Classe qui teste d'entrée de jeu

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Mezzo voce le Sam 13 Sep 2014 - 16:06

@ycombe a écrit: Il faut que tu te remettes en cause!
Eh oui, je sais bien (c'est toujours l'enseignant le grand coupable).
ML, je vais méditer. Je suis déjà une "p***" pour certains quatrièmes, alors je me dis que si je vais dans cette direction, ce ne peut être pire.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Aramis54 le Dim 14 Sep 2014 - 17:44

Bonjour à tous !

J'ai presque le même problème mais avec une classe de 5e. Je suis dans mon année de stage et j'ai deux classes de 5e, une avec laquelle tout se passe bien (quelques bavardages qui cessent dès que j'élève un tout petit peu la voix) et une autre où les élèves sont impossibles à vivre.

Ils sont indisciplinés, j'ai beau recadrer, exiger le silence (j'ai une voix grave qui porte, on m'entend très bien), rien n'y fait.

Je me souviens qu'on m'avait conseillé de ne jamais crier sur les élèves... L'impulsivité a pris le dessus, sur les deux cours précédents, j'ai été obligé de crier pour avoir le calme. Ce week-end j'ai décidé de refaire totalement le plan de classe en séparant la plupart des fauteurs de troubles mais je ne sais pas si cela sera suffisant.

Je ne sais pas comment faire avec eux, les collègues m'ont dit de serrer encore plus la vis mais je me vois mal dès la première année de stage, alors que je vais être inspecté, me plier à des habitudes de tyran.

PS : je précise que j'ai toujours cette classe deux fois deux heures et heureusement que je fais une pause à l'interclasse parce que je serais déjà épuisé.

Aramis54
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Nita le Dim 14 Sep 2014 - 18:01

@Marie Laetitia a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Ah, oui, ML, tu es une grande méchante... mais je vais réfléchir à ta méthode alléchante.

C'est teeeellement bon, la méchanceté ! diable

Le truc, c'est qu'il faut être vigilant pour qu'un malin ne pique pas dans la corbeille les copies de correction d'une autre classe (vécu, élève grillé, retenue accordée), ou pour que les copies de correction soient correctement faites (ça les gonfle tellement, que souvent à la 2e page, l'écriture devient n'importe quoi, oui, parce que la prof elle n'ouvrira pas la copie... ah bah, zut... si. Elle vérifie. Sad )
Et si ce n'est pas fait, retenue + mot dans le carnet. Z'aiment pas. Du coup le 12/20 devient le graal à atteindre.

Quand je donne ce genre de chose, je signe en travers de la feuille, sur ce qu'ils ont écrit, au stylo feutre. Twisted Evil

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par ycombe le Dim 14 Sep 2014 - 18:02

@Aramis54 a écrit:
Je ne sais pas comment faire avec eux, les collègues m'ont dit de serrer encore plus la vis mais je me vois mal dès la première année de stage, alors que je vais être inspecté, me plier à des habitudes de tyran.
Si tu penses qu'un prof qui fait respecter la discipline en classe est un tyran, tu es mal parti dans l'enseignement. Tu as pensé à une reconversion?

Stop ! Ne hurle pas, je plaisantais.

Ton objectif est d'assurer à ces 5ème l'enseignement qui leur est dû. S'il faut serrer la vis pour cela, c'est ton devoir de le faire. Tu n'es pas là ni pour les socialiser, ni pour les amuser ou les occuper de façon ludique. Tu es là pour enseigner. Il y a des classes où cela se fait de façon détendue, et d'autres où il faut serrer la vis. C'est le boulot.


PS : je précise que j'ai toujours cette classe deux fois deux heures et heureusement que je fais une pause à l'interclasse parce que je serais déjà épuisé.
Deux fois deux heures, en cinquième? Cela me semble mal réparti, mais je ne connais pas les habitudes dans ta matière.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Nita le Dim 14 Sep 2014 - 18:05

@Aramis54 a écrit:Bonjour à tous !

J'ai presque le même problème mais avec une classe de 5e. Je suis dans mon année de stage et j'ai deux classes de 5e, une avec laquelle tout se passe bien (quelques bavardages qui cessent dès que j'élève un tout petit peu la voix) et une autre où les élèves sont impossibles à vivre.

Ils sont indisciplinés, j'ai beau recadrer, exiger le silence (j'ai une voix grave qui porte, on m'entend très bien), rien n'y fait.

Je me souviens qu'on m'avait conseillé de ne jamais crier sur les élèves... L'impulsivité a pris le dessus, sur les deux cours précédents, j'ai été obligé de crier pour avoir le calme. Ce week-end j'ai décidé de refaire totalement le plan de classe en séparant la plupart des fauteurs de troubles mais je ne sais pas si cela sera suffisant.

Je ne sais pas comment faire avec eux, les collègues m'ont dit de serrer encore plus la vis mais je me vois mal dès la première année de stage, alors que je vais être inspecté, me plier à des habitudes de tyran.

PS : je précise que j'ai toujours cette classe deux fois deux heures et heureusement que je fais une pause à l'interclasse parce que je serais déjà épuisé.

Oh, mais c'est certain, être bordélisé pendant l'inspection, ce sera mieux.

Tu es professeur, tu n'es plus un élève. Tu n'es pas un tyran parce que tu exiges le respect du travail (le tien, celui des élèves) et des locaux, par exemple.
Tu énonces tes règles, tu énonces tes sanctions, et tu les mets en oeuvre.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Aramis54 le Dim 14 Sep 2014 - 18:18

Ah non mais se faire respecter n'est pas pareil qu'être un tyran, je me suis mal exprimé. J'ai énoncé les règles dès le départ et une classe sur deux a très bien compris (j'ai pris et rempli deux carnets et depuis c'est le calme, même de la part de ceux que j'avais sanctionnés) et c'est un bonheur de faire cours avec eux.

Mais je me vois mal, à une semaine de la rentrée, faire comme j'ai pu lire dans ce topic :
- faire sortir les carnets dès le début de l'heure
- faire recopier des lignes
- exclure de cours (ce n'est pas du tout la politique de l'établissement)

Je demande simplement des conseils.

Aramis54
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par kero le Dim 14 Sep 2014 - 18:20

@Aramis54 a écrit:Bonjour à tous !

J'ai presque le même problème mais avec une classe de 5e. Je suis dans mon année de stage et j'ai deux classes de 5e, une avec laquelle tout se passe bien (quelques bavardages qui cessent dès que j'élève un tout petit peu la voix) et une autre où les élèves sont impossibles à vivre.

Ils sont indisciplinés, j'ai beau recadrer, exiger le silence (j'ai une voix grave qui porte, on m'entend très bien), rien n'y fait.

Je me souviens qu'on m'avait conseillé de ne jamais crier sur les élèves... L'impulsivité a pris le dessus, sur les deux cours précédents, j'ai été obligé de crier pour avoir le calme. Ce week-end j'ai décidé de refaire totalement le plan de classe en séparant la plupart des fauteurs de troubles mais je ne sais pas si cela sera suffisant.

Je ne sais pas comment faire avec eux, les collègues m'ont dit de serrer encore plus la vis mais je me vois mal dès la première année de stage, alors que je vais être inspecté, me plier à des habitudes de tyran.

PS : je précise que j'ai toujours cette classe deux fois deux heures et heureusement que je fais une pause à l'interclasse parce que je serais déjà épuisé.

Oui alors je vais en remettre une couche sur ce que mes compères viennent de dire mais de fait: être strict avec des élèves de collège, ce n'est pas être "un tyran", c'est juste la base pour pouvoir travailler correctement en classe. La seule tyrannie qu'il faut éradiquer ici, c'est celle du désordre de certains qui empêche, en général, la plupart des autres de travailler dans le calme.

Quelques axes de travail:
- le plan de classe c'est bien, mais pas suffisant
- celui qui t'a dit de ne pas crier avait parfaitement raison: ça prend une énergie folle, ça pourri l'ambiance, ça n'inspire pas le respect. Que ça arrive exceptionnellement, c'est normal, mais si c'est un mode de fonctionnement habituel, c'est pas terrible.
- les méthodes à utiliser sont assez classiques: punitions, mots dans les carnets, heures de colle, appels aux parents lorsque ça ne va vraiment pas, voire, dans les cas extrême, il peut être utile d'envisager une petite réunion avec l'élève et la CPE.

Attelle-toi déjà à mettre en place les méthodes de base de la gestion de classe. Tu verras que c'est bien plus efficace que passer ton temps à gueuler.

Edit: voyant que tu as posté entre-temps, je reprends certains points que tu évoques:

@Aramis54 a écrit:Mais je me vois mal, à une semaine de la rentrée, faire comme j'ai pu lire dans ce topic :
- faire sortir les carnets dès le début de l'heure
- faire recopier des lignes
- exclure de cours (ce n'est pas du tout la politique de l'établissement)

Faire sortir les carnets: dans beaucoup d'établissements, c'est une règle. Et ça n'a rien de bien méchant: s'agit simplement de leur demander de le sortir dès le début de l'heure et le laisser sur le coin de la table. Je vois pas en quoi ça te pose problème. C'est bien plus pratique si tu veux récupérer un carnet à un perturbateur. Ça prend deux secondes alors que si tu dois lui demander de le sortir, tu perds une minute. Et une minute, pendant une heure de cours, c'est beaucoup.

Faire recopier des lignes: moi, je fais recopier des pages de manuel. Force est de constater qu'il est inévitable de passer par ce genre de choses pour garder un semblant d'ordre, particulièrement avec des classes de cet âge. Tu peux t'entêter à refuser de te servir de ce moyen, mais c'est dommage: c'est l'arme la plus efficace pour les désordres quotidiens.

Exclure de cours: l'exclusion de cours est une pratique assez normée. S'agit pas de le faire - ou pas le faire - selon ton humeur. Tu ne peux le faire qu'en cas d'agression physique/verbale, ou si le comportement d'un élève rend le cours impraticable. Après, c'est une question d'appréciation (à partir de quand considère-t-on qu'un élève empêche de faire cours ?). Moi j'ai pas mal exclu (presque tous les jours, l'an dernier) tout simplement parce que face à certains cas, je n'avais pas le choix. Cette année ça semble pouvoir être un peu plus calme (une semaine sans exclusions !!!) Mais on verra bien. Il faut, dans tous les cas, que tu définisses clairement à partir de quelle limite tu exclues. Car si tu le fais au pif, tu le feras mal.


Dernière édition par kero le Dim 14 Sep 2014 - 18:32, édité 1 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Marie Laetitia le Dim 14 Sep 2014 - 18:29

@Aramis54 a écrit:Ah non mais se faire respecter n'est pas pareil qu'être un tyran, je me suis mal exprimé. J'ai énoncé les règles dès le départ et une classe sur deux a très bien compris (j'ai pris et rempli deux carnets et depuis c'est le calme, même de la part de ceux que j'avais sanctionnés) et c'est un bonheur de faire cours avec eux.

Mais je me vois mal, à une semaine de la rentrée, faire comme j'ai pu lire dans ce topic :
- faire sortir les carnets dès le début de l'heure
- faire recopier des lignes
- exclure de cours (ce n'est pas du tout la politique de l'établissement)

Je demande simplement des conseils.

Shocked Faire sortir les carnets en début d'heure, franchement c'est soft.
Faire recopier des lignes, de toute façon c'est interdit. Ce qui ne l'est pas, c'est de faire recopier un texte intelligent: sur le bavardage, le respect envers les professeurs. Tu peux donner des punitions à la 3e faute: une fois, tu préviens, deux fois, tu préviens, attention la punition se rapproche, trois fois, ça tombe, que l'élève supplie ou pas.
Appeler les parents, tu peux, ya pas mort d'homme. Et si les punitions ne sont pas rendues, tu colles, mais seulement là. On n'exclut de cours que lorsqu'un élève met en danger le cours (=ne respecte pas le professeur =met en danger son autorité, nécessaire pour un bon climat de travail) ou met en danger ses camarades/et ou le professeur.

C'est maintenant, à la rentrée, que tu poses ton autorité et les conditions de travail de l'année. À toi de voir si tu veux passer une année infernale ou pas.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Nita le Dim 14 Sep 2014 - 18:34

@Aramis54 a écrit:Ah non mais se faire respecter n'est pas pareil qu'être un tyran, je me suis mal exprimé. J'ai énoncé les règles dès le départ et une classe sur deux a très bien compris (j'ai pris et rempli deux carnets et depuis c'est le calme, même de la part de ceux que j'avais sanctionnés) et c'est un bonheur de faire cours avec eux.

Mais je me vois mal, à une semaine de la rentrée, faire comme j'ai pu lire dans ce topic :
- faire sortir les carnets dès le début de l'heure
- faire recopier des lignes
- exclure de cours (ce n'est pas du tout la politique de l'établissement)

Je demande simplement des conseils.

Mais, mon cher abbé, je fais sortir les carnets dès l'entrée en classe.
En cas de papotage, je fais ouvrir le carnet à la page ad-hoc (on a des espèces de "blâmes"), et le carnet se retrouve sur mon bureau. Si l'élève récidive, je remplis la chose, sinon, je fais remarquer ma grande mansuétude.

Et j'ai déjà donné des punitions, la première semaine (des verbes à conjuguer, je ne suis pas pour les lignes). Quand penses-tu te faire respecter ? C'est à une semaine de la rentrée que tes élèves te jaugent et prennent leurs habitudes.

Je n'exclus que très rarement (moins d'une fois par an), mais je punis jusqu'à ce que les élèves sachent que
1) j'annonce ce que je vais faire
2) je fais ce que j'ai dit que j'allais faire.

Tu demandes des conseils, mais tu rejettes ceux qu'on te donne, reconnais que c'est paradoxal. Il est bien plus facile de desserrer une vis quand les habitudes de courtoisie et de travail sont prises que de resserrer en appliquant avec retard des mesures élémentaires de tenue de classe (du moins pour la majorité des collèges, je connais deux ou trois établissements où ce que je te suggère ne suffit pas).


Dernière édition par Nita le Dim 14 Sep 2014 - 18:37, édité 1 fois

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par ycombe le Dim 14 Sep 2014 - 18:36

@Aramis54 a écrit:Ah non mais se faire respecter n'est pas pareil qu'être un tyran, je me suis mal exprimé. J'ai énoncé les règles dès le départ et une classe sur deux a très bien compris (j'ai pris et rempli deux carnets et depuis c'est le calme, même de la part de ceux que j'avais sanctionnés) et c'est un bonheur de faire cours avec eux.

Mais je me vois mal, à une semaine de la rentrée, faire comme j'ai pu lire dans ce topic :
- faire sortir les carnets dès le début de l'heure
- faire recopier des lignes
- exclure de cours (ce n'est pas du tout la politique de l'établissement)

Je demande simplement des conseils.
Les conseils sont simples. Si tu demandes le silence et que tu ne l'obtiens pas, il faut punir. Pour être efficace, la punition doit être systématique, immédiate, et ennuyeuse pour l'élève. Les observations, les PPP de Celeborn, les retenues et les exclusions sont efficaces, mais à chacune son rôle particulier.

Dix jours après la rentrée, cette classe semble avoir installé de mauvaises habitudes. Il faut les contrer et pour cela, ce n'est pas une heure passée à papoter de la bonne attitude qui sera efficace. Nos élèves n'ont pas grand chose à voir avec des bisounours. Il te faut sévir, en punissant systématiquement chaque bavardage. Si tu n'y parviens pas tu vas te faire bouffer par les élèves et tu risques de ne pas être titularisé, avec comme motif la non tenue de tes classes.

Pense que la politique stricte ne porte pas ses fruits tout de suite. Il faut  une bonne quinzaine de jours pour que tes élèves se convainquent que tu ne plaisantes pas et que tu vas continuer dans la durée. Alors seulement ils devraient se calmer.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Aramis54 le Dim 14 Sep 2014 - 18:49

@ycombe a écrit:
Les conseils sont simples. Si tu demandes le silence et que tu ne l'obtient pas, il faut punir. Pour être efficace, la punition doit être systématique, immédiate, et ennuyeuse pour l'élève. Les observations, les PPP de Celeborn, les retenues et les exclusions sont efficaces, mais à chacune son rôle particulier.

Dix jours après la rentrée, cette classe semble avoir installé de mauvaises habitudes. Il faut les contrer et pour cela, ce n'est pas une heure passée à papoter de la bonne attitude qui sera efficace. Nos élèves n'ont pas grand chose à voir avec des bisounours. Il te faut sévir, en punissant systématiquement chaque bavardage. Si tu n'y parviens pas tu vas te faire bouffer par les élèves et tu risques de ne pas être titularisé, avec comme motif la non tenue de tes classes.

J'ai bien compris, le problème est que mon tuteur a un rapport direct avec l'IA-IPR et il m'a dit qu'on ne doit :
- ni noter dans le carnet pour informer les parents (car cela crée un conflit et il faut régler le problème soi-même)
- ici, on ne note pas en rouge (car anxiogène) et on ne fait pas de système de "croix" car cela met la pression aux élèves.
- ni donner de punitions (conjuguer un verbe, recopier des lignes) car pédagogiquement contre-productif.

Je trouve tout ce que tu dis naturel et j'enrage de voir qu'on me conseille ce que je veux appliquer. Seulement avec les nouvelles mesures, je ne peux rien faire si ce n'est "entrer en dialogue avec l'élève pour savoir pourquoi il est en conflit avec le professeur"...  furieux

Aramis54
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Nita le Dim 14 Sep 2014 - 18:54

Gasp.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Aramis54 le Dim 14 Sep 2014 - 18:57

@Nita a écrit: Tu demandes des conseils, mais tu rejettes ceux qu'on te donne, reconnais que c'est paradoxal.  

Justement, je trouve naturel tout ce qu'on a énoncé et tout ce qu'on m'a conseillé. Seulement ce n'est pas la politique de mon établissement qui entrave ce genre de pratiques. Ils ne veulent aucun problème avec les parents.

Edit : j'ai honte de demander des conseils de ce type. J'ai déjà enseigné à des classes dans un collège bien plus difficile et je me faisais respecter sans problème. Seulement on m'a fait comprendre que, nouvelles mesures obligent, je devais être dans le dialogue et la compréhension et pas dans la sanction. Mais être dans la compréhension ne me fait pas avoir le silence quand c'est nécessaire, au contraire on passe pour un faible.

Aramis54
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par ycombe le Dim 14 Sep 2014 - 19:05

@Aramis54 a écrit:
@Nita a écrit: Tu demandes des conseils, mais tu rejettes ceux qu'on te donne, reconnais que c'est paradoxal.  

Justement, je trouve naturel tout ce qu'on a énoncé et tout ce qu'on m'a conseillé. Seulement ce n'est pas la politique de mon établissement qui entrave ce genre de pratiques. Ils ne veulent aucun problème avec les parents.

Edit : j'ai honte de demander des conseils de ce type. J'ai déjà enseigné à des classes dans un collège bien plus difficile et je me faisais respecter sans problème. Seulement on m'a fait comprendre que, nouvelles mesures obligent, je devais être dans le dialogue et la compréhension et pas dans la sanction. Mais être dans la compréhension ne me fait pas avoir le silence quand c'est nécessaire, au contraire on passe pour un faible.
Demandes donc à ton CdE ce que tu dois faire lorsque les élèves bavardent malgré tes remarques alors, puisque tu ne peux pas donner de punition !

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Aramis54 le Dim 14 Sep 2014 - 19:10

Cde ?
Si c'est l'équivalent de CPE, il n'y en a pas dans ce collège.

Aramis54
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par tifanny le Dim 14 Sep 2014 - 19:17

Moi, aussi, je suis stagiaire et j'ai des problèmes de gestion avec ma classe de 4 e lorsque je les prends de 15à 17h le jeudi.
Pourtant quand je la retrouve le vendredi matin, c’est beaucoup plus calme.
J'avais tendance à crier mais à ce que je lis, ce n'est pas une bonne méthode.
En revanche, quand vous dites qu'en cas de bavardages, on peut sanctionner l'élève en lui demandant de recopier un texte sur le respect. Où doit-il recopier ce texte....en classe ou en salle de permanence?

tifanny
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Nita le Dim 14 Sep 2014 - 19:36

A la maison !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par kero le Dim 14 Sep 2014 - 19:38

@Aramis54 a écrit:Cde ?
Si c'est l'équivalent de CPE, il n'y en a pas dans ce collège.

Chef d'établissement.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par kero le Dim 14 Sep 2014 - 19:41

@tifanny a écrit:Moi, aussi, je suis stagiaire et j'ai des problèmes de gestion avec ma classe de 4 e lorsque je les prends de 15à 17h le jeudi.
Pourtant quand je la retrouve le vendredi matin, c’est beaucoup plus calme.
J'avais tendance à crier mais à ce que je lis, ce n'est pas une bonne méthode.
En revanche, quand vous dites qu'en cas de bavardages, on peut sanctionner l'élève en lui demandant de recopier un texte sur le respect. Où doit-il recopier ce texte....en classe ou en salle de permanence?

Il y a plusieurs méthodes, pas de règle unique. À toi de voir ce qui te convient.

Personnellement: une punition, c'est une page du manuel d'histoire-géographie à recopier à la maison. La page est choisie, autant que possible, en rapport avec le chapitre en cours. Logistiquement, voilà comment j'organise la chose: s'il y a un problème pendant le cours je préviens trucmuche qu'il me fera une punition. À chaque fois que j'attribue une punition, je le note dans un petit cahier de gestion de classe, qui est toujours ouvert à la bonne page sur le bureau, et dans lequel se trouvent toutes les questions de ce type (manque de matériel et ainsi de suite. Ce cahier est leur cauchemar). Ça va vite à noter: pour chaque classe/jour, j'ai une colonne "punitions", où je note le nom de l'élève concerné et ajoute une barre (une barre = une punition). À la fin de l'heure, je choisis une page du manuel, je préviens que les élèves X, Y, Z doivent recopier cette punition X fois et me la(les) rendre la prochaine fois. La fois suivante, je n'ai qu'à jeter un oeil à mon cahier pour revoir qui me devait des punitions.

Le système est très rodé. Twisted Evil

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par ycombe le Dim 14 Sep 2014 - 20:14

@Aramis54 a écrit:

J'ai bien compris, le problème est que mon tuteur a un rapport direct avec l'IA-IPR et il m'a dit qu'on ne doit :
- ni noter dans le carnet pour informer les parents (car cela crée un conflit et il faut régler le problème soi-même)
- ici, on ne note pas en rouge (car anxiogène) et on ne fait pas de système de "croix" car cela met la pression aux élèves.
- ni donner de punitions (conjuguer un verbe, recopier des lignes) car pédagogiquement contre-productif.

Demandes à ton tuteur ce que tu es censé faire alors. Et tu reviens nous le raconter qu'on en rie ensemble. Ou mieux: va le voir bosser d'abord, et demandes-lui quoi faire en cas de bavardage après.

Tu pourrais, en respectant ces consignes:
- frapper tes élèves sans rien dire aux parents.
- les obliger à arborer une pancarte « Élève bavard » pendant les récréations.
- Les obliger à apprendre par cœur l'intégrale d'un livre de Meirieu, ce qui est pédagogiquement productif, bien sûr.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Dadoo33 le Dim 14 Sep 2014 - 20:19

@ycombe a écrit:
@Aramis54 a écrit:

J'ai bien compris, le problème est que mon tuteur a un rapport direct avec l'IA-IPR et il m'a dit qu'on ne doit :
- ni noter dans le carnet pour informer les parents (car cela crée un conflit et il faut régler le problème soi-même)
- ici, on ne note pas en rouge (car anxiogène) et on ne fait pas de système de "croix" car cela met la pression aux élèves.
- ni donner de punitions (conjuguer un verbe, recopier des lignes) car pédagogiquement contre-productif.

Demandes à ton tuteur ce que tu es censé faire alors. Et tu reviens nous le raconter qu'on en rie ensemble. Ou mieux: va le voir bosser d'abord, et demandes-lui quoi faire en cas de bavardage après.

Tu pourrais, en respectant ces consignes:
- frapper tes élèves sans rien dire aux parents.
- les obliger à arborer une pancarte « Élève bavard » pendant les récréations.
- Les obliger à apprendre par cœur l'intégrale d'un livre de Meirieu, ce qui est pédagogiquement productif, bien sûr.

+ 1000

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Hallywell le Dim 14 Sep 2014 - 21:12

Leur imposer des règles et un cadre de travail/ respect ne fait pas de toi un tyran. Une de mes classes dit que je suis super gentille pourtant, je t'assure que eux, je les serre et que je ne laisse rien passer (enfin en classe entière le vendredi après midi, dernière heure de la semaine ya un peu de blablas mais je leur ai mis les points sur les I donc j'espère que ça ira mieux la semaine pro)
Après, oui je suis souriante/gentille mais quand il faut les reprendre de volée, leur dire quelque chose, je ne me prive pas et c'est immédiat. Je ne suis pas un bisounours non plus Twisted Evil

Mais ton tuteur, il te propose quoi concrètement comme solution? Car les croix, les punitions les élèves doivent déjà connaître!Et les mots dans le carnet tu ne crées pas un conflit, tu communiques justement pour "alerter car tu t'intéresses à la réussite de l'élève..."

Hallywell
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Mezzo voce le Lun 15 Sep 2014 - 18:19

Pfff.... Je sors d'une dernière heure pénible avec les 4èmes, qui s’étaient tenus jusque-là. On entre dans le grand moment du test, il va falloir tenir. J'ai dû mettre quatre croix et envoyer deux élèves faire une punition dans une autre salle. Le pire, c'est que je les ai très souvent en dernière heure. Ce soir, c'est l'idée que Boule de suif puisse être une femme galante qui a perdu l'ensemble des garçons: plus moyen de se concentrer. Et je les retrouve la prochaine fois en dernière heure, aussi. Je vais peut-être prévoir un exercice bien lourd, je ne sais pas, ou un contrôle sur un travail à faire (ah, pas mal comme idée, oui). Mais ça ne prendra pas toute l'heure.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par kero le Lun 15 Sep 2014 - 18:44

@Mezzo voce a écrit:Pfff.... Je sors d'une dernière heure pénible avec les 4èmes, qui s’étaient tenus jusque-là. On entre dans le grand moment du test, il va falloir tenir.

Évidemment. On est dans la semaine où ils vont se révéler pour de bon. Le moment où faut tirer à vue.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Mezzo voce le Lun 15 Sep 2014 - 18:57

@kero a écrit: Le moment où faut tirer à vue.
En effet... Il va falloir appliquer les punitions/sanctions sans faute. Quel métier...

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe qui teste d'entrée de jeu

Message par Hallywell le Lun 15 Sep 2014 - 20:47

Mezzo Voce fleurs

Hallywell
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum