Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Drumclem
Niveau 1

Quitter son contrat doctoral

par Drumclem le Lun 1 Sep - 8:45
Bonjour tout le monde,

Comme je le disais dans mon sujet de présentation, je suis en train de quitter le monde de la recherche (j'y fais ma dernière rentrée) et je compte prendre mon poste dans le secondaire à la rentrée 2015. Du coup, j'ai quelques petites questions :

-Sachant que j'ai obtenu les concours en étant à la fac à Paris, est-ce que vous avez une idée de l'académie où je serai affecté par défaut ?
-Puisque j'ai validé mes deux premières années de contrat doctoral, j'ai validé mon stage. Est-ce que ça veut dire que je vais faire une rentrée 2015 directement dans le grand bain avec un service complet ? Si au contraire j'arrive en année de stage, à quoi pourrait ressembler mon service ?
-Si je demande un lycée spécifique, est-ce que c'est envisageable de l'obtenir, ou complètement utopique ?

Voilà, voilà, je me renseigne donc. Mais dans tous les cas, je suis enthousiaste ; n'importe quel lycée sera toujours mieux que de bosser sur un sujet de thèse qui m'ennuie et me rend dingue. Merci d'avance pour vos réponses !
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Quitter son contrat doctoral

par MelanieSLB le Lun 1 Sep - 9:17
Euh... Sans vouloir t'effrayer, être affecté en lycée n'est pas automatique, tu peux parfaitement te retrouver en collège.

Pour répondre, quelques questions:
- où voudrais-tu être affecté? 
- en dehors des points classiques d'ancienneté, as-tu d'autres points? (Rapprochement de conjoint, d'enfant, ...)
- quelle était ton académie d'inscription au concours (Versailles, Créteil ou Paris même)?
- capes ou agrégation? (Je me doute de la réponse mais mieux vaut vérifier)
- qu'entends-tu par "lycée spécifique"?
- avais-tu obtenu un poste dans le secondaire avant d'obtenir ton détachement dans le supérieur?

Si tu as validé ton année de stage, ne compte pas sur le moindre allègement de ton service (et dans le secondaire, tu peux t'attendre à une certaine pression pour te rajouter des heures sup).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Drumclem
Niveau 1

Re: Quitter son contrat doctoral

par Drumclem le Lun 1 Sep - 9:44
Bonjour !

Et merci de ta réponse rapide. Le collège ne m'effraie pas ; j'ai dit "n'importe quel lycée" parce que c'est ce que j'avais en tête sur l'instant, mais j'ai fait des stages en collège et en lycée et les deux m'ont beaucoup plu.

Où est-ce que je veux être affecté ?Si je pouvais ne pas être affecté à l'autre bout de la région parisienne, ce serait cool, mais je sais que ça relève plus de la naïveté qu'autre chose Smile Quand je disais "un lycée spécifique", je me demandais juste si c'était possible de demander tel ou tel lycée, ou si le plus précis qu'on pouvait demander c'était une académie et point barre. Je demanderais bien l'académie de Paris si possible, mais je pourrai retourner dans ma banlieue parisienne natale sans problème.

A part ça, j'avais eu l'agrég en 2012 et le capes l'année d'avant, dans l'académie de Paris, et j'avais directement enchaîné sur le contrat doctoral, donc pas de poste avant le détachement dans le supérieur, et je n'ai pas d'autres points que ceux de l'ancienneté. Sinon pour le service je m'en doutais un peu mais c'était pour être sûr, étant donné que je n'avais pas suivi ce qui se passait pour les stagiaires depuis la dernière réforme.

Voilà, encore merci pour ton aide !

_________________
"Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better." -Samuel Beckett
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Quitter son contrat doctoral

par MelanieSLB le Lun 1 Sep - 10:08
Si tu es bien sûr de ne pas avoir eu d'affectation même fictive dans le secondaire, tu devras en passer par le mouvement en deux temps: en novembre/décembre (les dates changent tous les ans, bien surveiller les BOs), tu demandes une académie, tu as la réponse vers février(?) et ensuite, en mars/avril, selon l'académie obtenue, tu demandes un poste dans l'académie: vu que tu n'as que les points d'ancienneté (= pas grand chose), on te conseillera probablement de demander des communes et groupements de commune pour que tu sois dans la zone géographique de ton choix, mais tu as tout loisir de demander des établissements spécifiques également. Attention, tu n'as le droit qu'à 20 voeux, et si aucun n'est satisfait, tu seras affecté en extension (= de grandes chances pour être TZR sur une zone pourrie, ou poste fixe dans des établissements très difficile selon l'académie).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Drumclem
Niveau 1

Re: Quitter son contrat doctoral

par Drumclem le Lun 1 Sep - 11:10
A priori pas d'affectation fictive, mais je vais me renseigner auprès du rectorat. Merci pour toutes ces infos en tout cas ; je ne prendrai de toute façon pas mon poste avant l'année prochaine, mais c'est agréable d'avoir une petite idée d'où on met les pieds ! Smile

_________________
"Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better." -Samuel Beckett
avatar
mblonde
Niveau 9

Re: Quitter son contrat doctoral

par mblonde le Lun 1 Sep - 16:16
@Drumclem a écrit:Bonjour tout le monde,

Comme je le disais dans mon sujet de présentation, je suis en train de quitter le monde de la recherche (j'y fais ma dernière rentrée) et je compte prendre mon poste dans le secondaire à la rentrée 2015. Du coup, j'ai quelques petites questions :

-Sachant que j'ai obtenu les concours en étant à la fac à Paris, est-ce que vous avez une idée de l'académie où je serai affecté par défaut ?
-Puisque j'ai validé mes deux premières années de contrat doctoral, j'ai validé mon stage. Est-ce que ça veut dire que je vais faire une rentrée 2015 directement dans le grand bain avec un service complet ? Si au contraire j'arrive en année de stage, à quoi pourrait ressembler mon service ?
-Si je demande un lycée spécifique, est-ce que c'est envisageable de l'obtenir, ou complètement utopique ?

Voilà, voilà, je me renseigne donc. Mais dans tous les cas, je suis enthousiaste ; n'importe quel lycée sera toujours mieux que de bosser sur un sujet de thèse qui m'ennuie et me rend dingue. Merci d'avance pour vos réponses !

Question 1. Tu vas passer par les mutations interacadémiques comme tout le monde en Novembre. Par rapport à des provinciaux tu as au moins la certitude de finir en région parisienne (au moins Créteil ou Versailles). Après où, c'est une autre paire de manches.

Question 2. Oui tu feras une année directement dans le grand bain avec service complet et potentiellement dans un établissement difficile (où normalement le rectorat évite de mettre les stagiaires). C'est vraiment une situation pas simple en sortant de thèse, je connais pas mal de monde l'ayant vécu (et sans avoir fait de thèse, je l'ai vécu moi même ayant fait mon stage en 2010, première année de la réforme de la (non)formation).

Question 3: Ca dépend où et quel lycée. Tu peux effectivement te retrouver en collège même agrégé avec une thèse mais en région parisienne c'est tout de même moins courant que dans d'autres académies (en RP les points accordés aux agrégés qui demandent un lycée ne sont pas aussi faibles comparés au points attribués au rapprochement de conjoint). Tu peux aussi te retrouver TZR, c'est à dire en remplacement.

Honnêtement je ne sais pas si c'est vraiment agréable de savoir dans quelle galère on met les pieds...
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Quitter son contrat doctoral

par Elaïna le Lun 1 Sep - 18:13
Euh, on peut quitter son contrat doctoral comme ça ? Vérifie quand même, mais du temps que j'étais allocataire moniteur, le bruit courait que si on abandonnait en cours de route, on devait rembourser les années précédentes (non vérifié, mais c'était ce que le type de l'administration de la fac m'avait dit).

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
User17706
Enchanteur

Re: Quitter son contrat doctoral

par User17706 le Lun 1 Sep - 19:46
En sept. 2015 les 3 ans du contrat doctoral seront révolus, pas de rupture de contrat.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
Contenu sponsorisé

Re: Quitter son contrat doctoral

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum