Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles. Empty Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles.

par John le Sam 23 Aoû 2014 - 17:53
Mais la remarquable réussite de Loïc apparaît comme une victoire empoisonnée. "Je souhaite effectivement devenir professeur de latin et de grec, mais je viens d'apprendre que je suis muté à Versailles pour mon stage", découvrait le jeune homme il y a quelques jours.

Vu sa situation familiale, ce déménagement lui semble impossible. "L'année dernière j'avais déjà dû économiser pour partir une semaine passer les épreuves orales du Capes, à Tours. C'était la première fois que je partais seul en métropole". Il n'a pas les moyens de financer un nouveau billet d'avion en août, encore moins un logement en région parisienne. Sa seule famille métropolitaine réside à Nantes, bien trop loin pour pouvoir l'aider.

Son espoir : obtenir le report du bénéfice du concours pendant un an, le temps pour lui de chercher du travail et d'économiser suffisamment pour financer un voyage l'hiver prochain. "J'espère que ma réussite au Capes m'aidera à travailler comme professeur contractuel à La Réunion". Le message est lancé.
http://www.clicanoo.re/432317-loic-iva-crack-du-capes-affecte-a-versailles.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
John
John
Médiateur

Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles. Empty Re: Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles.

par John le Sam 23 Aoû 2014 - 17:55
Même topo pour une collègue de maths :
Sa camarade X. a réussi le même concours et se retrouve affectée dans l'académie de Versailles. Elle regrette d'avoir en même temps validé son master de mathématiques. Car si elle avait échoué, elle se retrouverait dans la situation des étudiants de M1, affectés dans des collèges réunionnais pour leur stage !

Rageuse, elle accuse : "Le rectorat a prévu des postes uniquement pour les M1 et le Capes exceptionnel, le concours supplémentaire, dont les écrits ont eu lieu en 2013 et les oraux en 2014. Mais pour nous, qui avons passé le Capes "rénové", avec les écrits et les oraux en 3 mois en 2014, il n'y a plus de postes". Et lorsque le secrétaire général adjoint du rectorat lui rappelle qu'elle a "passé un concours national", elle proteste : "Je n'ai pas le temps de monter un dossier de demande de continuité territoriale, toutes les dépenses seront à ma charge. Mon conjoint travaille ici... et dans l'académie de Versailles, il faut compter 700 euros de loyer". Avec un salaire de 1650 euros, cela risque d'être effectivement compliqué... Car les jeunes professeurs débutants doivent se plier aux exigences de la fonction publique (affectation nationale) sans en avoir les avantages : pas de prise en charge du transport.
http://www.clicanoo.re/432299-vingt-jeunes-laureats-recus-hier-matin-au-rectorat.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
yogi
yogi
Grand sage

Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles. Empty Re: Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles.

par yogi le Sam 23 Aoû 2014 - 17:58
Dans les TOM, des contractuels avaient des postes dans un bahut depuis des années (connaissances politiques, pots de vin...) sauf que les locaux titulaires employés en métropole commencent à gueuler pour pouvoir revenir au pays. Ils ont gain de cause. Je trouve que c'est logique.

Je me dis souvent que si on autorise aux originaires de DOM les 1000points de bonus (j'en fais partie) ,par équité on devrait faire pareil avec un natif de n'importe quelle région. Pourquoi un prof d'EPS toulousain, qui a toujours vécu à Toulouse doit se coltiner 15ans en RP et a du mal à redescendre chez lui?

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
faer
Niveau 7

Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles. Empty Re: Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles.

par faer le Sam 23 Aoû 2014 - 19:26
@yogi a écrit:Dans les TOM, des contractuels avaient des postes dans un bahut depuis des années (connaissances politiques, pots de vin...) sauf que les locaux titulaires employés en métropole commencent à gueuler pour pouvoir revenir au pays. Ils ont gain de cause. Je trouve que c'est logique.

Je me dis souvent que si on autorise aux originaires de DOM les 1000points de bonus (j'en fais partie) ,par équité on devrait faire pareil avec un natif de n'importe quelle région. Pourquoi un prof d'EPS toulousain, qui a toujours vécu à Toulouse doit se coltiner 15ans en RP et a du mal à redescendre chez lui?

Ça remettrait en cause le mouvement national et poserait de sérieux problèmes à certaines académies. La raison des 1000 points, c'est que l'insularité crée une discontinuité (coucou les géographes) qui est reconnue et prise en compte. Si je ne m'abuse il est impossible pour un prof de métropole d'être affecté outre-mer s'il n'en a pas fait le vœu. La question est donc, à mon sens, pourquoi serait-ce possible dans l'autre sens ?
yogi
yogi
Grand sage

Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles. Empty Re: Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles.

par yogi le Sam 23 Aoû 2014 - 19:53
@faer a écrit:
@yogi a écrit:Dans les TOM, des contractuels avaient des postes dans un bahut depuis des années (connaissances politiques, pots de vin...) sauf que les locaux titulaires employés en métropole commencent à gueuler pour pouvoir revenir au pays. Ils ont gain de cause. Je trouve que c'est logique.

Je me dis souvent que si on autorise aux originaires de DOM les 1000points de bonus (j'en fais partie) ,par équité on devrait faire pareil avec un natif de n'importe quelle région. Pourquoi un prof d'EPS toulousain, qui a toujours vécu à Toulouse doit se coltiner 15ans en RP et a du mal à redescendre chez lui?

Ça remettrait en cause le mouvement national et poserait de sérieux problèmes à certaines académies. La raison des 1000 points, c'est que l'insularité crée une discontinuité (coucou les géographes) qui est reconnue et prise en compte. Si je ne m'abuse il est impossible pour un prof de métropole d'être affecté outre-mer s'il n'en a pas fait le vœu. La question est donc, à mon sens, pourquoi serait-ce possible dans l'autre sens ?

Je me suis posée ces questions lorsqu'un collègue fut vert de savoir que j'avais 1000 points pour mon DOM (je n'y suis pas née, un parent né dans un DOM suffit). Il m'a dit "et,moi pourquoi j'ai pas un bonus pour repartir dans mon pays basque?"
Bah voui, pourquoi pas?
Quand je bossais en G-B, c'était à nous de postuler pour des postes donc beaucoup de gens restaient dans leurs régions, encore une fois,pourquoi pas?
On ne peut pas dire que le mouvement national soit juste non plus...

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
InviteeF
Grand Maître

Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles. Empty Re: Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles.

par InviteeF le Sam 23 Aoû 2014 - 22:03
@yogi a écrit:Dans les TOM, des contractuels avaient des postes dans un bahut depuis des années (connaissances politiques, pots de vin...) sauf que les locaux titulaires employés en métropole commencent à gueuler pour pouvoir revenir au pays. Ils ont gain de cause. Je trouve que c'est logique.

Je me dis souvent que si on autorise aux originaires de DOM les 1000points de bonus (j'en fais partie) ,par équité on devrait faire pareil avec un natif de n'importe quelle région. Pourquoi un prof d'EPS toulousain, qui a toujours vécu à Toulouse doit se coltiner 15ans en RP et a du mal à redescendre chez lui?
veneration
Duduche
Duduche
Niveau 5

Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles. Empty Re: Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles.

par Duduche le Sam 23 Aoû 2014 - 22:14
@faer a écrit:
@yogi a écrit:Dans les TOM, des contractuels avaient des postes dans un bahut depuis des années (connaissances politiques, pots de vin...) sauf que les locaux titulaires employés en métropole commencent à gueuler pour pouvoir revenir au pays. Ils ont gain de cause. Je trouve que c'est logique.

Je me dis souvent que si on autorise aux originaires de DOM les 1000points de bonus (j'en fais partie) ,par équité on devrait faire pareil avec un natif de n'importe quelle région. Pourquoi un prof d'EPS toulousain, qui a toujours vécu à Toulouse doit se coltiner 15ans en RP et a du mal à redescendre chez lui?

Ça remettrait en cause le mouvement national et poserait de sérieux problèmes à certaines académies. La raison des 1000 points, c'est que l'insularité crée une discontinuité (coucou les géographes) qui est reconnue et prise en compte. Si je ne m'abuse il est impossible pour un prof de métropole d'être affecté outre-mer s'il n'en a pas fait le vœu. La question est donc, à mon sens, pourquoi serait-ce possible dans l'autre sens ?

Exactement ! Etre muté de Toulouse à Paris (moins de 700 km), ce n'est tout de même pas pareil que de faire Réunion ==> Paris (10 000 km) ...

Maintenant, je suis désolé pour l'admis en question mais il s'y attendait certainement. Je connais pas mal de gens dans son cas qui prennent des dispositions au moment de passer les écrits, sans compter les aides de la Région (pour passer les oraux ou encore pour une première installation).

Bon courage à lui en tout cas.
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles. Empty Re: Réunionnais certifié de lettres classiques, il n'a pas les moyens de rejoindre son poste à Versailles.

par coindeparadis le Lun 25 Aoû 2014 - 20:56
Un des nombreux textes pondus cette année scolaire disait que les lauréats des DOM TOM feraient leur stage dans leur académie. J'ai croisé des insulaires qui ont justement passé le CAPET en sachant cela. Si le ministère revient sur ses promesses (comme souvent cette année) ce n'est pas honnête.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum