anipassion.com
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû 2014 - 20:59
c'est vrai, les religieux en général.
arven
Niveau 3

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par arven le Sam 23 Aoû 2014 - 21:01
En même temps pourquoi aller raconter à des élèves son weekend d'homo. Ça sent l'endoctrinement...
avatar
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû 2014 - 21:03
et aller raconter à des élèves son weekend d'hétéro, ça sent pas l'endoctrinement ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Chocolat le Sam 23 Aoû 2014 - 21:05
Mais pourquoi raconter son we à ses élèves ?  heu

Ceci étant dit, des élèves, on peut en croiser.
Si le fait d'être hétéro ou homo pose problème à qq'un, mieux vaut le savoir avant d'être embauché.
Mais ça me paraît hallucinant, au XXIème siècle et dans les écoles !


Dernière édition par Chocolat le Sam 23 Aoû 2014 - 21:08, édité 1 fois

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Olympias
Prophète

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Olympias le Sam 23 Aoû 2014 - 21:07
@nitescence a écrit:Fondamentalement, c'est l'idée que parler d'homosexualité pourrait faire devenir homosexuel, comme si l'homosexualité était une maladie contagieuse... Etrange : l'homosexualité serait-elle si attirante qu'il suffise d'en parler pour devenir homosexuel ?

Bonjour le raisonnement.... :shock: (réfléchir, ça leur vient à l'idée ??)
avatar
John
Médiateur

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par John le Sam 23 Aoû 2014 - 21:10
@arven a écrit:En même temps pourquoi aller raconter à des élèves son weekend d'homo. Ça sent l'endoctrinement...
"Son week-end d'homo" :shock: 
On pensait avoir tout vu : le mariage homo, le lobby homo, le ghetto homo...
Mais alors le "week end d'homo", ça dépasse le peu de limites qu'il restait.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Celeborn le Sam 23 Aoû 2014 - 21:12
Il y a quelque chose qui m'étonne dans certaines réactions : on établit une équivalence entre dévoiler son homosexualité et en parler en classe. Mais beaucoup d'élèves sauront qu'un ou une collègue est hétérosexuel car son compagnon/sa compagne vient le/la chercher le soir, car ils font leurs courses ensemble, car ils se tiennent la main dans la rue, etc. Faut-il interdire cela à un collègue homosexuel au nom de la "neutralité" ? S'il croise un élève, il faut qu'il lâche la main de son mec immédiatement ?

Un exemple personnel également puisque quelqu'un a dit s'être davantage dévoilé par rapport à un élève qui avait des problèmes : j'ai eu la situation en début de carrière d'un élève qui voulait à toute force savoir si j'étais homo (et qui était particulièrement fatigant avec ça). Évidemment, quelques années + tard, je l'ai croisé à nouveau et, surprise, il était homo. Disons que le contexte familial n'était pas propice à son épanouissement. Je pense qu'avoir un modèle de "normalité" homosexuelle lors de son adolescence n'aurait peut-être pas été une mauvaise chose pour ce garçon (je ne voudrais pas revenir sur le taux de suicide des jeunes homos, mais bon...). Ça ne veut pas dire faire son coming-out lors de la première heure de cours dans chaque classe, mais je crois qu'on n'a pas à cacher son homosexualité, avec tout ce que ça impliquerait en termes de comportements à adopter.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Cath
Bon génie

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Cath le Sam 23 Aoû 2014 - 21:18
@John a écrit:
Je me suis rendue compte qu'après 3 ans avec une classe, mes élèves ne savaient pas si j'avais des enfants ou non.
Donc effectivement, c'est le genre de sujet qu'on n'a pas à aborder, dans aucun cas.
Je ne vois pas d'où sort ce "donc"...
Etant donné le nombre de collègues au sujet desquels les élèves peuvent dire s'ils ont ou non des enfants, il y a foule d'incompétents si l'on en croit ta définition.
Comme je ne sais pas si tu as des enfants ou non, je me permets la remarque suivante : c'est sans doute beaucoup plus facile de ne rien dire à ses élèves sur la question des enfants quad on n'en a pas. En plus, à la naissance d'un enfant, généralement, tout l'établissement est au courant, et une fois que la naissance est sue, eh bien l'information circule et reste.

Mon raisonnement est un peu abrupt, je le reconnais.
Je voulais dire qu'on peut avoir travaillé avec une classe plusieurs années, avoir passé de bons moments avec elle et eu de bonnes relations sans pour autant aborder le domaine de la vie privée. Je ne pense en aucun cas que ceux qui le font sont incompétents (écartons quand même ceux qui racontent leur vie en long et en large, il y en a).
Concernant le congé et l'information qui circule, oui, mais les élèves passent et les nouveaux ne sont plus au courant: j'ai des enfants.

Pour en revenir au reste, je n'ai pas lu la suite et me demande encore comment cela a pu venir dans un entretien d'embauche.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par ycombe le Sam 23 Aoû 2014 - 21:20
@John a écrit:Mais vous n'avez par exemple aucun collègue qui dit, à l'occasion, qu'il est marié ?  heu 
Tous mes élèves savent que je suis en couple (hétéro) et que j'ai des enfants, puisque ceux-ci sont dans le même collège que moi, et que j'habite dans le secteur de recrutement.

Si cet enseignant vit avec un homme dans le même quartier que ces élèves, ceux-ci auront vite compris. Alors, pourquoi vouloir le cacher? La remarque de la directrice aurait un sens si la même remarque était faite aux hétéros, mais évidemment ce n'est pas le cas. Ce qui en fait bien une discrimination, à mon avis.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
John
Médiateur

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par John le Sam 23 Aoû 2014 - 21:21
@ycombe a écrit:
@John a écrit:Mais vous n'avez par exemple aucun collègue qui dit, à l'occasion, qu'il est marié ?  heu 
Tous mes élèves savent que je suis en couple (hétéro) et que j'ai des enfants, puisque ceux-ci sont dans le même collège que moi, et que j'habite dans le secteur de recrutement.

Si cet enseignant vit avec un homme dans le même quartier que ces élèves, ceux-ci auront vite compris. Alors, pourquoi vouloir le cacher? La remarque de la directrice aurait un sens si la même remarque était faite aux hétéros, mais évidemment ce n'est pas le cas. Ce qui en fait bien une discrimination, à mon avis.
Voilà : pour moi, c'est bien résumé  

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Olympias
Prophète

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Olympias le Sam 23 Aoû 2014 - 21:23
Je ne vois pas pourquoi il faudrait le cacher.
Mais les questionnements de la direction sont intrusifs et donc choquants !
avatar
Primura
Niveau 9

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Primura le Sam 23 Aoû 2014 - 21:52
Ou sinon, c'était juste un conseil parce que la directrice sait qu'il y a un groupe de parents très virulents vis à vis des homosexuels. Ce n'était pas si dérangeant pour la directrice vu que sa candidature avait été acceptée Wink
avatar
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû 2014 - 21:54
@Primura a écrit:Ce n'était pas si dérangeant pour la directrice vu que sa candidature avait été acceptée Wink

Hum... j'accepte votre candidature à condition que vous cachiez qui vous êtes (et si possible que vous en ayez honte). Tu parles d'une ouverture d'esprit !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par User5899 le Sam 23 Aoû 2014 - 21:57
@John a écrit:Mais vous n'avez par exemple aucun collègue qui dit, à l'occasion, qu'il est marié ?  heu 

Au primaire, à plus forte raison, j'imagine qu'il peut arriver aux enfants de poser des questions au maître ou à la maîtresse.

Que l'enseignant ne commence pas la journée en disant qu'il est homo, je le conçois bien. Mais qu'on lui demande de le cacher, je ne trouve pas cela bien non plus. C'est comme si on demandait par exemple à quelqu'un de cacher qu'il est marié ou qu'il a des enfants : ça n'a pas de sens.
Mais "marié", c'est un statut social, donc public, en un sens, et d'ailleurs, aujourd'hui, le terme servira de facto à effacer les conjectures sur l'homosexualité éventuelle des célibataires, puisque les les homos peuvent ne plus l'être Smile
Après tout, le ou la collègue marié ne dit rien sur sa sexualité...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par User5899 le Sam 23 Aoû 2014 - 22:00
Mais bon, entre ne pas dire des choses privées et se voir intimer l'ordre de cacher ce qu'on est, il y a une différence et je trouve l'ordre déplacé.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû 2014 - 22:05
Je suis sûr que la directrice va présenter ça comme un conseil... Ca s'appelle la langue de buis (la langue de bois chez les ktos)

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par dandelion le Sam 23 Aoû 2014 - 22:09
Cripure a écrit:
@John a écrit:Mais vous n'avez par exemple aucun collègue qui dit, à l'occasion, qu'il est marié ?  heu 

Au primaire, à plus forte raison, j'imagine qu'il peut arriver aux enfants de poser des questions au maître ou à la maîtresse.

Que l'enseignant ne commence pas la journée en disant qu'il est homo, je le conçois bien. Mais qu'on lui demande de le cacher, je ne trouve pas cela bien non plus. C'est comme si on demandait par exemple à quelqu'un de cacher qu'il est marié ou qu'il a des enfants : ça n'a pas de sens.
Mais "marié", c'est un statut social, donc public, en un sens, et d'ailleurs, aujourd'hui, le terme servira de facto à effacer les conjectures sur l'homosexualité éventuelle des célibataires, puisque les les homos peuvent ne plus l'être Smile
Après tout, le ou la collègue marié ne dit rien sur sa sexualité...
Le fait d'être marié n'a jamais voulu dire grand chose sur la sexualité, le fait même d'avoir des enfants ne démontrant pas qu'ils sont de vous.
En primaire, les enseignants racontent souvent des histoires 'personnelles', ça ne me choque pas du tout. Mes élèves ont souvent su que j'avais des enfants parce qu'ils m'ont vue avec elles, notamment lors de fêtes de fin d'année (avec les cousins, petits frères ou soeurs, etc). 
On peut imaginer que la directrice ait dit cela avec de bonnes intentions, mais dire à quelqu'un qu'il doit cacher son orientation sexuelle, cela revient à lui dire de se cacher (comme s'il s'agissait d'une perversion).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par User5899 le Sam 23 Aoû 2014 - 22:10
@arven a écrit:En même temps pourquoi aller raconter à des élèves son weekend d'homo. Ça sent l'endoctrinement...
C'est quoi un week end d'homo ? bounce

Purée, mais où est ce fichu pop-corn ? Evil or Very Mad
avatar
nitescence
Érudit

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par nitescence le Sam 23 Aoû 2014 - 22:23
Je t'en prie, Cripure, n'en mets pas partout sur le canapé : après c'est dégueulasse !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Robin
Neoprof expérimenté

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Robin le Sam 23 Aoû 2014 - 22:26
Vous n'avez pas non plus intérêt à dire au chef d’établissement que vous êtes divorcé, mais s'il l'apprend - et il ne peut que l'apprendre - vous êtes cuit. Enfin, c'est comme ça que ça se passait il y a quelques années et je ne crois pas que ça ait changé. Bref, la dimension morale l'emporte souvent, le pharisaïsme et tout le bazar. Pourtant il est dit : "Ne jugez pas !" et "Enlève la poutre qui est dans ton œil avant d'enlever la paille qui est dans l’œil de ton voisin."
avatar
Herrelis
Doyen

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Herrelis le Sam 23 Aoû 2014 - 22:28
@Celeborn a écrit:Il y a quelque chose qui m'étonne dans certaines réactions : on établit une équivalence entre dévoiler son homosexualité et en parler en classe. Mais beaucoup d'élèves sauront qu'un ou une collègue est hétérosexuel car son compagnon/sa compagne vient le/la chercher le soir, car ils font leurs courses ensemble, car ils se tiennent la main dans la rue, etc. Faut-il interdire cela à un collègue homosexuel au nom de la "neutralité" ? S'il croise un élève, il faut qu'il lâche la main de son mec immédiatement ?

Un exemple personnel également puisque quelqu'un a dit s'être davantage dévoilé par rapport à un élève qui avait des problèmes : j'ai eu la situation en début de carrière d'un élève qui voulait à toute force savoir si j'étais homo (et qui était particulièrement fatigant avec ça). Évidemment, quelques années + tard, je l'ai croisé à nouveau et, surprise, il était homo. Disons que le contexte familial n'était pas propice à son épanouissement. Je pense qu'avoir un modèle de "normalité" homosexuelle lors de son adolescence n'aurait peut-être pas été une mauvaise chose pour ce garçon (je ne voudrais pas revenir sur le taux de suicide des jeunes homos, mais bon...). Ça ne veut pas dire faire son coming-out lors de la première heure de cours dans chaque classe, mais je crois qu'on n'a pas à cacher son homosexualité, avec tout ce que ça impliquerait en termes de comportements à adopter.

On a une différence entre aborder ce sujet dans le cadre scolaire et le faire en "dehors", parce qu'on a croisé des élèves. Il est hors de question de se cacher dans la vie de tous les jours, ça serait une blague là. Et la directrice n'a pas à le lui demander, puisqu'on passe dans le cadre de la vie privée. Mais sérieusement, vous arrivez le matin en classe en racontant à vos élèves ce que vous avez fait la veille et avec qui?

Celeborn, quand tu parles de comportement, ça me laisse perplexe : il y a un comportement qui dit "je suis homo", ou bien "je suis hétéro" ou "je suis bi, assexuel"? A part les clichés bien sûr. Là encore, si un chef demande ça, on entre dans l'intrusif "ha non monsieur Machin, ne portez pas de chemises roses!" (j'ai dit "clichés" hein! Razz).

@ Cripure : j'ai souvent assisté à des week-ends d'homos, ça implique de la bonne bouffe et du bon vin, de la musique et des vannes horribles... minute, ça ressemble à mes week-end d'hétéro!!

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par User5899 le Sam 23 Aoû 2014 - 22:29
@nitescence a écrit:Je t'en prie, Cripure, n'en mets pas partout sur le canapé : après c'est dégueulasse
J'organiserai une soirée corn-pig un prochain week-end homo Rolling Eyes
avatar
Ancolie
Expert

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Ancolie le Sam 23 Aoû 2014 - 22:30
Cripure a écrit:
@arven a écrit:En même temps pourquoi aller raconter à des élèves son weekend d'homo. Ça sent l'endoctrinement...
C'est quoi un week end d'homo ? bounce



 
 Laughing  
( la référence Embarassed Embarassed )

Non mais quand même, du collector sur ce forum!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par User5899 le Sam 23 Aoû 2014 - 22:31
@Herrelis a écrit:@ Cripure : j'ai souvent assisté à des week-ends d'homos, ça implique de la bonne bouffe et du bon vin, de la musique et des vannes horribles... minute, ça ressemble à mes week-end d'hétéro!!
Et à la fin, vous faites une chenille à poil dans le salon ?

Merci à vous, Herrelis, et à vous, Ancolie Wink  
Spoiler:

avatar
Herrelis
Doyen

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Herrelis le Sam 23 Aoû 2014 - 22:35
Pas que je me souvienne   ... hum, jeter quelqu'un dans une piscine ça compte? Et appeler un anti-stress Chorizo et le séquestrer? Quoi? Ben oui, les homos sont sadiques et démoniaques, tout le monde le sait!!!  Twisted Evil

Edit : oh mon dieu, la vie des sectes!! Il manque juste Skippy le Grand Gourou Razz.
Cripure :  :succes: 


Dernière édition par Herrelis le Sam 23 Aoû 2014 - 22:38, édité 1 fois

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par User5899 le Sam 23 Aoû 2014 - 22:36
diable
Contenu sponsorisé

Re: Bruxelles : La directrice d'une école primaire demande à l'enseignant David Degreef de cacher son homosexualité.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum