les élèves très faibles qui ne sauront pas comment corriger....

seahala
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par Alex.B le Lun 18 Aoû 2014 - 18:40

@Serge a écrit:
@Alex.B a écrit:Je n'ai pas lu l'autre topic, et je ne suis "que" stagiaire, mais j'avais lu des choses là dessus dans des articles, et j'ai pu tester quelque chose en stage moi-même. Pourquoi ne pas mettre en place un système avec des plus et des moins sur leur copie (tu aurais toi la note pour les bulletins scolaires par exemple). Leur but, ne connaissant pas les notes, serait alors d'obtenir le plus de + (ou de vert, ou de quoique ce soit), et non d'obtenir une bonne note. Ca revient plus ou moins au même je l'accorde, mais on s'éloigne un peu du système de en dessous de 10 ça va pas, au dessus, ça passe, et peut être que ça pourrait faire changer un peu les choses ?

Je ne suis pas sûr de comprendre. Tu ne donnerais pas de notes en rendant les copies ?
Les élèves me semblent avoir besoin de se situer, ça les rassure, et c'est aussi une récompense, que ce soit une note ou dans une moindre mesure des Acquis,ECA, Non acquis.
Ils veulent du cash. Pas sûr que ça les motive de ne pas savoir avant la fin du trimestre où ils en sont. Et si une évaluation a été catastrophique, je ne suis pas sûr qu'une bonne correction avec des + puissent vraiment compenser le fait que l'évaluation n'a pas été concluante. La correction est faite en classe ou à la maison, elle n'est pas un gage réelle que la notion est finalement assimilée.
Ou alors je n'ai peut-être pas bien compris la façon dont tu envisageais les choses.

Oui c'est ça aucune note. Après c'est très expérimental mais il me semble que certains collègues avaient tenté (je n'ai pas la référence précise, je ne l'ai qu'entendu) pour justement s'éloigner d'un système très compétitif entre les élèves, et pour mettre en place un système plus tourner vers les acquis, en cours d'acquisition, et non-acquis. Cela permet tout de même à l'élève de situer dans le sens où il se rend tout de même compte de ce qui est acquis et ce qui ne l'est pas, mais il faudrait qu'une équipe pédagogique entière travaille de cette manière pour ne pas rendre la chose trop désorganisée.

Ca j'ai déjà tenté et c'est pire que tout... Quel intérêt de recopier un corrigé ? Ca ne garantit nullement qu'ils ont compris leurs erreurs et assimilé les connaissances...  Il y a ceux qui s'en foutent et réécrivent les mêmes âneries ; il y a ceux qui te rendent la copie conforme du corrigé, et les bons élèves pour qui ça ne sert à rien de toute façon. Bref, un simple travail de copie...
Alors refaire mais en changeant les phrases ? En changeant les consignes ? Très légèrement à chaque fois, mais cela permettrait peut être une meilleure transparence sur ce que les élèves ont assimilé ou non.

Alex.B
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par Ædeleah le Sam 30 Aoû 2014 - 12:33

@seahala a écrit:Ca j'ai déjà tenté et c'est pire que tout... Quel intérêt de recopier un corrigé ? Ca ne garantit nullement qu'ils ont compris leurs erreurs et assimilé les connaissances...  Il y a ceux qui s'en foutent et réécrivent les mêmes âneries ; il y a ceux qui te rendent la copie conforme du corrigé, et les bons élèves pour qui ça ne sert à rien de toute façon. Bref, un simple travail de copie...

Et si on ne leur donne pas de corrigé ? Par exemple pour un contrôle de connaissances en Histoire-Géographie, on ne leur donne pas les dates, les définitions ou les localisations, ils les ont dans le cahier et doivent pouvoir corriger tout seuls. Pour la partie de récit/synthèse on pourrait juste noter au tableau les principales notions qu'il fallait aborder, sans rédiger, juste pour qu'ils aient tout. On demande alors à ce qu'ils nous rendent une version corrigée de leur contrôle ; ça ne serait pas recopier un corrigé... Et ce travail de correction pourrait éventuellement être noté aussi pour encourager ceux qui s'étaient plantés au contrôle.

J'essaie de réfléchir à la façon de corriger parce qu'un de mes collègues stagiaires a prévu 30h d'évaluation et de correction dans l'année (10h de contrôle, 20h de correction, d'après ce qu'il m'a dit hier) et ça me paraît énorme et surtout pas obligatoirement utile...

Ædeleah
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par titeprof le Dim 31 Aoû 2014 - 9:27

les horaires dans ma discipline étant réduit, il est hors de question que je perde du temps pour le bête recopiage de la correction. Pour chaque évaluation, je la tape, la photocopie et leur distribue avec le barème détaillé au 1/2 point près. A chaque éval, ils ont une question de connaissances ou deux sur le chapitre précédent pour voir si ça a été au moins relu.

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par seahala le Dim 31 Aoû 2014 - 9:39

@titeprof a écrit:les horaires dans ma discipline étant réduit, il est hors de question que je perde du temps pour le bête recopiage de la correction. Pour chaque évaluation, je la tape, la photocopie et leur distribue avec le barème détaillé au 1/2 point près. A chaque éval, ils ont une question de connaissances ou deux sur le chapitre précédent pour voir si ça a été au moins relu.

Oui finalement je crois que je vais faire comme ça, au moins j'éviterai le relatif bazar régnant lors de la correction en classe, vu que la moitié n'écoute pas... Je ne vais pas leur faire entrer de force les connaissance dans la tête !!

seahala
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par sookie le Dim 31 Aoû 2014 - 9:59

Ce sujet m'intéresse beaucoup, Je m'interroge aussi depuis plusieurs années sur le problème de la correction.
Je suis dans un collège avec beaucoup d'élèves en grandes difficultés (sauf classes bilangues)
Si je donnais une correction en photocopie, ce serait vraiment du gâchis de papier, ils ne la regarderaient même pas. Il n'y aurait non plus aucun intérêt à ce qu'ils recopient la correction au tableau si c'est moi qui donne les réponses.
La seule méthode valable pour moi (pour 6e et 5e), c'est la correction faite en classe par les élèves eux-mêmes, avec leur cahier. C'est là qu'on s'aperçoit qu'ils ne trouvent pas forcément la réponse, notamment si la phrase de la question est un petit peu différente de celle du cours. Mais le problème c'est que cela prend énormément de temp, parfois une heure n'y suffit pas, et donc c'est impossible à faire systématiquement. 
Et puis il y a ceux qui ont eu une bonne note et qui s'ennuient (quand même un ou deux par classe), et ceux n'ont pas envie de chercher (beaucoup plus nombreux). Mais vraiment dans certaines classes, ils sont incapables/refusent de le faire à la maison.
Pour les 6e et 5e bilangues et les 4e et 3e, c'est correction à la maison, souvent après des indications orales de ma part. Je corrige les corrections (je sais que je me donne du boulot en plus!), j'ajoute jusqu'à 2 points, j'en retire autant si la correction n'est pas faite.
Le problème est qu'il y a encore de nombreuses copies avec de grosses erreurs dans la correction. Là je me sens désarmée, il faudrait que je puisse prendre ces élèves à part et les aider à corriger mais c'est impossible (ou alors faire une correction de correction de correction de la correction?).
Je n'ai pas vraiment trouver la solution idéale.

Comme j'ai toujours du mal à finir le programme, j'avais demandé à une collègue comment elle faisait car elle avait toujours fini le programme au 15 juin. Et, entre autres, elle m'a dit qu'elle ne faisait jamais de correction en classe. Moi, cela me gêne.

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par Dwarf le Dim 31 Aoû 2014 - 11:58

Ce qu'il faudrait essayer de changer, c'est plutôt le rapport à la note et à ce qu'elle représente. S'ils y voient une fin, expliquer, montrer, répéter que ce n'est en vérité qu'un moyen, un thermomètre, un système de mesure. Souvent, on se rend d'ailleurs compte qu'en amont de cette perception, il y a les parents et les attentes traditionnelles de la société.

Cela demande du travail, de l'énergie, mais cela finit par payer. Le véritable enjeu pour eux reste de comprendre concrètement qu'ils travaillent pour eux et pas pour autrui.

Pour ma part, je n'hésite pas à consacrer du temps à ce point, et pas qu'en début d'année, en n'hésitant pas à rebondir sur l'actualité ou les exemples (anonymés) tirés de la vraie vie.

A défaut de ce type d'approche, la correction peut effectivement tourner à vide (et que dire des annotations et des commentaires, alors!).

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par Germini le Mar 2 Sep 2014 - 12:38

Sur la correction à faire chez soi et à rendre, je me suis retrouvée l'année dernière avec 33 fois la copie de celui qui a eu une très bonne note  Rolling Eyes
Donc même sans donner la correction, pour peu que les élèves communiquent, c'est aussi du travail de copiste ... 
Les maths se prêtent bien à ce genre de problème !

Germini
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: de l'utilité de la correction...

Message par Dwarf le Mar 2 Sep 2014 - 12:53

@Germini a écrit:Sur la correction à faire chez soi et à rendre, je me suis retrouvée l'année dernière avec 33 fois la copie de celui qui a eu une très bonne note  Rolling Eyes
Donc même sans donner la correction, pour peu que les élèves communiquent, c'est aussi du travail de copiste ... 
Les maths se prêtent bien à ce genre de problème !
Ah, ça, c'est un classique, et l'occasion de certaines pressions de la part des élèves sur d'autres pour obtenir leurs corrections.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum