Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Luigi_B
Grand Maître

"Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Luigi_B le Sam 6 Sep 2014 - 14:20
Encore un destin d'enseignant brisé dans "Le Monde" !

"Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire"... qui fait désormais la révolution de loin.

Extrait :

Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette jolie trentenaire a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement. Et elle le justifie sans s'embarrasser de fausse modestie : « C'était pour infiltrer le système et parvenir à le changer, pas pour enseigner. Je me laissais trois ans pour proposer un environnement de classe faisant l'effet d'une bombe pédagogique, explique-t-elle, trouver les bons outils permettant de révéler spontanément tout le potentiel des enfants, et réussir à les diffuser auprès des enseignants.
avatar
Olympias
Prophète

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Olympias le Sam 6 Sep 2014 - 14:21
@Luigi_B a écrit:Encore un destin d'enseignant brisé dans "Le Monde" !

"Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire"... qui fait désormais la révolution de loin.

Extrait :

Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette jolie trentenaire a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement. Et elle le justifie sans s'embarrasser de fausse modestie : « C'était pour infiltrer le système et parvenir à le changer, pas pour enseigner. Je me laissais trois ans pour proposer un environnement de classe faisant l'effet d'une bombe pédagogique, explique-t-elle, trouver les bons outils permettant de révéler spontanément tout le potentiel des enfants, et réussir à les diffuser auprès des enseignants.
Quelle prétention...
avatar
Mcready1
Habitué du forum

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Mcready1 le Sam 6 Sep 2014 - 14:21
C'est ce que je me disais.
avatar
Olympias
Prophète

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Olympias le Sam 6 Sep 2014 - 14:24
C'est pourtant facile...
la bombe pédagogique qui change toute l'ambiance de classe....c'est ça...

Blague à part, chaque classe a sa propre alchimie et chaque année, on s'évertue à trouver ce qui va marcher le mieux possible, et à modifier ce qui n'y a pas fonctionné ! Ras-le-bol de tous ces gens ! Elle n'avait qu'à garder les mains dans le cambouis, elle aurait peut-être trouvé...
avatar
philann
Doyen

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par philann le Sam 6 Sep 2014 - 14:29
quand même, je suis inquiète! pale
Le nombre de gens brillants et révolutionnaires dont l'EN se passe ne cesse d'augmenter!
On dirait la fuite des cerveaux!!! Cela fait peur quand même!
Qui va reste pour émanciper ce lumpenprolétariat et donner envie d'apprendre aux élèves martyrisés par le système! ?? Rolling Eyes

sinon, peut-être que chaque prof démissionnaire pourrait nous faire grâce de ses réflexions à deux sous...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Mcready1
Habitué du forum

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Mcready1 le Sam 6 Sep 2014 - 14:30
@Olympias a écrit:C'est pourtant facile...
la bombe pédagogique qui change toute l'ambiance de classe....c'est ça...

Blague à part, chaque classe a sa propre alchimie et chaque année, on s'évertue à trouver ce qui va marcher le mieux possible, et à modifier ce qui n'y a pas fonctionné ! Ras-le-bol de tous ces gens ! Elle n'avait qu'à garder les mains dans le cambouis, elle aurait peut-être trouvé...
avatar
Olympias
Prophète

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Olympias le Sam 6 Sep 2014 - 14:31
@philann a écrit:quand même, je suis inquiète! pale
Le nombre de gens brillants et révolutionnaires dont l'EN se passe ne cesse d'augmenter!
On dirait la fuite des cerveaux!!! Cela fait peur quand même!
Qui va reste pour émanciper ce lumpenprolétariat et donner envie d'apprendre aux élèves martyrisés par le système! ?? Rolling Eyes

sinon, peut-être que chaque prof démissionnaire pourrait nous faire grâce de ses réflexions à deux sous...
Mais il leur faut bien remplir le désormais vide sidéral de leur existence...
avatar
Olympias
Prophète

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Olympias le Sam 6 Sep 2014 - 14:32
@Mcready1 a écrit:
@Olympias a écrit:C'est pourtant facile...
la bombe pédagogique qui change toute l'ambiance de classe....c'est ça...

Blague à part, chaque classe a sa propre alchimie et chaque année, on s'évertue à trouver ce qui va marcher le mieux possible, et à modifier ce qui n'y a pas fonctionné ! Ras-le-bol de tous ces gens ! Elle n'avait qu'à garder les mains dans le cambouis, elle aurait peut-être trouvé...

Tu vois que ça marche.... Laughing
avatar
ysabel
Devin

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par ysabel le Sam 6 Sep 2014 - 14:32
Prétentieuse !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Mcready1
Habitué du forum

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Mcready1 le Sam 6 Sep 2014 - 14:34
@Olympias a écrit:
@Mcready1 a écrit:
@Olympias a écrit:C'est pourtant facile...
la bombe pédagogique qui change toute l'ambiance de classe....c'est ça...

Blague à part, chaque classe a sa propre alchimie et chaque année, on s'évertue à trouver ce qui va marcher le mieux possible, et à modifier ce qui n'y a pas fonctionné ! Ras-le-bol de tous ces gens ! Elle n'avait qu'à garder les mains dans le cambouis, elle aurait peut-être trouvé...

Tu vois que ça marche.... Laughing
Very Happy Ouais !
avatar
Olympias
Prophète

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Olympias le Sam 6 Sep 2014 - 14:35
@ysabel a écrit:Prétentieuse !
Razz Razz
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Luigi_B le Sam 6 Sep 2014 - 14:38
Puisque le sujet dérape, une petite considération sur le nouveau style du "Monde" :

Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette jolie trentenaire a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement.

A quand :

Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette quinquagénaire assez moche a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement.
avatar
Provence
Enchanteur

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Provence le Sam 6 Sep 2014 - 14:45
@Luigi_B a écrit:Puisque le sujet dérape, une petite considération sur le nouveau style du "Monde" :

Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette jolie trentenaire a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement.

A quand :

Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette quinquagénaire assez moche a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement.

Laughing

avatar
Olympias
Prophète

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Olympias le Sam 6 Sep 2014 - 14:46
Oui, parce que c'est mieux qu'elle soit trentenaire et jolie... C'est affligeant.

Après, ce qui est critiquable, c'est l'aspect prétentieux...parce que Montessori, ce n'est pas du tout à rejeter.
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Yazilikaya le Sam 6 Sep 2014 - 15:03
@Luigi_B a écrit:Encore un destin d'enseignant brisé dans "Le Monde" !

"Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire"... qui fait désormais la révolution de loin.

Extrait :

Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette jolie trentenaire a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement. Et elle le justifie sans s'embarrasser de fausse modestie : « C'était pour infiltrer le système et parvenir à le changer, pas pour enseigner. Je me laissais trois ans pour proposer un environnement de classe faisant l'effet d'une bombe pédagogique, explique-t-elle, trouver les bons outils permettant de révéler spontanément tout le potentiel des enfants, et réussir à les diffuser auprès des enseignants.

Conclusion: ellea échoué.

Plus sérieusement, je suppose que tous les PE s'évertuent à proposer l'environnement de classe le plus favorable possible. C'est loin d'être une sinécure certes. Elle pouvait le faire: on a une assez grande liberté dans nos classe.
Les points noirs du métier: la réunionite aigue et paperasses inutiles, l'entrisme de certains parents, la chute du pouvoir d'achat.
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par gelsomina31 le Sam 6 Sep 2014 - 15:32
@Olympias a écrit:
@philann a écrit:quand même, je suis inquiète! pale
Le nombre de gens brillants et révolutionnaires dont l'EN se passe ne cesse d'augmenter!
On dirait la fuite des cerveaux!!! Cela fait peur quand même!
Qui va reste pour émanciper ce lumpenprolétariat et donner envie d'apprendre aux élèves martyrisés par le système! ?? Rolling Eyes

sinon, peut-être que chaque prof démissionnaire pourrait nous faire grâce de ses réflexions à deux sous...
Mais il leur faut bien remplir le désormais vide sidéral de leur existence...

A croire qu'être prof démissionnaire est le nouveau métier qui rapporte à la mode...

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
Malaga
Modérateur

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Malaga le Sam 6 Sep 2014 - 15:38
Cette collègue démissionne simplement parce que son projet ne sera pas étendue aux autres écoles primaires de l'académie ?? Si c'est pour cela, cette réaction me semble fort orgueilleuse.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Pointàlaligne
Niveau 10

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Pointàlaligne le Sam 6 Sep 2014 - 15:41
heu je ne comprends pas l'intérêt pour un grand quotidien de publier ces témoignages de gens formidables qui démissionnent. S'agit-il de prendre le contrepied d'un "marronnier" (le portrait de l'enseignant qui fait sa rentrée) ?
Franchement, ces deux articles sont plutôt creux.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Luigi_B le Sam 6 Sep 2014 - 15:43
@Malaga a écrit:Cette collègue démissionne simplement parce que son projet ne sera pas étendu aux autres écoles primaires de l'académie ?? Si c'est pour cela, cette réaction me semble fort orgueilleuse.
Surtout au premier refus... Pour une "révolutionnaire", elle abandonne bien vite.
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Laotzi le Sam 6 Sep 2014 - 17:11
Elle le dit dans l'article, elle n'est pas là pour enseigner (?!), juste faire de "l'entrisme". Je trouve ça d'un mépris incroyable pour les professeurs des écoles et tous les enseignants en général.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Yazilikaya le Sam 6 Sep 2014 - 17:14
Du reste, plusieurs écoles maternelles publiques font du Montessori. Dans notre RPI par exemple (même si une des maitresses a du mal à comprendre que c'est quand même compliqué à transposer en cycle 3 (je n'ai pas été formée la dessus en même temps))
avatar
JEMS
Modérateur

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par JEMS le Sam 6 Sep 2014 - 17:15
@Laotzi a écrit:Elle le dit dans l'article, elle n'est pas là pour enseigner (?!), juste faire de "l'entrisme". Je trouve ça d'un mépris incroyable pour les professeurs des écoles et tous les enseignants en général.

+1
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par gelsomina31 le Sam 6 Sep 2014 - 17:31
@Laotzi a écrit:Elle le dit dans l'article, elle n'est pas là pour enseigner (?!), juste faire de "l'entrisme". Je trouve ça d'un mépris incroyable pour les professeurs des écoles et tous les enseignants en général.

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
leyade
Bon génie

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par leyade le Sam 6 Sep 2014 - 17:34
@Luigi_B a écrit:
@Malaga a écrit:Cette collègue démissionne simplement parce que son projet ne sera pas étendu aux autres écoles primaires de l'académie ?? Si c'est pour cela, cette réaction me semble fort orgueilleuse.
Surtout au premier refus... Pour une "révolutionnaire", elle abandonne bien vite.

Laughing

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

la quille temporaire dans

avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Yazilikaya le Sam 6 Sep 2014 - 17:35
ce que les enfants savent, ils ne l'ont pas appris à l'école

Cela aussi, je trouve que c'est un peu méprisant envers tout le travail des professeurs.
Contenu sponsorisé

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum