La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par InviteeF le Mar 19 Aoû 2014 - 22:58

@dandelion a écrit:Ce serait quand même plus simple de reprendre une partie de l'ancienneté professionnelle des gens. Déménager avec des enfants déjà grands, avec un salaire en dessous de 2000 euros, il faut quand même dire que c'est dur.
Très franchement, ici on m'a repris mon ancienneté, sinon je paierais pour travailler (et donc je ferais sans doute autre chose).
Je suis bien d'accord !

En revanche,  ce qui est de donner des points pour rester dans sa région uniquement aux reconvertis non ex - contractuels me semble hautement injuste (euphémisme).

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par dandelion le Mar 19 Aoû 2014 - 23:17

Fafnir a écrit:
@dandelion a écrit:Ce serait quand même plus simple de reprendre une partie de l'ancienneté professionnelle des gens. Déménager avec des enfants déjà grands, avec un salaire en dessous de 2000 euros, il faut quand même dire que c'est dur.
Très franchement, ici on m'a repris mon ancienneté, sinon je paierais pour travailler (et donc je ferais sans doute autre chose).
Je suis bien d'accord !

En revanche,  ce qui est de donner des points pour rester dans sa région uniquement aux reconvertis non ex - contractuels me semble hautement injuste (euphémisme).
Evidemment, s'ils ne considèrent pas qu'être enseignant contractuel est une profession, on n'est pas rendu.
avatar
dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Ingeborg B. le Mar 19 Aoû 2014 - 23:19

Fafnir a écrit:
@dandelion a écrit:Ce serait quand même plus simple de reprendre une partie de l'ancienneté professionnelle des gens. Déménager avec des enfants déjà grands, avec un salaire en dessous de 2000 euros, il faut quand même dire que c'est dur.
Très franchement, ici on m'a repris mon ancienneté, sinon je paierais pour travailler (et donc je ferais sans doute autre chose).
Je suis bien d'accord !

En revanche,  ce qui est de donner des points pour rester dans sa région uniquement aux reconvertis non ex - contractuels me semble hautement injuste (euphémisme).
Ce serait une injustice pour les autres et une rupture du principe d'égalité. On tient déjà compte des situations familiales pour les mutations.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par coindeparadis le Mer 20 Aoû 2014 - 9:02

Je trouve certains propos peu charitables ... Je n'ai pas oublié de cocher, j'ai envoyé mes papiers, je suis dans une situation ubuesque dont je ne peux sortir car le Rectorat refuse même de regarder mon dossier... Je ne vais pas démissionner mais demander un report. En espérant que l'an prochain sera moins b....lique que cette année. Ensuite , il faudrait aussi que notre Ministre qui s'attache tant à l'intérêdezenfants se rappelle que les profs aussi en ont, et qu'il fasse en sorte que ces derniers ne soient pas sacrifiés sur l'autel de la vocation pédagogique !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Ingeborg B. le Mer 20 Aoû 2014 - 9:23

@coindeparadis a écrit:Je trouve certains propos peu charitables ... Je n'ai pas oublié de cocher, j'ai envoyé mes papiers, je suis dans une situation ubuesque dont je ne peux sortir car le Rectorat refuse même de regarder mon dossier... Je ne vais pas démissionner mais demander un report. En espérant que l'an prochain sera moins b....lique que cette année. Ensuite , il faudrait aussi que notre Ministre qui s'attache tant à l'intérêdezenfants se rappelle que les profs aussi en ont, et qu'il fasse en sorte que ces derniers ne soient pas sacrifiés sur l'autel de la vocation pédagogique !
Je pense qu'on fait la distinction entre ta situation qui est effectivement due aux incuries du ministère et celle de ceux qui 1) ne remplissent pas correctement un dossier et crient à l'injustice 2) Ceux qui découvrent les règles de la fonction publique après le concours.
J'espère que tu trouveras une solution.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Olympias le Mer 20 Aoû 2014 - 9:49

Fafnir a écrit:
@dandelion a écrit:Ce serait quand même plus simple de reprendre une partie de l'ancienneté professionnelle des gens. Déménager avec des enfants déjà grands, avec un salaire en dessous de 2000 euros, il faut quand même dire que c'est dur.
Très franchement, ici on m'a repris mon ancienneté, sinon je paierais pour travailler (et donc je ferais sans doute autre chose).
Je suis bien d'accord !

En revanche,  ce qui est de donner des points pour rester dans sa région uniquement aux reconvertis non ex - contractuels me semble hautement injuste (euphémisme).
Certains de mes copains de fac n'ont pas voulu passer le concours (certains ne l'auraient pas eu...désolée) ; nous avons bossé, décroché le concours, qui était très dur à l'époque, puis migré très très très loin de chez nous, nous nous sommes retrouvés là où nous ne connaissions personne, souvent sur des postes m..............., pendant qu'ils se faisaient embaucher comme maître auxiliaires, restaient au soleil, étaient titularisés....pendant que nous sommes toujours au pays des Hyperboréens.  furieux 
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par faer le Mer 20 Aoû 2014 - 10:21

J'avoue avoir du mal à me situer entre les allusions qui courent sur ce topic. D'un côté on admet à demi-mot que les affectations peuvent être inhumaines, de l'autre on avance une réalité de la fonction publique qu'on assimile à l'armée, avec mobilité contrainte. Soit, c'est vrai, ça s'entend tout à fait. Mais j'aimerais rappeler qu'on parle de stagiaires ici, c'est à dire de gens qui ne sont pas encore titulaires dans la fonction publique, et qui, pour certains, ont des études à terminer pour pouvoir espérer le devenir. Dire à un stagiaire qu'il est soumis aux besoins de l'Etat, c'est accepter l'idée que les stagiaires servent de moyens d'enseignement, en dépit de toute logique viable de formation. Avec la nouvelle réforme, c'est la formation qui devait de nouveau primer, et c'est ce qui était mis en avant pour revaloriser le métier. Alors ok, ça va mal, on manque de personnel, d'accord. Mais en attendant cette année nous allons être quelques uns à ne pas pouvoir nous former correctement (voire pas du tout pour certains), ce qui peut nous coûter notre titularisation dans un contexte où cette formation redevient, officiellement du moins, un impératif. Sans parler évidemment des conséquences pour les élèves, là on entrerait dans un débat de fond sur la nécessité/qualité de la formation fournie actuellement. Mais une fois qu'on est titularisé, ok, pas de problème, mobilité nationale, on a effectivement signé pour ça.

Je ne veux pas jouer les éternels mécontents, j'ai passé mes vacances à essayer de gérer cette situation qui me pose beaucoup de problèmes sur le plan personnel, et je n'ai pas réussi du coup à prendre de repos, ce qui fait que je suis parfois un peu sur les nerfs. Nous sommes plusieurs dans cette situation, avec chacun son parcours, ses problèmes et ses erreurs/manquements/injustices subies. On peut toujours s'amuser à classer les cas, à commencer à chercher qui mérite sa situation selon toute sorte de critères. Effectivement, malheureusement, la médiatisation n'est pas une bonne idée et peut être perverse, parce qu'elle crée facilement des cas particuliers pour les mettre en avant, ce qui fait passer le problème de fond (et donc les autres cas, pour certains encore plus dramatiques) en arrière plan et porte préjudice à l'action des syndicats. Mais quand même, à la décharge de cette stagiaire d'anglais, j'aimerais mentionner le fait qu'on lui a donné la parole sur FR3, et qu'elle a eu la présence d'esprit de parler de tous les cas, en demandant à ce que plus de moyens soient donnés aux stagiaires enseignants pour préparer leur rentrée sereinement. C'est précisément ce qu'a promis le ministère l'année dernière et dernièrement, mais on est quelques uns à attendre encore d'en voir le bout.

faer
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Lefteris le Mer 20 Aoû 2014 - 10:57

@Ruthven a écrit:
@Lefteris a écrit:

Si l'on attire les candidats par des reclassements partiels (points pour se rapprocher, ancienneté partielle prise en compte comme au Capet) on trouvera du monde,surtout en province où le chômage frappe fort et où des gens hésiteront moins.

Et les exilés cristoliens resteront quelques années de plus où ils sont pour laisser la place aux nouveaux venus ...

Je ne suis pas persuadé de toute manière que cela soit une excellente perspective pour l'enseignement qu'il devienne majoritairement un métier de reconversion (mais ce n'est pas très politiquement correct de le dire).
Problème épineux en effet, mais d’un autre côté, on peut avoir des gens compétents dans certaines disciplines déficitaires , donner du sang frais à l’EN, surtout dans une conjoncture où tout laisse penser que le recrutement direct va encore se réduire : dégradation très rapide des conditions de travail, traitements bas par rapport à d’autres métiers de qualification similaire, etc.
Se reconvertir est déjà une chose difficile, avec de nombreux obstacles, matériels et moraux. Si l’on n’aplanit pas certains d’entre eux, ça devient un repoussoir, plus la peine de parler de « mobilité professionnelle », pourtant très à la mode. Puisque c’est valable pour le public (mais c’est vrai qu’un fonctionnaire reclassé a déjà subi la contrainte de mobilité dans son corps antérieur) , pourquoi ne pas en injecter une dose pour le privé, au moins pour les situations familiales ? Pour le reste du reclassement, c’est plus délicat, car il faut trouver des équivalences, c’est plus facile dans la fonction publique, avec les catégories (quoique, les bâtons dans les roues, je connais…)

Sans assouplissement de cette rigidité, on risque de n’avoir personne ni à Créteil, ni dans certaines villes de province. Tant que le métier n’aura pas été revalorisé, au moins à hauteur des autres fonctionnaires, et remis sur les rails au lieu d’être dénaturé un peu plus chaque année, on ne peut espérer sortir de l’ornière et retrouver les recrutements issus des bons étudiants. Il faudra donc beaucoup compter sur les contractuels , les reconvertis. Et pour que les contractuels aient envie de rester, et non de chercher un autre emploi pendant leur contrat r(je pense à ceux de matières scientifiques, j'en ai vu pas mal), il faut aussi leur donner l'envie de rester. Cercle vicieux...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par coindeparadis le Mer 20 Aoû 2014 - 11:03

Et la plupart des disciplines professionnelles et technologiques implique justement la reconversion de professionnels de la comptabilité, de l'hôtellerie, du social, du bâtiment...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Rabelais le Mer 20 Aoû 2014 - 11:43

En haut lieu,on pense à l'élève, à sa façon d'apprendre, aux meilleures conditions d'apprentissage et on pond tous les ans de nouvelles modalités didactiques...et on oublie de poser cette question: " comment faire pour qu'un professeur soit dans des conditions optimales de transmission du savoir, qu'ils s'intéresse à son établissement, qu'il soit assez enjoué et dynamique pour transmettre sa passion disciplinaire, qu'il ait le temps de réfléchir entre 2 prepas de cours à la façon dont l'élève va s'impliquer?"
Réponse: en arrêtant de l'envoyer contre son gré à l'autre bout de la France avec un déménagement à faire en 2 jours.
Que ceux qui veulent voir du pays le puissent ( que j'aurais adoré le faire étant plus jeune!), que ceux qui ne le peuvent pas le signalent et restent sur place jusqu'à ce qu'ils le puissent.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Celeborn le Mer 20 Aoû 2014 - 12:22

@Rabelais a écrit:
Réponse: en arrêtant de l'envoyer contre son gré à l'autre bout de la France avec un déménagement à faire en 2 jours.
Que ceux qui veulent voir du pays le puissent ( que j'aurais adoré le faire étant plus jeune!), que ceux qui ne le peuvent pas le signalent et restent sur place jusqu'à ce qu'ils le puissent.

Et donc, on les trouvera comment, les profs pour enseigner à Versailles et à Créteil ? Pas sûr qu'il y ait suffisamment de gens qui souhaitent voir de CE pays-là...

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Ingeborg B. le Mer 20 Aoû 2014 - 12:27

@Rabelais a écrit:En haut lieu,on pense à l'élève, à sa façon d'apprendre, aux meilleures conditions d'apprentissage et on pond tous les ans de nouvelles modalités didactiques...et on oublie de poser cette question: " comment faire pour qu'un professeur soit dans des conditions optimales de transmission du savoir, qu'ils s'intéresse à son établissement, qu'il soit assez enjoué et dynamique pour transmettre sa passion disciplinaire, qu'il ait le temps de réfléchir entre 2 prepas de cours à la façon dont l'élève va s'impliquer?"
Réponse: en arrêtant de l'envoyer contre son gré à l'autre bout de la France avec un déménagement à faire en 2 jours.
Que ceux qui veulent voir du pays le puissent ( que j'aurais adoré le faire étant plus jeune!), que ceux qui ne le peuvent pas le signalent et restent sur place jusqu'à ce qu'ils le puissent.
Ce qui, étant donnée la répartition de la population française est concrètement impossible  Rolling Eyes De plus, le système des mutations n'est pas non plus arbitraire. Il y a des barèmes qui avantagent les profs avec progéniture. L'affectation des stagiaires a été problematique et dans certains cas aboutit à des situataions aberrantes. Par ailleurs, on ne va pas inventé des heures pour les stagiaires là où il n'y en a pas. Il ne s'agit pas de vouloir, tels des vieux c... que les stagaires en bavent comme les autres mais de comprendre les contraintes qui existent.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Ingeborg B. le Mer 20 Aoû 2014 - 12:28

@Celeborn a écrit:
@Rabelais a écrit:
Réponse: en arrêtant de l'envoyer contre son gré à l'autre bout de la France avec un déménagement à faire en 2 jours.
Que ceux qui veulent voir du pays le puissent ( que j'aurais adoré le faire étant plus jeune!), que ceux qui ne le peuvent pas le signalent et restent sur place jusqu'à ce qu'ils le puissent.

Et donc, on les trouvera comment, les profs pour enseigner à Versailles et à Créteil ? Pas sûr qu'il y ait suffisamment de gens qui souhaitent voir de CE pays-là...
 topela 
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par coindeparadis le Mer 20 Aoû 2014 - 12:30

Encore faut-il que les rectorats suivent les barèmes et tiennent compte des situations familiales. Or, cette année certains rectorats ont pris des libertés (et du coup écarté les syndicats). Et ce, avec les stagiaires. J'imagine qu'un tel mode opératoire aurait été impossible avec les titulaires sans levée de boucliers.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par faer le Mer 20 Aoû 2014 - 12:32

Pour le mouvement national je suis d'accord qu'en l'état il est nécessaire. Par contre pour les contraintes concernant les stagiaires, certains parlent de mettre en place un véritable statut de tuteur avec décharge, et affectation du stagiaire sur cette décharge. Je ne sais pas du tout ce que ça impliquerait exactement et si ce serait possible, qu'en pensez-vous ?

faer
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par miss sophie le Mer 20 Aoû 2014 - 12:38

@faer a écrit:j'aimerais rappeler qu'on parle de stagiaires ici, c'est à dire de gens qui ne sont pas encore titulaires dans la fonction publique, et qui, pour certains, ont des études à terminer pour pouvoir espérer le devenir.

En effet. Lorsque j'ai passé le CAPES, les stages se faisaient dans l'académie d'obtention du concours, le déplacement venait avec la titularisation, ce que je trouve plus logique. Les stagiaires de ces dernières années sont mis dans des situations où se cumulent les problèmes.
avatar
miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par coindeparadis le Mer 20 Aoû 2014 - 12:39

Et il n' y a pas si longtemps (à l'époque où le concours interne était réservé aux enseignants non titulaires) les lauréats de l'interne étaient assurés de réaliser leur stage dans leur académie (voire dans leur établissement).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Lefteris le Mer 20 Aoû 2014 - 12:45

@Celeborn a écrit:
@Rabelais a écrit:
Réponse: en arrêtant de l'envoyer contre son gré à l'autre bout de la France avec un déménagement à faire en 2 jours.
Que ceux qui veulent voir du pays le puissent ( que j'aurais adoré le faire étant plus jeune!), que ceux qui ne le peuvent pas le signalent et restent sur place jusqu'à ce qu'ils le puissent.

Et donc, on les trouvera comment, les profs pour enseigner à Versailles et à Créteil ? Pas sûr qu'il y ait suffisamment de gens qui souhaitent voir de CE pays-là...
Le problème, c'est que les gens d'un certaine ancienneté qui seront obligés soit de renoncer au concours, soit qui tout simplement ne s'y présenteront pas, n'enseigneront ni à Créteil-Versailles, ni dans leur région, et que ça ne fera pas affluer les « jeunes » candidats pour autant.
Permettre à des gens qui ont de l’âge, une famille, ont déjà donné dans le monde professionnel, d’avoir des points, pourquoi pas, chacun son tour, les jeunes vieilliront aussi et auront des points Very Happy .
L’essentiel serait qu’il y ait des règles du jeu précises , que personne ne soit pris au dépourvu. Ce qui est regrettable, c’est que les règles ne soient pas claires dès le départ, et que les problèmes se règlent au coup par coup , comme ici suite à une intervention médiatique.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Ingeborg B. le Mer 20 Aoû 2014 - 12:59

@miss sophie a écrit:
@faer a écrit:j'aimerais rappeler qu'on parle de stagiaires ici, c'est à dire de gens qui ne sont pas encore titulaires dans la fonction publique, et qui, pour certains, ont des études à terminer pour pouvoir espérer le devenir.

En effet. Lorsque j'ai passé le CAPES, les stages se faisaient dans l'académie d'obtention du concours, le déplacement venait avec la titularisation, ce que je trouve plus logique. Les stagiaires de ces dernières années sont mis dans des situations où se cumulent les problèmes.
 scratch J'ai passé le concours en 1994 et déjà, on devait faire des voeux pour l'année de stage. Donc, les stagaires ne restaient pas dans l'académie où ils avaient passé les écrits. Après, pour les Franciliens, ce n'était pas compliqué d'avoir Versailles ou Créteil.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par InviteeF le Mer 20 Aoû 2014 - 13:05

Il est bon de rappeler en effet que selon les disciplines et selon la région dont on est originaire, nous ne sommes pas tous égaux face aux mutations.
Le prof de maths de Marseille et la prof d'allemand d'Aix ne connaissent pas le même parcours pour rentrer chez eux... La prof de lettres classiques d'Amiens et le prof d'espagnol de Toulouse non plus...

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Celeborn le Mer 20 Aoû 2014 - 13:06

@Lefteris a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Rabelais a écrit:
Réponse: en arrêtant de l'envoyer contre son gré à l'autre bout de la France avec un déménagement à faire en 2 jours.
Que ceux qui veulent voir du pays le puissent ( que j'aurais adoré le faire étant plus jeune!), que ceux qui ne le peuvent pas le signalent et restent sur place jusqu'à ce qu'ils le puissent.

Et donc, on les trouvera comment, les profs pour enseigner à Versailles et à Créteil ? Pas sûr qu'il y ait suffisamment de gens qui souhaitent voir de CE pays-là...
Le problème, c'est que les gens d'un certaine ancienneté qui seront obligés soit de renoncer au concours, soit qui tout simplement ne s'y présenteront pas, n'enseigneront ni à Créteil-Versailles, ni  dans leur région,  et que ça ne fera pas affluer les « jeunes » candidats pour autant.
Permettre à des gens qui ont de l’âge, une  famille, ont  déjà donné dans le monde professionnel, d’avoir des points, pourquoi pas, chacun son tour, les jeunes vieilliront aussi et auront des points Very Happy .
L’essentiel serait  qu’il y ait des règles du jeu  précises , que personne ne soit pris au dépourvu. Ce qui est regrettable, c’est que les règles ne soient pas claires dès le départ, et que les problèmes se règlent au coup par coup , comme ici suite à une intervention médiatique.

Ah mais je pense que nous sommes parfaitement d'accord là-dessus Smile.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par coindeparadis le Mer 20 Aoû 2014 - 13:19

@Ingeborg B. a écrit:
@miss sophie a écrit:
@faer a écrit:j'aimerais rappeler qu'on parle de stagiaires ici, c'est à dire de gens qui ne sont pas encore titulaires dans la fonction publique, et qui, pour certains, ont des études à terminer pour pouvoir espérer le devenir.

En effet. Lorsque j'ai passé le CAPES, les stages se faisaient dans l'académie d'obtention du concours, le déplacement venait avec la titularisation, ce que je trouve plus logique. Les stagiaires de ces dernières années sont mis dans des situations où se cumulent les problèmes.
 scratch J'ai passé le concours en 1994 et déjà, on devait faire des voeux pour l'année de stage. Donc, les stagaires ne restaient pas dans l'académie où ils avaient passé les écrits. Après, pour les Franciliens, ce n'était pas compliqué d'avoir Versailles ou Créteil.
Les provinciaux avaient plus de chance alors ...  Very Happy 

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Hélips le Mer 20 Aoû 2014 - 18:38

@miss sophie a écrit:
@faer a écrit:j'aimerais rappeler qu'on parle de stagiaires ici, c'est à dire de gens qui ne sont pas encore titulaires dans la fonction publique, et qui, pour certains, ont des études à terminer pour pouvoir espérer le devenir.

En effet. Lorsque j'ai passé le CAPES, les stages se faisaient dans l'académie d'obtention du concours, le déplacement venait avec la titularisation, ce que je trouve plus logique. Les stagiaires de ces dernières années sont mis dans des situations où se cumulent les problèmes.

Quand j'ai passé le concours, le stage se faisait dans l'académie d'obtention du concours dans la limite des places disponibles. Ceux qui avaient passé le CAPES à Paris n'ont pas tous fait leur année de stage sur Paris loin de là, beaucoup ont découvert la Seine et Marne profonde.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Cath le Mer 20 Aoû 2014 - 18:45

En 1991, et bien que venant d'une académie trèèèès déficitaire, j'ai dû, comme mes petits camarades, partir 1 an en formation dans une autre : c'était le début des IUFM, mon académie n'en avait tout simplement pas encore ouvert.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Ingeborg B. le Mer 20 Aoû 2014 - 18:53

@coindeparadis a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@miss sophie a écrit:

En effet. Lorsque j'ai passé le CAPES, les stages se faisaient dans l'académie d'obtention du concours, le déplacement venait avec la titularisation, ce que je trouve plus logique. Les stagiaires de ces dernières années sont mis dans des situations où se cumulent les problèmes.
 scratch J'ai passé le concours en 1994 et déjà, on devait faire des voeux pour l'année de stage. Donc, les stagaires ne restaient pas dans l'académie où ils avaient passé les écrits. Après, pour les Franciliens, ce n'était pas compliqué d'avoir Versailles ou Créteil.
Les provinciaux avaient plus de chance alors ...  Very Happy 
Pas vraiment puisque beaucoup étaient nommés dans ces tois académies. A moins de revoir la répartition de la population française, on a toujours besoin de beaucoup de profs dans les académies parisiennes. Donc....
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capésienne Céline Oble restera à Poitiers

Message par Hélips le Mer 20 Aoû 2014 - 19:00

@Ingeborg B. a écrit:
@miss sophie a écrit:
@faer a écrit:j'aimerais rappeler qu'on parle de stagiaires ici, c'est à dire de gens qui ne sont pas encore titulaires dans la fonction publique, et qui, pour certains, ont des études à terminer pour pouvoir espérer le devenir.

En effet. Lorsque j'ai passé le CAPES, les stages se faisaient dans l'académie d'obtention du concours, le déplacement venait avec la titularisation, ce que je trouve plus logique. Les stagiaires de ces dernières années sont mis dans des situations où se cumulent les problèmes.
 scratch J'ai passé le concours en 1994 et déjà, on devait faire des voeux pour l'année de stage. Donc, les stagaires ne restaient pas dans l'académie où ils avaient passé les écrits. Après, pour les Franciliens, ce n'était pas compliqué d'avoir Versailles ou Créteil.

Oui enfin rappelons que lorsque l'on habite mettons Mantes la Jolie (78) et que l'on est nommé à Provins (77), ça oblige aussi à un déménagement : 150 km dont le tour de Paris.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum