Gestion de classe

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Pluiedetoiles le Mer 9 Sep 2015 - 15:13


Pluiedetoiles
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par mrs_cellophane le Mer 9 Sep 2015 - 15:19



Ça ne sert à rien d'inventer des systèmes pour "juguler les prises de parole intempestives et les bavardages".
Soit on a du charisme et on est respecté, soit on n'en a pas et il faut changer de métier.[/quote]

Point de vue condescendant et absolument faux. Le métier d'enseignant n'est pas inné et s'apprend. Il y a des nombreuses méthodes permettant d'obtenir le calme (relatif) dans une classe. C'est peut-être plus facile et naturel au début pour certains que pour d'autres, voilà tout.

mrs_cellophane
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Mlle_Andromede le Mer 9 Sep 2015 - 15:39

Bonjour à tous,

Je suis stagiaire. Jusqu'à présent, tout s'était bien passé. Des élèves pour la plupart attentifs, en 5e, malgré deux-trois perturbateurs (bavardages, surtout, mais "légers").
Aujourd'hui, ça a été pire que tout. Durant le cours de 11h à 12h (probablement du fait de l'approche de la cantine et de la "sieste" de l'après-midi), je n'ai pas du tout réussi à les tenir. Quelques élèves sérieux, les mêmes que d'habitude, mais qui avaient beaucoup de mal à se concentrer du fait des perturbateurs. Ces derniers, d'ailleurs, qui ont vraiment foutu le bordel (passez-moi l'expression, mais elle est parfaitement justifiée dans le cas présent). J'ai eu beau crier, pousser ma gueulante, ramasser les carnets de correspondance, rien n'y faisait. Cerise sur le gâteau: l'une des jeunes filles qui perturbait le cours s'est mise à insulter, à voix haute et sans la moindre gêne, la tête de Turc de la classe. J'ai eu beau me mettre en colère, cela ne l'a pas empêché de se "justifier" en rigolant. Bref, j'ai eu du mal à affirmer mon autorité alors qu'il me semblait que tout s'était bien passé les jours précédents. Pire, j'ai failli pleurer. Heureusement, je me suis retenue. J'ai peur que cela continue. Si c'est le cas, et même si je suis "une bonne pédagogue" (dixit mon tuteur), même si j'adore ce métier et les élèves les plus sérieux, je crains de ne pas pouvoir poursuivre plus avant.
J'ai l'intention d'en parler à mon tuteur demain, lorsque je le reverrai, mais en attendant j'aimerais quelques conseils.
Je précise avoir fait un plan de classe, sans succès. J'ai l'impression d'être nulle. En sortant de cours, j'étais déprimée alors qu'en arrivant, ce matin... j'avais la pêche...
J'ai mis des mots dans quelques carnets, mais je ne pense pas que cela les fera réagir.

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Jézabel le Mer 9 Sep 2015 - 15:41

Surtout que beaucoup de profs ont été bordélisés en début de carrière et ne le sont plus maintenant. Heureusement qu'ils n'ont pas suivi ce conseil pourri de démissionner (conseil qui m'a été donné lors de ma 1ère année pour cette raison, alors que dès la 2e année je n'avais plus de bordel en cours).

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Jézabel le Mer 9 Sep 2015 - 15:50

@Mlle_Andromede a écrit:Bonjour à tous,

Je suis stagiaire. Jusqu'à présent, tout s'était bien passé. Des élèves pour la plupart attentifs, en 5e, malgré deux-trois perturbateurs (bavardages, surtout, mais "légers").
Aujourd'hui, ça a été pire que tout. Durant le cours de 11h à 12h (probablement du fait de l'approche de la cantine et de la "sieste" de l'après-midi), je n'ai pas du tout réussi à les tenir. Quelques élèves sérieux, les mêmes que d'habitude, mais qui avaient beaucoup de mal à se concentrer du fait des perturbateurs. Ces derniers, d'ailleurs, qui ont vraiment foutu le bordel (passez-moi l'expression, mais elle est parfaitement justifiée dans le cas présent). J'ai eu beau crier, pousser ma gueulante, ramasser les carnets de correspondance, rien n'y faisait. Cerise sur le gâteau: l'une des jeunes filles qui perturbait le cours s'est mise à insulter, à voix haute et sans la moindre gêne, la tête de Turc de la classe. J'ai eu beau me mettre en colère, cela ne l'a pas empêché de se "justifier" en rigolant. Bref, j'ai eu du mal à affirmer mon autorité alors qu'il me semblait que tout s'était bien passé les jours précédents. Pire, j'ai failli pleurer. Heureusement, je me suis retenue. J'ai peur que cela continue. Si c'est le cas, et même si je suis "une bonne pédagogue" (dixit mon tuteur), même si j'adore ce métier et les élèves les plus sérieux, je crains de ne pas pouvoir poursuivre plus avant.
J'ai l'intention d'en parler à mon tuteur demain, lorsque je le reverrai, mais en attendant j'aimerais quelques conseils.
Je précise avoir fait un plan de classe, sans succès. J'ai l'impression d'être nulle. En sortant de cours, j'étais déprimée alors qu'en arrivant, ce matin... j'avais la pêche...
J'ai mis des mots dans quelques carnets, mais je ne pense pas que cela les fera réagir.

C'était le premier bordel de l'année ? Il faut donc agir immédiatement (conseil d'ex débutante qui avait mis 3 semaines à prendre un carnet et qui s'est retrouvée tout le restant de l'année avec des classes irrécupérables).
Tu as pris les carnets, c'est bien. Par contre évite les retenues dès maintenant, car tu ne sauras pas qui coller si c'est tout le monde qui cause en même temps, et après tu n'auras plus de marge de manoeuvre (sauf pour celle qui a insulté son camarade, là ça s'imposait). Par contre si c'est trop bruyant tu leur fais sortir une feuille sur laquelle ils vont faire leurs exercices, et tu menaces de ramasser les feuilles de tous ceux que tu surprendras à bavarder pendant l'activité. Tu mets une note et tu la comptes dans la moyenne. Tu leur dis que ce sera comme ça à chaque fois qu'ils se comporteront mal.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Elaïna le Mer 9 Sep 2015 - 15:53

Tu n'es pas nulle, évidemment, mais eux sont pénibles.
Punis, punis sans relâche, avec des trucs bien pénibles (très long texte à recopier, etc). Tu exclus les perturbateurs, de préférence dans le cours d'un autre collègue. Interro systématique en début de cours, ça calme bien aussi en général. Courage.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Mlle_Andromede le Mer 9 Sep 2015 - 15:55

Je te remercie Jézabel.
J'ai mis des mots dans quelques carnets, cela me semblait la punition la moins "pire", la plus douce mais, comme je l'écrivais précédemment, j'ai peur que cela n'ait aucun effet sur eux et, pire, qu'ils me le fassent payer par la suite.

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par BrindIf le Mer 9 Sep 2015 - 15:57

@Mlle_Andromede a écrit:Ces derniers, d'ailleurs, qui ont vraiment foutu le bordel (passez-moi l'expression, mais elle est parfaitement justifiée dans le cas présent). J'ai eu beau crier, pousser ma gueulante, ramasser les carnets de correspondance, rien n'y faisait. Cerise sur le gâteau: l'une des jeunes filles qui perturbait le cours s'est mise à insulter, à voix haute et sans la moindre gêne, la tête de Turc de la classe. J'ai eu beau me mettre en colère, cela ne l'a pas empêché de se "justifier" en rigolant. Bref, j'ai eu du mal à affirmer mon autorité alors qu'il me semblait que tout s'était bien passé les jours précédents. [...]
J'ai mis des mots dans quelques carnets, mais je ne pense pas que cela les fera réagir.
C'est à mon avis une réaction insuffisante face au comportement de cette jeune fille. Comment fonctionnent les heures de retenue dans votre établissement ? Quelle a été la réaction du CPE ?

J'ai l'impression en vous lisant que vous vous sentez responsable de ce qui est arrivé... Ne déchargez pas cette élève de ses responsabilités, ce ne serait pas un service à lui rendre. Courage !


Dernière édition par BrindIf le Mer 9 Sep 2015 - 15:58, édité 1 fois

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Mlle_Andromede le Mer 9 Sep 2015 - 15:57

Elaina: Je te remercie pour tes encouragements.
Le problème, concernant les sanctions, c'est que j'ignore lesquelles sont les plus "efficaces" aux yeux de l'administration. En effet, on nous a dit qu'il fallait éviter les sanctions trop lourdes (du type exclusion), car cela pouvait donner une mauvaise image de l'établissement...

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Mlle_Andromede le Mer 9 Sep 2015 - 15:58

BrindIf: Justement, j'ignore comment fonctionnent les heures de retenue, mais je me sens un peu "nulle" de devoir en arriver à coller un/une élève dès le début de l'année.

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par BrindIf le Mer 9 Sep 2015 - 16:00

@Mlle_Andromede a écrit:J'ai mis des mots dans quelques carnets, cela me semblait la punition la moins "pire", la plus douce mais, comme je l'écrivais précédemment, j'ai peur que cela n'ait aucun effet sur eux et, pire, qu'ils me le fassent payer par la suite.
Un mot dans le carnet n'est pas en soi une punition. Je m'en sers lorsque j'estime important de tenir les parents au courant de ce qui se passe en classe ou de ce que leur enfant est sensé faire chez eux (en cas de punition non faite par exemple), mais je ne compte pas sur eux pour sanctionner le comportement des élèves qui me sont confiés.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par BrindIf le Mer 9 Sep 2015 - 16:04

@Mlle_Andromede a écrit:BrindIf: Justement, j'ignore comment fonctionnent les heures de retenue, mais je me sens un peu "nulle" de devoir en arriver à coller un/une élève dès le début de l'année.
C'est pourtant fréquent, et chez des collègues que j'estime (et qui se retrouvent finalement à beaucoup moins coller au cours de l'année Wink).

Quel message voulez-vous que les élèves retiennent ? Que vous vous sentez responsable de leur bodrel, ou qu'ils le sont ?

À quelle heure commencez-vous demain ? À votre place, j'arriverai au collège dès 8h et je demanderai au CPE de me recevoir d'urgence. Insulter un camarade devant toute la classe est un comportement grave. Qu'ils réservent l'exclusion à d'autres choses, pourquoi pas, mais ils ne peuvent pas vous conseiller de ne rien faire. Et comme ça vous saurez un peu plus clairement comment fonctionne la discipline dans votre établissement.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Mlle_Andromede le Mer 9 Sep 2015 - 16:09

Demain, je commence à 8h. Tu dois avoir raison, j'essaierai de voir avec le CPE.

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Albert Jarl le Mer 9 Sep 2015 - 16:10

@Mlle_Andromede a écrit:Bonjour à tous,

Je suis stagiaire. Jusqu'à présent, tout s'était bien passé. Des élèves pour la plupart attentifs, en 5e, malgré deux-trois perturbateurs (bavardages, surtout, mais "légers").
Aujourd'hui, ça a été pire que tout. Durant le cours de 11h à 12h (probablement du fait de l'approche de la cantine et de la "sieste" de l'après-midi), je n'ai pas du tout réussi à les tenir. Quelques élèves sérieux, les mêmes que d'habitude, mais qui avaient beaucoup de mal à se concentrer du fait des perturbateurs. Ces derniers, d'ailleurs, qui ont vraiment foutu le bordel (passez-moi l'expression, mais elle est parfaitement justifiée dans le cas présent). J'ai eu beau crier, pousser ma gueulante, ramasser les carnets de correspondance, rien n'y faisait. Cerise sur le gâteau: l'une des jeunes filles qui perturbait le cours s'est mise à insulter, à voix haute et sans la moindre gêne, la tête de Turc de la classe. J'ai eu beau me mettre en colère, cela ne l'a pas empêché de se "justifier" en rigolant. Bref, j'ai eu du mal à affirmer mon autorité alors qu'il me semblait que tout s'était bien passé les jours précédents. Pire, j'ai failli pleurer. Heureusement, je me suis retenue. J'ai peur que cela continue. Si c'est le cas, et même si je suis "une bonne pédagogue" (dixit mon tuteur), même si j'adore ce métier et les élèves les plus sérieux, je crains de ne pas pouvoir poursuivre plus avant.
J'ai l'intention d'en parler à mon tuteur demain, lorsque je le reverrai, mais en attendant j'aimerais quelques conseils.
Je précise avoir fait un plan de classe, sans succès. J'ai l'impression d'être nulle. En sortant de cours, j'étais déprimée alors qu'en arrivant, ce matin... j'avais la pêche...
J'ai mis des mots dans quelques carnets, mais je ne pense pas que cela les fera réagir.

Effectivement il faut redresser la barre. Mais tu vas y arriver. A vue de nez, comme ça, le problème vient du fait que tu es trop gentille avec les perturbateurs. Il ne faut pas s'y tromper, le reste de la classe observe de très près la manière dont tu te comportes avec les "déviants" ; tu dois absolument gagner le "ventre mou" à ta cause. Sinon le risque est en effet que la classe bascule.


Dernière édition par Albert Jarl le Mer 9 Sep 2015 - 16:12, édité 1 fois

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Mlle_Andromede le Mer 9 Sep 2015 - 16:12

Albert Jarl: En fait, je n'hésite pas à me mettre en colère, à pousser une gueulante quand le besoin s'en fait sentir, mais le fait est qu'en règle générale, je suis plutôt d'un naturel "gentil" et je n'aime pas les affrontements.

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Albert Jarl le Mer 9 Sep 2015 - 16:13

@Mlle_Andromede a écrit:Albert Jarl: En fait, je n'hésite pas à me mettre en colère, à pousser une gueulante quand le besoin s'en fait sentir, mais le fait est qu'en règle générale, je suis plutôt d'un naturel "gentil" et je n'aime pas les affrontements.

Fais-toi violence, ne crie pas et agis. Punitions, pages à recopier, exercices supplémentaires, colles s'il le faut.

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Mlle_Andromede le Mer 9 Sep 2015 - 16:16

D'accord, je crois que c'est clair.

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Elaïna le Mer 9 Sep 2015 - 16:19

Les colères n'ont aucun effet, voire ça empire les choses, malheureusement.
Les mots dans le carnet n'ont aucun effet également. En règle générale les parents savent que leur gosse est pénible en classe de toute façon.

Pour les sanctions, en effet ça dépend de ton établissement mais je sais par ex que dans mon lycée les colles ne sont quasiment jamais faite. Donc je n'en donne pas. En revanche je punis sans relâche (texte bien long à recopier, si pas apporté la fois suivante c'est exclusion direct). Et j'exclus, parce que j'estime que vu leur âge s'ils ont toujours pas compris c'est tant pis pour leur pomme. Mais les miens sont plus âgés. Au collège c'est plus délicat.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Naoo le Mer 9 Sep 2015 - 16:20

Pour des insultes en pleine classe, si la gamine ne s'excuse pas et ne se calme pas immédiatement, je l'aurais exclue de cours (je sais que dans mon collège on peut, à voir avec la gestion interne de ton établissement).
Un conseil d'ex-stagiaire qui ronchonnait avec son bordel dans son coin : parle aux PP de la classe (mail, mot dans le casier ou si tu arrives à croiser la personne). Fais tout remonter : qui, quoi, quand...

_________________
2016-2017 : TZR lycée - 7 classes, 3 niveaux.
2015-2016 : TZR collège/lycée - 7 classes, 5 niveaux.
2014-2015 : stagiaire lycée - 2 classes, 2 niveaux.

Naoo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Albert Jarl le Mer 9 Sep 2015 - 16:21

Pour t'encourager andromède :

Je pense que tous les bons profs sont des gentils qui se sont fait violence pour l'être un peu moins.

Les connards (ou connasses) naturels ont plus de mal à changer et ne sont en général que peu appréciés des élèves. Wink

Accroche-toi !

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Mlle_Andromede le Mer 9 Sep 2015 - 16:25

Naoo: Le problème, c'est que c'est moi la prof principale. Sad

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par BrindIf le Mer 9 Sep 2015 - 16:29

@Mlle_Andromede a écrit:Albert Jarl: En fait, je n'hésite pas à me mettre en colère, à pousser une gueulante quand le besoin s'en fait sentir, mais le fait est qu'en règle générale, je suis plutôt d'un naturel "gentil" et je n'aime pas les affrontements.
Une colère n'est pas une punition, mais un spectacle (tout au plus désagréable).

@Mlle_Andromede a écrit:Demain, je commence à 8h.
Dommage. Vous revoyez cette classe tout de suite ?
Une solution peut être de rédiger un rapport sur ce qui s'est passé, aussi factuel que possible. Ça risque de ne pas être évident, émotionnellement, de revivre cette heure si pénible et d'en livrer le récit, mais ça devrait vous permettre de prendre du recul, et d'arriver en classe en leur disant que leur comportement de la veille était inadmissible, qu'un rapport a été fait (et que des sanctions suivront ?), et que vous attendez évidemment d'eux un tout autre comportement ce jour là.

Après il vous faudra trouver à doser entre la vigilance au moindre faux départ de leur part, et la bienveillance pour leur faire comprendre que vous n'en voulez pas à la classe dans son ensemble et que vous êtes disposée à travailler avec eux dans une bonne ambiance.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Jenny le Mer 9 Sep 2015 - 16:51

@Naoo a écrit:Pour des insultes en pleine classe, si la gamine ne s'excuse pas et ne se calme pas immédiatement, je l'aurais exclue de cours (je sais que dans mon collège on peut, à voir avec la gestion interne de ton établissement).

+1. Avec appel aux parents le soir et rapport (noter tout de suite les paroles de l'élève).

PP en étant stagiaire ? Sympa ta direction.
Bon courage, punis les plus perturbateurs sans tarder et vois ton CPE demain.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par Mlle_Andromede le Mer 9 Sep 2015 - 16:59

L'idée du rapport est en effet très pertinente (je viens d'en parler à mon tuteur). De même, faire comprendre aux élèves, lorsque je les reverrai demain (à 8h, donc) que leur comportement était inacceptable.
En outre, mon tuteur m'a dit ceci: leur filer une retenue si jamais ils recommencent leur chahut (étant donné que je leur ai déjà mis des mots sur leurs carnets).

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par skindiver le Mer 9 Sep 2015 - 17:17

@Mlle_Andromede a écrit:Albert Jarl: En fait, je n'hésite pas à me mettre en colère, à pousser une gueulante quand le besoin s'en fait sentir, mais le fait est qu'en règle générale, je suis plutôt d'un naturel "gentil" et je n'aime pas les affrontements.

Ne te mets pas en colère! Ca attise complètement le truc et ça part vite en vrille.
Soit douce, et manie un peu l'ironie, ça peut marcher si elle se sent vexée.
C'est comme en amour, l'indifférence est ce qu'il y'a de pire comme sentiment, pour les élèves je pense que c'est un peu la même chose.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe

Message par marie91270 le Mer 9 Sep 2015 - 17:28

@skindiver a écrit:
@Mlle_Andromede a écrit:Albert Jarl: En fait, je n'hésite pas à me mettre en colère, à pousser une gueulante quand le besoin s'en fait sentir, mais le fait est qu'en règle générale, je suis plutôt d'un naturel "gentil" et je n'aime pas les affrontements.

Ne te mets pas en colère! Ca attise complètement le truc et ça part vite en vrille.
Soit douce, et manie un peu l'ironie, ça peut marcher si elle se sent vexée.
C'est comme en amour, l'indifférence est ce qu'il y'a  de pire comme sentiment, pour les élèves je pense que c'est un peu la même chose.

+1
Ils s'attendent à ce que tu t'énerves, surprends les en restant calme, tout en punissant systématiquement les perturbateurs.
Bon courage, l'année de stage est éprouvante! fleurs

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum