Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Cleroli le Sam 30 Aoû 2014 - 17:39

@egomet a écrit:Il n'y a pas de richesse sans travail. Et le travail n'a de sens que s'il produit une richesse effective
Il y a là une réflexion intéressante sur ce qu'est la richesse (et l'activité) en dépassant pour cela le cadre néo-classique qui formate la pensée économique depuis des décennies. Et tant qu'à faire, poursuivre sur la comptabilisation de l'activité éco (avec les travaux de Stiglitz, notamment).

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Sam 30 Aoû 2014 - 19:57

@palomita a écrit:
@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:Pour revenir à vos remarques, un patron doit pouvoir licrarementa chaque fois qu'un emploi particulier ne présente plus d'utilité.  Les emplois fictifs pèsent sur les entreprises et sur la société dans son ensemble. Plutôt que d'être maintenu dans un placard doré,  il vaudrait mieux que l'employé se cherche une activité qui intéresse vraiment la société.  Et c'est valable aussi bien pour le secteur public que pour le secteur privé.

Et comment tu juges l'utilité d'un emploi ? Je trouve particulièrement inutile d'aller nettoyer les toilettes des riches qui pourraient se débrouiller tout seuls, pourtant le ménage est une activité qui fonctionne pas trop mal (enfin, on traite très mal les employés, on leur impose des horaires absurdes, des mi-temps, etc, mais j'imagine que cela ne t'émeut pas plus que ça). De la même manière, je peux décider d'instruire mon enfant seule et considérer que ton métier est inutile... C'est facile, quand on est dans une position où on a de l'argent et une activité, de venir donner des leçons sur la flexibilité nécessaire des travailleurs ; mais quand on a une famille à nourrir, une maison à payer, on fait comment si le patron a décidé que notre job était inutile ?
A te lire, j'ai l'impression qu'il faut sacrifier les travailleurs pour le bénéfice de quelques uns, et j'ai du mal à trouver ça intelligent ou sensé.
+1
 Egomet pense que c'est au seul patron d'en décider, voyons ! professeur

J'aime bien le passage suivant:"Plutôt que d'être maintenu dans un placard doré,  il vaudrait mieux que l'employé se cherche une activité qui intéresse vraiment la société.  Et c'est valable aussi bien pour le secteur public que pour le secteur privé."

Ben oui, sauf que d'emploi kleenex à emploi kleenex ( avec des périodes plus ou moins longues de chômage entre les deux) il faut bien faire vivre sa famille .  Et puis l'employé a intérêt à bien savoir quelle est l'activité du moment qui " intéresse vraiment la société " , surtout quand c'est le patron et lui seul qui décide de l'utilité ou non de son travail .
Ce n'est pas vraiment le patron qui en décide. Au fond, dans une entreprise, c'est le client qui commande. Si les clients s' en vont, ça veut dire qu'il faut rectifier quelque chose. Bien sûr, en pratique, c'est le patron qui fait l'analyse et la plupart des choix stratégiques, mais c'est toujours soumis, in fine, à l'approbation de ses clients.
Dans le cas des services publics, c'est plus délicat à évaluer. Les usagers sont rarement interrogés, les contribuables pour ainsi dire jamais.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par palomita le Sam 30 Aoû 2014 - 21:00

J'admire ,Egomet, ta capacité à argumenter sans jamais te fâcher .Au fond, tu es un idéaliste , toi aussi, même si nos opinions sont diamétralement opposées. Smile
Voilà, il fallait que je le dise .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Thierry30 le Sam 30 Aoû 2014 - 21:03

@palomita a écrit:J'admire ,Egomet, ta capacité à argumenter sans jamais te fâcher .Au fond, tu es un idéaliste , toi aussi, même si nos opinions sont diamétralement opposées. Smile
Voilà, il fallait que je le dise .

+1

Je suis ce fil depuis le début sans intervenir, pour cause d'incompétence, mais j'admire aussi ... veneration

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Sam 30 Aoû 2014 - 21:17

@palomita a écrit:J'admire ,Egomet, ta capacité à argumenter sans jamais te fâcher .Au fond, tu es un idéaliste , toi aussi, même si nos opinions sont diamétralement opposées. Smile
Voilà, il fallait que je le dise .
C'est vrai, j'ai un certain flegme. Même quand j'ai constaté que je ne me mettrais jamais d'accord avec l'inspectrice, j'ai réussi à le dire froidement. Note que le résultat aurait été le même si je m'étais mis en colère.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par palomita le Sam 30 Aoû 2014 - 21:38

C'est une qualité appréciable dans notre métier .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par sena le Sam 30 Aoû 2014 - 21:54

@egomet a écrit:
@palomita a écrit:J'admire ,Egomet, ta capacité à argumenter sans jamais te fâcher .Au fond, tu es un idéaliste , toi aussi, même si nos opinions sont diamétralement opposées. Smile
Voilà, il fallait que je le dise .
C'est vrai, j'ai un certain flegme. Même quand j'ai constaté que je ne me mettrais jamais d'accord avec l'inspectrice, j'ai réussi à le dire froidement. Note que le résultat aurait été le même si je m'étais mis en colère.

Un flegme britannique...ce qui pour un libéral doit être pris pour un compliment.

sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Bouboule le Sam 30 Aoû 2014 - 21:57

@Gotin a écrit:
@sena a écrit:Oui mais ce modèle est mort car la mondialisation financière a des conséquences sur l'ensemble de l'économie. Le système financier  actuel essaie de privatiser les bénéfices et de  socialiser  les pertes.

Avec la chute de Natixis ce sont les actionnaires qui ont été rincés et ruinés de l'argent qu'ils avaient mis dans la banque. Je ne vois pas où on socialise les pertes, quand une entreprise se casse la figure tout le monde paye. Et les charges qui pèsent sur les entreprises (je ne parle même pas des bénéfices qui sont ultra taxes) sont très fortes.

Je pense que Natixis n'est pas un très bon exemple, c'est un peu comme Eurotunnel. Les institutionnels ont tout fait pour refourguer à des gens qui n'y connaissaient rien les actions.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Tristana le Dim 31 Aoû 2014 - 13:15

@egomet a écrit:
Ce n'est pas vraiment le patron qui en décide. Au fond, dans une entreprise, c'est le client qui commande. Si les clients s' en vont, ça veut dire qu'il faut rectifier quelque chose. Bien sûr, en pratique, c'est le patron qui fait l'analyse et la plupart des choix stratégiques, mais c'est toujours soumis, in fine, à l'approbation de ses clients.
Dans le cas des services publics, c'est plus délicat à évaluer. Les usagers sont rarement interrogés, les contribuables pour ainsi dire jamais.

C'est déjà ce qui se passe, non ? C'est bien ce qu'on appelle les licenciements économiques, non ?

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par ycombe le Dim 31 Aoû 2014 - 13:28

@egomet a écrit:
Ce n'est pas vraiment le patron qui en décide. Au fond, dans une entreprise, c'est le client qui commande. Si les clients s' en vont, ça veut dire qu'il faut rectifier quelque chose. Bien sûr, en pratique, c'est le patron qui fait l'analyse et la plupart des choix stratégiques, mais c'est toujours soumis, in fine, à l'approbation de ses clients.
Dans le cas des services publics, c'est plus délicat à évaluer. Les usagers sont rarement interrogés, les contribuables pour ainsi dire jamais.

Si on interrogeait directement les contribuables, on n'aurait jamais construit les TGV. Ni les autoroutes. Ni Ariane. Heureusement qu'on eu de grands ministres visionnaires pour arrêter ces projets coûteux et sans retombées industrielles et économiques comme le fut Hermès.




ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Dim 31 Aoû 2014 - 18:30

@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:
Ce n'est pas vraiment le patron qui en décide. Au fond, dans une entreprise, c'est le client qui commande. Si les clients s' en vont, ça veut dire qu'il faut rectifier quelque chose. Bien sûr, en pratique, c'est le patron qui fait l'analyse et la plupart des choix stratégiques, mais c'est toujours soumis, in fine, à l'approbation de ses clients.
Dans le cas des services publics, c'est plus délicat à évaluer. Les usagers sont rarement interrogés, les contribuables pour ainsi dire jamais.

C'est déjà ce qui se passe, non ? C'est bien ce qu'on appelle les licenciements économiques, non ?
Les licenciements économiques sont une nécessité.  Ce qui est redoutable, c'est qu'ils coûtent très cher. 
De sorte que soit tu les planifies quand tu pourrais encore essayer de garder les employés,   soit cela risque de ruiner l'entreprise.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Tristana le Dim 31 Aoû 2014 - 19:18

@egomet a écrit:
@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:
Ce n'est pas vraiment le patron qui en décide. Au fond, dans une entreprise, c'est le client qui commande. Si les clients s' en vont, ça veut dire qu'il faut rectifier quelque chose. Bien sûr, en pratique, c'est le patron qui fait l'analyse et la plupart des choix stratégiques, mais c'est toujours soumis, in fine, à l'approbation de ses clients.
Dans le cas des services publics, c'est plus délicat à évaluer. Les usagers sont rarement interrogés, les contribuables pour ainsi dire jamais.

C'est déjà ce qui se passe, non ? C'est bien ce qu'on appelle les licenciements économiques, non ?
Les licenciements économiques sont une nécessité.  Ce qui est redoutable, c'est qu'ils coûtent très cher. 
De sorte que soit tu les planifies quand tu pourrais encore essayer de garder les employés,   soit cela risque de ruiner l'entreprise.

Je n'ai porté aucun jugement, ni négatif, ni positif, sur les licenciements économiques. Je sais bien que tu trouves que c'est très bien (surtout quand ça ne te concerne pas), mais ma question était autre. Pourquoi nous dis-tu qu'on a besoin d'un système qui permette de supprimer les "emplois inutiles" au cas où les clients cesseraient de commander, alors même que ce système existe déjà ?

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Marie Laetitia le Dim 31 Aoû 2014 - 20:09

@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:
@Tristana a écrit:

C'est déjà ce qui se passe, non ? C'est bien ce qu'on appelle les licenciements économiques, non ?
Les licenciements économiques sont une nécessité.  Ce qui est redoutable, c'est qu'ils coûtent très cher. 
De sorte que soit tu les planifies quand tu pourrais encore essayer de garder les employés,   soit cela risque de ruiner l'entreprise.

Je n'ai porté aucun jugement, ni négatif, ni positif, sur les licenciements économiques. Je sais bien que tu trouves que c'est très bien (surtout quand ça ne te concerne pas), mais ma question était autre. Pourquoi nous dis-tu qu'on a besoin d'un système qui permette de supprimer les "emplois inutiles" au cas où les clients cesseraient de commander, alors même que ce système existe déjà ?

Parce que pour licencier, il faut de l'argent, beaucoup d'argent. Il faudrait pouvoir licencier quand on manque de trésorerie, pas quand on en a mais qu'on doit prévoir le moment où il y en aura moins. Licencier un employé exige d'avoir un an du salaire brut devant soi. Je ne sais pas si tu vois le chiffre, quand c'est multiplié par 10, 20, 30, 50...


Dernière édition par Marie Laetitia le Dim 31 Aoû 2014 - 21:03, édité 1 fois (Raison : faute)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Leclochard le Dim 31 Aoû 2014 - 20:39

@Marie Laetitia a écrit:
@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:
Les licenciements économiques sont une nécessité.  Ce qui est redoutable, c'est qu'ils coûtent très cher. 
De sorte que soit tu les planifies quand tu pourrais encore essayer de garder les employés,   soit cela risque de ruiner l'entreprise.

Je n'ai porté aucun jugement, ni négatif, ni positif, sur les licenciements économiques. Je sais bien que tu trouves que c'est très bien (surtout quand ça ne te concerne pas), mais ma question était autre. Pourquoi nous dis-tu qu'on a besoin d'un système qui permette de supprimer les "emplois inutiles" au cas où les clients cesseraient de commander, alors même que ce système existe déjà ?

Parce que pour licencier, il faut de l'argent, beaucoup d'argent. Il faudrait pouvoir licencier quand on manque de trésorerie, pas quand on en a mais qu'on doit prévoir le moment où il y en aura moins. Licencier un employer exige d'avoir un an du salaire brut devant soi. Je ne sais pas si tu vois le chiffre, quand c'est multiplié par 10, 20, 30, 50...

Mon frère a arrêté son activité d'artisan en juin. Le comptable lui a dit qu'il avait bien fait de ne pas embaucher pour cette raison. Il est aussi compliqué de fermer une boîte que d'en créer une.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Dim 31 Aoû 2014 - 20:50

Sans parler de la fonction publique,  où c'est quasiment impossible. 

Ça revient à tirer sur la corde, jusqu'à ce que toute la société française se trouve en faillite.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Tristana le Lun 1 Sep 2014 - 17:21

@Marie Laetitia a écrit:
@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:
Les licenciements économiques sont une nécessité.  Ce qui est redoutable, c'est qu'ils coûtent très cher. 
De sorte que soit tu les planifies quand tu pourrais encore essayer de garder les employés,   soit cela risque de ruiner l'entreprise.

Je n'ai porté aucun jugement, ni négatif, ni positif, sur les licenciements économiques. Je sais bien que tu trouves que c'est très bien (surtout quand ça ne te concerne pas), mais ma question était autre. Pourquoi nous dis-tu qu'on a besoin d'un système qui permette de supprimer les "emplois inutiles" au cas où les clients cesseraient de commander, alors même que ce système existe déjà ?

Parce que pour licencier, il faut de l'argent, beaucoup d'argent. Il faudrait pouvoir licencier quand on manque de trésorerie, pas quand on en a mais qu'on doit prévoir le moment où il y en aura moins. Licencier un employé exige d'avoir un an du salaire brut devant soi. Je ne sais pas si tu vois le chiffre, quand c'est multiplié par 10, 20, 30, 50...

Je ne dis pas le contraire. Mais donc, on est d'accord : il ne s'agit pas de permettre les licenciements (parce qu'ils sont déjà possibles), mais de les rendre plus "faciles". La difficulté étant de protéger suffisamment les travailleurs malgré tout.
Ceci étant dit, à mon sens ça va de pair également avec la possibilité d'embaucher aussi plus facilement. Si seul le licenciement est plus facile pour le patron, ça devient dangereux. En revanche si l'embauche l'est tout autant, alors on peut espérer trouver un équilibre entre les deux.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Lun 1 Sep 2014 - 18:04

L'embauche n'est pas tellement difficile.  Elle est surtout risquée et coûteuse.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum