"Profs narcissiques, élèves sacrifiés" : l'éloge du dernier livre de Mara Goyet par Caroline Brizard (Nouvel Obsevateur)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Profs narcissiques, élèves sacrifiés" : l'éloge du dernier livre de Mara Goyet par Caroline Brizard (Nouvel Obsevateur)

Message par John le Lun 1 Sep 2014 - 0:47

Le Nouvel Obs persiste et signe :

L'école en France laisse 15% des élèves sur le carreau. Comment s'y prendre pour que cela cesse ? Dans son nouveau livre, "Jules Ferry et l'enfant sauvage" (Flammarion), Mara Goyet apporte ses réponses. De manière inventive, savante et débridée, l'enseignante-écrivain chronique son travail au collège et fait en sous-main le procès du système. Le ministère s'illusionne, dénonce-t-elle.

Il se répand en réformes, en publications, en consultations, mais perd en chemin l'objectif cardinal inscrit dans la loi, à savoir la réussite de tous les élèves. Comment faire mieux, alors ? Cesser de "s'occuper d'organisation, de structure, de gestion" pour se consacrer au but premier de l'école. User de bon sens. Ouvrir la classe. Oublier le narcissisme enseignant.

"Nous devons faire cours aux élèves que nous avons, pas uniquement aux élèves qui nous ressemblent", martèle-t-elle. S'adapter, donc. Un argumentaire roboratif et radicalement opposé au discours réactionnaire de Jean-Paul Brighelli, un autre poids lourd de la rentrée, dans son livre "Tableau noir" (Editions Hugo & Cie). Le professeur de lettres part du même constat d'échec pour plaider, lui, le retour à l'école de la sélection et de l'autorité.

Caroline Brizard et Arnaud Gonzague - Le Nouvel Observateur

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Profs narcissiques, élèves sacrifiés" : l'éloge du dernier livre de Mara Goyet par Caroline Brizard (Nouvel Obsevateur)

Message par Luigi_B le Lun 1 Sep 2014 - 1:02

L'école en France laisse 15% des élèves sur le carreau. Comment s'y prendre pour que cela cesse ? Dans son nouveau livre, "Jules Ferry et l'enfant sauvage" (Flammarion), Mara Goyet apporte ses réponses. De manière inventive, savante et débridée, l'enseignante-écrivain chronique son travail au collège et fait en sous-main le procès du système. Le ministère s'illusionne, dénonce-t-elle.

Il se répand en réformes, en publications, en consultations, mais perd en chemin l'objectif cardinal inscrit dans la loi, à savoir la réussite de tous les élèves. Comment faire mieux, alors ? Cesser de "s'occuper d'organisation, de structure, de gestion" pour se consacrer au but premier de l'école. User de bon sens. Ouvrir la classe. Oublier le narcissisme enseignant.
Voilà du concret.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Profs narcissiques, élèves sacrifiés" : l'éloge du dernier livre de Mara Goyet par Caroline Brizard (Nouvel Obsevateur)

Message par Celeborn le Lun 1 Sep 2014 - 7:08

D'après Philippe Watrelot, ce livre serait une compilation de ses chroniques sur LeMonde.fr. Si c'est bien le cas, le fait de lire son blog doit donc permettre de critiquer le livre Wink.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Profs narcissiques, élèves sacrifiés" : l'éloge du dernier livre de Mara Goyet par Caroline Brizard (Nouvel Obsevateur)

Message par JEMS le Lun 1 Sep 2014 - 7:10

C'est quoi "ouvrir la classe" ?

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Profs narcissiques, élèves sacrifiés" : l'éloge du dernier livre de Mara Goyet par Caroline Brizard (Nouvel Obsevateur)

Message par Igniatius le Lun 1 Sep 2014 - 7:37

Caroline Brizard "parraine" Arnaud Gonzague depuis qu'il a débarqué au NouvelObs : il est tout aussi grave qu'elle.
Il a ainsi pondu, il y a deux semaines, un article sur Arthur Avila, le médaillé Fields, juste pour enfoncer le système d'enseignement des maths en France.
Conclusion : "en France, les profs de maths forment des cancres."
C'était ultra-idéologique, sans aucun lien avec Avila, puisque celui-ci est issu du système brésilien...
Aucune rigueur, du procès mal mené.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Profs narcissiques, élèves sacrifiés" : l'éloge du dernier livre de Mara Goyet par Caroline Brizard (Nouvel Obsevateur)

Message par Reine Margot le Lun 1 Sep 2014 - 7:42

"mais heureusement il y a des profs sympas qui apportent des gâteaux" Suspect

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Profs narcissiques, élèves sacrifiés" : l'éloge du dernier livre de Mara Goyet par Caroline Brizard (Nouvel Obsevateur)

Message par retraitée le Lun 1 Sep 2014 - 9:56

Si Mara sait si bien y faire, que n'est-elle restée dans les classes de ses débuts ?
Elle est bien contente de s'en être tirée, non ? Comme Begaudeau, qui sait si bien faire la leçon aux autres !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Profs narcissiques, élèves sacrifiés" : l'éloge du dernier livre de Mara Goyet par Caroline Brizard (Nouvel Obsevateur)

Message par palomita le Lun 1 Sep 2014 - 16:55

@John a écrit:Le Nouvel Obs persiste et signe :

L'école en France laisse 15% des élèves sur le carreau. Comment s'y prendre pour que cela cesse ? Dans son nouveau livre, "Jules Ferry et l'enfant sauvage" (Flammarion), Mara Goyet apporte ses réponses. De manière inventive, savante et débridée, l'enseignante-écrivain chronique son travail au collège et fait en sous-main le procès du système. Le ministère s'illusionne, dénonce-t-elle.

Il se répand en réformes, en publications, en consultations, mais perd en chemin l'objectif cardinal inscrit dans la loi, à savoir la réussite de tous les élèves. Comment faire mieux, alors ? Cesser de "s'occuper d'organisation, de structure, de gestion" pour se consacrer au but premier de l'école. User de bon sens. Ouvrir la classe. Oublier le narcissisme enseignant.

"Nous devons faire cours aux élèves que nous avons, pas uniquement aux élèves qui nous ressemblent", martèle-t-elle. S'adapter, donc. Un argumentaire roboratif et radicalement opposé au discours réactionnaire de Jean-Paul Brighelli, un autre poids lourd de la rentrée, dans son livre "Tableau noir" (Editions Hugo & Cie). Le professeur de lettres part du même constat d'échec pour plaider, lui, le retour à l'école de la sélection et de l'autorité.

Caroline Brizard et Arnaud Gonzague - Le Nouvel Observateur

Je trouve que cet article est le complément parfait du dossier de Télérama de cette semaine , consacré aux relations conflictuelles entre parents d'élèves et professeurs . Ils se sont donné le mot ? furieux

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum