Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par gelsomina31 le Dim 7 Sep - 17:31
@Reine Margot a écrit:
@gelsomina31 a écrit:
@Reine Margot a écrit:


Mais peut-être aussi que l'EN laisse les autres profs se faire eux-mêmes leurs propres pratiques, pourquoi l'En imposerait-elle les pratiques de cette dame à tous?



Ce que moi je traduirai que l'EN nous laisse nous débrouiller avec notre absence de formation pédagogique sérieuse et nous laisse nous dépatouiller avec nos moyens personnels et professionnels très limités quand ils ne sont pas inexistant. Il faudrait décupler mon salaire pendant quelques mois pour que je puisse m'offrir formations et matériels pour pouvoir enseigner mieux... ou décupler le budget de ma formation, hein!?! Wink

Depuis dix ans, j’ai eu l'immense chance et privilège de faire 3 stages de formation, donc deux qui étaient sincèrement deux fois une semaine de bla-bla inutile sur le métier (mais pendant ces deux semaines, j'ai pu me poser et me reposer un peu par rapport à la vie en classe) et un, super intéressant sur le théâtre mais pour l'appliquer en classe, j'aurais eu besoin de prendre une année sabbatique pour bien tout lire, digérer et mettre en route ou en place certaines activités.

La liberté pédagogique quand on n'a ni le temps, ni les moyens de se former, c'est un peu une vaste blague, non?

Cela me fait penser au libéralisme et à la liberté en Amérique... on peut tout faire en Amérique, on est libre de s'inventer un destin mais curieusement quand on est pauvre et qu'on a pas de génie particulier qui attire les investisseurs et bien, le destin, n'est pas glorieux. Curieux,non?

je voulais dire que je ne comprenais pas que cette dame, qui a eu la liberté d'expérimenter de nouvelles pratiques, s'indigne qu'on ne les "élargisse" (=impose) pas aux autres.

Je suis d'accord avec toi ReineMargot.

J'y vois plus l'engouement d'une jeune collègue qui pense avoir trouvé la Pierre Philosophale et qui ne comprend pas pourquoi tout le monde ne la suit pas... elle a l'air d'ignorer que c'est par manque de moyens ou de temps pour se former ou par liberté intellectuelle que tout le monde ne fait pas comme elle.

Personnellement, le matériel Montessori ne serait pas si cher, j'aurais déjà investi dedans et si j'avais plus de temps pour lire et me former, je serais aussi une meilleure maitresse, Montessori ou pas d'ailleurs.

J'essaie déjà de suivre le SLECC/Grip et, franchement, avec la classe d'un côté et ma vie de famille pourtant pas plus palpitante qu'une autre, je n'ai pas la disponibilité intellectuelle et physique d'aller plus vite que la musique. Wink
avatar
Cincinnata
Habitué du forum

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Cincinnata le Dim 7 Sep - 17:39
Est-ce que la méthode Montessori existe pour les collèges et lycées et pour toutes les matières ?

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Spinoza1670 le Dim 7 Sep - 17:55
@Luigi_B a écrit:Encore un destin d'enseignant brisé dans "Le Monde" !

"Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire"... qui fait désormais la révolution de loin.

Extrait :

Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette jolie trentenaire a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement. Et elle le justifie sans s'embarrasser de fausse modestie : « C'était pour infiltrer le système et parvenir à le changer, pas pour enseigner. Je me laissais trois ans pour proposer un environnement de classe faisant l'effet d'une bombe pédagogique, explique-t-elle, trouver les bons outils permettant de révéler spontanément tout le potentiel des enfants, et réussir à les diffuser auprès des enseignants.

Rien ne permet d'affirmer à 100% qu'elle critique les enseignants en général. On peut émettre l'hypothèse, mais pour en être sûr, il faudrait croiser cette citation du Monde avec d'autres textes ou propos de C. Alvarez.
Ce qui est sûr, c'est qu'elle critique le système scolaire, ce qui n'est quand même pas la même chose. Un système qui n'encourage pas assez les expérimentations comme celles du GRIP ou de C. Alvarez et même qui les censure. (Ce n'est tout de même pas elle qui brime la liberté pédagogique des enseignants, il ne faudrait pas renverser les choses. L'élargissement à d'autres classes, je ne pense pas qu'elle l'ait voulu comme imposé d'en haut. Là encore il faudrait vérifier dans ses écrits.)
Il faut donc contourner le système par une stratégie éditoriale de grande envergure (voir ce que fait la librairie des écoles ou ce qu'a fait Freinet en son temps ou encore J. Anscombre, le fondateur de la Maison des Instituteurs, rebaptisé M.d.I.) mais aussi une action de formation au moins en ligne (via des blogs ou des forums). Tout ceci est incompatible avec un enseignement à plein temps pour être pleinement efficace. Ou alors on fait les choses lentement et à petite échelle et on risque d'être oublié par l'histoire.


Dernière édition par Spinoza1670 le Dim 7 Sep - 17:57, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par gelsomina31 le Dim 7 Sep - 17:55
@Cincinnata a écrit:Est-ce que la méthode Montessori existe pour les collèges et lycées et pour toutes les matières ?

Je ne sais pas. A la base, c'était surtout pour l'école primaire. Cependant il y a surement des profs qui ont adapté Montessori à des élèves plus grands. Il faudrait chercher sur le net. Wink

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par gelsomina31 le Dim 7 Sep - 17:58
@Spinoza1670 a écrit:(...)

Rien ne permet d'affirmer à 100% qu'elle critique les enseignants en général. On peut émettre l'hypothèse, mais pour en être sûr, il faudrait croiser cette citation du Monde avec d'autres textes ou propos de C. Alvarez.Ce qui est sûr, c'est qu'elle critique le système scolaire, ce qui n'est quand même pas la même chose. Un système qui n'encourage pas assez les expérimentations comme celles du GRIP ou de C. Alvarez et même qui les censure. (Ce n'est tout de même pas elle qui brime la liberté pédagogique des enseignants. L'élargissement à d'autres classes, je ne pense pas qu'elle l'ait voulu comme imposé d'en haut. Là encore il faudrait vérifier dans ses écrits.)
C'est quand même ce que l'on est nombreux à ressentir. En étant PE ou PLC, on fait partie du système EN qu'elle critique de manière virulente.

@Spinoza1670 a écrit:
Il faut donc contourner le système par une stratégie éditoriale de grande envergure (voir ce que fait la librairie des écoles ou ce qu'a fait Freinet en son temps ou encore J. Anscombre, le fondateur de la Maison des Instituteurs, rebaptisé M.d.I.) mais aussi une action de formation au moins en ligne (via des blogs ou des forums). Tout ceci est incompatible avec un enseignement à plein temps pour être pleinement efficace. Ou alors on fait les choses lentement et à petite échelle et on risque d'être oublié par l'histoire.
Nous sommes bien d'accord.

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
doctor who
Vénérable

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par doctor who le Dim 7 Sep - 18:22
@Spinoza1670 a écrit:
@Luigi_B a écrit:Encore un destin d'enseignant brisé dans "Le Monde" !

"Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire"... qui fait désormais la révolution de loin.

Extrait :

Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette jolie trentenaire a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement. Et elle le justifie sans s'embarrasser de fausse modestie : « C'était pour infiltrer le système et parvenir à le changer, pas pour enseigner. Je me laissais trois ans pour proposer un environnement de classe faisant l'effet d'une bombe pédagogique, explique-t-elle, trouver les bons outils permettant de révéler spontanément tout le potentiel des enfants, et réussir à les diffuser auprès des enseignants.

Rien ne permet d'affirmer à 100% qu'elle critique les enseignants en général. On peut émettre l'hypothèse, mais pour en être sûr, il faudrait croiser cette citation du Monde avec d'autres textes ou propos de C. Alvarez.
Ce qui est sûr, c'est qu'elle critique le système scolaire, ce qui n'est quand même pas la même chose. Un système qui n'encourage pas assez les expérimentations comme celles du GRIP ou de C. Alvarez et même qui les censure. (Ce n'est tout de même pas elle qui brime la liberté pédagogique des enseignants, il ne faudrait pas renverser les choses. L'élargissement à d'autres classes, je ne pense pas qu'elle l'ait voulu comme imposé d'en haut. Là encore il faudrait vérifier dans ses écrits.)
Il faut donc contourner le système par une stratégie éditoriale de grande envergure (voir ce que fait la librairie des écoles ou ce qu'a fait Freinet en son temps ou encore J. Anscombre, le fondateur de la Maison des Instituteurs, rebaptisé M.d.I.) mais aussi une action de formation au moins en ligne (via des blogs ou des forums). Tout ceci est incompatible avec un enseignement à plein temps pour être pleinement efficace. Ou alors on fait les choses lentement et à petite échelle et on risque d'être oublié par l'histoire.

Oui, bien d'accord.

Je ne comprends pas comment m'on accepte en France qu'un nouvel instituteur n'ait pas eu une solide formation lui permettant de choisir sereinement des approches Montessori, Freinet, GRIP etc. Il y a effectivement là un scandale.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
fran24
Niveau 6

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par fran24 le Dim 7 Sep - 19:00
@doctor who a écrit:
Je ne comprends pas comment on accepte en France qu'un nouvel instituteur n'ait pas eu une solide formation lui permettant de choisir sereinement des approches Montessori, Freinet, GRIP etc. Il y a effectivement là un scandale.

veneration
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par gelsomina31 le Dim 7 Sep - 19:16
@fran24 a écrit:
@doctor who a écrit:
Je ne comprends pas comment on accepte en France qu'un nouvel instituteur n'ait pas eu une solide formation lui permettant de choisir sereinement des approches Montessori, Freinet, GRIP etc. Il y a effectivement là un scandale.

veneration


_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Luigi_B le Dim 7 Sep - 20:08
@Spinoza1670 a écrit:Ce qui est sûr, c'est qu'elle critique le système scolaire, ce qui n'est quand même pas la même chose. Un système qui n'encourage pas assez les expérimentations comme celles du GRIP ou de C. Alvarez et même qui les censure.
En l'occurrence, je me répète, Céline Alvarez n'a pas été censurée ni même découragée par le système. Au contraire elle a eu la liberté de pouvoir expérimenter, avec une très grande salle et beaucoup de matériel, dès sa première année d'enseignement. Qui a cette chance ?
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par gelsomina31 le Dim 7 Sep - 22:39
@Luigi_B a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:Ce qui est sûr, c'est qu'elle critique le système scolaire, ce qui n'est quand même pas la même chose. Un système qui n'encourage pas assez les expérimentations comme celles du GRIP ou de C. Alvarez et même qui les censure.
En l'occurrence, je me répète, Céline Alvarez n'a pas été censurée ni même découragée par le système. Au contraire elle a eu la liberté de pouvoir expérimenter, avec une très grande salle et beaucoup de matériel, dès sa première année d'enseignement. Qui a cette chance ?
Très peu de personnes.. c'est peut être même la seule...

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
fran24
Niveau 6

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par fran24 le Jeu 11 Sep - 18:15
L'explication et la suite des partages d'outils ( classe Montessori ):

http://lamaternelledesenfants.wordpress.com/2014/09/11/merci/

à suivre! Wink
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Presse-purée le Sam 13 Sep - 9:14
http://lamaternelledesenfants.wordpress.com/la-recherche/

C'est parce qu'elle s'appuie sur Dehaene qu'elle se fait chier dessus par certains sur Twitter?

ça me rappelle les tweets et retweets frénétiques sur le rapport à charge contre le ROLL.

Il faut une carte spéciale pour avoir le droit d'avoir un avis intéressant sur le métier d'enseignant?

Edit: à la décharge des collègues qui se sont amusés à ses dépends sur Twitter, il faut dire que l'article du Monde est particulièrement inepte. On ne comprend pas pourquoi elle démissionne, on ne sait rien de ses méthodes et de son histoire dans l'enseignement, on sait juste qu'elle présente bien, comme dirait un macho que j'ai eu pour CdE.

Son blog est intéressant, en tout cas.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
79 airlines
Niveau 8

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par 79 airlines le Mer 16 Sep - 14:14
J'interviens à rebours sur ce fil, afin de prendre la défense vigoureuse de Céline Alvarez.
Certains ici l'ont jugée beaucoup trop vite :
1/ à la base elle est linguiste et au fait des trouvailles récentes des sciences cognitives.
2/ elle constate que l'école n'en tient peu ou pas compte
3/ elle se lance le défi de prouver in vivo ses intuitions. Dans ce but, elle passe et réussit le concours de PE
4/ elle trouve une écoute dans le cabinet de Luc Chatel qui lui demande où elle souhaite réaliser son test
5/ elle choisit une école maternelle ZEP à Gennevilliers
6/ elle réorganise sa classe, acquiert du matériel Montessori, obtient une Atsem à plein temps, mélange petite, moyenne et grande section
7/ au début, ses collègues et les parents sont déconcertés
8/ à la fin de l'année, 100 % de ses élèves savent lire, sont épanouis, transformés
10/ l'expérience dure trois ans, elle est suivie par le Crns qui valide les résultats
11/ l'EN met mystérieusement fin à l’expérience
12/ du coup elle démissionne pour diffuser son savoir par d'autres voies (son site, un livre en préparation)


Dernière édition par 79 airlines le Jeu 17 Sep - 9:29, édité 1 fois
zoupinette
Niveau 9

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par zoupinette le Mer 16 Sep - 18:26
100% des petites sections qui savent lire ! J'ai hâte de découvrir son livre.
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par gelsomina31 le Mer 16 Sep - 20:40
Pas de nouvelles depuis plus d'un an....

Son expérience m'intéresse, son futur livre aussi mais j'ai l'impression qu'elle reste inaccessible quand d'autres font moins de buzz et propose des choses concrètes (manuels, conseils, dialogue. Cf. le GRIP et notamment DoubleCasquette/Akwabon qui a été viré de ce forum).

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Marie Laetitia le Jeu 17 Sep - 5:25
@79 airlines a écrit:J'interviens à rebours sur ce fil, afin de prendre la défense vigoureuse de Céline Alvarez.
Certains ici l'ont jugée beaucoup trop vite :
1/ à la base elle est linguiste et au fait des trouvailles récentes des neuro-sciences
2/ elle constate que l'école n'en tient peu ou pas compte
3/ elle se lance le défi de prouver in vivo ses intuitions. Dans ce but, elle passe et réussit le concours de PE
4/ elle trouve une écoute dans le cabinet de Luc Chatel qui lui demande où elle souhaite réaliser son test
5/ elle choisit une école maternelle ZEP à Gennevilliers
6/ elle réorganise sa classe, acquiert du matériel Montessori, obtient une Atsem à plein temps, mélange petite, moyenne et grande section
7/ au début, ses collègues et les parents sont déconcertés
8/ à la fin de l'année, 100 % de ses élèves savent lire, sont épanouis, transformés
10/ l'expérience dure trois ans, elle est suivie par le Crns qui valide les résultats
11/ l'EN met mystérieusement fin à l’expérience
12/ du coup elle démissionne pour diffuser son savoir par d'autres voies (son site, un livre en préparation)

C'est un peu l'impression que j'ai à la lecture de l'article (écrit dans un style démago, détestable à souhait). Le fait qu'elle ait été en contact avec Dehaene plaide en sa faveur, en tout cas.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
fran24
Niveau 6

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par fran24 le Jeu 17 Sep - 5:50
@gelsomina31 a écrit:Pas de nouvelles depuis plus d'un an....

Son expérience m'intéresse, son futur livre aussi mais j'ai l'impression qu'elle reste inaccessible quand d'autres font moins de buzz et propose des choses concrètes (manuels, conseils, dialogue. Cf. le GRIP et notamment DoubleCasquette/Akwabon qui a été viré de ce forum).

Very Happy SI, SI des nouvelles: une formation a été organisée et ...suivie par 220 personnes fin août 2015
https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/2015/08/29/une-rentree-sous-le-signe-du-changement/

cheers
avatar
Sei
Monarque

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Sei le Jeu 17 Sep - 8:08
@gelsomina31 a écrit:Pas de nouvelles depuis plus d'un an....

Son expérience m'intéresse, son futur livre aussi mais j'ai l'impression qu'elle reste inaccessible quand d'autres font moins de buzz et propose des choses concrètes (manuels, conseils, dialogue. Cf. le GRIP et notamment DoubleCasquette/Akwabon qui a été viré de ce forum).

Elle n'est pas inaccessible du tout. Une amie scénographe l'a contactée parce qu'elle mène parfois des actions auprès de jeunes en difficulté scolaire et était intéressée par l'approche de Céline Alvarez. Elle a communiqué avec elle sans que cela pose le moindre problème.

Je sais aussi qu'elle conseille des collègues qui souhaitent proposer à leurs élèves un travail similaire au sien, mais n'ont pas les moyens d'acheter tout le matériel.
79 airlines
Niveau 8

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par 79 airlines le Jeu 17 Sep - 9:33
oui il serait bien qu'une entreprise française se lance, car Céline renvoie plutôt vers un site de vente en ligne anglais.
A vue de nez, l'équipement complet d'une classe coûte dans les 3-4 000 euros. D'où l'intérêt d'acquérir du matériel robuste.
edit : un enseignant indique plutôt un total de 6 000 euros, hors mobilier.
En ajoutant "et maintenant, je cherche un mécène"
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par gelsomina31 le Jeu 17 Sep - 16:03
@Sei a écrit:
@gelsomina31 a écrit:Pas de nouvelles depuis plus d'un an....

Son expérience m'intéresse, son futur livre aussi mais j'ai l'impression qu'elle reste inaccessible quand d'autres font moins de buzz et propose des choses concrètes (manuels, conseils, dialogue. Cf. le GRIP et notamment DoubleCasquette/Akwabon qui a été viré de ce forum).

Elle n'est pas inaccessible du tout. Une amie scénographe l'a contactée parce qu'elle mène parfois des actions auprès de jeunes en difficulté scolaire et était intéressée par l'approche de Céline Alvarez. Elle a communiqué avec elle sans que cela pose le moindre problème.

Je sais aussi qu'elle conseille des collègues qui souhaitent proposer à leurs élèves un travail similaire au sien, mais n'ont pas les moyens d'acheter tout le matériel.

Je me suis abonnée à son blog et n'ai pas eu de nouvelles depuis de longs mois.
J'ai essayé régulièrement de trouver des infos sur son expérience et à part les vidéos de parents d'élèves éblouis par les résultats, je n'ai rien trouvé. J'ai essayé de la joindre et je n'y suis pas arrivée. J'ai peut être un peu exagéré sur le côté "inaccessible". Peut être n'ai-je vraiment pas eu de chance dans mes recherches sur le web.

Merci Fran24 pour le lien. Wink

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
79 airlines
Niveau 8

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par 79 airlines le Ven 18 Sep - 9:12
je poste ici une ITW de Céline pour Bastamag : elle y explique clairement sa démarche et ce à quoi elle s'est heurtée. Attention, ça pique^^

http://www.bastamag.net/Rentree-scolaire-l-institutrice-qui-voulait-revolutionner-le-systeme-educatif
fran24
Niveau 6

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par fran24 le Ven 18 Sep - 16:39
@79 airlines a écrit:je poste ici une ITW de Céline pour Bastamag : elle y explique clairement sa démarche et ce à quoi elle s'est heurtée. Attention, ça pique^^

http://www.bastamag.net/Rentree-scolaire-l-institutrice-qui-voulait-revolutionner-le-systeme-educatif


Merci pour l'article clair! Very Happy
fran24
Niveau 6

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par fran24 le Jeu 24 Sep - 16:02
Des nouvelles:

https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/2015/09/23/votre-aide-pour-continuer/
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Jeu 1 Oct - 9:53
Je ne comprends pas bien. En gros c'est une classe Montessori ! Tant mieux pour les enfants (encore qu'il n' y ait pas que du bon dans la pédagogie Montessori) qui ont bénéficié de cet environnement. Mais où est l'extase ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
lumeeka
Esprit éclairé

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par lumeeka le Jeu 1 Oct - 11:03
Pour les frais d'une école bilingue Montessori à Nice affraid :
http://www.montessori-nice.fr/L_ecole.C.htm#La_scolarite.I

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par coindeparadis le Jeu 1 Oct - 11:07
Tu es sur du hors contrat soit minimum 2500 euros par an, mais j'ai vu jusqu'à 13 000 euros. Montessori est tendance (cf tous les cahiers de soutien, matériels d'éveil sensoriel... vendus en ce moment).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Contenu sponsorisé

Re: "Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire" (Le Monde)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum