Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Spinoza1670 le Sam 6 Sep 2014 - 15:25

C'est Coindeparadis qui m'en a parlé. Nouvel article de E. Charmeux :

E. Charmeux début a écrit:Professeure honoraire en IUFM, Eveline Charmeux dépasse la fausse querelle des méthodes d'apprentissage de la lecture et s'attaque aux manuels de lecture vendus aux parents. " Il n’y a donc pas de savoir-lire de base", dit-elle. "Il faut apprendre EN SITUATION avec les outils correspondants, le journal pour apprendre à lire la presse, les manuels de maths et sciences pour pouvoir s’en servir, des BD pour découvrir qu’elles ne se lisent pas comme les contes dans les livres, etc."

Rien à voir avec la question des « méthodes », querelle stérile, s’il en est. Apprendre à lire est une affaire de contenus d’enseignement, et non de méthodes. Le déchiffrage n’est pas la lecture ;  il en gêne l’acquisition. C’est la LECTURE qu’il faut enseigner.
Des questions pour le comprendre...

Lire la suite à : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/09/05092014Article635454973174422694.aspx



Bibliographie sommaire :
E. Charmeux a écrit:Quel(s) ouvrage(s) nos lecteurs peuvent-ils se procurer pour en savoir plus sur votre point de vue ?
J’ai publié de nombreux ouvrages sur la question, notamment à Toulouse, aux éditions Milan et aux éditions SEDRAP. Entre autres : « Apprendre à lire : échec à l’échec », seconde édition 1998, chez Milan, et chez SEDRAP, « Apprendre à lire et à écrire : deux cycles pour commencer », 1992. Malgré son ancienneté, ce dernier ouvrage est largement valable encore aujourd’hui.
Pour ceux qui voudraient du plus moderne, je précise que doivent paraître à la rentrée trois ouvrages :
1-    Un ouvrage de souvenirs personnels, intitulé « Colères et passions d’école », aux éditions Chronique Sociale à Lyon, qui explicitent mes choix pédagogiques, en étroite relation avec ma propre vie.
2-    A cette même maison d’édition : Chronique Sociale à Lyon, un ouvrage sur l’orthographe, intitulé : « Enseigner l’orthographe AUTREMENT » et qui met l’accent sur les méfaits de méthodes de lecture dans cet apprentissage.
3-    Aux éditions ESF, également à Lyon, un ouvrage regroupant les principaux billets de mon blog sur la lecture, intitulé : « Lire ou déchiffrer ? »

Il faut ajouter à ces ouvrages le site et le blog.

source : interview 2012 : http://lireaucp.fr/lireaucp/interview-eveline-charmeux-lecture/

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par doctor who le Sam 6 Sep 2014 - 16:09

Bêtisier :

Eveline Charmeux a écrit:Problème : la situation est très différente entre un manuel de maths et un manuel de lecture. Si un manuel est effectivement utile pour acquérir les savoirs ici évoqués, c’est parce qu’il les « contient ». [...]
Mais un manuel de lecture ne peut pas « contenir » la lecture : personne ne peut trouver à l’intérieur la lecture qu’il n’a pas encore, puisqu’il faut le lire pour trouver ce qu’il propose !

Eveline Charmeux a écrit:On peut dire qu’une personne sait lire, lorsqu’elle est devenue capable de trouver, dans un écrit, les réponses aux questions qu’elle se posait avec de lire, ou des solutions aux problèmes qu’elle rencontrait dans la réalisation de ses projets.

Eveline Charmeux a écrit:Il n’y a donc pas de savoir-lire de base, pas plus qu’il n’y a un savoir nager de base. L’un et l’autre dépendent des situations : quelqu’un qui n’a jamais nagé qu’en eau douce et calme risque fort de se noyer dans les vagues de l’océan, ou les rivières encombrées d’herbes.

Eveline Charmeux a écrit:Aucun adulte ne commence jamais sa lecture en haut à gauche du texte pour la parcourir linéairement et terminer en bas à droite. Tout le monde commence toujours par jeter un coup d’œil exploratoire sur la totalité du document, afin d’installer ce qu’on appelle « un horizon d’attente », ensemble d’hypothèses sur ce qu’il va trouver dans la lecture linéaire, qui n’arrive qu’après. Cette exploration préalable facilite en effet la lecture, et la rend plus rapidement efficace, en éliminant les hypothèses improbables, et en canalisant les recherches de signification des mots.

Or, toutes les méthodes, qui confondent lecture et lecture à haute voix , installent chez les enfants une lecture linéaire, qui cherche à comprendre au fur et à mesure de la découverte des mots, sans rapport avec les conduites de construction du sens d’un texte.

Ha ha ha !!!
Merci Spino, tu égaies notre journée !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par ycombe le Sam 6 Sep 2014 - 16:53

Charmeux et Meirieu le même jour, le café a fait très fort dans le n'importe quoi pédagogique  hier.


Dernière édition par ycombe le Sam 6 Sep 2014 - 22:12, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par User5899 le Sam 6 Sep 2014 - 16:56

Madame Charmeux progresse. En effet, déchiffrer n'est pas lire, et c'est bien le problème de nos lycéens, à qui on a voulu épargner la peine de commencer par le déchiffrage.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Spinoza1670 le Sam 6 Sep 2014 - 17:15

@doctor who a écrit:Bêtisier :

Eveline Charmeux a écrit:Problème : la situation est très différente entre un manuel de maths et un manuel de lecture. Si un manuel est effectivement utile pour acquérir les savoirs ici évoqués,  c’est parce qu’il les « contient ». [...]
Mais un manuel de lecture ne peut pas « contenir » la lecture : personne ne peut trouver à l’intérieur la lecture qu’il n’a pas encore, puisqu’il faut le lire pour trouver ce qu’il propose !

Eveline Charmeux a écrit:On peut dire qu’une personne sait lire, lorsqu’elle est devenue capable de trouver, dans un écrit, les réponses aux questions qu’elle se posait avec de lire, ou des solutions aux problèmes qu’elle rencontrait dans la réalisation de ses projets.

Eveline Charmeux a écrit:Il n’y a donc pas de savoir-lire de base, pas plus qu’il n’y a un savoir nager de base. L’un et l’autre dépendent des situations : quelqu’un qui n’a jamais nagé qu’en eau douce et calme risque fort de se noyer dans les vagues de l’océan, ou les rivières encombrées d’herbes.


Eveline Charmeux a écrit:Aucun adulte ne commence jamais sa lecture en haut à gauche du texte pour la parcourir linéairement et terminer en bas à droite. Tout le monde commence toujours par jeter un coup d’œil exploratoire sur la totalité du document, afin d’installer ce qu’on appelle « un horizon d’attente », ensemble d’hypothèses sur ce qu’il va trouver dans la lecture linéaire, qui n’arrive qu’après. Cette exploration préalable facilite en effet la lecture, et la rend plus rapidement efficace, en éliminant les hypothèses improbables, et en canalisant les recherches de signification des mots.

Or, toutes les méthodes, qui confondent lecture et lecture à haute voix, installent chez les enfants une lecture linéaire, qui cherche à comprendre au fur et à mesure de la découverte des mots, sans rapport avec les conduites de construction du sens d’un texte.

Ha ha ha !!!
Merci Spino, tu égaies notre journée !
sunny
La citation que j'ai mise en gras dans ton bêtisier me permet de renvoyer à un autre article de Charmeux : "Réponse à Rachel Boutonnet : Apprendre à lire par le B.A. BA, c’est apprendre à nager sur un tabouret. C’est-à-dire acquérir un savoir qui ne sert plus en situation véritable." (il y a une bibliographie de Charmeux à la fin de l'article)

J'ai trouvé mieux ou au moins aussi bien :

source : http://11.snuipp.fr/ancien_site/images/frackowiak.jpg

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par ycombe le Sam 6 Sep 2014 - 17:43

Pour rappel:
Franck Ramus a écrit:
Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits.

in http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2014/03/27032014Article635315024444467058.aspx

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Ronin le Sam 6 Sep 2014 - 21:17

Pour moi, Charmeux est loin devant Meirieu. Elle est un peu comme le Madoff de la pédagogie, et devrait être poursuivie pour exercice illégal de pédagogie.


Dernière édition par flo le Dim 7 Sep 2014 - 17:37, édité 4 fois

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Rabelais le Sam 6 Sep 2014 - 21:34

2 méthodes pour apprendre à nager:
- on se jette dans la mer, le lac, la piscine et on remue.
Si on ne se noie pas, oui, on saura nager..mais on ne sera pas un bon nageur
- on apprend à nager ( sur son tabouret si on veut), les bons mouvements, les bons réflexes , puis on se jette à l'eau, dans la mer, le lac, la piscine et on affine sa technique face aux éléments et il y a fort à parier qu'on sera un bon nageur.
Voilà pour l'image. pour la lecture, c'est pareil.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Olympias le Sam 6 Sep 2014 - 21:57

Cripure a écrit:Madame Charmeux progresse. En effet, déchiffrer n'est pas lire, et c'est bien le problème de nos lycéens, à qui on a voulu épargner la peine de commencer par le déchiffrage.
Je confirme....je récupère de plus en plus d'ânonneurs mais pas des lecteurs

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par The Goon le Sam 6 Sep 2014 - 22:06

Eveline Charmeux a écrit:Il n’y a donc pas de savoir-lire de base, pas plus qu’il n’y a un savoir nager de base. L’un et l’autre dépendent des situations : quelqu’un qui n’a jamais nagé qu’en eau douce et calme risque fort de se noyer dans les vagues de l’océan, ou les rivières encombrées d’herbes.

Une chose est sure, elle ne sait ni nager, ni apprendre à nager. Very Happy

The Goon
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Olympias le Sam 6 Sep 2014 - 22:17

@The Goon a écrit:
Eveline Charmeux a écrit:Il n’y a donc pas de savoir-lire de base, pas plus qu’il n’y a un savoir nager de base. L’un et l’autre dépendent des situations : quelqu’un qui n’a jamais nagé qu’en eau douce et calme risque fort de se noyer dans les vagues de l’océan, ou les rivières encombrées d’herbes.

Une chose est sure, elle ne sait ni nager, ni apprendre à nager. Very Happy
Ils ne sont pas maître nageurs et encore moins maître lecteurs

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Robin le Dim 7 Sep 2014 - 4:25

Et quand on pense qu'elle se surnomme elle-même "l'amie des enfants" !

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par pmuller le Dim 7 Sep 2014 - 6:58

@Spinoza1670 a écrit:C'est Coindeparadis qui m'en a parlé. Nouvel article de E. Charmeux :

E. Charmeux début a écrit:Professeure honoraire en IUFM, Eveline Charmeux dépasse la fausse querelle des méthodes d'apprentissage de la lecture et s'attaque aux manuels de lecture vendus aux parents. " Il n’y a donc pas de savoir-lire de base", dit-elle. "Il faut apprendre EN SITUATION avec les outils correspondants, le journal pour apprendre à lire la presse, les manuels de maths et sciences pour pouvoir s’en servir, des BD pour découvrir qu’elles ne se lisent pas comme les contes dans les livres, etc."

Rien à voir avec la question des « méthodes », querelle stérile, s’il en est. Apprendre à lire est une affaire de contenus d’enseignement, et non de méthodes. Le déchiffrage n’est pas la lecture ;  il en gêne l’acquisition. C’est la LECTURE qu’il faut enseigner.
Des questions pour le comprendre...

Lire la suite à : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/09/05092014Article635454973174422694.aspx



Bibliographie sommaire :
E. Charmeux a écrit:Quel(s) ouvrage(s) nos lecteurs peuvent-ils se procurer pour en savoir plus sur votre point de vue ?
J’ai publié de nombreux ouvrages sur la question, notamment à Toulouse, aux éditions Milan et aux éditions SEDRAP. Entre autres : « Apprendre à lire : échec à l’échec », seconde édition 1998, chez Milan, et chez SEDRAP, « Apprendre à lire et à écrire : deux cycles pour commencer », 1992. Malgré son ancienneté, ce dernier ouvrage est largement valable encore aujourd’hui.
Pour ceux qui voudraient du plus moderne, je précise que doivent paraître à la rentrée trois ouvrages :
1-    Un ouvrage de souvenirs personnels, intitulé « Colères et passions d’école », aux éditions Chronique Sociale à Lyon, qui explicitent mes choix pédagogiques, en étroite relation avec ma propre vie.
2-    A cette même maison d’édition : Chronique Sociale à Lyon, un ouvrage sur l’orthographe, intitulé : « Enseigner l’orthographe AUTREMENT » et qui met l’accent sur les méfaits de méthodes de lecture dans cet apprentissage.
3-    Aux éditions ESF, également à Lyon, un ouvrage regroupant les principaux billets de mon blog sur la lecture, intitulé : « Lire ou déchiffrer ? »

Il faut ajouter à ces ouvrages le site et le blog.

source : interview 2012 : http://lireaucp.fr/lireaucp/interview-eveline-charmeux-lecture/

"professeur honoraire" : je me disais aussi en lisant le titre... cette dame oeuvrait déjà il y a une trentaine d'années

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Thierry30 le Dim 7 Sep 2014 - 8:35

Je pense que, sur le fond, elle n'a pas tort:

Nous avons tous connu des élèves qui ânonnent en lecture orale tellement lentement qu'il leur est quasiment impossible de comprendre le sens d'un texte.

Là où elle fait fausse route, tout comme tous les tenants des méthodes de lecture à départ "trop global", c'est que l'un (la compréhension d'un écrit) et l'autre (le "déchiffrage") sont intimement liés et indispensables pour progresser et surtout pour avoir un niveau correct en Orthographe.

Nous retrouvons dans ce discours les vieux poncifs des années 70 où l'Enfant (zavez vu, j'ai bien mis la majuscule!) placé en situation de lecteur devient naturellement lecteur.
C'est faux et dangereux pour la suite de sa scolarité.
Par contre, ce qui serait aussi dangereux serait de ne lui apprendre QUE la combinatoire sans faire référence au sens.
Elle enfonce bien les portes ouvertes, quand-même: quel instit de CP d'aujourd'hui ferait cette gigantesque erreur? scratch

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par The Goon le Dim 7 Sep 2014 - 12:57

Est-ce que ce n'est pas Bentolila qui a dit qu'en faisant ça :

Aucun adulte ne commence jamais sa lecture en haut à gauche du texte pour la parcourir linéairement et terminer en bas à droite. Tout le monde commence toujours par jeter un coup d’œil exploratoire sur la totalité du document, afin d’installer ce qu’on appelle « un horizon d’attente », ensemble d’hypothèses sur ce qu’il va trouver dans la lecture linéaire, qui n’arrive qu’après. Cette exploration préalable facilite en effet la lecture, et la rend plus rapidement efficace, en éliminant les hypothèses improbables, et en canalisant les recherches de signification des mots.

on obtient des élèves qui devinent le sens du texte, qui prennent des indices, font une synthèse avec leurs impressions et sont incapable de s'appuyer réellement sur ce qui est écrit ?

The Goon
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par e-Wanderer le Dim 7 Sep 2014 - 13:25

@Rabelais a écrit:2 méthodes pour apprendre à nager:
- on se jette dans la mer, le lac, la piscine et on remue.
Si on ne se noie pas, oui, on saura nager..mais on ne sera pas un bon nageur
- on apprend à nager ( sur son tabouret si on veut), les bons mouvements, les bons réflexes , puis on se jette à l'eau, dans la mer, le lac, la piscine et on affine sa technique face aux éléments et il y a fort à parier qu'on sera un bon nageur.
Voilà pour l'image. pour la lecture, c'est pareil.
Ni l'un ni l'autre. Pour apprendre à nager, on va dans l'eau, mais avec des accessoires (ceinture flottante, bracelets, planche…) qui permettent 1) de se rassurer 2) d'apprendre à flotter 3) d'apprendre les mouvements progressivement. Et puis il y a le maître-nageur à côté avec sa grande perche, à laquelle on peut s'accrocher si on panique. Et ensuite on retire la perche, puis les accessoires. Comme les petites roulettes des vélos d'enfant, en somme.
Bref, je ne sais pas si on peut appliquer cette comparaison à l'apprentissage de la lecture.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par doctor who le Dim 7 Sep 2014 - 13:30

républicain a écrit:Je pense que, sur le fond, elle n'a pas tort:

Nous avons tous connu des élèves qui ânonnent en lecture orale tellement lentement qu'il leur est quasiment impossible de comprendre le sens d'un texte.

Là où elle fait fausse route, tout comme tous les tenants des méthodes de lecture à départ "trop global", c'est que l'un (la compréhension d'un écrit) et l'autre (le "déchiffrage") sont intimement liés et indispensables pour progresser et surtout pour avoir un niveau correct en Orthographe.

Nous retrouvons dans ce discours les vieux poncifs des années 70 où l'Enfant (zavez vu, j'ai bien mis la majuscule!) placé en situation de lecteur devient naturellement lecteur.
C'est faux et dangereux pour la suite de sa scolarité.
Par contre, ce qui serait aussi dangereux serait de ne lui apprendre QUE la combinatoire sans faire référence au sens.
Elle enfonce bien les portes ouvertes, quand-même: quel instit de CP d'aujourd'hui ferait cette gigantesque erreur? scratch

Quel instit du XXe siècle ???!!!

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par doublecasquette le Dim 7 Sep 2014 - 15:44

@e-Wanderer a écrit:
@Rabelais a écrit:2 méthodes pour apprendre à nager:
- on se jette dans la mer, le lac, la piscine et on remue.
Si on ne se noie pas, oui, on saura nager..mais on ne sera pas un bon nageur
- on apprend à nager ( sur son tabouret si on veut), les bons mouvements, les bons réflexes , puis on se jette à l'eau, dans la mer, le lac, la piscine et on affine sa technique face aux éléments et il y a fort à parier qu'on sera un bon nageur.
Voilà pour l'image. pour la lecture, c'est pareil.
Ni l'un ni l'autre. Pour apprendre à nager, on va dans l'eau, mais avec des accessoires (ceinture flottante, bracelets, planche…) qui permettent 1) de se rassurer 2) d'apprendre à flotter 3) d'apprendre les mouvements progressivement. Et puis il y a le maître-nageur à côté avec sa grande perche, à laquelle on peut s'accrocher si on panique. Et ensuite on retire la perche, puis les accessoires. Comme les petites roulettes des vélos d'enfant, en somme.
Bref, je ne sais pas si on peut appliquer cette comparaison à l'apprentissage de la lecture.

Si, si, on peut... Et là, on dépasse (enfin) la querelle globale-syllabique pour la remplacer par "méthode qui apprend à lire" et "non-méthode".

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par pouldo le Dim 7 Sep 2014 - 17:15

Bonjour, je partage avec vous un commentaire intéressant que j'ai trouvé sur la page Fnac du Boscher


"Toujours la référence

Référence incontournable pour qui veut palier les inepties méthodologiques de la branchitude pédagogique... Le commentaire précédent sur le "décodage" m'a bien fait rire: les méthodes "alternatives" (qui font le bonheur des orthophonistes depuis 20 ans) conduisent (exemple vécu) mon gamin, victime de la méthode dite par hypothèses, à annoner péniblement "train" au lieu de lire "lo-co-mo-ti-ve". Pour en revenir au bon vieux boscher syllabique (au fait, savez vous que les méthodes globales ou semi-globales ont été théorisées en 1905 par O. Decroly pour apprendre à lire aux...sourds-muets? Qu'un esprit soit assez dérangé pour les avoir généralisées dans l'Education Nationale pour faire "moderne", voilà qui mérite réflexion...), c'est avec ce livre que des générations d'enfants immigrés ont appris à lire et écrire le français en moins d'une année. Allez donc aujourd'hui faire un tour en ZEP pour voir les résultats brillants de tout ce qu'on a pu tester depuis..."

publié en 2005....

http://livre.fnac.com/a1654986/Mathurin-Boscher-Methode-Boscher-ou-La-journee-des-tout-petits#avisinternautes

les avis des "charmeusiens" valent aussi le détour

pouldo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par e-Wanderer le Dim 7 Sep 2014 - 19:26

En grande section de maternelle, j'avais appris à reconnaître les lettres, à les associer aux sons et aussi un peu à les dessiner. Eh bien en arrivant à l'école pour la rentrée de CP, je savais lire de façon fluide : j'ai appris de façon totalement intuitive pendant l'été, tout seul, sans que mes parents s'en aperçoivent, en feuilletant une BD et en déchiffrant les affiches sur le bord des routes (mes parents avaient une 2CV, ça laissait le temps !).

C'est bien pourquoi je considère comme des criminels les pédagogues fous qui ont balancé la bonne vieille méthode syllabique aux orties. Ma filleule a failli faire les frais de leurs inepties : à Noël, en CP, elle avait de grosses difficultés en lecture. Les parents ont pris les choses en main pendant les vacances avec le bon vieux B-A-BA, et à la rentrée de janvier elle lisait tout à fait bien. Mais la maîtresse n'était pas du tout contente car ce n'était pas sa méthode à la noix. Crème d'andouille ! furieux

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Thierry30 le Dim 7 Sep 2014 - 19:37

Bizarrement, j'ai une tout autre expérience:
Ma gentille maîtresse du CP s'arrachait les cheveux car je n'avançais pas dans le syllabique.
Puis un jour, j'ai compris que le "truc" qui était écrit au tableau, c'était moi...
Ce truc, c'était le mot "garçon".
A partir de ce jour, je lisais tout ce qui me passait sous les yeux, à tel point que ma toujours gentille maîtresse (une maîtresse, c'est toujours gentil... ça y est, je m'égare! Suspect) fut obligée, un jour, de ralentir mon débit en lecture orale...

C'est pour cela que je suis partisan de méthodes qui fixent dès le début le sens, puis qui passent à l'analyse... très rapidement.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Cowabunga le Dim 7 Sep 2014 - 21:29

Ma mère raconte souvent que, il y a donc presque une quarantaine d'années, voyant le ravage causé sur mon frère par la méthode globale, elle a décidé de m'apprendre à lire par elle-même. Avec la méthode Boscher, que je possède toujours dans ma bibliothèque. Et je précise qu'elle n'a strictement aucun rapport avec le monde de l'éducation (ni même avec le service public - quelle horreur !!). Résultat : j'ai toujours été une lectrice particulièrement efficace. Merci la méthode syllabique.
Oui mais... la légende familiale raconte également que, avant même de savoir lire, je connaissais quelques livres par coeur, au mot près. Et ça, c'est pas un peu de la globale ?

Bref, tout ça pour dire que, à mon humble avis, la méthode qui marche, c'est ma mère. Very Happy Moi aussi, je vais pouvoir pondre des bouquins avec des généralisations abusives. Je vois déjà les têtes de gondoles : Ta mère en Boscher, par Cowabunga, prof méritante en ECLAIR dont 80% des élèves de 6e croient que déchiffrer, c'est lire (et que ça suffit bien).

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par coindeparadis le Lun 8 Sep 2014 - 10:06

@Robin a écrit:Et quand on pense qu'elle se surnomme elle-même "l'amie des enfants" !
Je croyais que c'était Casimir !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par Spinoza1670 le Mar 9 Sep 2014 - 22:00



Dernière édition par Spinoza1670 le Mar 4 Nov 2014 - 18:29, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éveline Charmeux : Non, déchiffrer n’est pas lire (Café pédagogique, 5/09/2014)

Message par coindeparadis le Lun 15 Sep 2014 - 15:55

Je suis en train de lire l'ouvrage de Dehaene : Apprendre à lire, des sciences cognitives à la salle de classe.
http://www.odilejacob.fr/catalogue/sciences/neurosciences/apprendre-a-lire_9782738126801.php
C'est très accessible et chaque chapitre se clôt par un rappel des idées maîtresses. Il va bien-sûr à l'encontre des préconisations d'Eveline Charmeux...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum