C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par Gotin le Dim 31 Aoû 2014 - 11:59

@Elyas a écrit:Le problème du projet du collège modulaire serait son égalité sur le territoire. Les élèves qui iraient dans la voie "techno" à Neuilly seraient dans la voie généraliste ailleurs. Seul un examen national anonyme permettrait d'éviter cela. Cependant, cela poserait un nouveau problème : l'enfermement de populations défavorisées socio-culturellement dans certains territoires qui auraient leurs enfants quasiment tout le temps en voie "techno". Bref, un beau système de castes à la fois social et territorial.

Mais bon, il y a la "révélation".

Je pensais personnellement que l'école avait pour but de faire exploser les carcans socio-culturels, économiques et territoriaux. Pas de les renforcer.

La différence de niveau entre les établissements est aussi valable aujourd'hui. Elle ne tient pas à l'organisation du collège. Un élève de Neuilly comme tu dis peut redoubler sa 3ème alors qu'il aurait peut être eu son passage en 2de s'il était ailleurs.

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par Elyas le Dim 31 Aoû 2014 - 12:02

@Gotin a écrit:
@Elyas a écrit:Le problème du projet du collège modulaire serait son égalité sur le territoire. Les élèves qui iraient dans la voie "techno" à Neuilly seraient dans la voie généraliste ailleurs. Seul un examen national anonyme permettrait d'éviter cela. Cependant, cela poserait un nouveau problème : l'enfermement de populations défavorisées socio-culturellement dans certains territoires qui auraient leurs enfants quasiment tout le temps en voie "techno". Bref, un beau système de castes à la fois social et territorial.

Mais bon, il y a la "révélation".

Je pensais personnellement que l'école avait pour but de faire exploser les carcans socio-culturels, économiques et territoriaux. Pas de les renforcer.

La différence de niveau entre les établissements est aussi valable aujourd'hui. Elle ne tient pas à l'organisation du collège. Un élève de Neuilly comme tu dis peut redoubler sa 3ème alors qu'il aurait peut être eu son passage en 2de s'il était ailleurs.

Je suis bien d'accord avec toi. Mais, devons-nous changer un système inégalitaire par un autre système inégalitaire ? N'avons-nous pas d'autres horizons que ça heu

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par nitescence le Dim 31 Aoû 2014 - 12:05

ce n'est pas l'école qui est inégalitaire : elle n'est que le réceptacle des inégalités de la société.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par philann le Dim 31 Aoû 2014 - 12:07

Fut un temps où l'on cherchait à "élever" un élève aussi loin que possible!
J'ai eu un arrière-grad-père instituteur dans un village du Béarn, qui poussait chacun de ses élèves aussi loin que possible (et reprochait vigoureusement à sa soeur de ne pas en faire autant pour les filles! )
Qui accompagnait ses élèves les meilleurs et les plus "méritant" jusqu'au lycée de Pau, servait de lien là-bas car les parents étaient dans l'incapacité de faire les 15 km ou étaient trop impressionnés par la ville et le lycée! Very Happy

Aujourd'hui au nom d'un égalitarisme inexistant nous ne le faisons plus...j'ai du mal à croire que ce soit démocratiquement et humainement un programme.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par Elyas le Dim 31 Aoû 2014 - 12:08

@nitescence a écrit:ce n'est pas l'école qui est inégalitaire : elle n'est que le réceptacle des inégalités de la société.

Elle participe, en tant qu'institution et en partie, à la création des inégalités.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par nitescence le Dim 31 Aoû 2014 - 12:12

hum... j'ai enseigné pendant 12 ans en ZEP (où comme par hasard tous mes élèves étaient noirs avec un nom imprononçable le jour de la rentrée : l'angoisse) et je peux te dire que je n'ai pas eu l'impression qu'ils aient des cours de français au rabais. on avait des très bons résultats et le jour où ça a commencé à se dégrader c'est quand le proviseur a appliqué les consignes rectorales en diminuant dramatiquement le taux de redoublement : on fait des économies sur le dos des pauvres ! le problème ne vient pas de l'école ici, qui savait parfaitement les tirer vers le haut...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par Gotin le Dim 31 Aoû 2014 - 12:13

@Elyas a écrit:
@Gotin a écrit:
@Elyas a écrit:Le problème du projet du collège modulaire serait son égalité sur le territoire. Les élèves qui iraient dans la voie "techno" à Neuilly seraient dans la voie généraliste ailleurs. Seul un examen national anonyme permettrait d'éviter cela. Cependant, cela poserait un nouveau problème : l'enfermement de populations défavorisées socio-culturellement dans certains territoires qui auraient leurs enfants quasiment tout le temps en voie "techno". Bref, un beau système de castes à la fois social et territorial.

Mais bon, il y a la "révélation".

Je pensais personnellement que l'école avait pour but de faire exploser les carcans socio-culturels, économiques et territoriaux. Pas de les renforcer.

La différence de niveau entre les établissements est aussi valable aujourd'hui. Elle ne tient pas à l'organisation du collège. Un élève de Neuilly comme tu dis peut redoubler sa 3ème alors qu'il aurait peut être eu son passage en 2de s'il était ailleurs.

Je suis bien d'accord avec toi. Mais, devons-nous changer un système inégalitaire par un autre système inégalitaire ? N'avons-nous pas d'autres horizons que ça heu

Je ne pense pas que le collège modulaire a pour vocation d'égaliser le niveau de tous les établissements (et d'ailleurs est-ce possible ?), mais plutôt de donner l'opportunité pour chaque élève d'être à l'aise dans son niveau d'étude.

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par Elyas le Dim 31 Aoû 2014 - 12:16

@nitescence a écrit:hum... j'ai enseigné pendant 12 ans en ZEP (où comme par hasard tous mes élèves étaient noirs avec un nom imprononçable le jour de la rentrée : l'angoisse) et je peux te dire que je n'ai pas eu l'impression qu'ils aient des cours de français au rabais. on avait des très bons résultats et le jour où ça a commencé à se dégrader c'est quand le proviseur a appliqué les consignes rectorales en diminuant dramatiquement le taux de redoublement : on fait des économies sur le dos des pauvres ! le problème ne vient pas de l'école ici, qui savait parfaitement les tirer vers le haut...

Te rends-tu compte que tu contribues à me donner raison ? Twisted Evil Le mot institution a un sens global et ne concerne pas que les enseignants.

@Gotin : c'est ton avis. Ce n'est pas le mien. Seule l'histoire dira qui a raison.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par nitescence le Dim 31 Aoû 2014 - 12:19

ah mais je suis d'accord : ça m'a tellement dégouté que j'ai demandé ma mut' et que je suis parti en ne voulant plus cautionner ce système ! le proviseur a quand même eu le front de justifier la quasi suppression du redoublement en expliquant qu'on "gérait des flux" (sic!). moi, je refuse de gérer des flux : les élèves ne sont pas des flux !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par Cath le Dim 31 Aoû 2014 - 12:22

@Jacq a écrit:

Nous en avons déjà discuté plusieurs fois. Des orientations vers des classes de 4e-3e pré professionnelles ou techno conservant l'enseignement général mais avec des programmes allant à l'essentiel (que ce soit en LP ou au collège). On peut critiquer ou mettre en cause le collège unique tel qu'il fonctionne actuellement sans apprentissage trop précoce.

@Cath a écrit:Voilà.

@Cath a écrit:Nitescence (et les autres), j'ai connu ce système de 4T/3T pendant des années, ça fonctionnait tout à fait bien.
Jamais je n'ai vu un élève se réveiller (au sens où tu l'entends).
Par contre, j'en ai vu s'épanouir et repartir vers des études plus longues à une époque où ça relevait du quasi-impossible: j'ai le souvenir d'une excellente élève partie en DUT (il y a 20 ans !). Ses moyennes étaient toutes entre 15 et 20, à une époque où ça signifiait quelque chose (le programme de français, par exemple, était incomparable à celui d'aujourd'hui: c'était dissert et commentaire).

Aujourd'hui, les passerelles sont au contraire beaucoup plus faciles: n'importe quel élève de bac pro peut aller à peu près n'importe où.
Donc les 4T/3T auraient encore plus de sens aujourd'hui.

@Jacq a écrit:En plus cela concernerait certains élèves. Ensuite, contrairement à l'alternance où tu entres vraiment dans un métier, une orientation, les classes type 4T-3T, 3DP ou 3 prépro peuvent ne pas encore être liées à une filière professionnelle précise.


Bon, Jacq, je crois que tout le monde s'en fout... No

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la rentrée : le Figaro reprend ses caricatures sur l'école.

Message par Jacq le Dim 31 Aoû 2014 - 13:04

@nitescence a écrit:ah mais je suis d'accord : ça m'a tellement dégouté que j'ai demandé ma mut' et que je suis parti en ne voulant plus cautionner ce système ! le proviseur a quand même eu le front de justifier la quasi suppression du redoublement en expliquant qu'on "gérait des flux" (sic!). moi, je refuse de gérer des flux : les élèves ne sont pas des flux !

Le langage de gestion des flux on va le retrouver dans tous ces établissements. C'est ce qui est demandé aux proviseurs. Certains adhèrent, d'autres n'adhèrent pas mais sont finalement forcés de le faire par l'institution. En collège d'Alsace où beaucoup d'élèves allaient en LP volontairement s'est vu du jour au lendemain imposé un pourcentage plus élevé de passage en seconde générale sous prétexte que les élèves "manquaient d'ambition" (en réalité ils savaient où il y avait du boulot, et allaient dans des filières porteuses pour eux).

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum