Début de carrière en contractuelle : quelques questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Début de carrière en contractuelle : quelques questions

Message par Meelusine le Dim 31 Aoû 2014 - 16:26

Bonjour à tous et toutes.

Je suis contractuelle cette année car j'ai échoué au CAPES session exceptionnel cette année mais je garde la foi !

Quelques petites questions : j'ai reçu mon emploi du temps et je suis censée être à 18h mais sur mon EDT j'en suis à 20.. Est-ce normal ? Puis-je refuser une classe afin de coller au contrat ? Je n'ose pas trop faire le premier pas auprès de la chef..

Une autre question. Le CAPES étant un tel mic-mac cette année pour ceux qui ont échoué et avec tout le taff qui m'attends je me pose la question de savoir si je vais tenter de le repasser cette année en externe en me greffant aux cours des M1 ou devrais-je le passer à l'interne ?

Merci Wink

Meelusine
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de carrière en contractuelle : quelques questions

Message par Caspar le Dim 31 Aoû 2014 - 16:35

Tu as tout simplement deux heures sup je pense, et tu seras payée en conséquence. Il risque d'être difficile de les refuser maintenant.

Pour passer les concours internes il faut cinq ans d'ancienneté si je ne me trompe.
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de carrière en contractuelle : quelques questions

Message par Duduche le Dim 31 Aoû 2014 - 16:37

Bon courage à toi pour commencer !

Pour ton EDT je n'ai pas vraiment de réponses. Par contre, pour l'interne, tu devras attendre (sauf erreur de ma part) 5 ans d'exercice dans l'EN avant de pouvoir passer ce concours. La demande en anglais est-elle importante dans ton académie ? Ton contrat sera-t-il facilement renouvelable les années à venir ? Je pense qu'il est important de se poser ces questions là avant de te décider. Quoi qu'il en soit, je pense qu'il faut s'inscrire au concours externe et le tenter même si tu n'as pas eu le temps de bien le préparer (tu as tout de même des mois de boulot derrière toi). On ne sait jamais ...

Bonne continuation !
avatar
Duduche
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de carrière en contractuelle : quelques questions

Message par Meelusine le Dim 31 Aoû 2014 - 17:14

Voilà ce qui se trouve sur le site de l'éduc nat

Conditions spécifiques
Condition de titre ou de diplôme
Vous devez justifier, au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité :

d'une licence,ou d'un titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études postsecondaires d'au moins trois années, acquis en France ou dans un autre État, et attesté par l'autorité compétente de l'État considéré,ou d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau II du répertoire national des certifications professionnelles.

Vous êtes reconnu justifier de la condition de titre ou de diplôme pour vous inscrire au concours, si vous avez ou avez eu la qualité de :

fonctionnaire titulaire dans un corps de personnels enseignants ou d'éducation,
maître contractuel des établissements d'enseignement privés sous contrat admis définitivement à une échelle de rémunération.

Vous êtes dispensé de diplôme, si vous êtes mère ou père d'au moins trois enfants ou sportif de haut niveau à la date de publication des résultats d'admissibilité.

Condition de qualité
Vous devez être à la date de publication des résultats d'admissibilité:
fonctionnaire de l'une des trois fonctions publiques ou des établissements publics qui en dépendent,

ou militaire,
ou enseignant non-titulaire d'un établissement d'enseignement public ou privé sous contrat,
ou enseignant non-titulaire assurant un enseignement du second degré dans les classes d'un établissement scolaire français à l'étranger,
ou assistant d'éducation recruté en application de l'article L 916.1 du code de l'éducation,
ou maître d'internat ou surveillant d'externat dans un établissement d'enseignement public relevant du ministre chargé de l'éducation.

Vous pouvez également vous présenter au concours :

si vous avez eu la qualité d'enseignant non titulaire dans les établissements d'enseignement publics ou privés sous contrat pendant tout ou partie de la période comprise entre le 1er septembre de l'une des six dernières années scolaires et la date des résultats d'admissibilité,
   si vous avez eu la qualité d'assistant d'éducation recruté en application de l'article L 916.1 du code de l'éducation, de maître d'internat ou de surveillant d'externat dans les établissements d'enseignement publics relevant du ministre chargé de l'éducation nationale pendant tout ou partie de la période comprise entre le 1er septembre de l'une des six dernières années scolaires et la date des résultats d'admissibilité,
   si vous avez accomplis des services dans une administration, un organisme ou un établissement d’un État membre de l’Union européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen autres que la France, dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires civils exercent leurs fonctions en France. Si le régime de droit commun de recrutement applicable au personnel de cette administration, organisme ou établissement auquel vous êtes vous-même soumis relève d’un statut de fonctionnaire ou d’un régime d’emploi contractuel de droit public ou d’un contrat de travail de droit privé à durée indéterminée ou renouvelable sans limite, vous serez soumis aux conditions d’inscription applicables aux agents titulaires. Dans le cas contraire, vous serez soumis aux conditions d’inscription applicables aux agents non titulaires.

En revanche, si vous bénéficiez d'un contrat aidé (contrat d'avenir, adulte-relais...), vous ne remplissez pas la condition de qualité administrative requise pour vous présenter au concours.


et aussi ceci

Position administrative des agents non titulaires

Sont admis à s'inscrire :
les enseignants non titulaires qui, à la date de publication des résultats d'admissibilité, remplissent la condition de qualité et sont en activité ou bénéficient d'un congé régulier (y compris le congé pour convenances personnelles) en application des dispositions du décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 modifié fixant les dispositions générales applicables aux agents non titulaires de l'Etat,
les enseignants stagiaires qui effectuent leur stage ou qui, au cours de ce stage, bénéficient d'un congé en application des dispositions du décret n° 94-874 du 7 octobre 1994 fixant les dispositions communes applicables aux stagiaires de l'Etat et de ses établissements publics,
les agents qui sont bénéficiaires d'un congé de grave maladie. Toutefois, les lauréats ne peuvent être nommés en qualité de fonctionnaire stagiaire que s'ils ont été réintégrés dans leurs fonctions au plus tard au 1er septembre qui suit l'admission au concours. Les lauréats d'un concours bénéficiant d'un tel congé qui n'ont pas obtenu du comité médical compétent un avis favorable à leur réintégration, soit à temps complet, soit accompagné d'une autorisation à accomplir un service à mi-temps pour raison thérapeutique, au 1er septembre qui suit l'admission au concours, perdent le bénéfice de leur admission au concours.

La loi n'exige pas des ressortissants communautaires qu'ils soient encore en fonctions dans l'administration de leur Etat d'origine à la date de publication des résultats du concours.
Condition de services

Vous devez avoir accompli trois années de services publics ou de services d'enseignement dans les établissements scolaires français à l'étranger à la date de publication des résultats d'admissibilité.

Sont des services publics, les services accomplis en qualité d'agent public, c'est-à-dire de fonctionnaire ou d'agent non titulaire bénéficiant d'un contrat de droit public, relevant de l'une des trois fonctions publiques et des établissements publics qui en dépendent (fonction publique de l'État, fonction publique territoriale, fonction publique hospitalière).

Services publics pouvant être pris en compte :

   le service national,
   les services en qualité de fonctionnaire stagiaire,
   les périodes de congés (congé de formation, congés de maternité, de paternité, d'adoption rémunérés ou indemnisés, congé de présence parentale, congé parental),
   les services accomplis en qualité d'agent non titulaire de l'État,
   les services accomplis à l'étranger ou dans un État de l'Union européenne ou partie à l'Espace économique européen.


Donc si je suis le texte ce serait au bout de trois ans non ? En restant contractuelle pendant les 3 prochaines années à venir je pourrais passer le CAPES a l'interne ?

Meelusine
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de carrière en contractuelle : quelques questions

Message par Caspar le Dim 31 Aoû 2014 - 17:16

Il faudrait que tu te renseignes auprès de l'Espé ou du rectorat, il y aura certainement quelqu'un pour te renseigner (mais laisse passer quelques jours ou quelques semaines, les gens seront plus disponibles). Bonne rentrée!
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de carrière en contractuelle : quelques questions

Message par orelyde le Dim 31 Aoû 2014 - 18:49

J'ai pu passer l'interne à partir de ma 3ème année d'ancienneté (je ne l'ai pas obtenu cependant !)
avatar
orelyde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de carrière en contractuelle : quelques questions

Message par Eclipse02 le Mar 2 Sep 2014 - 18:27

Meelusine, je suis aussi dans ton cas, cependant on ne m'a pas demandé pour les 2h supp! On m'a attribué 11h et 7h dans deux établissements cependant c'est 9h et non pas 7!
Quelqu'un a déjà été dans mon cas? Je vais contacter demain le rectorat car au lycée le proviseur s'en moque un peu! On me fait faire 8H de cours dans une journée sur les deux établissements.... et j'ai bien compris qu'il n'allait pas modifié les edt pour m'arranger

Eclipse02
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de carrière en contractuelle : quelques questions

Message par EMY99 le Mar 2 Sep 2014 - 21:30

" Une autre question. Le CAPES étant un tel mic-mac cette année pour ceux qui ont échoué et avec tout le taff qui m'attends je me pose la question de savoir si je vais tenter de le repasser cette année en externe en me greffant aux cours des M1 ou devrais-je le passer à l'interne ? "

Si je peux me permettre tu devrais au moins t'inscrire au prochain concours externe ( ouverture dans quelques jours ) même si c'est fatigant moralement de s'y remettre à nouveau. De plus ça ne t'engage à rien si tu ne veux pas les passer ensuite.
Il faut juste se remotiver dans les derniers mois avant les épreuves écrites pour maintenir tes chances d'autant que tu as échoué seulement à l'oral où ça se joue à pas grand chose parfois. En plus c'est une période où le rapport candidats/postes est très avantageux globalement pour le concours externe.
Dans les ESPE sauf erreur tu as la possibilité de suivre la préparation en mode "auditeur libre " si tu disposes déjà du M1 ce qui aide pour les colles et quelques cours de rafraichissement selon les candidats qui souhaitent y assister.
Bon courage et bonne rentrée quoiqu'il en soit ! :-)
avatar
EMY99
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum