Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par John le Sam 23 Aoû - 16:59
Lors de son entretien d’embauche dans une école primaire bruxelloise néerlandophone, David Degreef, un enseignant de primaire de 31 ans, s’est entendu déconseiller de dévoiler son orientation sexuelle à ses élèves. L’histoire du jeune professeur, qui a refusé le poste, soulève de nombreuses réactions.

Ainsi, Charles Huygens, le directeur général de l’instruction publique de la Ville de Bruxelles, s’est montré très étonné par la réaction du candidat. "Aucune discrimination, quelle qu’elle soit, n’est tolérée à la Ville de Bruxelles. Le chef d’établissement a simplement rappelé au candidat son devoir de réserve et sa neutralité. Celle-ci concerne autant l’orientation sexuelle, conviction politique ou religieuse" a-t-il fait savoir dans un communiqué cité par La Libre Belgique.

Interrogé par nos confrères de Knack, David Degreef a exprimé son désaccord à l’égard des déclarations du directeur général. "Je suis d’accord qu’un professeur doit faire preuve de neutralité, mais qu’est-ce que cela signifie ?" se demande l’enseignant. "Il me semble évident qu’il ne parle pas de ses préférences politiques ou religieuses. Mais là, il s’agit de choix. L’orientation sexuelle n’est pas un choix. Je ne peux pas me changer. Je suis né homosexuel, même si alors je m’en rendais évidemment pas compte".

Lieven Boeve, le directeur général du secrétariat flamand pour l'enseignement catholique, et Raymonda Verdyck, administratrice déléguée de l’enseignement de la communauté flamande (GO), ont exprimé leur soutien à l’égard du jeune enseignant. "Qu’on aime les hommes ou les femmes n’a aucun rapport avec la neutralité" a affirmé Verdyck.
http://www.levif.be/info/actualite/belgique/un-enseignant-prie-de-ne-pas-devoiler-son-homosexualite-en-classe/article-4000721997362.htm

L'histoire de cet enseignant de 31 ans, David Degreef, suscite l'émoi depuis quelques jours. Lors d'un entretien d'embauche début juillet, la directrice d'une école primaire de la Ville de Bruxelles lui avait signifié qu'il était préférable qu'il ne dévoile pas son homosexualité à ses élèves. Il a été engagé, mais à la mi-août, a décidé de renoncer à ce poste, affirmant sur les réseaux sociaux qu'il ne pouvait mentir à ses élèves sur ce qu'il est.

Le directeur général du département de l'Instruction publique de la Ville de Bruxelles, Charles Huygens, s'est étonné de cette réaction. "Aucune discrimination, quelle qu'elle soit, n'est tolérée à la Ville de Bruxelles. Le chef d'établissement a simplement rappelé au candidat son devoir de réserve et sa neutralité. Celle-ci concerne autant l'orientation sexuelle, conviction politique ou religieuse", a-t-il expliqué dans un communiqué.

Mais Bianca Debaets (CD&V) n'est pas de cet avis. La secrétaire d'État bruxelloise à l'Égalité des chances a affirmé jeudi soir que ce n'était pas à des enseignants homosexuels de s'adapter à un "environnement hostile". "Nous pouvons essayer de sensibiliser cet environnement à aborder la diversité", indique-t-elle. Et de dresser un parallèle avec le documentaire "Femme de la rue", montrant à quel point une femme se baladant en rue à Bruxelles pouvait être victime d'agressions verbales à caractère sexiste.
http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_un-prof-prie-de-ne-pas-reveler-son-homosexualite-en-classe-bianca-debaets-dresse-un-parallele-avec-femme-de-la-rue?id=8338075

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
egomet
Grand sage

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par egomet le Sam 23 Aoû - 17:06
Mais comment la question est-elle arrivée dans cet entretien d'embauche?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
John
Médiateur

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par John le Sam 23 Aoû - 17:09
Je ne sais pas comment la question est arrivée, mais que ce soit lui ou elle qui ait abordé la question en premier, la réponse est de la directrice.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par User5899 le Sam 23 Aoû - 17:14
Je suis dubitatif. Dans quelles circonstances un enseignant est-il conduit à dire à sa classe qu'il est hétéro ou homosexuel ?
avatar
Herrelis
Doyen

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Herrelis le Sam 23 Aoû - 17:15
D'un autre côté, vous parlez de votre sexualité à vos élèves vous? Parce que moi, non... c'est quand même assez personnel. Alors demander à un enseignant de ne pas le faire c'est quand même un peu tiré par les cheveux. Oo De même que demander à un entretien "au fait, vous êtes bi, hétéro ou homo?". Après on va demander quoi? La religion? Le parti politique? Si on préfère les fraises ou les prunes?  humhum Et je ne vais pas parler de mes pratiques avec mon chef...

Edit : ha ben vous êtes très hâtif monsieur le Nours, vous m'avez devancée dans ma perplexité.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
John
Médiateur

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par John le Sam 23 Aoû - 17:19
Mais vous n'avez par exemple aucun collègue qui dit, à l'occasion, qu'il est marié ?  heu 

Au primaire, à plus forte raison, j'imagine qu'il peut arriver aux enfants de poser des questions au maître ou à la maîtresse.

Que l'enseignant ne commence pas la journée en disant qu'il est homo, je le conçois bien. Mais qu'on lui demande de le cacher, je ne trouve pas cela bien non plus. C'est comme si on demandait par exemple à quelqu'un de cacher qu'il est marié ou qu'il a des enfants : ça n'a pas de sens.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Cath
Bon génie

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Cath le Sam 23 Aoû - 17:21
Je me suis rendue compte qu'après 3 ans avec une classe, mes élèves ne savaient pas si j'avais des enfants ou non.
Donc effectivement, c'est le genre de sujet qu'on n'a pas à aborder, dans aucun cas.
fracflo
Niveau 9

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par fracflo le Sam 23 Aoû - 17:23
J'ai vu dans son entretien que cet ex-professeur entendait raconter à ses élèves ses promenades du week-end avec son conjoint, ce qui semble déplacé, quel que soit le genre de ce conjoint. On ne parle pas de sa vie privée à l'école.
avatar
John
Médiateur

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par John le Sam 23 Aoû - 17:26
Je me suis rendue compte qu'après 3 ans avec une classe, mes élèves ne savaient pas si j'avais des enfants ou non.
Donc effectivement, c'est le genre de sujet qu'on n'a pas à aborder, dans aucun cas.
Je ne vois pas d'où sort ce "donc"...
Etant donné le nombre de collègues au sujet desquels les élèves peuvent dire s'ils ont ou non des enfants, il y a foule d'incompétents si l'on en croit ta définition.
Comme je ne sais pas si tu as des enfants ou non, je me permets la remarque suivante : c'est sans doute beaucoup plus facile de ne rien dire à ses élèves sur la question des enfants quad on n'en a pas. En plus, à la naissance d'un enfant, généralement, tout l'établissement est au courant, et une fois que la naissance est sue, eh bien l'information circule et reste.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par John le Sam 23 Aoû - 17:27
@fracflo a écrit:J'ai vu dans son entretien que cet ex-professeur entendait raconter à ses élèves ses promenades du week-end avec son conjoint, ce qui semble déplacé, quel que soit le genre de ce conjoint. On ne parle pas de sa vie privée à l'école.
Quel est le lien de l'article où c'est retranscrit ?
J'aimerais bien avoir le contexte pour commenter correctement.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Gryphe le Sam 23 Aoû - 17:30
@John a écrit: En plus, à la naissance d'un enfant, généralement, tout l'établissement est au courant
- Congé maternité/paternité.
- Demande de commencer plus tard + finir plus tôt.
= Tout le monde le sait.  Very Happy
arven
Niveau 3

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par arven le Sam 23 Aoû - 17:42
Pareil, je reste dubitative. En tout cas si c'est vrai, qu'est-ce qui a pu pousser la directrice à aborder la question de l'orientation sexuelle ?
fracflo
Niveau 9

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par fracflo le Sam 23 Aoû - 17:46
@John a écrit:
@fracflo a écrit:J'ai vu dans son entretien que cet ex-professeur entendait raconter à ses élèves ses promenades du week-end avec son conjoint, ce qui semble déplacé, quel que soit le genre de ce conjoint. On ne parle pas de sa vie privée à l'école.
Quel est le lien de l'article où c'est retranscrit ?
J'aimerais bien avoir le contexte pour commenter correctement.

https://www.youtube.com/watch?v=5-0I2rDFHkI
avatar
John
Médiateur

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par John le Sam 23 Aoû - 17:49
Mais c'est un exemple qu'il donne, ce n'est pas un projet pédagogique qu'il a...
Il dit juste qu'il aimerait pouvoir parler librement, comme n'importe quel prof qui demande à ses élèves de raconter leur week-end pourrait leur dire qu'il est allé en promenade avec sa famille.
La vidéo me semble claire :

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû - 17:51
Enfin, aurait-elle dit à un hétéro de cacher son orientation sexuelle, de retirer son alliance par exemple ? Ensuite, parler d'orientation sexuelle, ça n'est pas parler de sexualité. Bref, même s'il n'y a pas lieu d''aborder de soi-même la question, je ne vois pas pourquoi on devrait le cacher...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Celeborn le Sam 23 Aoû - 17:55
@arven a écrit:Pareil, je reste dubitative. En tout cas si c'est vrai, qu'est-ce qui a pu pousser la directrice à aborder la question de l'orientation sexuelle ?

Simple supposition : vu qu'un responsable de l'enseignement catholique s'exprime, peut-être s'agit-il d'une école libre catholique ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Olympias
Prophète

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Olympias le Sam 23 Aoû - 18:20
@Celeborn a écrit:
@arven a écrit:Pareil, je reste dubitative. En tout cas si c'est vrai, qu'est-ce qui a pu pousser la directrice à aborder la question de l'orientation sexuelle ?

Simple supposition : vu qu'un responsable de l'enseignement catholique s'exprime, peut-être s'agit-il d'une école libre catholique ?
Et en quoi la vie privée de l'enseignant concerne-t-elle la directrice ?
avatar
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû - 18:38
Fondamentalement, c'est l'idée que parler d'homosexualité pourrait faire devenir homosexuel, comme si l'homosexualité était une maladie contagieuse... Etrange : l'homosexualité serait-elle si attirante qu'il suffise d'en parler pour devenir homosexuel ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Chocolat le Sam 23 Aoû - 18:44
Quel est l'intérêt d'aborder la question de l'orientation sexuelle de son futur employé en entretien d'embauche et pourquoi un futur employeur prendrait-il la liberté d'indiquer à son futur employé de taire son orientation sexuelle ?  
Depuis quand être hétéro ou homo est une compétence ?


Dernière édition par Chocolat le Sam 23 Aoû - 18:47, édité 1 fois

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû - 18:46
@Chocolat a écrit:Quel est l'intérêt d'aborder la question de l'orientation sexuelle de son futur employé en entretien d'embauche et pourquoi un futur employeur prendrait-il la liberté d'indiquer à son futur employé de taire son orientation sexuelle ?  

chez certains ktos, c'est un point de fixation
avatar
Herrelis
Doyen

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Herrelis le Sam 23 Aoû - 18:48
@John a écrit:Mais vous n'avez par exemple aucun collègue qui dit, à l'occasion, qu'il est marié ?  heu 

Au primaire, à plus forte raison, j'imagine qu'il peut arriver aux enfants de poser des questions au maître ou à la maîtresse.

Que l'enseignant ne commence pas la journée en disant qu'il est homo, je le conçois bien. Mais qu'on lui demande de le cacher, je ne trouve pas cela bien non plus. C'est comme si on demandait par exemple à quelqu'un de cacher qu'il est marié ou qu'il a des enfants : ça n'a pas de sens.
On n'est pas obligé de répondre à ces questions, personnellement je ne le fait pas ^^. Ils déduisent que je suis mariée (ce qui est faux Razz) parce que je m'appelle madame, ils pensent que j'ai des enfants, parce que je suis une dame, etc... je ne vais pas leur raconter ce que j'ai fait le week-end, il y a déjà assez à faire sur une heure de cours sans taper la discute Wink.
Et franchement, si un élève me demande si je suis avec un homme ou une femme, si je crois en Dieu ou non, je le renvoie sur les roses, parce que ce ne sont pas ses affaires. Et je dois avouer que je me poserais quelques questions sur ce que fait mon fils à l'école s'il revenait en me racontant la vie de sa maîtresse. Oo (bon, il raconte notre vie à l'école, à ma grande honte, mais c'est une autre histoire). Mais ce n'est qu'un ressenti personnel là, pas une défense de la directrice ou une critique de l'enseignant. C'est juste que je trouve ça bizarre de mon point de vue. Mais je suis un animal très discret aussi et j'estime que je n'ai pas à parler de ça avec mes élèves, même si nous sommes proches.

(Bon après, il y a deux cas où j'ai des élèves qui ont su des choses personnelles sur moi : la première était une élève à très fortes tendances dépressives et suicidaires que j'ai aidée une année durant à garder la tête hors de l'eau alors que les autres la coulaient... l'autre est devenue une amie au fil du temps.)

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Chocolat le Sam 23 Aoû - 18:50
@nitescence a écrit:

chez certains ktos, c'est un point de fixation

Ah.
Donc s'ils avaient à choisir entre un enseignant très compétent, mais homo et un autre moins compétent mais hétéro, ils choisiraient automatiquement l'enseignant moins compétent, mais hétéro ?!  

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû - 18:54
Voyons, on ne peut pas être homo et compétent : c'est bien connu !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Primura
Niveau 9

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Primura le Sam 23 Aoû - 18:58
@nitescence a écrit:chez certains ktos, c'est un point de fixation
Il y a pas que les catholiques qui font des fixations.  Rolling Eyes 
avatar
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû - 18:59
c'est vrai, les religieux en général.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Contenu sponsorisé

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum