Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
palomita
Érudit

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par palomita le Sam 3 Oct 2015 - 14:36
Il y a très peu de références en français, justement . Pour te faire une idée, tape " pédagogie Reggio" dans google .
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Sam 3 Oct 2015 - 14:49

Spoiler:
152 ouvrages sur la pédagogie Montessori...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
supersoso
Grand sage

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par supersoso le Sam 3 Oct 2015 - 15:16
Merci.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Volubilys le Sam 3 Oct 2015 - 15:38
En effet, un seul ouvrage en français, et encore il ne parle quasiment que du fondateur et du contexte de la création de son école et non de la pédagogie elle-même.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Sam 3 Oct 2015 - 15:46
Volubilys, on parlait il y a quelques temps de la pédagogie Steiner , et j'ai trouvé ceci...
http://www.steiner-aix.org/data_emploi_du_temps/plan_scolaire_steiner_waldorf_elementaire.pdf

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Volubilys le Sam 3 Oct 2015 - 15:49
Ce qui fait que la pédagogie reggio ne se développe pas en France est sans doute la place des parents, en effet, les parents doivent agir conjointement avec les éducateurs, communiquer, être actif dans l'éducation/instruction de leur enfant et dans l'école. Chose qui ne passe pas car en France la trèèèès grande majorité des familles se décharge complètement sur l'école et ne veut surtout pas prendre une part active dedans, Les familles françaises agissent en client et non en partenaire.

@coindeparadis a écrit:Volubilys, on parlait il y a quelques temps de la pédagogie Steiner , et j'ai trouvé ceci...
http://www.steiner-aix.org/data_emploi_du_temps/plan_scolaire_steiner_waldorf_elementaire.pdf
Document intéressant.
(j'avais écrit un article sur mon blog sur cette pédagogie, je vais mettre un lien vers ce document.)
La pédagogie Steiner en maternelle, c'est juste une garderie.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Sam 3 Oct 2015 - 15:53
Et le CP , on ne voit que les lettres. Les syllabes c'est au CE1. En numération, on ne va pas bien loin non plus en CP...
Concernant l'implication des parents, on le voit dans le hors contrat. Très impliqués mais du coup l'instit devient le domestique des parents... (il y a un gros turn over dans certaines écoles).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Volubilys le Sam 3 Oct 2015 - 16:00
Oui, en Steiner, les élèves ont deux ans de retard par rapport au cursus normal. (savoir que la 1ère année ne correspond pas au CP, mais au CE1, on entre en élémentaire à 7 ans en pédagogie Steiner.)
Spoiler:
Car avant 7 ans, avant les première dents définitives, en pédagogie Waldorf steiner on considère que l'enfant l'a pas d'âme et ne peut donc rien apprendre.


Ce que tu nommes implication c'est du clientélisme : je paie alors les profs doivent m'obéir.
En reggio, l'implication est sous-entendu comme du partenariat, les parents ont leur mot à dire certes, mais l'enseignant a aussi son mot à dire, ils doivent travailler ensemble.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Sam 3 Oct 2015 - 16:03
Dans le hors contrat, les parents font du bénévolat (garderie, ménage, bricolage, animation d'ateliers...).C'est LEUR école pour laquelle ils cherchent UN enseignant. C'est différent pour les grosses boîtes plus anciennes toutefois.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
palomita
Érudit

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par palomita le Sam 3 Oct 2015 - 20:25
Un reportage sur la seule école élémentaire Steiner-Waldorf de ma région :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/pyrenees-atlantiques/la-creativite-au-centre-de-la-pedagogie-814215.html

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Sam 3 Oct 2015 - 20:37
Soit ils suivent le programme Steiner et ils ne suivent pas celui de l'EN, soit ils aménagent le programme Steiner. Merci pour le lien Palomita.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
palomita
Érudit

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par palomita le Sam 3 Oct 2015 - 21:23
J'ai l'impression qu'ils aménagent , car le but , c'est que l'école se pérennise et devienne une école sous contrat une fois les 5 ans écoulés .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Volubilys le Dim 4 Oct 2015 - 10:43
@palomita a écrit:J'ai l'impression qu'ils aménagent  , car le but , c'est que l'école se pérennise et devienne une école sous contrat une fois les 5 ans écoulés .
En fait, ils font mine d'aménager mais reste puriste (il y a un certain nombre d'article en ligne expliquant la démarche des école Steiner vis à vis de l'EN.)

Quand à l'article de France 3, il est mensonger sur plein de point: les élèves ne travaillent pas en groupe, les résultats de ces écoles sont calamiteux, ils ne suivent absolument pas le programme de l'EN, ce qu'ils appellent poésie du matin est une prière... Bref ils s'agit de manipulation.


Dernière édition par Volubilys le Dim 4 Oct 2015 - 10:50, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
the educator
Fidèle du forum

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par the educator le Dim 4 Oct 2015 - 10:49
Après ce qui compte c'est vraiment les fin de cycle. Mais bon, j'avoue que passer sous contrat, pour ce genre de boutique, ça parait pas vraiment raccord.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Volubilys le Dim 4 Oct 2015 - 10:53
Ben les  élèves ont en moyenne 2 ans de retard sur le cursus normal, donc en fin de cycle ils ont deux ans de retard et encore il s'agit là des bons élèves car les écoles Steiner sélectionnent leurs élèves et virent les élèves en difficulté.

Il m'aurait étonné que The Educator ne prenne pas fait et cause pour ces écoles... Razz

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
palomita
Érudit

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par palomita le Dim 4 Oct 2015 - 12:45
Il faudrait voir ce que deviennent ces élèves une fois au collège ; comme ici, l'école élémentaire n'existe que depuis 2013 , ça ne fait que la 3ème année , donc, les élèves les plus âgés doivent avoir 10 -11 ans maximum .
Le jardin d'enfants Steiner ( Arc en ciel) existe, lui, depuis bien plus longtemps , au moins depuis les années 80 ; je pense que les parents ont voulu créer une continuité .

Sinon, plus intéressant , je trouve,  on a ,par ici, les Calendretas , écoles bilingues occitan-français , où on utilise la pédagogie Freinet . Celle de la grande ville départementale existe depuis la fin des années 70 .

http://www.calandreta-pau.org/l-esc%C3%B2la/
 
Un collège ( 39 élèves) a été ouvert ces dernières années ( il y a 2-3 ans) pour assurer la continuité .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Dim 4 Oct 2015 - 12:56
Calendretas, Bressolas, écoles Diwan... offrent une pédagogie proche du système scolaire traditionnel (toutes ne font pas du Freinet d'ailleurs). Auquel s'ajoute le bilinguisme. C'est un plus pour les bons élèves. Pour les plus fragiles, Bourriquet et Sapotille te diront que cela majore les difficultés en langue française. Mais les écoles hors contrat puristes, souhaitent s'extraire d'un système. J'ai eu des élèves sortant d'une école bretonnante pur Freinet et qui avaient du mal à supporter le collectif, ce qui générait des difficultés de concentration, une certaine frustration, sans compter un niveau un peu plus faible (mais pas plus que les élèves "Ribambelle, Capmaths, îlots travail de groupe à tout prix"). Je doute que ces écoles cherchent à rentrer dans le moule, d'autant que ce sont souvent des écoles parentales dont les membres veulent créer un monde (même microscopique) à leur désir et non s'adapter au monde.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
palomita
Érudit

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par palomita le Dim 4 Oct 2015 - 13:23
Ici, ce ne sont pas des écoles hors-contrat ( sauf l'école élémentaire Steiner qui veut passer sous contrat dès que les 5 ans seront écoulés ).
En revanche, pour les calendretas , il y a un fort désir de faire apprendre l'occitan dès le plus jeune âge et de conserver ce bilinguisme le plus longtemps possible , d'où la création du collège.
Je suis d'accord avec toi par rapport aux écoles hors-contrat .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Dim 4 Oct 2015 - 14:22
Je suis d'accord, Palomita, ces écoles bilingues sont en général sous contrat.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
the educator
Fidèle du forum

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par the educator le Dim 4 Oct 2015 - 15:05
Volubylis a écrit:Il m'aurait étonné que The Educator ne prenne pas fait et cause pour ces écoles... Razz
Ben tu te trompes complètement.
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Roumégueur Ier le Dim 27 Déc 2015 - 22:23
Dans le documentaire de Benjamin Carle diffusé ce soir même sur Planète + ('C'était mieux avant' consacré à l'éducation), une partie est dédiée à ce qu'a mis en place Céline Alvarez. On la voit faire une conférence devant de nombreux PE. Il faudrait se pencher dessus avec davantage d'éléments.
Le documentaire sera rediffusé (pour ceux qui ont cette chaîne).
On y voit aussi intervenir C. Lelievre, JP Delahaye, F. Dubet... Pas de Loys Bonod par contre... ce qui manque cruellement!
On y parle de Corée, de Singapour et de Finlande (très (trop) rapidement). On y voit un ancien gestionnaire de fonds ouvrir son école privée et attirer les enfants des parents déçus du public de secteur, trop violent, où les élèves se courent après en cours et se tapent. Là, dans le privé, les élèves prêtent serment, portent l'uniforme, chantent la Marseillaise dans la cour).

http://www.planeteplus.com/pid5936-inedits-planete.html?news=1331942

Benjamin Carle avait déjà réalisé un très bon docu '100% made in France'. Celui-ci laisse comme un goût d'inachevé, notamment lorsque la parole est donnée à quelques rares enseignants.
Certains intervenants insistent sur la frénésie de réformes pondues par des politiques, alors que les solutions viennent de la base, à mille lieux de considérations politiques...
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Lun 28 Déc 2015 - 11:34
Ce n'est pas révolutionnaire. Elle pratique la pédagogie Montessori et "justifie" (par forcément à tort d'ailleurs) sa pratique par les sciences cognitives. Les PE qui ont étudié son travail ne me contrediront pas. Ce battage médiatique  m'énerve car elle n'est pas la seule à travailler ainsi !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
79 airlines
Niveau 8

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par 79 airlines le Lun 28 Déc 2015 - 11:37
@coindeparadis a écrit: Ce battage médiatique  m'énerve car elle n'est pas la seule à travailler ainsi !

Qui par exemple ? N'oubliez pas que Céline officiait dans le public !
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Lun 28 Déc 2015 - 11:52
La méthode Montessori s'est énormément démocratisée en maternelle, depuis plusieurs années. Les ouvrages didactiques ne manquent pas. Et nombreux sont les PE qui s'informent et se forment. Ils n'ont peut-être pas le matériel de Céline Alvarez, ils bricolent davantage faute de moyens, mais la méthode n'a pas été créée pour utiliser du beau matériel avec des classes de gosses de riches. Maria Montessori l'a développée avec des enfants pauvres et du matériel récupéré et bricolé.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
zouz
Fidèle du forum

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par zouz le Lun 28 Déc 2015 - 12:26
Personnellement j'apprécie ce qu'elle a fait. Je trouve que l'on n'entend pas assez les enseignants au sujet de l'inanité de certains programmes etc. dans les médias (un peu plus ces dernires temps, réforme oblige, mais cela fait longtemps que j'entends les programmes être critiqués à longueur de temps sans que ces critiques passent la porte de la sdp).
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Lun 28 Déc 2015 - 12:54
Je n'ai pas dit que je n'appréciais pas, mais je ne comprenais pas(ou trop bien) pourquoi on parlait autant d'elle...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Contenu sponsorisé

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum