Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sapotille
Empereur

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Sapotille le Jeu 4 Sep 2014 - 20:34
Ratus a encore cours dans un village proche de chez moi et de cette école primaire sortent des enfants qui ont un très bon niveau : Madame dans la petite classe, Monsieur dans la grande et les élèves sont bien armés pour la suite ...
Quand on me demande de donner des cours de soutien pour des gamins qui ont la flemme plus qu'autre chose au collège, je retrouve les bonnes bases de leur école primaire et j'essaie de les secouer quand,  ados, ils n'en fichent plus une rame !   furieux
avatar
Zelda
Habitué du forum

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Zelda le Jeu 4 Sep 2014 - 20:41
républicain a écrit:
@titeprof a écrit:je ne me fâche pas Very Happy
Je stresse un peu/beaucoup, j'avoue...

Bon, franchement, l'expérience rejoint les statistiques:
Les parents de profs ont souvent de très bons résultats... Mais peuvent être eux aussi stressés! Wink

On en reparle vers Noël?
Je prends le pari que ta fille lira... Attention, je ne dis pas qu'elle écrira une rédac sans faute, hein!
Mais elle sera capable de déchiffrer un album de son âge. lecteur

Je dirai ça à mes parents, ils seront contents Razz
avatar
doublecasquette
Devin

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par doublecasquette le Jeu 4 Sep 2014 - 20:59
@Sapotille a écrit:
@eleonore69 a écrit:Apparemment c'est du semi-global... Départ en global puis déchiffrage...


Cela dépend comment c'est utilisé !


Oui. Et même...

On apprend à reconnaître les lettres, à les entendre à l'oral, à les associer pour former une syllabe mais ce n'est pas la voie privilégiée pour accéder aux textes, loin de là.
Les pages "réservées au code" sont clairement séparées des pages "accès au sens" et on n'y remarque aucune progression. Les exercices y sont les mêmes du début de l'année, quand l'enfant sort de GS, à la fin, quand il est censé être prêt à lire seul, n'importe quoi qui serait d'un niveau CE1.
S'il n'y a pas de progression, c'est que les auteurs considèrent qu'apprendre les lettres, ça ne sert pas à apprendre à lire.

J'ai connu un fils de prof de lettres classiques qui n'a pas appris à lire avec Un Monde à Lire.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Sapotille le Jeu 4 Sep 2014 - 21:19
Je connais une fille dont la maman tient l'épicerie du village voisin qui n'a pas appris à lire avec cela !


Mais deux de mes petits enfants ont bien appris à lire avec Kimamila !
Avec une grosse initiation avant le CP ...
avatar
titeprof
Expert

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par titeprof le Jeu 4 Sep 2014 - 21:22
Doublecasquette : tu me fais peur... pale

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
doublecasquette
Devin

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par doublecasquette le Jeu 4 Sep 2014 - 21:33
@titeprof a écrit:Doublecasquette : tu me fais peur... pale

Si ta fille en est au son "on" dans Boscher, aucun souci à te faire, cela fera comme les petits-enfants de Sapotille. Continue Boscher, c'est tout, un petit quart d'heure par ci, par là, trois ou quatre fois par semaine au moins.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Laura Ingalls
Niveau 6

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Laura Ingalls le Ven 5 Sep 2014 - 17:17
On est au début de l'année, il faut quand même laisser cette maitresse faire ses preuves...

En tant qu'ancienne maitresse de CP, je trouve ça un peu raide de continuer en douce une méthode différente de celle de la classe ... Quelle relation saine peut on bâtir avec l'enseignant de son enfant avec un tel désaveu mis en place dès le départ? Comment l'enfant percevra-t-il cela?

Bon apparemment je suis la seule que ça choque, ça me rappelle (il y a longtemps), quand je sortais de l'IUFM et que certains des maitres formateurs que je croisais critiquaient tous ceux qui n'appliquaient la bonne pédagogie du moment (parce qu'en plus, ça change constamment, notamment en lecture)... Il y a tant de paramètres à prendre en compte pour la réussite d'un enfant, pas seulement la méthode utilisée, et heureusement.

avatar
titeprof
Expert

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par titeprof le Ven 5 Sep 2014 - 17:53
je ne mets nullement en cause la maîtresse, et je ne continue pas "en douce" ma méthode, c'était une façon de parler. Oui, je continue avec la méthode Boscher, parce que ma fille me le demande, parce qu'elle a envie, et parce que je n'ai aucune raison de lui dire non.
Elle est rentrée avec des "devoirs" tout à l'heure : lire les deux phrases de son cahier. 1ere phrase : "c'est Kimamila". Elle n'a pas déchiffré "kimamila", mais l'a reconnu globalement parce qu'elle a du le voir passer 10 fois depuis mercredi. Et ça, c'est précisément ce que je ne veux pas. En 1min montre en main, les "devoirs" étaient terminés, et ma fille a demandé autre chose, j'ai ressorti le fichier de lecture/écriture Boscher. Je ne trouve pas cela déloyal, ce n'est même pas une question de méthode au final, c'est une question d'envie. Elle a envie, je la suis. Est ce si grave que cela?

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par virgere le Ven 5 Sep 2014 - 18:14
Au-delà de la méthode, c'est surtout la manière de l'utiliser qui compte.

J'ai enseigné en CP pendant 7 ans. D'abord avec Julien et Sophie (Lire au CP), puis j'ai tenté A nous la lecture et enfin Grand Large, qui fut de loin la méthode que j'ai préféré utiliser.

A chaque fois, il y avait un départ en globale d'environ 3 semaines. Je profitais de ce moment où les élèves apprenaient à reconnaitre les mots-outils indispensables (c'est, dans, avec,...) pour travailler la segmentation en mots (pour les "lectures" du soir, j'expliquais aux parents, inquiets, qu'ils devaient demander à leur enfant de suivre les mots avec le doigt en les lisant, pour qu'ils associent la chaîne parlée et la chaîne orale), la reconnaissance visuelle (ou costumes de mots : repérer les lettres qui montent, descendent ou pas ou les deux), revoir les syllabes orales (frappées), écrites (reconnaître la syllabe de son prénom ou d'un mot connu dans un autre, faire des analogies sonores du type ma-man ; ma-telas : je vois et j'entends "ma" à chaque fois) etc etc.
Bref, ces 3 semaines de globale, en plus du stock de mots que se constituaient les enfants, n'étaient pas du temps perdu.
Puis j'attaquais le code et dissociais le "b-a -ba" (donnée en lecture du soir) et la lecture des histoires.
A une exception près*, tous mes élèves ont su lire à l'issue de leur année.

Donc attendre de voir à l'usage, au-delà de la méthode, surtout ce que l'enseignante en fera.
On demande souvent aux parents de nous respecter dans notre professionnalisme. C'est aussi valable pour ceux qui exercent en cp... même si je sais que cette année est très stressante pour les parents.
Pourtant, ce n'est pas tant la lecture, à mes yeux, le gros truc du CP, mais l'acquisition de la numération décimale !

*mais j'avais quand même des circonstances atténuantes pour cet élève, nomade, jamais scolarisé avant et qui n'avait jamais vu de crayon ni entendu parler de lettres avant d'entrer en CP. Au bout de son 2e CP, il déchiffrait. Peut-être parce qu'il était passé entre d'autres mains que les miennes ? Very Happy
avatar
titeprof
Expert

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par titeprof le Ven 5 Sep 2014 - 18:30
virgere : merci pour tes paroles rassurantes ! (et pour l'explication du départ en global)
Tu trouves que je fais mal de continuer sur ma lancée à la demande de ma minette?
d'autres part, petite question subsidiaire : ma fille est gauchère. Si cela ne lui pose aucun souci pour écrire, découper et souligner, je me demande si cela peut poser problème pour mesurer avec une règle. J'ai vu des règles pour gauchers, graduées à l'envers, mais je n'ai pas trouvé ça nécessaire, préférant qu'elle apprenne à utiliser une règle classique. Mauvaise idée?

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Aliceinwonderland le Ven 5 Sep 2014 - 18:52
Mon fils aîné est gaucher, il a eu pendant un certain temps des ciseaux de gaucher mais s'est toujours très bien débrouillé avec des règles classiques. Pour ma part ça me paraît un peu gadget. Mais pourquoi pas!
eleonore69
Fidèle du forum

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par eleonore69 le Ven 5 Sep 2014 - 19:09
@titeprof a écrit:je ne mets nullement en cause la maîtresse, et je ne continue pas "en douce" ma méthode, c'était une façon de parler. Oui, je continue avec la méthode Boscher, parce que ma fille me le demande, parce qu'elle a envie, et parce que je n'ai aucune raison de lui dire non.
Elle est rentrée avec des "devoirs" tout à l'heure : lire les deux phrases de son cahier. 1ere phrase : "c'est Kimamila". Elle n'a pas déchiffré "kimamila", mais l'a reconnu globalement parce qu'elle a du le voir passer 10 fois depuis mercredi. Et ça, c'est précisément ce que je ne veux pas. En 1min montre en main, les "devoirs" étaient terminés, et ma fille a demandé autre chose, j'ai ressorti le fichier de lecture/écriture Boscher. Je ne trouve pas cela déloyal, ce n'est même pas une question de méthode au final, c'est une question d'envie. Elle a envie, je la suis. Est ce si grave que cela?


Mon fils a la même phrase ! la deuxième sera : c'est petitou. C'est un ami de Kima...
avatar
titeprof
Expert

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par titeprof le Ven 5 Sep 2014 - 19:15
eleonore 69 : oui elle a la 2eme phrase aussi pour lundi.

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
Paratge
Érudit

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Paratge le Ven 5 Sep 2014 - 19:20
@doublecasquette a écrit:
@Sapotille a écrit:
@eleonore69 a écrit:Apparemment c'est du semi-global... Départ en global puis déchiffrage...


Cela dépend comment c'est utilisé !


Oui. Et même...

On apprend à reconnaître les lettres, à les entendre à l'oral, à les associer pour former une syllabe mais ce n'est pas la voie privilégiée pour accéder aux textes, loin de là.
Les pages "réservées au code" sont clairement séparées des pages "accès au sens" et on n'y remarque aucune progression. Les exercices y sont les mêmes du début de l'année, quand l'enfant sort de GS, à la fin, quand il est censé être prêt à lire seul, n'importe quoi qui serait d'un niveau CE1.
S'il n'y a pas de progression, c'est que les auteurs considèrent qu'apprendre les lettres, ça ne sert pas à apprendre à lire.

Je comprends très bien l'inquiétude de parents quand ils voient cette m...de méthodes !
J'ai repris l'apprentissage de la lecture pour mes enfants. Il est vrai qu'ils passaient leur temps à l'école à entourer des mots ou à répéter les mêmes phrases. Mais ils n'étaient pas capables de lire.
Entourer (!) grue et gare sans savoir distinguer un a ou un r, être incapables de lire un autre mot de 3 ou 4 lettres choisi dans le journal… Belles méthodes !
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Aliceinwonderland le Ven 5 Sep 2014 - 20:28
Concernant la notion de loyauté...Pour moi ça n'a pas de sens. Je ne pense même pas que le fait que ta fille soit demandeuse soit important ; quand j'ai vu comment fonctionnait Mika (moi c'était Mika) et les erreurs que mon fils commençait à faire, j'ai dégainé mes méthodes syllabiques et heureusement! Beaucoup d'enfants de cette classe ne savaient pas lire en fin d'année ; après, c'est sûr que ça accentue les inégalités sociales (et je le déplore) mais ce n'est pas une raison parce que la méthode est mal conçue pour laisser son propre enfant perdre pied ; les mauvais mécanismes sont très durs à éliminer ensuite, je le vois au quotidien. Et pour le n°2 je lui ai appris la syllabe simple dès la GS.
avatar
titeprof
Expert

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par titeprof le Ven 5 Sep 2014 - 20:35
Concernant la notion de loyauté...Pour moi ça n'a pas de sens. Je ne pense même pas que le fait que ta fille soit demandeuse soit important ; quand j'ai vu comment fonctionnait Mika (moi c'était Mika) et les erreurs que mon fils commençait à faire, j'ai dégainé mes méthodes syllabiques et heureusement! Beaucoup d'enfants de cette classe ne savaient pas lire en fin d'année ; après, c'est sûr que ça accentue les inégalités sociales (et je le déplore) mais ce n'est pas une raison parce que la méthode est mal conçue pour laisser son propre enfant perdre pied ; les mauvais mécanismes sont très durs à éliminer ensuite, je le vois au quotidien. Et pour le n°2 je lui ai appris la syllabe simple dès la GS.

d'accord avec tout ça. Et si cela se passe très mal, je ne sacrifierai pas ma fille sur l'autel de l'égalité sociale

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par virgere le Ven 5 Sep 2014 - 20:41
Titeprof, si ta fille est demandeuse, ma foi, ce n'est pas déloyal. Juste attends avant de t'inquiéter de ce qui se fait en classe. Peut-être il faudra que tu t'inquiètes, mais tu le verras vite Smile


Pour Mika, je n'ai pas pratiqué, jamais adhéré à la méthode, je ne peux donc pas en parler.
Pour le travail sur le code, je travaillais les mots (segmentation de la chaîne parlée/ de la chaîne écrite qui ne coïncident pas spécialement en français), les syllabes et les lettres à l'oral et à l'écrit.
Je travaillais dès le début l'écriture (d'invention et graphisme mais ça c'est évident... enfin j'espère !)

Bref tout dépend, je me maintiens de l'instit et de sa pédagogie avant même la méthode.
Mais c'est mon point de vue (et je le partage, comme disais l'autre Very Happy) et j'ai bien compris qu'il ne faisait pas l'unanimité Smile

PS : pour les gauchers, je faisais le modèle à droite (pour ne pas qu'il soit caché par leur main) et leur guidait la main. Par contre, même règle que les autres. Seuls les ciseaux étaient spéciaux.
avatar
clélia
Niveau 9

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par clélia le Ven 5 Sep 2014 - 20:47
Voici mon expérience de mère stressée : pour mon fils, la méthode était Ribambelle. La maîtresse de grande section avait bien travaillé en amont avec les alphas. Loulou était très intéressé par la lecture. J'ai donc profité des grandes vacances avant le cp pour attaquer avec la méthode Boscher. J'ai poursuivi en parallèle avec l'école (à raison de deux trois leçons par semaine je dirais) jusqu'en janvier à peu près (parce que, bon, les étiquettes, j'y croyais moyennement). Le départ était en effet très global même si ensuite, on retournait au déchiffrement. Aujourd'hui mon fils vient d'entrer en ce1 et lit correctement. (Alors qu'en début de cp, il était plus lent que ses camarades pour lire les prénoms. Normal puisqu'il s'efforçait de les déchiffrer quand la plupart les reconnaissait c'est-à-dire les devinait).
Mon conseil serait donc le même que celui donné par Sapotille (je crois) : continue d'accompagner ta fille tranquillement à la maison avec Boscher.

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.
isabe
Niveau 8

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par isabe le Ven 5 Sep 2014 - 22:01
@titeprof a écrit:
Concernant la notion de loyauté...Pour moi ça n'a pas de sens. Je ne pense même pas que le fait que ta fille soit demandeuse soit important ; quand j'ai vu comment fonctionnait Mika (moi c'était Mika) et les erreurs que mon fils commençait à faire, j'ai dégainé mes méthodes syllabiques et heureusement! Beaucoup d'enfants de cette classe ne savaient pas lire en fin d'année ; après, c'est sûr que ça accentue les inégalités sociales (et je le déplore) mais ce n'est pas une raison parce que la méthode est mal conçue pour laisser son propre enfant perdre pied ; les mauvais mécanismes sont très durs à éliminer ensuite, je le vois au quotidien. Et pour le n°2 je lui ai appris la syllabe simple dès la GS.

d'accord avec tout ça. Et si cela se passe très mal, je ne sacrifierai pas ma fille sur l'autel de l'égalité sociale

même chose pour moi
je n'ai pas voulu anticiper avec mon aîné pour toutes les raisons évoquées plus haut (confiance en l'institution...etc...)
Après le "carnage" de la méthode de l'aîné, j'ai anticipé avec mes 3 filles suivantes.
avatar
Primura
Niveau 9

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Primura le Ven 5 Sep 2014 - 23:44
@titeprof a écrit:d'accord avec tout ça. Et si cela se passe très mal, je ne sacrifierai pas ma fille sur l'autel de l'égalité sociale
Pour moi le rôle de l'égalité est de pousser tout le monde vers le haut, pas de tirer une certaine partie de la population vers le bas (parce que t'inquiète pas, le fils de ministre il est du point de vue scolaire sans doute "plus égal" (expression qui ne veut rien dire mais qui exprime bien l'idée Wink ) que l'élève moyen...)
avatar
dandelion
Grand sage

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par dandelion le Sam 6 Sep 2014 - 0:18
@titeprof a écrit:virgere : merci pour tes paroles rassurantes ! (et pour l'explication du départ en global)
Tu trouves que je fais mal de continuer sur ma lancée à la demande de ma minette?
d'autres part, petite question subsidiaire : ma fille est gauchère. Si cela ne lui pose aucun souci pour écrire, découper et souligner, je me demande si cela peut poser problème pour mesurer avec une règle. J'ai vu des règles pour gauchers, graduées à l'envers, mais je n'ai pas trouvé ça nécessaire, préférant qu'elle apprenne à utiliser une règle classique. Mauvaise idée?
J'ai fait comme toi mais avec Mico mon petit ours. Ma fille commençait à lire en GS et elle commençait à 'deviner'. Nous avons fait un peu de Mico, très vite devenu trop facile, puis j'ai utilisé des petits livres aux éditions Nathan (avec des bulles). Du coup, maintenant, elle lit beaucoup trop bien pour un début de CE1 pale
Sinon, ma fille aussi est gauchère, et elle n'a rien d'adapté. Elle n'a eu aucun problème, même avec le stylo-plume qui est d'usage ici dès que le geste d'écriture est maîtrisé. Mais je m'étais posé beaucoup de questions en me rendant compte qu'il y avait un rayon 'gauchers' à la papeterie du coin. Ne t'inquiète pas trop fleurs
avatar
Laura Ingalls
Niveau 6

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Laura Ingalls le Sam 6 Sep 2014 - 7:53
C'est drôle de constater comment une simple phrase peut être déformée au fil et à mesure des messages... Bien entendu, je n'ai jamais dit qu'il fallait suivre aveuglément la méthode de l'enseignante si celle si s'avère inefficace, voire dangereuse... Moi même j'utilisais une méthode syllabique et plein de trucs à côté. J'étais maîtresse en RASED avant mon expérience en CP, alors des enfants en difficulté de lecture, j'en ai connu beaucoup.
Et justement, parmi ces enfants en difficulté, il y en avait plusieurs dont les parents n'accordaient pas leur confiance à l'enseignant (souvent pour d'autres raisons que la méthode, relations compliquées dans des milieux sociaux parfois difficiles) et j'ai constaté les ravages que cela provoquait au niveau de la réussite scolaire de l'enfant. Et les améliorations aussi, quand les choses s'arrangeaient un peu de ce côté là.

Bref, rien à voir avec la loyauté, je voulais juste dire, il faut rester prudent, et surtout si il s'avère que cette méthode n'est vraiment pas la bonne, pallier à cela discrètement car c'est toujours très difficile à gérer pour un enfant de sentir que ses parents n'accordent pas leur confiance à l'enseignant. Et humainement cela peut aussi être très blessant pour un enseignant d'apprendre que les parents travaillent sur autre chose (on a quand même le droit de prendre aussi cela en compte?).
La bonne solution serait peut être de ne pas utiliser une autre méthode identifiée comme telle à la maison, mais une méthode "déguisée" (sous forme de petits livres par exemple, si ça existe, au lieu d'un manuel) pour que l'enfant n'y voit pas de concurrence ou de substitut à ce qu'il fait en classe.
avatar
stresszen
Niveau 5

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par stresszen le Sam 6 Sep 2014 - 9:11
De mon coté, ma fille et ma nièce ont toutes les 2 appris avec Kimamila. (dans une école et une région différente)
Elles sont au CE1 cette année et savent lire parfaitement (et je dis bien parfaitement). Elles ont su lire entre la Toussaint et Noël de leur CP.
Je te dis cela pour te rassurer.
Le conseil que je peux te donner c'est de ne surtout pas montrer à ta fille ton stress ou tes doutes concernant la méthode qui est utilisée par sa maitresse. Elle a besoin d'avoir confiance pour prendre de l'assurance et de ne pas avoir le sentiment qu'apprendre à lire risque d'être compliqué mais plutôt que cela vient "naturellement".
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Aliceinwonderland le Sam 6 Sep 2014 - 9:21
Je suis tout à fait d'accord pour la question de la confiance ; je n'en pensais pas moins mais je n'ai jamais mis en cause la maîtresse, et j'ai aussi expliqué à mon fils que l'IUFM imposait ces méthodes, qu'elle était obligée mais que c'était mieux que nous en fassions plus à la maison... En tant qu'ex enseignante j'ai bien vu les ravages provoqués par l'irrespect et le manque de confiance de certains parents. Mais il m'a fallu cependant plusieurs fois combler des lacunes dans leur scolarité (même s'ils ont eu aussi des enseignants exceptionnels certaines années). C'est justement parce que je ne voulais pas qu'il s'ennuie ou se croie supérieur que je n'ai pas anticipé pour mon aîné (et pour le second je n'avais pas tout anticipé parce que je sais qu'un enfant qui sait déjà lire et s'ennuie ce n'est pas génial non plus pour prendre l'habitude de travailler en classe - à moins de lui faire sauter une classe -et j'ai bien fait puisqu'il a eu une très bonne maîtresse de CP).
avatar
titeprof
Expert

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par titeprof le Sam 6 Sep 2014 - 9:44
Le but n'est pas de faire prendre trop d'avance à ma fille, je ne souhaite pas qu'elle saute de classe... J'en ai sauté 2, bac à 15 ans et capes à 19 ans, j'ai subi le décalage comme une sorte de souffrance larvée.

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
clélia
Niveau 9

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par clélia le Sam 6 Sep 2014 - 9:54
Honnêtement, je ne me suis pas posé beaucoup de questions. Et pour mes enfants, c'est naturel de faire des choses à la maison à côté de l'école. Je ne pense pas avoir compromis la relation de confiance qu'ils ont pu avoir avec leur maîtresse. Ils savent qu'on n'apprend pas seulement à l'école avec la maîtresse mais aussi à la maison, au musée, en balade, etc. Quand en plus ils sont demandeurs, je refuse de ne pas répondre à leur curiosité au nom de je ne sais quels principes.


Dernière édition par clélia le Sam 6 Sep 2014 - 17:08, édité 1 fois

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.
Contenu sponsorisé

Re: help : l'instit de ma fille (en CP) utilise Un monde à lire/Kimamila

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum