Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par Cyriaque le Ven 5 Sep 2014 - 15:10

Je dévore en ce moment le blog de Double Casquette, et cet article http://doublecasquette3.eklablog.com/six-ans-pour-apprendre-a-lire-a105473648 m'a interpellé, car je comptais justement demander ce que vous (vous tous) pensiez de l'usage des symboles en PS, de l'"apprentissage" (par la fréquentation, notamment en arts plastiques) des initiales, et donc lettres de l'alphabet (leur nom), en PS/MS, pour finir par les sons en GS...

J'ai eu une année l'occasion de tester les symboles pour les porte-manteaux et marquage des travaux des enfants (je précise que j'ai commencé à enseigner en 2002 et n'ai enseigné que 5 ans, congés parentaux obligent...).

Allez, j'avoue, il y avait dans cette classe 30 adorable petits tampons dans un recoin d'une armoire, et mon (unique) inspection ayant eu lieu l'année auparavant, je me suis dit que je ne risquais pas grand chose avec ma toute nouvelle classe de PS... Oh bien sûr, j'ai un peu culpabilisé, et nous avons introduit les prénoms en parallèle à la Toussaint, puis exit les symboles en Janvier (au grand regret des enfants, alors si c'était à refaire, oui à l'introduction des prénoms, mais j'aurai gardé le symbole en parallèle).

Qu'est-ce que c'était pratique ! Et quel succès auprès des élèves ! Et contrairement aux étiquettes à coller, aucun élève n'oubliait. Je crois que j'ai surmonté ma crainte de m'éloigner des programmes à cause du souvenir de "ma" couronne, mon symbole de MS dont je garde un très fort souvenir (et c'est vraiment mon souvenir parce que je ne crois pas en avoir rediscuté avec ma mère).

Alors les symboles, ce n'est pas la route vers l'enfer ? Peut-être bien, vu le succès rencontré. Mais les prénoms, est-ce si mauvais ? Je trouve que les enfants développent un fort attachement à leur initiale, et s'approprient très naturellement (je parle là des travaux en arts plastiques plus que des rituels !) et facilement le nom de presque toutes les lettres (dans mon expérience, à 3/4 ans, et en milieu TRES difficile). La première année, ça m'a étonnée, d'ailleurs.
Alors après coup, je me suis dit que 3-4 ans , c'était le bon âge pour ça, mais pas plus tard, parce qu'en grande section, c'est le son de la lettre que je voulais leur apprendre, alors quand ils ne connaissaient pas leur nom, ça faisait obstacle, parce qu'élèves (et parents !) s'évertuaient à retenir le nom des lettres, alors que pour le coup, ce n'était pas mon objectif...

J'ai eu comme ça des GS, une année, dans une école certes pas facile, mais quand même pas aussi terrible que mes anciens PS, et quasiment aucun élève ne connaissait le nom de son initiale en début d'année (ni ne la reconnaissait, bien sûr, pas plus que les lettres de l'alphabet) et non, ils n'en avaient pas profité pour apprendre à découper !!), coller, ou ce genre de choses. Et bien j'ai trouvé ça très difficile de leur apprendre le son des lettres (ils mélangeait nom de la lettre et bruit qu'elle fait), contrairement aux GS que j'avais pu avoir dans mon ancienne école (où j'ai eu tantôt des GS, tantôt des PS, et même une fois des PS-GS).

Du coup, j'en ai toujours déduit que 4 ans (fin PS début MS) était le moment idéal pour ça (découvrir le nom des lettres, puisque mes différentes classes de PS - école très difficile - semblaient y parvenir naturellement et avec tant de plaisir), pour pouvoir à 5 ans (fin MS début GS) se consacrer cette fois aux sons des lettres...

Votre avis ? Ca m'intéresse vraiment beaucoup !

J'avoue que ce travail sur les lettres :
- initiales en PS
par le biais des nombreuses productions en arts plastiques (en gros, tout patouillage/découverte/expérimentation genre peinture à l'éponge ou autre pouvait donner lieu à un joli cadre avec l'initiale en couleur contrastante collée dessus, par exemple, ou le prénom (avec l'initiale mis en relief), parfois au contraire c'était l'initiale qui était découpée dans les essais, et bien sûr, on ne faisait pas QUE décorer des initiales non plus en arts plastiques !)
- sons des lettres en GS
alors ce travail, c' était l'un des rares domaines où j’étais très contente de moi... Et maintenant, je me demande si je ne devrais pas me remettre en question là-dessus aussi, pourtant, ça me semblait vraiment approprié, alors...?
Smile

Cyriaque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par Cyriaque le Mer 10 Sep 2014 - 22:41

Pas d'avis ? Smile

Cyriaque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par LouisBarthas le Jeu 11 Sep 2014 - 18:39

Je suis opposé à l'enseignement de l'écriture et de la "lecture" des prénoms avant de savoir lire et écrire - il faut laisser les enfants libres avec la lecture des prénoms.
La lecture des lettres avant de comprendre qu'elles correspondent à des sons illusionne les enfants sur leur capacité à lire et leur donne la mauvaise habitude de lire en prenant des indices, alors que la lecture est toujours analytique - toutes les lettres d'un mot sont analysées lors de la lecture -, et je ne conseille à aucun adulte de lire en prélevant des indices !
L'écriture forcée trop précoce peut également entraîner des crispations motrices qui perdureront, et on se trompe si on dit aux enfants que les lettres sont semblables à des dessins.
Mais au fur et à mesure que les lettres avec le son qu'elles produisent sont enseignées, on peut découvrir les parties des prénoms correspondantes. En attendant, les symboles sont plus utiles.
Par contre, il faut faire beaucoup de graphisme préparatoire à l'écriture (les Ateliers graphiques de chez Retz sont très bien à cet égard).


Dernière édition par LouisBarthas le Jeu 11 Sep 2014 - 19:16, édité 1 fois

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par Cyriaque le Jeu 11 Sep 2014 - 18:51

Merci beaucoup pour cette réponse ! C'est très intéressant d'avoir différents points de vue.
Justement, je trouvais que l'avantage de découvrir les initiales en PS, c'est qu'il me semble qu'ils n'ont pas à cet âge l'impression de Ssavoir lire comme en GS, et du coup, en GS, on peut enchaîner sur les sons, mais j'ai besoin de réfléchir encore là-dessus...
Merci encore ! Smile

Cyriaque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par LouisBarthas le Jeu 11 Sep 2014 - 19:24

Je pense aussi qu'un travail sur l'initiale est bon s'il s'accompagne de la reconnaissance sonore correspondante.
Par exemple, le 's' de Sarah siffle comme le serpent : sssssssss…, et on associe le 's' à diverses formes de graphisme, dont l'initiale en forme de serpent.

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par Cyriaque le Jeu 11 Sep 2014 - 20:27

Oui, souvent, les prénoms ont des initiales qui se prononcent normalement, contrairement au reste du prénom, et quand ce n'est pas le cas (comme Aurore), je dis simplement que quand le A donne la main au U, on entend O et qu'ils l'apprendront plus tard (car il y en toujours un pour s'en étonner, même en PS).
J'insiste beaucoup sur la sonorité du début, par exemple le B de Bbbbbbbilel...
Merci pour ton avis !

Cyriaque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par coindeparadis le Jeu 11 Sep 2014 - 20:48

Exemple de mon fils qui avait commencé avec les Alphas (avec moi ) et qui reconnaissait toutes les lettres et leurs sons. Après avoir passé un trimestre à l'école sur le M de Matthias, le K de Kenza, le D de Djibril, le C de Chloé... il ne réussissait plus à combiner. Parce que "ème" et "i" cela fait "èmi"... Je rame toujours pour le débarrasser de ce travers.
Je dirais donc : phonologie dès la PS (écoute de sons, notion de mots, jeux de rimes...), découverte de son prénom mais surtout pas des initiales de tous les enfants de la classe.
Comme LouisBarthas, je préfère qu'ils ne lisent que ce qu'ils sont capables de déchiffrer.
Pour décorer les lettres il y a chez Retz un ouvrage que j'utilisais avec mes GS pour qu'ils fabriquent leur abécédaire.
http://www.amazon.fr/Jeux-graphiques-autour-lettres-GS-CP/dp/2725623898/ref=sr_1_21?ie=UTF8&qid=1410461204&sr=8-21&keywords=retz+%2B+graphisme

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par Cyriaque le Jeu 11 Sep 2014 - 21:16

Ah oui, c'est intéressant ça aussi ! Donc en gros, toujours bien lier au son... Smile

Cyriaque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par LouisBarthas le Jeu 11 Sep 2014 - 22:22

@Cyriaque a écrit:Donc en gros, toujours bien lier au son... Smile
Oui, lire, c''est développer une connexion efficace entre la vision des lettres et le codage des sons du langage. C'est ce qui fait que nous savons lire cette phrase :
Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
et pas celle-là, qui signifie la même chose :
.בְּרֵאשִׁית, בָּרָא אֱלֹהִים, אֵת הַשָּׁמַיִם, וְאֵת הָאָרֶץ

En lisant, on recode les sons du langage : lors de la lecture, une région appelée planum temporale, située en arrière de l'aire auditive primaire, augmente fortement son activité chez les lettrés comparés aux illettrés.
Pour apprendre à lire, l'enfant doit prêter attention à la présence des lettres et des suites de lettres qui correspondent aux phonèmes au sein des mots écrits. L'enseignement systématique des correspondances graphèmes-phonèmes accélère l'apprentissage.

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte des initiales des prénoms à éviter ou pas en PS ?

Message par Cyriaque le Jeu 11 Sep 2014 - 23:21

Merci ! Smile

Cyriaque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum