Avis aux instits concernant ma fille

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par frimoussette77 le Mar 2 Sep 2014 - 21:30

maîtresse a écrit:
@ben2510 a écrit:Une question : il y a aussi une classe GS ou bien GS/CP dans laquelle se trouvent les amis de ta fille, c'est ça ?
En général les écoles (mais aussi collèges et lycées) acceptent de mettre dans la même classe certains élèves sur demande des familles, non ?

Ah bon ? C'est pas la porte ouverte au n'importe quoi ça ?
Au collège, vous faites ça ? Shocked
Oui pale ça arrive.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Delphine77 le Mar 23 Sep 2014 - 23:02

@Dinosaura a écrit:
maîtresse a écrit:
@ben2510 a écrit:Une question : il y a aussi une classe GS ou bien GS/CP dans laquelle se trouvent les amis de ta fille, c'est ça ?
En général les écoles (mais aussi collèges et lycées) acceptent de mettre dans la même classe certains élèves sur demande des familles, non ?

Ah bon ? C'est pas la porte ouverte au n'importe quoi ça ?
Au collège, vous faites ça ? Shocked

J'avoue que ça m'a étonnée de lire cela aussi, et à ma connaissance, ça ne se fait pas ! (et c'est heureux dans le fond)

Si ça se fait dans pas mal d'écoles, dans la mesure du possible bien entendu, il y a toujours des facteurs qu'il faut prendre en considération.

En tout cas j'espère que l’inquiétude de départ est dissipée, et si ce n'est pas encore tout à fait le cas, j'espère te rassurer en te disant que ma fille est aussi en MS/GS et que finalement elle y trouve son compte en faisant du tutorat auprès des MS. A cet âge c'est très valorisant de pouvoir aider les copains plus jeunes quand on a fini son travail !

_________________
Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le cœur

Delphine77
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par trompettemarine le Mer 24 Sep 2014 - 0:02

@Dinosaura a écrit:Bon, ce que vous dites me rassure, j'ai déjà relâché en pression ce soir.

C'est un ensemble qui me fait peur (surtout le fait qu'elle pourrait stagner cette année), mais il faut que je me raisonne en ne devenant pas un parent intrusif et consommateur à mon tour.

En plus, vous avez l'air de dire qu'un double niveau c'est très souple.


C'est difficile pour un prof de devenir parents d'élèves;, pour les autres parents aussi d'ailleurs. Faisons confiance (mais avec les yeux ouverts) aux professeurs et aux enfants qui sont tout à fait capables de s'adapter.
Tâchons de ne pas les stresser : ils doivent avant tout aimer l'école pour apprendre (et les parents ne sont as à l'école et c'est bien ainsi).
Dinasaura ... cool : fleurs

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Laura Ingalls le Mer 24 Sep 2014 - 7:32

@Dinosaura a écrit:Je comprends ton point de vue Johel. Je ne veux pas passer pour un parent consommateur que je ne suis pas.

Je pense sincèrement avoir été un mauvais prof stagiaire, mais peut-être que là tout se passera bien.

Je suis en revanche contrariée que l'on refile le double niveau à des stagiaires et que les instits expérimentées de l'école de ma fille se soient gardé les niveaux simples, mais si tu dis que c'est un niveau facile à gérer, alors je veux bien te croire.

Tant pis pour les copines aussi, je veux bien l'entendre, par contre j'ai peur encore une fois que ma fille soit un peu laissée en friche cette année.

Je vais suivre le conseil de dialoguer beaucoup avec les enseignantes mais je n'en ai pas l'habitude, ayant toujours fait confiance aux instits auparavant, et je ne sais comment amener le sujet de mes inquiétudes sans vexer les instits.

Question naïve par rapport aux instits expérimentées qui se gardent les niveaux simples : dans le secondaire, ce sont les profs aguerris avec de l'ancienneté qui se tapent les classes pourries dans les zones sensibles ? humhum


Dernière édition par Laura Ingalls le Sam 2 Jan 2016 - 11:37, édité 1 fois

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Alexis le Mer 24 Sep 2014 - 7:34

Si ça peut te rassurer Dinasaura, mon fils était dans une classe MS/GS l'année dernière et les choses se sont très bien passées. De ce que j'ai pu constater sur mon fils, le double niveau est super pour la socialisation et l'autonomie. Je crois qu'il faut aussi accepter de laisser du temps à nos loulous pour qu'ils profitent un peu de leurs jeunes années. Même si ta fille est très éveillée, cela ne veut pas dire qu'elle ne trouvera pas son compte dans une classe à double niveau. Et puis, il faut se dire que la GS n'est pas un mini CP, à chaque année suffit sa peine Wink
C'est dur d'être maman parfois, je crois qu'on se pose toutes les mêmes questions Wink

Alexis
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Escargot Géant le Mer 24 Sep 2014 - 8:38

@Laura Ingalls a écrit:
@Dinosaura a écrit:Je comprends ton point de vue Johel. Je ne veux pas passer pour un parent consommateur que je ne suis pas.

Je pense sincèrement avoir été un mauvais prof stagiaire, mais peut-être que là tout se passera bien.

Je suis en revanche contrariée que l'on refile le double niveau à des stagiaires et que les instits expérimentées de l'école de ma fille se soient gardé les niveaux simples, mais si tu dis que c'est un niveau facile à gérer, alors je veux bien te croire.

Tant pis pour les copines aussi, je veux bien l'entendre, par contre j'ai peur encore une fois que ma fille soit un peu laissée en friche cette année.

Je vais suivre le conseil de dialoguer beaucoup avec les enseignantes mais je n'en ai pas l'habitude, ayant toujours fait confiance aux instits auparavant, et je ne sais comment amener le sujet de mes inquiétudes sans vexer les instits.

Question naïve par rapport aux instits expérimentées qui se gardent les niveaux simples : dans le secondaire, ce sont les profs aguerris avec de l'ancienneté qui se tapent les classes pourries dans les zones sensibles ? humhum
Tu vois de ce côté là, il faut aussi prendre du recul, cette année nous avons un GS/CP dans l'école et l'instit qui le prend n'en est qu'à sa deuxième année.
OK. Mais elle est jeune, en bonne santé et surtout sans enfants (donc elle a du TEMPS). Moi même, enseignante "expérimentée" MAIS avec deux enfants en bas âge (tous les parents comprendront...), j'ai estimé que ce n'étais pas à moi de prendre un niveau que je maîtrise moins, et qui allait donc me demander plus de temps et d'énergie que mon niveau simple. (Je précise que j'ai enfin réussi à avoir un niveau simple après au moins 15 ans d'ancienneté...)
Les stagiaires qui débutent compensent souvent leur manque d'expérience par un investissement et un enthousiasme qui fait parfois défaut aux enseignants en fin de carrière, bourré d'expérience, certes mais parfois un peu blasés (attention, je ne généralise pas, donc inutile de m'assassiner...).

Par contre, deux stagiaires (si ce fait est avéré) à mi temps sur un double niveau, c'est en effet un peu too much ! je suis très étonnée que l'inspecteur de circonscription laisse passer ça, le notre aurait grimpé au plafond et nous aurait interdit cette répartition...

Bonjour, désolée de vous contredire mais cette personne n'a pas plus de temps que vous : ses journées durent 24h comme les vôtres. Seulement vous avez choisi de prendre de ce temps pour vous occuper de vos enfants, (VOTRE choix) on peut imaginer que certaines personnes ne font pas d'enfants pour avoir plus de temps pour eux et pas pour travailler davantage! Bref attention à ne pas imposer VOTRE choix: à la lecture de votre message on a l'impression que sous prétexte qu'elle n'a pas d'enfants tout le monde (y compris vous) décide de ce que cette personne doit faire de son temps, notamment qu'elle doit prendre les niveaux qui demandent plus de travail!

Escargot Géant
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par InvitéeD2 le Mer 24 Sep 2014 - 8:53

@Escargot Géant a écrit:
@Laura Ingalls a écrit:
@Dinosaura a écrit:Je comprends ton point de vue Johel. Je ne veux pas passer pour un parent consommateur que je ne suis pas.

Je pense sincèrement avoir été un mauvais prof stagiaire, mais peut-être que là tout se passera bien.

Je suis en revanche contrariée que l'on refile le double niveau à des stagiaires et que les instits expérimentées de l'école de ma fille se soient gardé les niveaux simples, mais si tu dis que c'est un niveau facile à gérer, alors je veux bien te croire.

Tant pis pour les copines aussi, je veux bien l'entendre, par contre j'ai peur encore une fois que ma fille soit un peu laissée en friche cette année.

Je vais suivre le conseil de dialoguer beaucoup avec les enseignantes mais je n'en ai pas l'habitude, ayant toujours fait confiance aux instits auparavant, et je ne sais comment amener le sujet de mes inquiétudes sans vexer les instits.

Question naïve par rapport aux instits expérimentées qui se gardent les niveaux simples : dans le secondaire, ce sont les profs aguerris avec de l'ancienneté qui se tapent les classes pourries dans les zones sensibles ? humhum
Tu vois de ce côté là, il faut aussi prendre du recul, cette année nous avons un GS/CP dans l'école et l'instit qui le prend n'en est qu'à sa deuxième année.
OK. Mais elle est jeune, en bonne santé et surtout sans enfants (donc elle a du TEMPS). Moi même, enseignante "expérimentée" MAIS avec deux enfants en bas âge (tous les parents comprendront...), j'ai estimé que ce n'étais pas à moi de prendre un niveau que je maîtrise moins, et qui allait donc me demander plus de temps et d'énergie que mon niveau simple. (Je précise que j'ai enfin réussi à avoir un niveau simple après au moins 15 ans d'ancienneté...)
Les stagiaires qui débutent compensent souvent leur manque d'expérience par un investissement et un enthousiasme qui fait parfois défaut aux enseignants en fin de carrière, bourré d'expérience, certes mais parfois un peu blasés (attention, je ne généralise pas, donc inutile de m'assassiner...).

Par contre, deux stagiaires (si ce fait est avéré) à mi temps sur un double niveau, c'est en effet un peu too much ! je suis très étonnée que l'inspecteur de circonscription laisse passer ça, le notre aurait grimpé au plafond et nous aurait interdit cette répartition...

Bonjour, désolée de vous contredire mais cette personne n'a pas plus de temps que vous : ses journées durent 24h comme les vôtres. Seulement vous avez choisi de prendre de ce temps pour vous occuper de vos enfants, (VOTRE choix) on peut imaginer que certaines personnes ne font pas d'enfants pour avoir plus de temps pour eux et pas pour travailler davantage! Bref attention à ne pas imposer VOTRE choix: à la lecture de votre message on a l'impression que sous prétexte qu'elle n'a pas d'enfants tout le monde (y compris vous) décide de ce que cette personne doit faire de son temps, notamment qu'elle doit prendre les niveaux qui demandent plus de travail!
Merci ! Ça m'a un peu dérangée, moi aussi. Je crains malheureusement subir les conséquences de ce genre de conceptions très longtemps.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Enaeco le Mer 24 Sep 2014 - 9:27

@Laura Ingalls a écrit:Question naïve par rapport aux instits expérimentées qui se gardent les niveaux simples : dans le secondaire, ce sont les profs aguerris avec de l'ancienneté qui se tapent les classes pourries dans les zones sensibles ? humhum
Tu vois de ce côté là, il faut aussi prendre du recul, cette année nous avons un GS/CP dans l'école et l'instit qui le prend n'en est qu'à sa deuxième année.
OK. Mais elle est jeune, en bonne santé et surtout sans enfants (donc elle a du TEMPS). Moi même, enseignante "expérimentée" MAIS avec deux enfants en bas âge (tous les parents comprendront...), j'ai estimé que ce n'étais pas à moi de prendre un niveau que je maîtrise moins, et qui allait donc me demander plus de temps et d'énergie que mon niveau simple. (Je précise que j'ai enfin réussi à avoir un niveau simple après au moins 15 ans d'ancienneté...)
Les stagiaires qui débutent compensent souvent leur manque d'expérience par un investissement et un enthousiasme qui fait parfois défaut aux enseignants en fin de carrière, bourré d'expérience, certes mais parfois un peu blasés (attention, je ne généralise pas, donc inutile de m'assassiner...).

Par contre, deux stagiaires (si ce fait est avéré) à mi temps sur un double niveau, c'est en effet un peu too much ! je suis très étonnée que l'inspecteur de circonscription laisse passer ça, le notre aurait grimpé au plafond et nous aurait interdit cette répartition...

L'inspecteur tient peut être le même raisonnement que toi...

Si les anciens ont souvent (visiblement pas tjs) le courage d épargner les stagiaires, c est rarement le cas pour les néotit'

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Armide le Mer 24 Sep 2014 - 10:38

Surtout qu'avec l'expérience, on est plus efficace quand on prépare son cours et donc on a besoin de moins de temps pour préparer un cours souvent meilleur.

Armide
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par InvitéeSS le Mer 24 Sep 2014 - 11:02

Oui enfin avec cette réserve que dans le primaire, nous avons toutes les matières à préparer et que celles où on est le moins à l'aise demande beaucoup de préparation justement (une séance d'art visuel ou d'EPS est, par exemple, pour moi une bouffe-temps affreux et une grosse perte d'énergie pour un très médiocre résultat, et comme ça reste un peu en friche, je pense que je serai ok dans 20 ans sur ce type de domaine Rolling Eyes ). Qu'on peut être souvent amené à changer de niveau et de multi-niveau (quand j'ai fait un cp-ce1 après avoir eu du ce1, je n'ai quasiment rien pu reprendre tel quel parce que le facteur double niveau m'a obligé à tout reprendre : moins de temps pour des séances de découverte par exemple).

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Laura Ingalls le Mer 24 Sep 2014 - 13:14

@Escargot Géant a écrit:
@Laura Ingalls a écrit:
@Dinosaura a écrit:Je comprends ton point de vue Johel. Je ne veux pas passer pour un parent consommateur que je ne suis pas.

Je pense sincèrement avoir été un mauvais prof stagiaire, mais peut-être que là tout se passera bien.

Je suis en revanche contrariée que l'on refile le double niveau à des stagiaires et que les instits expérimentées de l'école de ma fille se soient gardé les niveaux simples, mais si tu dis que c'est un niveau facile à gérer, alors je veux bien te croire.

Tant pis pour les copines aussi, je veux bien l'entendre, par contre j'ai peur encore une fois que ma fille soit un peu laissée en friche cette année.

Je vais suivre le conseil de dialoguer beaucoup avec les enseignantes mais je n'en ai pas l'habitude, ayant toujours fait confiance aux instits auparavant, et je ne sais comment amener le sujet de mes inquiétudes sans vexer les instits.

Question naïve par rapport aux instits expérimentées qui se gardent les niveaux simples : dans le secondaire, ce sont les profs aguerris avec de l'ancienneté qui se tapent les classes pourries dans les zones sensibles ? humhum
Tu vois de ce côté là, il faut aussi prendre du recul, cette année nous avons un GS/CP dans l'école et l'instit qui le prend n'en est qu'à sa deuxième année.
OK. Mais elle est jeune, en bonne santé et surtout sans enfants (donc elle a du TEMPS). Moi même, enseignante "expérimentée" MAIS avec deux enfants en bas âge (tous les parents comprendront...), j'ai estimé que ce n'étais pas à moi de prendre un niveau que je maîtrise moins, et qui allait donc me demander plus de temps et d'énergie que mon niveau simple. (Je précise que j'ai enfin réussi à avoir un niveau simple après au moins 15 ans d'ancienneté...)
Les stagiaires qui débutent compensent souvent leur manque d'expérience par un investissement et un enthousiasme qui fait parfois défaut aux enseignants en fin de carrière, bourré d'expérience, certes mais parfois un peu blasés (attention, je ne généralise pas, donc inutile de m'assassiner...).

Par contre, deux stagiaires (si ce fait est avéré) à mi temps sur un double niveau, c'est en effet un peu too much ! je suis très étonnée que l'inspecteur de circonscription laisse passer ça, le notre aurait grimpé au plafond et nous aurait interdit cette répartition...

Bonjour, désolée de vous contredire mais cette personne n'a pas plus de temps que vous : ses journées durent 24h comme les vôtres. Seulement vous avez choisi de prendre de ce temps pour vous occuper de vos enfants, (VOTRE choix) on peut imaginer que certaines personnes ne font pas d'enfants pour avoir plus de temps pour eux et pas pour travailler davantage! Bref attention à ne pas imposer VOTRE choix: à la lecture de votre message on a l'impression que sous prétexte qu'elle n'a pas d'enfants tout le monde (y compris vous) décide de ce que cette personne doit faire de son temps, notamment qu'elle doit prendre les niveaux qui demandent plus de travail!

Je retire ce que j'ai dit, car je suis d'accord avec vous (j'ai plein de défauts mais je sais reconnaître mes erreurs...). Effectivement, avoir des enfants n'est pas un passe droit pour avoir les meilleurs postes. Disons qu'après 15 ans à me taper des double niveaux un peu partout, des écoles pas très sympas, etc... Je suis enfin arrivée à obtenir un poste correct dans une école sympa. Et bien, très égoïstement, je n'ai pas envie de me sacrifier pour la petite jeune qui débute, et j'assume. Certes, elle a un double niveau bouffeur de temps (GS/CP), c'est pas glop, mais elle est quand même dans une école sympa, avec des élèves mignons, voilà, maintenant, à elle de retrousser ses manches, comme tout le monde. De plus, j'ai passé déjà un certain temps à l'aider à préparer ses cours, car j'ai beau penser à mon nombril, j'ai toujours un côté Saint Bernard dont je n'arrive pas à me défaire (même si j'ai beaucoup évolué sur ce point, parce que à un moment, on a aussi le droit de penser un peu à soi dans la vie).

A part ça, je continue à penser qu'il n'y a pas de raison qu'une stagiaire motivée ne puisse pas gérer sa classe comme les autres. Ce n'est pas toujours dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes, et le côté humain, surtout avec des petits, peut largement compenser quelques erreurs d'apprentissage, sil il devait y en avoir. D'autant plus qu'en tant que stagiaires, elles seront forcément suivies par quelqu'un...

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Escargot Géant le Mer 24 Sep 2014 - 15:05

Merci de votre explication. Effectivement il vaut mieux assumer et aider la personne plutôt qu'essayer de démontrer par A+B qu'en fait ce qu'elle a est plus intéressant ou alors comme vous l'aviez fait qu'elle, elle a le temps XD (parce que ça on n'en sait rien)
Bon après on est d'accord le top serait quand même de ne pas laisser les trucs "pourris" aux nouveaux hein...
D'accord avec vous aussi sur le fait que les stagiaires peuvent gérer aussi bien.

Escargot Géant
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par kero le Mer 24 Sep 2014 - 15:17

@Laura Ingalls a écrit:Question naïve par rapport aux instits expérimentées qui se gardent les niveaux simples : dans le secondaire, ce sont les profs aguerris avec de l'ancienneté qui se tapent les classes pourries dans les zones sensibles ? humhum

Dans les collèges où les équipes enseignantes sont bonnes, oui.

Moi, je suis TZR, ce qui veut dire que j'arrive chaque année dans de nouveaux collèges. On ne m'a presque jamais filé de troisièmes: pourquoi ? Parce que c'est un niveau difficile (aussi bien du point de la préparation au brevet que de la gestion de classe) et que les filer à quelqu'un qu'on ne connait pas - et qui déjà, doit découvrir l'établissement, c'est rendre les choses plus compliquées ET pour celui qui arrive ET pour les élèves qui doivent préparer le brevet.

Mais cela n'est vrai que dans les établissements où j'ai eu à faire à de bonnes équipes. Dans un autre, on m'a aussi filé toutes les 3èmes juste en education civique, en fin de journée (et ensuite les collègues s'étonnaient, alors que c'est eux qui fait la ventilation des classes).

Du coup, oui: dans de nombreux collèges (lycée je sais pas) - et je parle de collèges ZEP pas forcément très tranquilles - on peut trouver des équipes suffisamment intelligentes pour pas refiler les classes plus difficiles (ici j'ai parlé des troisièmes mais bien sûr cela peut concerner aussi d'autres niveaux) aux nouveaux arrivants. Pourquoi "intelligentes" ? Parce qu'au final, se décharger des classes difficiles sur les derniers arrivants, ça ne rend service à personne: ça revient à accepter de laisser que des classes soient mal gérées, et prendre le risque que l'établissement dans son ensemble dérape dans le mauvais sens.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par InvitéeD2 le Mer 24 Sep 2014 - 16:08

@kero a écrit:
@Laura Ingalls a écrit:Question naïve par rapport aux instits expérimentées qui se gardent les niveaux simples : dans le secondaire, ce sont les profs aguerris avec de l'ancienneté qui se tapent les classes pourries dans les zones sensibles ? humhum

Dans les collèges où les équipes enseignantes sont bonnes, oui.

Moi, je suis TZR, ce qui veut dire que j'arrive chaque année dans de nouveaux collèges. On ne m'a presque jamais filé de troisièmes: pourquoi ? Parce que c'est un niveau difficile (aussi bien du point de la préparation au brevet que de la gestion de classe) et que les filer à quelqu'un qu'on ne connait pas - et qui déjà, doit découvrir l'établissement, c'est rendre les choses plus compliquées ET pour celui qui arrive ET pour les élèves qui doivent préparer le brevet.

Mais cela n'est vrai que dans les établissements où j'ai eu à faire à de bonnes équipes. Dans un autre, on m'a aussi filé toutes les 3èmes juste en education civique, en fin de journée (et ensuite les collègues s'étonnaient, alors que c'est eux qui fait la ventilation des classes).

Du coup, oui: dans de nombreux collèges (lycée je sais pas) - et je parle de collèges ZEP pas forcément très tranquilles - on peut trouver des équipes suffisamment intelligentes pour pas refiler les classes plus difficiles (ici j'ai parlé des troisièmes mais bien sûr cela peut concerner aussi d'autres niveaux) aux nouveaux arrivants. Pourquoi "intelligentes" ? Parce qu'au final, se décharger des classes difficiles sur les derniers arrivants, ça ne rend service à personne: ça revient à accepter de laisser que des classes soient mal gérées, et prendre le risque que l'établissement dans son ensemble dérape dans le mauvais sens.
Kero, ce que tu écris me fait chaud au cœur. Cette tendance assumé d' "anciens" à se décharger des classes et des niveaux les plus compliqués sur les "nouveaux" est quelque chose qui me dérange viscéralement dans le fonctionnement actuel des enseignants. Le discours de Laura Ingalls (qui ne lui est pas propre, et qu'on retrouve ailleurs sur le forum) me dégoûte. Il me rappelle ces histoires où les anciennes victimes "promues" à la surveillance ou bourreaux, traitent avec aussi peu, si ce n'est moins d'humanité, leurs anciens compagnons. Je suis heureuse de constater que les choses se font aussi, parfois, en bonne intelligence, et que la charge de travail peut aussi être correctement répartie entre les collègues en tenant compte d'une multiplicité de facteurs au lieu de se cantonner aux années d'ancienneté.

Je ferais remarquer que les "nouveaux", sans famille, sans mariage, sans enfant, sont déjà pénalisés par un système de points qui les empêche d'accéder ne serait-ce qu'à un poste fixe pendant plusieurs années. Que les "anciens" estiment normal de leur en faire baver des ronds de chapeaux en plus de cela, en faisant de certaines classes/niveaux/salles une chasse gardée, et perpétuent ce système inique qui fait des premières années dans l'EN un calvaire non seulement me dégoûte, mais il explique aussi en partie la désaffection pour le métier.

Sur ce, j'arrête de faire dériver ce fil.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Laura Ingalls le Mer 24 Sep 2014 - 18:45

Et bien Dalathée, chapeau bas ! Tu as du avoir une vie exemplaire depuis ta naissance pour te permettre de porter un jugement aussi péremptoire sur quelqu'un dont tu ne connais absolument rien.

Les gens comme toi ne me dégoutent pas, ils me font peur. Déformation totale de mes propos, me voilà livré à la vindicte générale, avec un magnifique exemple de point godwin au passage.

Belle diatribe, vraiment. Bon, sur ce tu m'excuseras, mais il faut que j'aille passer quelques nouveaux enseignants au goudron et aux plumes pingouin gnark gnark

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par kero le Mer 24 Sep 2014 - 18:58

C'est bon, calmez-vous les filles.

Ou on organise un combat de boue ? Razz

(Bouh, le sale macho.)

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Laura Ingalls le Mer 24 Sep 2014 - 19:21

Du coup Kero j'en ai oublié de te dire que ton expérience est en effet bien plaisante à lire... En même temps, pour avoir fait 8 ans de ZEP, privilégiée que je suis, ça ne m'étonne qu'à moitié. Sur ces secteurs, on rencontre en effet parfois des équipes assez exceptionnelles Smile

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par kero le Mer 24 Sep 2014 - 19:28

@Laura Ingalls a écrit:Sur ces secteurs, on rencontre en effet parfois des équipes assez exceptionnelles Smile

Ça doit probablement être parce que dans ce genre de coins, on ne tient pas longtemps sans avoir le caractère qui va avec.

(Bouh, et maintenant il se lance des fleurs ... Razz )

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Ma'am le Mer 24 Sep 2014 - 22:22

Plusieurs choses :

1. Ce n'est pas forcément une sinécure d'avoir un simple niveau. Dans les grosses écoles comme la mienne, on a tendance à étêter les simples niveaux, au profit des doubles niveaux. Mon CM2 pur est en réalité un triple ou quadruple niveau si on mesure l'écart entre le plus faible et le plus fort, alors c'est vraiment un cadeau empoisonné pour un stagiaire.

2. Ce serait vraiment surprenant que la classe soit tenue par deux stagiaires. Dans mon département, ça n'est pas possible. Ce sont peut-être de jeunes collègues néotit. Les berceaux de stage tournent, à moins que ça ne soit une école d'application, mais même dans ce cas, une des maîtresses est peut-être stagiaire et l'autre simplement jeune collègue.

3. J'espère qu'après trois semaines d'école, tu es rassurée et que ta fille est heureuse d'aller à l'école. flower Donne-nous des nouvelles !

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Dinosaura le Ven 10 Oct 2014 - 17:45

Pardon de ne pas avoir donné de nouvelles plus tôt, cela faisait quelques temps que je n'étais pas passée sur le forum.

Finalement, l'année se passe bien. Je me suis emballée le premier jour, j'ai eu peur du double niveau attribué à des nouvelles dans l'école. Or, depuis, j'ai pris le temps de parler aux maîtresses (enfin, surtout à une), et le courant est bien passé. Je vois que ma fille est toujours aussi contente d'aller à l'école, toujours aussi curieuse, la(les) maîtresse(s) semble(nt) trouver le temps de faire des activités décrochées pour les enfants un peu en avance comme ma fille (ils sont 2-3 apparemment) donc tout est rentré dans l'ordre. J'ai aussi appris d'un papa, qui est aussi un collègue, que les Grands avaient été choisis en fonction de leur calme et de leur autonomie, justement pour faciliter le travail de ces nouvelles instits. Et dernière chose, je me suis aussi trompée quand j'ai dit que les deux instits étaient stagiaires, peut-être qu'une seule l'est et encore ce n'est pas dit en fait, et de toute façon j'ai pu me rendre compte qu'elle était carrée et appréciée de ma fille, donc tout est rentré dans l'ordre en fait.

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre et de me rassurer en tout cas. fleurs

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par arguin le Ven 10 Oct 2014 - 19:47

@Dinosaura a écrit: je me suis aussi trompée quand j'ai dit que les deux instits étaient stagiaires, peut-être qu'une seule l'est et encore ce n'est pas dit en fait, et de toute façon j'ai pu me rendre compte qu'elle était carrée et appréciée de ma fille, donc tout est rentré dans l'ordre en fait.
Laughing Certain(e)s stagiaires sont également très apprécié(e)s par les enseignants et autres professionnels dans les écoles.
Ils(elles) apportent un vent de fraîcheur et d'enthousiasme très agréable par les temps qui courent ! Wink

arguin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Normandyx le Sam 11 Oct 2014 - 0:53

C'est vrai, les jeunes stagiaires ça apporte un vent de fraicheur et puis ça motive à ne pas reprendre de mousse au chocolat et à suivre un peu les conseils vestimentaires de sa fille Wink

Maintenant, ça me casse un peu le moral aussi, quand arrive une stagiaire qui me dit qu'elle m'a eu en classe et que c'est vrai Rolling Eyes

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Lizdarcy le Sam 11 Oct 2014 - 0:58

Super,Dinosaura, cela fait plaisir !

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Ma'am le Sam 11 Oct 2014 - 10:00

Merci pour les nouvelles, Dinosaura. Contente de voir que tu es rassurée. Very Happy

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis aux instits concernant ma fille

Message par Dhaiphi le Sam 11 Oct 2014 - 10:31

@arguin a écrit:fraîcheur et d'enthousiasme
Inconsciente jeunesse !... Rolling Eyes Laughing

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum