Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Aelia
Niveau 8

Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par Aelia le Mar 19 Aoû 2014 - 8:13
Je ne sais pas si c'est moi qui fatigue mais j'ai un doute Embarassed . J'ai toujours "rangé" Maupassant du côté des réalistes, du moins ses nouvelles. Or, je viens de relire un topo sur le naturalisme et j'y lis que Maupassant fait partie de ce mouvement, ce qui se justifie puisqu'il participe aux soirées de Médan. Cependant, c'est un ami et disciple de Flaubert, lui-même réaliste ! Alors peut-on dire que Maupassant se situe "entre les deux" ?

avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par Iphigénie le Mar 19 Aoû 2014 - 9:16
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par InvitéBC le Mar 19 Aoû 2014 - 9:16
Euh... J'ai toujours en mémoire que Maupassant se défiait de toute école...   
Je confonds peut-être
Cela dit, Maupassant aurait été plus ou moins un "chef de file" du naturalisme, mais pour moi, le meilleur exemple d'auteur naturaliste, c'est Zola... Maupassant ne pousse pas si loin.
Il correspond pour moi au réalisme et au fantastique avant tout Razz

Edit : Iphigénie,   
avatar
arcovm
Niveau 5

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par arcovm le Mar 19 Aoû 2014 - 9:19
On range par commodité Maupassant chez les Naturalistes: Médan, les amitiés, l'époque correspondent. Mais Maupassant se désigne plus volontiers par "réaliste" si on lit en juge par le texte théorique qui précède Pierre et Jean. Lorsque j'ai passé l'oral de l'agrégation interne en 2012, j'ai pu proposer une leçon qui ne ne prononçait pas même le mot de "Naturalisme", et je ne rappelle pas que Marianne Bury qui dispensait le cours sur Maupassant s'y référait spécifiquement. D'ailleurs quels écrits - nouvelles ou romans - peut-on vraiment rattacher au Naturalisme tel que Zola le théorise? L'hérédité? l'influence du milieu sur les êtres? la foi dans le progrès? l'apport de la science dans l'analyse des parcours?????
avatar
Aelia
Niveau 8

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par Aelia le Mar 19 Aoû 2014 - 9:47
Merci pour vos réponses qui me rassurent. Effectivement, d'après ce que j'ai relu après avoir posté mon message, Maupassant, comme Huysmans, s'est détaché progressivement du naturalisme qu'il jugeait stérile.
Encore merci !  Smile
avatar
ysabel
Devin

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par ysabel le Mar 19 Aoû 2014 - 9:52
@arcovm a écrit:On range par commodité Maupassant chez les Naturalistes: Médan, les amitiés, l'époque correspondent. Mais Maupassant se désigne plus volontiers par "réaliste" si on lit en juge par le texte théorique qui précède Pierre et Jean. Lorsque j'ai passé l'oral de l'agrégation interne en 2012, j'ai pu proposer une leçon qui ne ne prononçait pas même le mot de "Naturalisme", et je ne rappelle pas que Marianne Bury qui dispensait le cours sur Maupassant s'y référait spécifiquement. D'ailleurs quels écrits - nouvelles ou romans - peut-on vraiment rattacher au Naturalisme tel que Zola le théorise? L'hérédité? l'influence du milieu sur les êtres? la foi dans le progrès? l'apport de la science dans l'analyse des parcours?????

+1


Cependant, pour nos élèves, Est-ce vraiment capital de faire la distinction entre les 2 ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
nitescence
Érudit

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par nitescence le Mar 19 Aoû 2014 - 10:40
"J'en conclus que les Réalistes de talent devraient s'appeler plutôt des Illusionnistes" (préface de Pierre et Jean) : tout est dit !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
egomet
Grand sage

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par egomet le Mar 19 Aoû 2014 - 10:46
Les élèves accordent trop d'importance aux mouvements littéraires,  comme nous d'ailleurs. 

Il est certes utile d'avoir quelques repères,  surtout quand il s'agit d'une démarche clairement revendiquée par les auteurs eux-mêmes.  Mais honnêtement,  combien d'auteurs ont effectivement reconnu leurs étiquettes? 
Bien souvent les auteurs ne font du classique ou du baroque que parce que c'est à la mode, parce que le roi a l'air de sourire à ce style, parce que ça se vend. Il est bon de le rappeler.
Il arrive même que les auteurs fassent tout autre chose que ce qu'ils disent dans leur écrits théoriques. Franchement, les prétentions scientifiques de Zola ne tiennent pas la route. Zola est bon parce qu'il construit une nouvelle mythologie, moderne et socialiste. C'est là qu'il a du souffle. Pas lorsqu'il prétend dégager les lois de l'hérédité. 

Cette question des mouvements littéraires induit beaucoup d'erreurs,  parce leur abord est trop théorique.  Bien souvent,  les lycéens n'ont qu'un pauvre extrait à mettre sur le mot romantisme ou humanisme, extrait parfois peu représentatif. 

Classer Maupassant parmi les naturalistes à cause de ses amitiés,  pourquoi pas? Mais alors le terme n'a plus beaucoup de sens. 
Les goûts littéraires et les choix esthétiques n'ont rien d'exclusif. Je peux faire du moderne et fréquenter les classiques, et même avoir un goût inavouable pour le romantisme le plus lyrique. Si les professeurs se mettent à ranger trop strictement,  les élèves vont s'imaginer des barrières infranchissables.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
nitescence
Érudit

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par nitescence le Mar 19 Aoû 2014 - 10:48
Bien sûr que les frontières sont poreuses, mais pour les élèves cela permet d'avoir des repères et un élève est parfaitement capable de comprendre qu'un auteur puisse être au carrefour de plusieurs influences.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par Iphigénie le Mar 19 Aoû 2014 - 10:56
Pour avoir au moins tous une base commune , on peut déjà s'appuyer sur l'accompagnement des programmes, qui est bien fichu:
http://eduscol.education.fr/cid59382/ressources-pour-la-classe-de-seconde.html#lien0
avatar
Paryponoian
Niveau 4

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par Paryponoian le Mar 19 Aoû 2014 - 13:59
@arcovm a écrit:On range par commodité Maupassant chez les Naturalistes: Médan, les amitiés, l'époque correspondent. Mais Maupassant se désigne plus volontiers par "réaliste" si on lit en juge par le texte théorique qui précède Pierre et Jean. Lorsque j'ai passé l'oral de l'agrégation interne en 2012, j'ai pu proposer une leçon qui ne ne prononçait pas même le mot de "Naturalisme", et je ne rappelle pas que Marianne Bury qui dispensait le cours sur Maupassant s'y référait spécifiquement. D'ailleurs quels écrits - nouvelles ou romans - peut-on vraiment rattacher au Naturalisme tel que Zola le théorise? L'hérédité? l'influence du milieu sur les êtres? la foi dans le progrès? l'apport de la science dans l'analyse des parcours?????

Si tu prends un nouvelle telle que "L'Ivrogne", et notamment l'explicit, l'influence du naturalisme est nette : Maupassant montre, tel un biologiste, comment l'alcool et la colère peuvent conduire un homme du peuple (et on sait ce qu'il pense du peuple...) à commettre un meurtre. Les nombreuses références au corps et au sang en sont une autre preuve.
Contenu sponsorisé

Re: Maupassant : réaliste ou naturaliste ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum